Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La supplique de la France à l’Europe !…

IMG Auteur
Publié le 04 avril 2014
1707 mots - Temps de lecture : 4 - 6 minutes
( 25 votes, 4,4/5 ) , 65 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
65
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - La supplique de la F...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Il n’y a pas à dire, cela ne s’annonce pas très bien pour Manu. Les Échos nous apprenaient que la cote de « popularité » du nouveau premier ministre n’était que de 41 %, 41 % des Français qui lui faisaient confiance contre 47 % qui ne lui faisaient pas confiance. Pour mémoire, Jean-Marc Ayrault, dont on sait comment il a terminé, a débuté à son arrivée à Matignon avec une cote de popularité de 56 % !

Valls n’y est pas pour grand-chose pour le coup, dans la mesure où évidemment c’est l’ensemble du PS et le président Hollande en tête qui ont été sanctionnés par les électeurs. Changer le délégué de classe ne changera rien surtout s’il s’agit de mener globalement la même politique, ce qui sera le cas.

D’ailleurs, sur le front économique, les premières nouvelles qui tombent vont parfaitement dans le sens du « changement dans la continuité », c’est-à-dire rien du tout de neuf !

Sapin veut négocier le rythme de baisse du déficit

Michel Sapin, notre ministre de la Rigueur (mais pas trop violente), a donc indiqué dès aujourd’hui que « la France ne pourra pas tenir son engagement européen de ramener, fin 2015, son déficit public sous la barre des 3 % du PIB »…

Alors que François Hollande dit le mou du genou avait été assez elliptique en tournant autour du pot de confiture lors de sa dernière intervention télévisée en déclarant que « le gouvernement aura à convaincre l’Europe que la contribution de la France à la compétitivité et à la croissance doit être prise en compte dans le respect de ses engagements », tout le monde avait bien compris que cela s’annonçait assez mal pour nos finances publiques et donc nos déficits et au final notre dette cumulée.

On n’y arrive pas parce que l’on ne veut pas s’y résoudre

Et quand je dis « on », je parle de nos dirigeants qui sont dans l’incapacité intellectuelle de réaliser la moindre coupure budgétaire d’ampleur de peur de se faire virer à coups de pied dans le derrière par la populace en furie. Le problème évidemment, comme l’a très justement dit Michel Sapin sur France Inter, les bonnes dépenses c’est celles qui me profitent et les mauvaises celles qui vont dans la poche du voisin. Or nous sommes tous le voisin de quelqu’un. C’est vrai, mais cela part du postulat que les Français seraient incapables d’entendre la nécessité de faire des efforts, ce qui est parfaitement faux.

Michel Sapin a même expliqué le plus sérieusement du monde qu’il ne fallait surtout pas faire voter les Français pour leur demander leur avis sur les réformes nécessaires… C’est vrai que le peuple serait capable d’exiger que notre crasse, pardon notre classe politique soit divisée par 10 et leurs émoluments divisés par deux avant de consentir eux-mêmes aux douloureux efforts. Mais ce ne serait que justice. Réduire les salaires de nos députés ne changerait économiquement rien à notre endettement car cela nous ferait économiser quelques millions là où nous avons besoin de dizaines de milliards. Mais ce serait donner un signe positif. Celui de l’exemplarité.

Le problème de fond c’est que nos grands mamamouchis veulent continuer à se gaver et bâfrer sur le dos de la bête tout en en demandant encore plus à la bête. Ce n’est évidemment pas possible.

Plus grave est l’idée parmi nos élites de ce qu’est la démocratie et l’appropriation par un peuple de son destin et de ses choix. En refusant de mettre les Français face à leur responsabilité en les laissant choisir ce que l’on coupe et ce que l’on garde, on pose les bases d’un mécontentement qui finira tôt ou tard par se transformer en une violente révolution et tous ceux qui connaissent l’histoire savent que l’on sait bien où commence une révolution, rarement là où elle s’achève et combien de morts plus tard. Cette funeste issue n’est donc pas souhaitable mais devient chaque jour plus probable tant la mollesse de nos dirigeants est grande.

La supplique du Sapin

C’est donc Le Figaro qui s’y colle et nous apprend avec moult détails qu’hier, « le nouveau ministre des Finances, Michel Sapin, a été encore plus explicite au micro de France Inter. Il a en effet affirmé sa volonté de «discuter» avec Bruxelles du «rythme» de réduction du déficit public. Et ce, malgré les avertissements répétés de la Commission européenne, qui a placé nos finances publiques début mars sous surveillance renforcée, s’autorisant ainsi à appuyer sur le bouton des sanctions le moment venu…
«Trouver le bon rythme»

«Ce n’est pas la France qui arrive à genoux, en demandant, en implorant, (…) c’est l’intérêt commun de l’Europe de trouver le bon rythme, le rythme adapté à la situation», a ajouté Michel Sapin. »
Bien sûr que non Michel, mais tu vas quand même devoir y aller en te roulant par terre et en faisant un chantage à l’effondrement de la France qui implique l’effondrement de l’euro et de l’Europe, c’est sûr que vu de cette façon-là, notre ministre des Finances ne sera pas à genoux, mais est-ce autant de nature à nous rassurer ? Pour qui passe-t-on auprès de nos partenaires ?

Tous les pays européens ont su faire des ajustements plus que douloureux, en particulier la Grèce sous l’aimable pression de notre pays grand donneur de leçon devant l’éternel.

Quel sera notre poids dans toutes les autres négociations ? Si nous pouvons imaginer que Michel obtienne un nouveau délais, et encore rien n’est moins sûr compte tenu de la mise sous surveillance renforcée de notre pays par la Commission européenne, quelles seront les contreparties car nous savons tous qu’en ce bas monde et en particulier dans les rapports entre les grandes puissances rien ne s’obtient sans rien.

Cette politique du moindre effort et de la lâcheté politique nous fera perdre inévitablement sur tous les tableaux. Économiquement, nous sommes en plein décrochage, socialement parlant la situation de notre pays est pré-insurrectionnelle et un rien peut mettre le feu aux poudres, au niveau européen nous sommes politiquement « morts » et nous n’avons plus aucune crédibilité. Alors nous allons au mieux gagner du temps, ce qui ne nous exonérera pas de régler notre situation financière calamiteuse sans pouvoir peser dans toutes les autres négociations en cours au niveau de l’Europe, la voix de la France étant devenue inaudible. Notre pays va subir une double peine parfaitement logique et prévisible. Il ne s’agit ni d’être pour ou contre ce gouvernement ou un autre, il s’agit de constater de simples faits qui auront de simples conséquences et elles seront particulièrement graves.
Et l’article du Figaro se conclut sur une mise en garde particulièrement juste sous forme interrogative :

« L’Europe, justement, s’est rappelée au bon souvenir des Français après l’appel du pied, lundi soir, de François Hollande. «La France a déjà obtenu un délai de grâce de deux ans, le travail reste à faire et nous espérons que le nouveau gouvernement reconnaîtra ses obligations», a répondu le président néerlandais de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. Sur un ton inhabituellement ferme, Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires européennes, a de son côté estimé «important qu’elle passe aux actes de manière décisive».
Reste à savoir si la Commission va camper fermement sur cette position ou s’il s’agissait davantage d’un message de fermeté adressé au nouveau gouvernement, avant que les discussions ne reprennent… »

Pour abonder dans le sens d’une fermeté de la Commission, Mario Draghi lors de son point mensuel de jeudi après-midi a également tenu le même type de discours de fermeté à l’égard des pays dont les finances partent à vau-l’eau. En clair, le message était le suivant, la rigueur et le respect des règles est primordial et en gros il n’y aura pas de monétisation et certainement pas de planche à billets tant que la France ne fera pas des efforts substantiels. Nous allons donc souffrir mes chers amis. À tous mes lecteurs, préparez-vous car la rigueur, la vraie, arrive. « L’hiver vient ! »

Royal le retour…

Le salut viendra peut-être de Ségolène, puisque la nouvelle ministre de l’Écologie souhaite « voir quelles sont les autres possibilités pour dégager des financements »… Bon, Ségolène va aller chercher le pognon pour son ex-mari dont les caisses sont totalement vides. Je n’ose parler des bourses présidentielles tant ce genre de propos pourrait être mal perçu par la Police Politique… pardon par Manu (ainsi soit-il).

Donc notre Ségolène nationale, madame Poitou-Charentes, ne veut pas que l’écologie soit punitive, raison pour laquelle « il s’agit de taxer ceux qui polluent »… ce qui me fait dire qu’il s’agit bien de punir quand même et de remplir les caisses.

Mais Ségolène va plus loin. Comme en France avant on n’avait pas de pétrole mais nous avions des idées mais que hélas désormais on n’a plus une seule idée et encore moins de courage mais que l’on croit avoir du pétrole enfin, des gaz de schiste, notre ministre de l’Écologie va donc rouvrir le dossier de l’exploitation des gaz de schiste parfaitement délétère pour l’environnement en laissant quelques contrats aux compagnies américaines comme l’avait promis François lors de son voyage de reddition devant le Roi Obama 1er.

Aucune idée, aucun effort, plus de taxes et l’argent facile

Ce gouvernement finira donc par être honni et détesté car il va faire uniquement ce qui est « facile ». Et ce qui est facile c’est exploiter la manne des gaz de schiste avec la pollution que cela ne manquera pas d’entraîner au mépris des gens et des citoyens qui n’en veulent pas. Nous polluerons nos eaux, nos rivières, mais comme c’est la ministre de l’Écologie qui le fait forcément… c’est juste, beau, bien et moral. Et puis on augmentera tout plein de taxes et d’impôts mais ça vous le savez déjà, car soit on augmente les impôts soit on baisse les dépenses…

Bref, Hollande doit être content de son coup politique, il avait la boîte à outil mais il lui manquait le manuel… c’est sûr, maintenant tout va aller beaucoup mieux.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (25 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
quelle esperance devrions nous avoir , dans une europe qui nous demande de faire des choses pour etre a terme sssssssssssss competitif et qui accepte des etats certes europeens , mais qui deviennent nos principaux concurents sur les marches intercommunautaires.
comment accepter sans broncher , des etats qui smic leurs main d'oeuvre a moins de 350 € par mois , et accepter qu'ils soient traites comme des membres a part entieres.
meme l'allemagne grande pretresse de l'europe fait ce genre de trucs avec ses chomeurs , alors quoi ............. , le deficit public et certainement lie a la croissance et elle est nulle la croissance.seule une politique economique d'avenir pourrait permettre un renouveau en france et la seule politique d'avenir economique est l'etude a donfffffff des energies renouvelables et l'electronique inteligent les deux etant lies.
ou est la politique econo-ecologique de la france ou...........? .
Et que penser et dire de ce qu'il faudrait faire d'URGENCE pour diminuer le deficit publique exorbitant de la france ? .
"il faudrait faire d'URGENCE pour diminuer le deficit publique exorbitant de la france ?"

La DEPENSE publique est calculée comme PRODUIT intérieur brut, dont ils ne rêvent que de voir la croissance.
Ne comptez pas sur eux pour réduire ce qu'ils veulent voir augmenter.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Construction européenne : les courbes se sont croisées !

Question :

Diriez-vous qu’aujourd’hui pour votre pays c’est plutôt une bonne chose ou plutôt une mauvaise chose d’appartenir à l’Union Européenne ?

Réponse :

- plutôt une bonne chose : 48 % des personnes interrogées

- plutôt une mauvaise chose : 52 % des personnes interrogées.

C'est la première fois que les Français interrogés répondent en majorité : "plutôt une mauvaise chose".

C'est la première fois que les courbes se croisent.

Regardez l'évolution des courbes à la page 11 :

http://www.ifop.com/media/poll/2587-1-study_file.pdf
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Isis, Bravo pour votre saine thérapeutique: " Ils ( les psychologues) arrivent à soulager les gens rien qu'avec la parole." Vous devriez fonder une secte, un nouveau Mandarom. Vous auriez du succès. Quand vous aurez en face de vous un fou furieux qui tire sur tout ce qui bouge, appelé un dimanche de garde, par les gendarmes, comme cela m'est arrivé il y a de nombreuses années, vous verrez que votre liturgie de la parole est bien dérisoire, et que l'enfermement par les drogues est parfois fort utile.
La psychiatrie est une science comme les autres branches de la médecine, qui fait ce qu'elle peut avec les moyens dont elle dispose. Vous affirmez que la psychiatrie n'a jamais guéri personne. Qu'en savez vous ? Et même si elle a seulement contribué à soulager, et le malade , et son entourage, c'est déjà énorme.
Evaluer :   5  5Note :   0
EmailPermalink
Les gendarmes appellent un médecin pour calmer ou droguer un forcené, mais pas pour le soigner !!
Les gendarmes n'ont d'ailleurs pas, heureusement!, le pouvoir de commander sur leur seul diagnostique des soins au bénéfice d'un patient non-consentant.

Médecin ou pas, flic ou pas, quand on assomme quelqu'un, que ce soit avec un gourdin, une piquouse, un nuage ou un cachet, on ne le soigne pas. On l'assomme, c'est tout.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Merci Paris pour votre belle leçon législative ! Les donneurs de leçon dans votre genre, on en crève en France, mais quand vous êtes face à la réalité, le furieux qui veut tuer ou le suicidaire qui veut se tuer, les sodomisations de diptères dont vous paraissez être experts passent au second plan. Si je comprends vos arguments , calmer c'est assommer et un gourdin vaut un cachet. Quand ce sera votre fils qui en prendra un bon coup après une beuverie, vous ne raisonnerez pas de la même façon.
Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
"Les donneurs de leçon dans votre genre, on en crève en France"

Je ne donne pas de leçons, je me mets à la place de la victime.
On n'en crève pas assez en France puisque vous décrivez une réalité vécue.

Les références morales ou légales sont là pour cadrer les réalités et surtout pas l'inverse.

En l'occurence, plutôt crever que de recevoir une piquouze sur décision d'un gendarme.
J'ai lu une fois ici "celui qui s'approche de moi avec une piquouze, je lui plante une hache dans le crâne".
Je crois que je vais reprendre ça à mon compte, s'il n'y a pas de copyright.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Vous devriez fonder une secte, un nouveau Mandarom"

MDR ! Ah, voilà le thème de la secte maintenant. Il est vrai que ça change des autres "parano", "camisoles de force" et "fumettes". Décidément, quand on parle à un mur...

"Vous affirmez que la psychiatrie n'a jamais guéri personne"

Et je persiste et signe !

"Qu'en savez vous ?"

Insinueriez-vous qu'il aurait fallu que je sois passée par la case "psychiatrie" pour avoir voix au chapitre ?

Ce genre de remarque équivaut à une tentative de renversement de la charge de la preuve comme c'est très à la mode de nos jours. Je rappelle au passage que c'est celui qui pose un acte à priori "non naturel" qui doit prouver que ce qu'il fait est utile/bénéfique.

Je persiste à dire que la psychiatrie ne guérit pas.

"qui fait ce qu'elle peut avec les moyens dont elle dispose."

C'est bien ce que je dis, sans drogues, elle n'existerait pas !

Concernant la "Psychiatrie", je ne suis absolument pas convaincue qu'elle contribue à soulager tant le malade que son entourage. Une voisine dont le fils est schizo depuis plus de 40 ans n'a jamais été "soulagée" par l'intervention de la "Psychiatrie". Entre les erreurs de traitements et de dosage et autres mauvais diagnostics, franchement, elle ne s'est pas distinguée par un apport positif.

Un enfant avec un comportement autistique depuis la naissance, n'a pas été sorti d'affaire par les psychiatres, mais bien grâce à sa mère, aidée de psychologues et autres spécialistes comportementaux. Maintenant, il fait de brillantes études universitaires et a des relations tout à fait normales avec les gens.

Alors votre laïus sur les bienfaits de la "Psychiatrie", eh bien... je m'en fiche complètement.

;-))

P.S. : Merci beaucoup Pâris pour votre intervention utile. ;-)

Evaluer :   4  4Note :   0
EmailPermalink

Ton entourage, Lolo, ne doit pas autant douter des bienfaits de la psychiatrie.
C'est peut-être, même, leur planche de salut.
Ils y pensent et tu le sais très bien
(la dernière mise sur écoute le confirme, et Obama lui-même a donné son feu vert pour une solution rapide
du problème de la petite belge qui en sait trop, comme tu en as eu le juste pressentiment récemment)






Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
@ christus

entendez bien le message de l'instit, et sortez votre gosse de là :(.

Ce qu'elle vit est une souffrance.

Pourquoi l'école à la maison est elle en passe d'être " réservée aux handicapés lourds " ?

Dans tous les cas, continuez à la nourrir autant qu'elle le souhaite, sans la gaver, des connaissances qui l'attirent sur le moment.

Ce sera sa bouffée d'oxygène :)
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Dans une égalité on doit pouvoir inverser les éléments:
Dans un premier temps on recommande l'instruction privée aux handicapés lourds. (quand c'est vraiment cher on laisse payer les autres)
Dans un deuxième temps on considère comme handicapés lourds tous ceux qui apprennent sans pour autant donner leur journée et leur cerveau au mamouth.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
La Ritaline (et non le Rilatine) n'abrutit pas l'enfant, car c'est un excitant. Il agit chez l'enfant présentant un syndrome d'Hyper activité, mais sa prescription est très codifiée et en général, après avis d'un patron de Pédo-Psychiatrie et de multiples tests. Elle marche aussi dans les défauts d'attention grave dû ( de ce que je sais) à un retard de formation du lobe antérieur. Elle ne se prescrit pas avant 6 ans et pas au delà de la puberté. Elle permet d'éviter un retard scolaire trop important mais elle nuit à la croissance de l'enfant en taille.
Evidemment elle doit s'accompagner de toutes sortes de mesures et surveillance psycho éducatives, mais elle est efficace.
Toutes ces maladies infantiles très actuelles comme la dyslexie ou pire l'autisme sont organiques et souvent génétiques et non pas dues à l'éducation ou au comportement des parents qu'on culpabilisait avant. Il semble qu'il y en ait plus mais c'est peut être du à un diagnostic plus fréquent , car les enseignants sont mieux informés et ne les relèguent pas au fond de la classe comme des cancres indécrottables.
Lorsqu'on aura vaincu le cancer, c'est le domaine qui offrira le plus de découverte, couplé à la génétique. L'avenir "final" de la médecine, c'est la psychiatrie.
Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
"La Ritaline (et non le Rilatine)"

Eh bien, sachez qu'en Belgique, ce médicament s'appelle Rilatine (http://www.initiativecitoyenne.be/article-rilatine-concerta-parents-abuses-enfants-drogues-111698626.html)

Et comme vous aurez pu le voir sur l'article joint, on n'y fait pas vraiment la publicité de ce médicament qui est en réalité une drogue et qui est prescrit à tour de bras. C'est d'autant plus grave que ce médicament peut faire des dégâts irréversibles au cerveau.

J'ai connu un enfant qui, après avoir dû prendre ce médicament prescrit par un neuro-psy, s'est retrouvé en revalidation pendant trois mois pour l'en sevrer par paliers, ce médicament ayant eu des effets secondaires graves chez lui.

"L'avenir "final" de la médecine, c'est la psychiatrie."

Eh bien on est bien mal barrés ! Surtout depuis qu'on sait que les théories de Freud le cocaïnomane sont vachement remises en question.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
isis, un seul exemple n'est pas une preuve statistique. J'aime bien votre distinguo subtil entre "drogue" et médicament. L'Opium a sauvé des vies à l'époque où il n'y avait rien pour vaincre la douleur. Vous confondez Freud avec la Psychiatrie. Lisez Baruch un vrai psychiatre, un grand patron, et ses avis sur la psychanalyse. La Ritaline doit être maniée avec précaution comme je l'ai dit, et comme tout ce qui marche, a des effets secondaires à peser et surveiller.
C'est justement ce que j'ai essayé de montrer. Les maladies mentales sont essentiellement "organiques" et relèvent donc essentiellement de médicaments ( que vous qualifiez de "drogues"), alors que Freud théorisait sur l'inconscient, le refoulé, le non-dit, en un mot, il cartographiait le désert et ses dunes. Demain, la thérapie génique amènera peut-être des solutions autres.
Lorsqu'un schizophrène arrête ses "drogues" comme vous dîtes, et tue sa grand mère qui l'héberge, comme je l'ai vu récemment pas loin de chez moi, vous comprenez que la psychiatrie est fondamentale pour une société, et , je le répète, quand tout paraitra résolu, elle restera le point ultime à résoudre.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
" un seul exemple n'est pas une preuve statistique."

-La statistique ne fournit pas de preuves. Elle ne fait pas d'hypothèses, elle ne démontre rien. Dans le meilleur des cas elle observe et elle recense.

-La statistique n'a que peu de place en matière de santé humaine. Il n'y a pas de grand nombres, il n'y a que des vies individuelles d'égale dignité.

Le fait qu'une maladie soit très rare n'est en rien une consolation pour celui qui la porte ! Et n'est pas non plus une raison de la négliger pour celui qui la soigne.
A moins que le soignant soit dans une logique économique et marketing ??
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Lorsque vous dites, comme je l'ai fait durant 40 ans, à un type qui fume 3 paquets par jour, qu'il va faire un néo du poumon ou un infarctus, vous trouvez toujours un clampin pour vous raconter que son grand père a fumé comme un pompier et qu'il est mort à 80 ans ! Il n'empêche que la réalité statistique est là: à force de tirer sur la corde, on finit logiquement par payer. Vous pouvez toujours clamer que chaque vie est une aventure individuelle, mais quand c'est la famille et les enfants qui trinquent , et la société qui paye les con*** de certains, ce type de raisonnement ne tient pas . En 1916, statistiquement , le type qui montait à Verdun savait qu'il avait beaucoup moins de chances d' en revenir que celui qui était dans un front des Vosges, même si ce dernier n'était pas à l'abri d'une balle perdue ou d'une pneumonie. C'est pour cela qu'on a instauré la noria.
Quant au problème des maladies orphelines et du cout de la recherche, il est évidemment incontournable et vous ne pouvez échapper à une logique économique. Tout a un coût, la vie, la mort, la maladie. Les grands trémolos humanitaristes à la Jaurés n'y changent rien. Tôt ou tard, il faut passer à la caisse.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Il n'empêche que la réalité statistique est là"

J'apprécie vos progrès. (vous sembliez plus buté dans le passé)

La réalité statistique, ça existe. La preuve statistique non.
Certes, mais alors nous entrons dans la métaphysique: il n'y a de preuve de rien. Même le cogito ergo sum est critiquable. La vida es un sueno. Tout n'est peut-être qu'illusion et même le temps l'est probablement aussi. Mais une fois qu'on a intégré cela dans son corpus idéologique, il faut bien faire avec cette illusion possible, et faire comme si, sinon on se tire une balle ou on se perche sur une tour comme Siméon le Stylite et on attend que les autres vous amènent à manger Et alors se pose le problème de l'altérité... Vaste programme.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vous focalisez sur le mot statistique que j'accepte, alors que je bute sur le mot preuve que je refuse d'associer aux statistiques.
Pour qu'il y ait une preuve, par une démonstration par exemple, il faut qu'il y ait une hypothèse de départ. Il faut avoir quelque chose à démontrer, il faut avoir un a priori.
C'est là l'incompatibilité avec la statistique, qui ne règle que la manière de compter, sans se laisser influencer par la nature des effectifs décomptés.
La statistique montre mais ne démontre rien.
Vous n'êtes malheureusement pas seul: des politiciens notamment aimeraient bien détourner la statistique pour asseoir leurs vues initiales.

"Ich traue keiner Statistik, die ich nicht selbst gefälscht habe." (Dr. Goebbels)
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Avec Freud (Que je n'apprécie pas, lire crépuscule d'une idole de M.ONFRAY) vous confondez psychanalyse et psychiatrie...

Pour le reste chacun son avis et sa libertée de choix...
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Bonsoir Noumounke,

Merci pour la référence bibliographique. C'est toujours utile. Je garde la référence et je lirai sûrement cet ouvrage lorsque j'aurai fini les deux en cours et un troisième encore à lire. ;-)

Pour le reste, la confusion vient du fait que j'ai fait un trop grand raccourci. Je m'explique.

En fait, pour avoir vu Freud en long et en large au cours d'histoire de l'art notamment avec un prof très "freudien", je sais, bien sûr, qu'il est le père de la psychanalyse; qu'il s'est brouillé avec Jung, etc.

Le raccourci que j'ai fait c'est que ceux censés faire des psychanalyses (et donc INSPIRES PAR LES THEORIES de Freud qui a, par ailleurs, aussi travaillé en psychiatrie) sont les psychiatres (donc la Psychiatrie) et non les psychologues. D'où la référence à Freud lorsque j'ai parlé de la psychiatrie.

Mais vous avez raison, exprimé comme je l'ai fait, ça porte à confusion.

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Vincent Brousseau vient de comprendre.

Jeudi 3 avril 2014 :

L’un des deux économistes français de la BCE en charge de la politique monétaire démissionne et rejoint l’UPR pour prendre la tête de liste Centre aux européennes.

Diplômé de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et titulaire de deux doctorats, l’un en mathématiques et l’autre en économie, Vincent Brousseau a travaillé pendant 15 ans à la Banque centrale européenne (BCE) à Francfort et était, jusqu’au 1er janvier 2014, l’un des deux économistes français du département de la politique monétaire.

À ce poste situé au sein du département le plus prestigieux et le plus stratégique de la BCE, il a pu analyser, aux premières loges, la naissance et le développement de la crise de l’euro.

Il est l’expert qui, à la Direction économique, a été le premier à attirer l’attention sur le désormais célèbre problème des déséquilibres « Target ».

Il fut aussi l’un des premiers à signaler, en 2009, la manipulation des indices Libor/Euribor dans une publication (hors BCE) qui, sur le moment, passa inaperçue.

Alors qu’il était un « Européen convaincu » à son arrivée au sein de l’institution en septembre 1998, Vincent Brousseau est progressivement parvenu au constat que l’euro n’est pas viable et que les politiques destinées à le « sauver » mènent les peuples européens à la ruine.

Le ralliement de Vincent Brousseau à l’Union Populaire Républicaine (UPR) est une nouvelle démonstration du sérieux et de la pertinence des analyses et des propositions développées par François Asselineau depuis sept ans, qui valent d’ailleurs à l’UPR une croissance de plus en plus massive du nombre de ses adhérents.

Vincent Brousseau va prendre la tête de liste UPR de la circonscription Centre pour le scrutin européen du 25 mai prochain.

http://www.upr.fr/presse/communiques-de-presse/lun-economistes-francais-bce-en-charge-politique-monetaire-demissionne-rejoint-lupr
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Ce nouveau gouvernement est un "pacte de continuité".

Ils jouent la montre. Et en attendant, ils communiquent en espérant qu'a terme la croissance viendra tombé du ciel.
Et pour eux, le ciel, c'est la BCE : "Qu'elle imprime bordel !!"

Dans 12 mois, ils prépareront déja les présidentiel de 2017 : faudra pas compter sur eux pour prendre des decisions claires et précises à partir de 2015.

Le soucis, c'est qu'ils vont se manger en pleine poire un nouvelle crise mondiale qui peut se pointer de n'importe quel front : USA, Chine, emergeants, sud de l'europe...

Contrariennes, contrariens .... serrez les fesses.
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
A propos d'Europe, je vous invite à voir cette analyse d'Asselineau (conférence de 5 heures) sur sa fondation et son développement.
http://www.youtube.com/watch?v=_MUBLRZahc0
Cela me paraît très instructif sur le rapport de soumission des intérêts européens aux US. (surtout après les révélations de Snowden et le futur pacte transatlantique).
Il pose justement la question : si on est plus fort à être plus nombreux, pourquoi les US ne font pas de même avec les Mexique le Canada etc. ?
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Peut être parce qu'ils n'ont pas la même langue, la même culture, que les salaires sont differents, que la fiscalité diffère etc....

Oupssss... merde nous aussi !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bonjour Itrentedeux,

Je n'ai pas eu le temps de regarder votre vidéo, mais je suis surprise de la question posée : "pourquoi les US ne font-ils pas de même avec le Mexique, le Canada etc. ?"

Si je ne m'abuse, ils ont fait la même chose entre eux, le Mexique et le Canada avec l'ALENA (http://http://alenaaujourdhui.org), ce qui a déjà coût des fortunes en amendes salées payées par le Canada à des multinationales dont les droits sont régis par l'accord en question, décidé par des experts qui se passent de l'avis des juridictions.

Maintenant, comme je n'ai pas vu la vidéo, "la même chose" ne porte peut-être pas sur un accord de type de celui de l'accord transatlantique qu'ils veulent entre eux et l'UE ?

Dans le cas contraire, il n'est presque pas pensable qu'Asselineau ne connaisse pas l'Alena.

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Bonjour Isis,
Je vous invite à voir la vidéo pour des tas d'autres raisons. (nombre de pays impliqués en europe, dilution du pouvoir, personnes clés au pouvoir en Europe).
Asselineau cite notamment la libre circulation des personnes et prend en exemple la frontière américo mexicaine qui est l'une des plus dangeureuses du monde.
Quant au Canada, je crois ne pas me tromper en disant que c'est un pays soumis aux US depuis longtemps.
Je ne citerais qu'un exemple parmi d'autres, le développement d'un chasseur canadien "avorté" :
http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/technologie/clips/1203/
qui rappellera peut être fortement ce qui se passe avec le rafale.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
bonjour ltrentedeux, vous pouvez allez voir aussi la vidéo de MARC RAOUL JENNAR sur youtube sur le GMT ou TAFTA.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Gillesgex,
Merci pour le tuyau.
Oui c'est très intéressant et complémentaire par rapport à l'analyse de François Asselineau.
Asselineau nous démontre comment l'Europe en quelques décennies a servi pour détruire les nations , les états, les armées (par le biais de l'Otan) et les services publics en imposant un cadre juridique supranational déterminé par une poignée d'individus non élus.Tout cela au service du complexe militaro industri financier américain. (voir tous les ex goldman sachs qui nous dirigent). Point de vue que j'avais , mais détaillé finement clairement et exhaustivement ?.
Jennar nous prévient de ce qui s'est déjà passé avec les accords commerciaux mexicains et canadiens.
Le grand marché transatlantique en sera probablement un copier coller.
ils pourront nous imposer leurs brevets sur le vivant, les idées logicielles, leurs dollars papierQ et leurs gaz de schiste qu ils pourront même imposer d'exploiter chez nous. D'où les gesticulations de certains politiques pour nous préparer à cette idée.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
L'enfance en danger de mort.

Comme promis je vais vous rapporter les suites de mon entretien avec la directrice de l'école maternelle de ma fille.

J'ai d'abord eu le droit à un accueil cordial et respectueux. On m'a fait l'étalage des capacités de mon enfant. Votre fille a un comportement fluctuant. Quand elle a décidé de faire les exercices, elle se montre la plus rapide et la plus douée.
Par contre quand cela ne lui plaît pas, elle se braque et il est impossible de lui faire changer d'avis. Elle lance alors les feutres et essaye de donner des coups de pied aux personnes qui passent devant elle.

J'ai répondu: " un vrai petit diable ma princesse. Lol "

Ce matin , nous avons été avec sa classe au cinéma de la ville et au retour elle a refusé de rentrer en marchant. On a dû la tirer jusqu'à l'école.

Devant ces refus, pour ne pas pénaliser la classe, la maîtresse lui autorise à aller à la bibliothèque où elle se calme.

J'ai immédiatement répondu que c'était foutu et qu'elle avait compris que vous préfériez céder. Vous n'avez plus l'ascendant sur elle et il sera bien difficile de le récupérer.

Mon enfant a un caractère dit très fort et personnellement j'essaie le plus possible de lui expliquer la ligne de conduite que l'on attend d'elle.

L'institutrice et la directrice m'ont demandé si nous rencontrions les mêmes problèmes à la maison.
Ma fille teste en permanence, elle n'est pas comme nos politiques et se tient à ses principes jusqu'au bout et sans détour.
Personnellement, Je ne suis pas un adepte de la fessée même si je l'avoue il m'est arrivé de lui donner une grosse claque sur le cul quand cela était justifié. Mes parents avaient fait la même chose avec moi et ça ne m'a pas tué.

J'ai reconnu que je m'occupais beaucoup de ma fille, elle connaît le jardinage, l'aquariophilie, l'histoire avec son Richard et dernièrement elle a un faible pour Spartacus, les chiffres, l'art plastique, on construit le mur d'Hadrien et moi je suis du côté des pictes, l'astrologie, et elle aime l'or pour ne pas déplaire à notre révolutionnaire en chef Charles etc...

Je vous rassure, elle n'a pas de pièces d'or mais quelques vieux jetons et semeuse qu'elle garde jalousement. Ces monnaies sont sans valeurs mais elles permettent à ma fille d'apprendre encore plus. La dernière fois, elle jouait seule et je l'entendais jeter ses pièces sur sa petite table.
Quand, je lui ai demandé ce qu'elle faisait, voici sa réponse: " Mais papa, je regarde si elles sont fausses. "

Je lui avais appris cela il y a plus de 12 mois et sans même y porter attention.

A mon avis, je lui apprend trop de choses et je devrais ne plus m'en occuper autant???

On m'a donc demandé de prendre contact avec un Psy pour enfant. A cet instant, ma femme s'est mise à pleurer, moi il m'en faut plus pour pleurer devant des gens que je considère maintenant comme mes ennemis.

A mes yeux, ma fille n'a aucun problème, mais étant son père mon regard peut être faussé. On verra le RDV est pris, à suivre...

JE T'AIME MA PUCE ET RIEN NE CHANGERA CA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Evaluer :   7  4Note :   3
EmailPermalink
@ Christus Regnat

"Quand elle a décidé de faire les exercices, elle se montre la plus rapide et la plus douée. Par contre quand cela ne lui plaît pas, elle se braque et il est impossible de lui faire changer d'avis."

Allez jeter un oeil ici : http://www.douance.be/douance-hp-accueil.htm Peut-être que c'est une piste qui vous permettra de mieux comprendre ses réactions ? Faut voir si le profil correspond...

"J'ai immédiatement répondu que c'était foutu et qu'elle avait compris que vous préfériez céder. Vous n'avez plus l'ascendant sur elle et il sera bien difficile de le récupérer."

Il y a de fortes chances que ce soit le cas, oui.

"A mon avis, je lui apprend trop de choses et je devrais ne plus m'en occuper autant ?"

On n'apprend jamais trop de choses à ses enfants. Si elle aime apprendre, surtout, il ne faut pas arrêter ! On n'apprend jamais assez dans une vie.

Par contre, je pense que l'occuper en permanence est une erreur car elle doit être capable de s'occuper toute seule (ce qu'elle semble faire d'après ce que vous racontez) et elle doit aussi être capable de s'ennuyer, car l'ennui l'aidera à développer son imagination et la patience.

Le problème de l'école, aujourd'hui, c'est qu'il faudrait que tous les enfants soient identiques, bien sages, obéissants au quart de tour, restant assis des heures sur leur chaise, etc. Si ce n'est pas le cas, alors on leur colle une étiquette vite fait : hyper-actif (et on demande aux parents de consulter un neuro-psy pour leur faire avaler de la Rilatine qui les assommera : surtout n'acceptez pas avant d'avoir pris 36 avis différents); caractériel (et on demande aux parents d'aller consulter un psy car leur enfant a un problème de comportement); souffrant d'un déficit de l'attention et rebelote Rilatine; etc.

Dans le temps, les institutrices étaient plus sévères/autoritaires et mettaient des limites très claires, mais utilisaient aussi beaucoup plus le jeu dans les méthodes d'apprentissage, ce qui fait que les enfants les respectaient (pas besoin de frapper sur les doigts avec une règle pour ça, la sévérité/l'autorité est une attitude à adopter. Parfois un simple regard suffit. Parfois, se tenir très droit et se taire suffit aussi. Il y a plein d'astuces pour ça.).

J'ai constaté que depuis un certain temps, lorsqu'un enfant ne fait pas ses devoirs ou n'étudie pas ou peu importe ce qu'on lui reproche... c'est le parent qui est accablé par l'école et non plus l'enfant/l'ado qui est mis devant ses responsabilités. Et ce, même si les parents font bien leur boulot de parent !

Je suis de plus en plus convaincue que l'école n'est plus adaptée aux enfants actuels. Il faudrait que l'école utilise beaucoup plus le jeu, la motivation et l'explication de "à quoi sert ce qu'on leur apprend" en plus de récupérer une attitude "autoritaire" sans être tyrannique. --> une main de fer dans un gant de velours.

"ma femme s'est mise à pleurer"

Rassurez-là ! Elle ne doit pas se laisser abattre comme ça. Je parie 9 contre 1 que votre fille a juste besoin de savoir qu'elle a en face d'elle quelqu'un de fort.

Courage.
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Une attitude courante de l'Educ est de faire comprendre ou même de dire: "Nous sommes des pros et pas vous, nous avons étudié et pas vous, nous connaissons notre métier... blabla... vous avez un problème.... vous êtes un problème"

En l'occurence, perdre l'ascendant sur un enfant de 4ans est une bien belle preuve d'incompétence à moins que ce ne soit que de l'idéologie.
La question de savoir si c'est pareil à la maison est une dernière tentative de relativiser ou de faire culpabiliser les parents.
Parcequ'il n'y aura structurellement aucune remise en question de la part des profs et de l'Educ "version actuelle".

La situation actuelle devient:
dois-je confier 8h/j un enfant maléable que j'aime à des auto-suffisants incompétents, idéologues, et qui plus est irresponsables?
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Le psy c'est pour forcer les parents à élever leurs enfants d'une manière bien précise, et comme cette méthode est prescite à tous les parents passant par ces psy, la directrice avait déjà ce conseil en tête avant que vous n'arriviez à votre rendez-vous, son seul souhait c'est que votre fille soit remodelée pour devenir comme tous les autres élèves, médiocre, incapable de s'intéresser plus de 2 minutes à n'importe quel sujet, un automate obéissant pour devenir un adulte dépendant.

Les fous tracent le chemin que les sages empruntent.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Electra,

Votre aphorisme ne peut être pertinent qu'au second degré, pourtant vos propos qui le précèdent visent de vrais fous.
Alors je ne comprend pas.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ils sont aussi fou que peuvent l'être nos élus ^_^
Folie de façade.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Merci pour votre réponse mais je persiste à les trouver fous quelque part, parce qu'atteints de déraison.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Christus Regnat
Il y a 50 ans en arrière, votre fille aurait dans le pire des cas pris une tarte, et encore ce n'est pas sûr, mais elle aurait été en classe comme tout le monde et aurait eu le temps de se défouler en récréation ou à la maison, le tout certainement assorti d'une punition. C'est évident que la maîtresse a tout faux.
Et il n'y avait pas de psy, ça c'est encore une co...ie pour faire culpabiliser les parents. Chaque âge a ses épreuves "initiatiques", l'obéissance à l'autorité en est une. La voie de la liberté passe toujours par la discipline, mais c'est difficile à faire comprendre à beaucoup de gens...
On a un peu tendance de nos jours à confondre le respect des autres avec le je-m'en-foutisme ou le laxisme.
Autre temps, autres moeurs. Sauf en politique !!!
Bon courage, il en faut !
Merisier.

Evaluer :   9  2Note :   7
EmailPermalink
Surtout pas de psy ...Surtout pas ! Votre enfant est saine et vraie , elle pense par elle - même....Elle n'est pas comme ces " zombies "malléables à merci au nom du collectivisme comme ils les aiment ....C'est ce qu'ils attendent :
De casser la nature de l'enfant et de briser son penser par soi-même au nom du collectivisme , ce qui permettra au système de prendre le pouvoir sur elle...
Surtout pas de psy et de vaccins...Ne cédez pas et annulez ce RDV , de grâce...
Pour le problème des vaccins , abonnez-vous à l'association ALIS avec abonnement à la revue trimestrielle...
http://www.alis-france.com/
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
"A mon avis, je lui apprend trop de choses et je devrais ne plus m'en occuper autant???"

Sûrement pas. Quand la limite est atteinte, elle décroche, pense à autre chose, laisse tomber, va jouer ou... s'endort.

Tant que l'attention et l'intérêt sont là, on n'en fait pas trop.
Et si on ne touche jamais cette limite une fois de temps en temps, alors on est coupapble de ne pas en faire assez.

Aucun cerveau humain ne connaît les limites du cerveau humain.
Les "grosses tronches au maxi Qi" n'exploitent peut-être que 10% de ses capacités.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'ai, Amis Contrariens, les plus grandes difficultés à débattre avec vous. Baisse de moral, dégoût des nantis, injustices permanentes, je suis fatigué par autant d'absurdités.

Bizarrement, mon instinct me met en garde. D'un côté, il me dit de débancariser au maximum comme nos chers politiques et de l'autre il me pousse à ne pas croire...
Sans l'accord des citoyens, il est impossible de prélever dans l'épargne des français.

Pourtant, bizarrement on voit que cette option est de plus en plus sujet à débat.

Croyez moi, tout cela n'est pas fait pour me rassurer, au contraire. A mon avis, il s'agit d'un moyen détourné de préparer les consciences.

J'ai déjà vu ce genre d'exercice de communication dans les entreprises. On lance une rumeur grave et quelques mois plus tard on en profite pour passer une réforme dite souple.

Là, le plan serait le même mais au lieu de prendre 10%, on ne prélevera que 6. Vous voyez, on a sauvé vos économies.

Non, je n'ai pas envie d'être optimiste. L'avenir s'annonce bien sombre.

La question est: " Les français resteront-ils des moutons, ou auront-ils le courage de se transformer en lion??? "
Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
@ Christus,

"Bizarrement, mon instinct me met en garde. D'un côté, il me dit de débancariser au maximum comme nos chers politiques et de l'autre il me pousse à ne pas croire..."

Avec tout ce que vous SAVEZ sur le sujet, que vous dit votre intuition profonde ?

Suivez votre intuition en l'associant à votre raison, laissez parler votre bon sens.

"Les français resteront-ils des moutons, ou auront-ils le courage de se transformer en lion ? "

J'ai envie de dire que peu importe ce que "resteront" ou "auront le courage de faire" les Français; agissez sans regarder ce que font ou feront les autres car ils ne s'intéresseront pas à ce que vous ferez le jour où tout sera par terre.

Je ne sais plus quel philosophe a dit un truc du genre : "Accepte ce que tu ne peux pas changer/contrôler (ce qui ne dépend pas de toi), et agis sur ce qui est de ton ressort, ce sur quoi tu peux agir à ton niveau.

Bonne journée.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
@Isis

Salut Isis!

C'est incroyable ce qu'internet peut bouffer notre temps! Mais pourquoi donc passe-t-on du temps sur ce site? Généralement, on assiste à des dialogues de sourds. Disons plutôt, durs d'oreille! On rebondit sur un mot ou une phrase. C'est très superficiel au fond. On se rend compte à cette occasion combien il est difficile de se faire comprendre dès qu'on cherche à expliquer des choses un petit peu complexes. Par contre, dès qu'il s'agit de balancer son opinion sur un sujet largement débattu, les gens percutent immédiatement. Si je dis : je n'aime pas les homosexuels, ou les saucisses aux lentilles, les gens comprennent tout de suite... Et réagissent. Mais on n'apprend rarement quelque chose de vraiment intéressant des autres et vice versa dans ce type d'échanges. Pourquoi?

Il y a certainement dans tous ces commentaires des informations qui pourraient être utiles, mais on passe à côté la plupart du temps. Soit le taux de crédibilité qu'on accorde au messager est insuffisant pour qu'on examine sérieusement le message, soit le message n'est pas correctement mis en forme, soit il heurte nos préjugés bien ancrés, soit il dépasse nos facultés de compréhension, tout bêtement. Mais alors, à quoi bon tout ce temps dépensé peut-être inutilement? Peu de vrais échanges. Beaucoup de banalités racontées de façon variée avec plus ou moins de bonheur. Et pourtant, on s'accroche. On y passe des heures.

Cette occupation doit forcément avoir un intérêt, sinon, on se lasserait très vite. Mais quel est donc cet intérêt qui nous motive à ce point?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink

L'égocentrisme, pour répondre à votre question.

Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
Oui! J'en ai peur. Sinon, ça aide à mettre de l'ordre dans ses propres pensées.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

Je parlais surtout pour Lolo-Isis, qui en est le cas le plus atterrant.
Son nombril tient lieu et place de centre de gravité des planètes.
Effarant !

Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Nous avons tous un nombril... mais bon! Ceci mis à part, je ne suis plus prévenu par mail des réponses qui sont faites sur mes commentaires. Ce n'est pas bien grave, car j'ai tout de même eu le temps de mettre de l'ordre dans mes pensées...grâce à ces échanges fructueux, comme expliqué plus haut. Pour l'instant, ma curiosité du monde est émoussée : tout se passe comme prévu. Internet me rase. Pas intéressant. Je vais donc faire un peu de maçonnerie... en attendant que quelque chose de vraiment intéressant se passe dans le monde.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Calefactor,

Pour la majorité des intervenants ici, on ne peut pas parler d'égocentrisme à mon sens, mais plutôt d'allocentrisme (qui centre son attention sur autrui) ou d'altruisme. ^^

En effet, la majorité d'entre-nous désire PARTAGER des informations qu'elle détient pour en faire profiter les autres et/ou cherche à avoir des ECHANGES positifs permettant d'avancer; bref tout le contraire de l'égocentrisme.

L'égocentrique ne passerait pas son temps sur un site pour faire profiter les autres de ses connaissances, des informations potentiellement utiles, mais ne ferait que le consulter pour en tirer tous les bénéfices. Et surtout, il ne prendrait certainement pas le risque de se faire insulter ou menacer car, il faut bien l'avouer, ce ne sont pas des expériences particulièrement agréables à vivre. Bref, l'égocentrique ne se mettra jamais en danger pour informer autrui.

;-)
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@Isis

Excuse-moi si je ne réponds pas toujours, mais les gestionnaires du site ont paramétré mon compte de telle sorte que je ne reçoive pas d'avertissement lorsqu'une réponse m'est adressée.

Je pense que par égocentrisme tu entends égoïsme. On peut être égocentrique sans être anormalement égoïste. Il suffit d'être préoccupé par quelque chose qui vous touche de près, par exemple, un mal de dent. Les gens qui souffrent sont par la force des choses égocentrés, car il ne leur reste plus d'énergie mentale à consacrer aux autres, ce qui peut les rendre fatigants. Les gens qui ont mal au dos en parlent souvent beaucoup trop, ce qui fatigue les autres qui n'y peuvent rien et qui n'y sont pour rien. La sagesse et le savoir vivre incitent à éviter de trop se plaindre car cela a tendance à faire le vide autour de soi.

Il est difficile de nier qu'il existe aussi une dimension d'amour propre dans nos échanges sur les forums. Sans doute même, une certaine vanité qu'on doit combattre à la racine car ce travers est extrêmement nuisible, dans la mesure où il résulte d'une condensation de sentiments peu avouables. Le vaniteux cherche à séduire (se duco = amener à soi) par tous les moyens, y-compris les plus malhonnêtes. On se maquille, on se pomponne, on veille à sa bonne réputation, on essaie de se faire passer pour meilleur, plus méritant, plus moral, plus désintéressé et cætera que ce qu'on est en réalité. On triche, on ment, on met en scène. Ceci ne signifie pas qu'il faille s'habiller comme une souillon : il faut respecter sa propre dignité et celle des autres! On doit simplement, selon moi, s'attacher à se donner une apparence qui corresponde à ce qu'on est en profondeur. Ne pas tricher. A propos de triche et de toutes les formes de déloyauté, tu remarqueras que le carburant de la triche est l'égoïsme le plus vil et que son moteur est l'aptitude à la tromperie. C'est la raison pour laquelle il existe des égoïstes honnêtes par inaptitude foncière à la dissimulation. S'ils en étaient capables, ils seraient malhonnêtes sans retenue aucune. Mais la vie leur a enseigné très tôt qu'il est préférable pour eux de dire la vérité, même si cela ne rapporte rien, que de raconter des histoires que personne ne croit.

Enfin, il y a des ergoteurs qui tiennent maladivement à leur petit point de vue comme Harpagon à sa cassette. En Allemand, on dit : rechthaberig ("avoireux" raison). C'est un signe d'égoïsme pathologique.

Bonne journée.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Calefactor,

Pas de soucis concernant les réponses tardives, je suis au courant des "petits" dysfonctionnements du site. ;-)

"Il est difficile de nier qu'il existe aussi une dimension d'amour propre dans nos échanges sur les forums." --> ça rejoint un peu la question de "l'estime de soi" dont je t'ai parlé dans un autre commentaire. Si c'était ça, la GRANDE question de l'incarnation ?

"A propos de triche et de toutes les formes de déloyauté, tu remarqueras que le carburant de la triche est l'égoïsme le plus vil et que son moteur est l'aptitude à la tromperie." --> Il faut que je médite un peu sur cette phrase.

"C'est la raison pour laquelle il existe des égoïstes honnêtes par inaptitude foncière à la dissimulation. S'ils en étaient capables, ils seraient malhonnêtes sans retenue aucune. Mais la vie leur a enseigné très tôt qu'il est préférable pour eux de dire la vérité, même si cela ne rapporte rien, que de raconter des histoires que personne ne croit." --> Ici, pas besoin de méditer, ça me semble totalement évident.

Merci en tous les cas pour cet éclairage sur l'égoïsme.

As-tu lu "la vertu de l'égoïsme" de Ayn Rand ? Je l'ai trouvé intéressant aussi.

;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Des extraits sur ce site, probablement.
@Isis

Tous ces petits problèmes peuvent se comprendre si on cherche au bon endroit. "Nous avons identifié la semaine dernière un certain nombre de commentateurs qui polluaient systématiquement les notations en mettant chaque jour plusieurs dizaines de notes négatives sur certains commentateurs, faisant apparaitre, sans que cela soit la réalité, une notation inférieure à celle qu'elle aurait du etre sans leurs interventions. Ceci explique les avalanches de « flèches rouges » dont se plaignaient certains. Nous avons recalculé toutes les notes moyennes en supprimant ces abus avons mis en ligne le correctif ce matin. Les notes moyennes de très nombreux commentateurs ont donc été revues à la hausse. Par ailleurs, il ne sera plus possible de noter les commentaires d’une personne plus de trois fois par jour." Tu peux lire ça dans la rubrique fonctionnement du Forum. Il faut se poser les bonnes questions : ce site paye des modérateurs. Ce n'est pas gratuit évidemment. Quel est donc l'intérêt du site de dépenser ainsi de l'argent? Ce n'est pas cela qui peut changer le comportement des gens quant à leurs achats de pièces d'or ou leurs acquisitions d'actions dans des minières. Au minimum, ce type de forum présente un intérêt sociologique et politique. Le reste, tu le devineras toute seule. Tu noteras que certains trolls (en dessous de 10 selon les critères du site) ont sur ce site une durée de vie indéfinie. Qu'est-ce qui leur vaut une telle faveur? Par exemple C.B., F.P, et ceux qui s'y agrègent et que tu as en gros repérés. A ce propos, Violette voulait savoir ce sur quoi se basait calefactor pour justifier son aversion envers certains pseudoreligieux sectaires trop influents à son goût, qui ont leur ticket d'entrée partout et jouissent d'une faveur invraissemblable à tous les niveaux de la société. Si elle lit ce commentaire, elle aura une réponse, bienque je lui déconseille vivement d'avancer sur les brisée de calefactor, à moins qu'elle souhaite vraiment se compliquer la vie inutilement et pas seulement sur ce site. Il serait préférable pour elle de garder sa conviction que calefactor est victime de ses préjugés. Tu vois bien que calefactor est un fanatique qui joue avec le feu. A mon avis, il est archi fiché depuis dix ans au moins. A quoi joue-t-il? Que cherche-t-il? Se croit-il à ce point invulnérable? Ce serait vraiment idiot de sa part. Je crois qu'il se surestime gravement.
Bonne journée.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
"Tu vois bien que calefactor est un fanatique qui joue avec le feu."

Si tu fais référence à son pseudo, c'est normal qu'il joue avec le feu puisque c'est sa fonction il me semble… ^^
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Tu veux dire qu'il serait payé pour ça? Mais par qui? Les Russes? Les Chinois? Ceci expliquerait son Racial Communisme qui correspond à peu près au régime actuel en Chine et en Russie. On se met à voir des espions partout... MDR! Mais si j'étais lui, je prendrais plutôt un pseudo féminin, ça accroche mieux... Evidemment, faudrait pas qu'il se trompe dans ses accords. Encore MDR!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Euh... TILT ! GAME OVER ! LARGUEE !

Un calefactorium étant une pièce au sein d'un monastère médiéval dans lequel était entretenu un chauffage commun... a donc pour fonction d'entretenir (ou jouer avec) le feu. Hum !

Au fait... es-tu au courant qu'à Paris il y a un problème de fléchage ? Les feux verts sont en panne !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Intrigué, j'ai sauté dans mon hélico pour constater in situ. Mais non, à Paris, tout fonctionne.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
LARGUEE? C'est moi qui ne m'y retrouve plus. Mais remis à l'endroit, je pense que tu comprendras :"Tu veux dire qu'il serait payé pour ça? Mais par qui? Les Russes? Les Chinois? Ceci expliquerait son Racial Communisme qui correspond à peu près au régime actuel en Chine et en Russie. On se met à voir des espions partout... MDR! Mais si j'étais lui, je prendrais plutôt un pseudo féminin, ça accroche mieux... Evidemment, faudrait pas qu'il se trompe dans ses accords. Encore MDR!"
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Mais on n'apprend rarement quelque chose de vraiment intéressant des autres et vice versa dans ce type d'échanges. Pourquoi ?"

Manque d'ouverture; manque de lecture; manque d'intérêt; manque de curiosité ? Certains pourtant donnent des infos intéressantes et utiles. Faut pas toujours s'arrêter au apparences.

"Cette occupation doit forcément avoir un intérêt, sinon, on se lasserait très vite. Mais quel est donc cet intérêt qui nous motive à ce point ?"

Le plaisir d'échanger des infos utiles avec d'autres et d'avoir des conversations intéressantes avec des esprits ouverts et curieux que l'on ne trouve pas à tous les coins de rue.

Enfin, faut croire que cela ait un intérêt, même si nous ne nous en rendons pas forcément compte, sinon pourquoi l'intervention de certains mettent-ils d'autres tellement en colère ?
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@Violette
Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt. Le site ne me prévient pas des réponses faites à mes commentaires.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Calefactor,
"Cette occupation doit forcément avoir un intérêt, sinon, on se lasserait très vite. Mais quel est donc cet intérêt qui nous motive à ce point ? "
Pierre Cardin, je crois me souvenir que c'est lui, a dit à peu près ceci :
" Si dans un livre je trouve une seule phrase ou une seule réflexion qui me donne à réfléchir ou à rêver, alors, je n'ai pas perdu mon temps à lire ce livre. "
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@LOUIS L.

Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt. Le site ne me prévient pas des réponses faites à mes commentaires.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Christus Regnat , moi c'est pareil !
Je suis à la limite de la dépression :(
Les politiques ne servent plus l 'état , mais ils se servent de l 'état .
O.K se sont des parasites !
Ce qui me bouffe le plus c 'est les autres moutons .
J 'ai beau leur expliquer ou leur faire lire les bons mots du père Sannat .....Rien n ' y fait :(
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Personnellement, je n'essaie même plus de faire passer le message d'une possible faillite.

Il y a deux ans quand je parlais d'une baisse sérieuse du prix de l'immobilier, on me riait au nez. On me répétait que l'immobilier ça monte toujours et au contraire il faut acheter maintenant.
Un petit exemple de perte sèche: Une collègue de ma femme avait acheté un appartement au plus haut. Dernièrement, elle a voulu revendre pour acheter un bien plus adapter à sa situation ( arrivée d'un enfant ). L'agent immobilier lui a dit de baisser son prix de 20000 euros. Voici ses termes: " Mieux vaut perdre un doigt aujourd'hui que le bras demain. "

De nos jours, je vois des gens n'ayant pas de besoins vitaux vendre des collections numismatiques, trésor d'une vie d'un grand-père disparu ou d'un arrière oncle.
Le pire c'est qu'ils n'auront plus jamais la possibilité de réunir de tels objets sans se ruiner.
L'achat d'une belle voiture, de vacances, d'une cuisine aménagée, peuvent ils justifier une telle action????
Regretteront-ils un jour d'avoir vendu ces biens tangibles. Seul, l'avenir nous le dira...

Merci à tous pour vos réponses. Bon week-end Amis Contrarien.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Moi je veux bien les rencontrer ces gens là! parceque je n'arrive pas à acheter.
Quand au prix spot, ça fait deux ans qu'il ne sert plus qu'à faire rigoler les non-vendeurs.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"les bonnes dépenses c’est celles qui me profitent et les mauvaises celles qui vont dans la poche du voisin. Or nous sommes tous le voisin de quelqu’un. C’est vrai, mais cela part du postulat que les Français seraient incapables d’entendre la nécessité de faire des efforts, ce qui est parfaitement faux."

Cela veut simplement dire que nous ne sommes plus UN peuple.
Et ça a des conséquences TRES étendues.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"il faudrait faire d'URGENCE pour diminuer le deficit publique exorbitant de la france ?" La DEPENSE publique est calculée comme PRODUIT intérieur brut, dont ils ne rêvent que de voir la croissance. Ne comptez pas sur eux pour réduire ce qu'ils veulent  Lire la suite
Pâris - 15/04/2014 à 22:16 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur l...
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
Mieux, vous attendez que le criminel pédophile passe derrière le banquier et vous tirez deux coups sur le banquier.
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
22 sept.blitzel
le cash oui, c'est super, ... tant que le crash de l' Euro ne surviendra pas !!! Et que les banques n'empêcheront pas le bon peuple de s'en servir....
Les revenus rééls des américains sont inférieurs à ceux de 1973
21 sept.Fortuna
Vous etes tetu vous. Puisqu'on vous dit que le principal problème des banques centrales est qu'il n'y a pas d'inflation !
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX