Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Suisse, la Hollande et la Suède pourraient demander le rapatriement de leur or national

IMG Auteur
Publié le 02 septembre 2014
915 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 19 votes, 4,9/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 


L’ancien gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, aujourd’hui directeur de la Banque d’Angleterre, tient entre ses mains une pièce d’or à l’atelier de frappe monétaire canadienne, pour promouvoir la vente publique de pièces d’or canadiennes très rares entreposées dans les coffres de la Banque du Canada depuis 1935. Canadian Press/Adrian Wyld

- Le vote suisse pour le rapatriement de l’or national pourrait engendrer un rapatriement d’or depuis la Banque du Canada.

- La Banque du Canada joue le rôle de dépositaire pour quatre banques centrales étrangères.

- La Suisse, la Hollande et la Suisse disent posséder de l’or à Ottawa.

- La Banque du Canada n’est plus un dépositaire majeur, et n’a virtuellement pas d’or.

Dans seulement trois mois, le 30 novembre, les Suisses voteront pour déterminer le futur des réserves d’or de leur pays.

Le référendum a été organisé suite à une initiative populaire appelée « Sauvons notre or suisse ». En Suisse, les citoyens peuvent proposer des réformes constitutionnelles grâce à un mécanisme appelé initiative populaire, et ce même si le Parlement s’oppose à leur proposition.

L’initiative « Sauvons notre or suisse » devrait mettre en lumière la question des réserves souveraines et de leur contrôle, et pourrait donner naissance à un débat quant au patrimoine national et aux réserves d’or de chaque pays.

Voici ce que propose l’initiative :

-des lois pour empêcher à la Banque nationale suisse de vendre les réserves d’or de son pays,
- des réserves d’or équivalentes à un minimum de 20% des réserves de la Banque nationale suisse, et
- le maintien des réserves d’or suisses dans le pays.

Voilà qui demanderait le rapatriement de l’or suisse, puisqu’une partie des réserves d’or du pays a été déposée à l’étranger.

La Banque nationale suisse s’oppose à la proposition mais s’est trouvée forcée l’an dernier, face à la campagne populaire, de révéler les lieux de dépôt de l’or suisse.


Barres d’or et drapeau suisse

En avril 2013, Thomas Jordan, directeur de la Banque nationale suisse, a confirmé que 70% de l’or suisse se trouvait en Suisse, 20% auprès de la Banque d’Angleterre, et 10% auprès de la Banque du Canada, et ce depuis plus de dix ans.

Puisque la Suisse possède un total de 1.040 tonnes d’or, cela signifie qu’elle a déposé 104 tonnes d’or auprès de la Banque du Canada, et 208 tonnes auprès de la Banque d’Angleterre. Selon Jordan, une partie de l’or suisse a été déposée à l’étranger afin de permettre une « diversification régionale adéquate et un meilleur accès aux marchés ».

Puisque la Banque d’Angleterre joue le rôle de dépositaire pour l’or de nombreuses banques centrales, il n’est pas surprenant que la Banque nationale suisse lui ait confié une partie de son or.

Ce qui est surprenant en revanche, c’est que la Banque nationale suisse possède de l’or déposé auprès de la Banque du Canada, qui semble avoir cessé d’accepter le dépôt d’or étranger au cours de ces dernières années.

Plus tôt cette année, alors que la Banque du Canada se trouvait interrogée quant au nombre de banques centrales étrangères pour lesquelles elle joue encore le rôle de dépositaire, elle a répondu ne conserver de l’or que pour quatre autres banques centrales, mais que pour des raisons de confidentialité, elle ne pouvait dévoiler l’identité de ces banques.

Nous savons d’autres sources que la Hollande et la Suède possèdent aussi de l’or auprès de la Banque du Canada.


La Banque de réserve fédérale de New York détient 1.536 tonnes d’or allemand, près de la moitié des réserves d’or de Berlin. Cet or serait situé au cinquième sous-sol de la banque de Liberty Street, 25 mètres sous terre, et 15 mètres sous le niveau de la mer. Mais l’est-il vraiment ? Les Allemands veulent le savoir, et ils veulent récupérer leur or. Tout comme les Suisses, et d’autres.

La Banque centrale de Hollande, De Nederlandsche Bank, a déjà décrété qu’une majeure partie de ses réserves d’or se trouvent dans les coffres de la Réserve fédérale de New York, de la Banque d’Angleterre et de la Banque du Canada, avec moins de 10% de ses réserves conservées à Amsterdam.

La Riksbank suédoise a également annoncé avoir placé son or à l’étranger, auprès de la Réserve fédérale, de la Banque d’Angleterre, mais aussi de la Banque du Canada.

L’identité de la quatrième banque dont une partie des réserves d’or se trouve dans les coffres de la Banque du Canada est inconnue, mais il pourrait s’agir de la Réserve fédérale ou de la Banque d’Angleterre, qui possèdent toutes deux historiquement un compte auprès de la banque du Canada.

Puisque le Canada a vendu près de l’ensemble de ses réserves d’or il y a quelques années, il semble anormal que la Banque du Canada possède encore à Ottawa une partie des réserves d’or d’autres pays. Une majorité des pays qui ont déposé de l’or auprès de la Banque du Canada ont demandé son rapatriement il y a longtemps.

Les citoyens de Suisse, de Hollande et de Suède devraient s’inquiéter du fait qu’une partie des réserves d’or de leurs pays se trouve encore dans les coffres d’une banque qui n’est désormais plus spécialiste de l’or, et qui n’a pas souhaité conserver ses propres réserves. Ils devraient également s’inquiéter du manque de transparence concernant leur or national.

Le référendum suisse devrait s’avérer intéressant, et devrait lever le voile sur la raison pour laquelle la Banque nationale suisse défend le besoin de conserver de l’or dans un coffre depuis longtemps oublié.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Canada | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Canada | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (19 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"La Banque de réserve fédérale de New York détient 1.536 tonnes d’or allemand, près de la moitié des réserves d’or de Berlin. Cet or serait situé au cinquième sous-sol de la banque de Liberty Street, 25 mètres sous terre, et 15 mètres sous le niveau de la mer. Mais l’est-il vraiment ? Les Allemands veulent le savoir, et ils veulent récupérer leur or."

???

Faut suivre ! Aux dernières nouvelles les Allemands auraient abandonné l'idée de récupérer leur or. Les Américains ont refusé le rapatriement de l'or allemand, empêché aussi les représentants allemands de visiter le coffre de la Banque Centrale de ce pays pour vérifier l’état des tonnes d’or entreposées, suite à quoi Berlin a finalement déclaré fin juin 2014 qu’elle renonçait au rapatriement de ses réserves estimant qu"elles sont en sécurité aux Etats-Unis... Lol allez comprendre !

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Angela Merkel n'est pas De Gaulle...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour l'ambiance ! Si tout le monde veut récupérer son Gold, c'est dire le niveau de confiance dont jouit le système monétaire international.....
Finalement, même le particulier devrait se protéger avec des Nap' ou Vrenelli.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Oui, oui ! Encore moins 20 aujourd'hui.
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Angela Merkel n'est pas De Gaulle... Lire la suite
Go4Gold - 14/09/2014 à 09:22 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX