Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

La taxation de l’or d’investissement est-elle vraiment spoliatrice ?

IMG Auteur
Publié le 14 février 2017
775 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 6 votes, 2/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

Contrairement à ce qu’on lit régulièrement sur un grand nombre de forums spécialisés ou encore dans les publications d’entreprises proposant des investissement alternatifs, la fiscalité sur l’or d’investissement n’est pas spoliatrice.

Lorsqu’on demande à un investisseur en métaux précieux d’évoquer les sujets qui le contrarient le plus, la fiscalité arrive immanquablement en tête, à égalité avec les pratiques parfois indélicates des banques qui veulent encore trop souvent se poser comme partenaires incontournables pour un grand nombre de placements. En ce qui concerne les banquiers, on aura tout dit et son contraire sur leur capacité à prendre soin de notre argent comme si c’était le leur… au point que cela devient vraiment le leur à la fin. Et sans doute cela continuera-t-il longtemps à faire l’objet de nombreux articles ici ou ailleurs. Mais, pour ce qui est de la fiscalité, peut être n’est-il pas inutile de faire un point rapide et précis sur la réalité des faits, notamment en matière d’or d’investissement.

Tout l’or n’est pas d’investissement

Évidemment, dans le cas de l’or et de l’argent, on aimerait qu’une liberté totale soit de mise, sachant que ces actifs ont été démonétisés depuis longtemps et qu’ils ont davantage une valeur de précaution, voire d’échange, qu’une véritable valeur marchande. Néanmoins, la fiscalité sur les métaux précieux existe et le devoir de tout citoyen est de s’y conformer. Pour autant, il convient de ne pas imaginer n’importe quoi et de ne pas fantasmer sur ce « monstre avide est spoliateur » qu’est l’État… Monstre qui n’existe bien souvent que dans l’imaginaire des investisseurs les moins informés.

Tout d’abord, tous les objets en or ne sont pas considérés comme de l’investissement. Seuls sont reconnus comme tels les pièces de monnaie d’un titre égal ou supérieur à 900 millièmes d’or pur frappées après 1800 et ayant (ou ayant eu) cours légal dans leur pays d’origine, ainsi que les barres, lingots et plaquettes d’or d’un poids supérieur à un gramme titrés à au moins 995 millièmes. Quant à la taxation proprement dite, elle n’intervient que dans un seul cas : lorsqu’il y a transaction, c’est à dire vente. On peut ainsi parfaitement détenir de l’or d’investissement et ne jamais être imposé sur sa valeur, sauf à disposer d’un patrimoine global éligible à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Une taxe qui incite la détention à long terme

Ainsi, seule la vente d’or (et de métaux précieux en général) est soumise à une taxe qui peut prendre deux formes différentes selon le choix du vendeur :

  • une taxe forfaitaire de 10%, à laquelle s’ajoute la CRDS au taux de 0,5 %, calculée sur le prix de cession,

    OU

  • une taxe de 34,5% sur les plus-values, lesquelles bénéficient d’un abattement pouvant aller jusqu’à 100% en fonction de la durée de détention.

D’ores et déjà, on peut voir que la fiscalité des métaux précieux encourage la détention sur une longue période, mais n’empêche pas de profiter d’une brusque envolée des cours si l’on souhaite réaliser son capital. Brièvement, la taxe forfaitaire n’est guère intéressante que si la vente s’effectue peu de temps après l’achat initial et à condition de dégager une plus-value substantielle (au moins supérieure aux 10,5% de retenues fiscales). Mais c’est généralement la deuxième option qui a la faveur des vendeurs car, contrairement à ce que prétendent les farouches opposants à la fiscalité quelle qu’elle soit, l’impôt ne les spolie pas.

Le vendeur récupère toujours l’essentiel voire la totalité de la plus-value

D’ailleurs, le terme même de spoliation, que l’on peut lire sur un grand nombre de forums spécialisés ou encore dans les publications d’entreprises proposant des investissement alternatifs, n’est pas adéquat. Une spoliation consiste à « dépouiller quelqu’un d’un bien par force ou par ruse« , à le déposséder totalement de ce bien pour s’en approprier. En gros, c’est du vol.

Ici, le pire qui puisse arriver à un détenteur de métaux précieux, c’est donc de récupérer 65,5% de la différence entre le prix de vente qu’il obtient de son acheteur et la valeur à laquelle lui-même a pu acquérir son bien antérieurement. Dit plus clairement, il empoche après impôt un minimum 65,5% de la plus-value réalisée. Non seulement son capital initial n’est pas amputé mais il réalise un bénéfice quoi qu’il arrive.

Mieux encore, la plus-value brute prise en considération pour la taxation est réduite d’un abattement de 5 % pour chaque année de détention au-delà de la 2ème année. Ainsi, à partir de la 22e année de détention, le vendeur sera exonéré de toute imposition, quelle que soit la plus-value réalisée. Et évidemment, en cas de moins-value, il n’aura aucune taxe à payer, indépendamment de la durée de détention.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :2 (6 votes)
>> Article suivant
Entrepreneur depuis vingt ans dans le domaine de la communication et l'information stratégique, il a été amené à travailler plusieurs fois en partenariat avec des banques et des assurances, dont la principale matière d'œuvre était constituée de l'argent des épargnants. Peu complaisant à l'égard de leurs pratiques dont il a entrevu les coulisses, il délivre aujourd'hui régulièrement son analyse sans concession (et souvent piquante) non seulement sur les agissements des professionnels de la finance, mais aussi de tous ceux qui, de près ou de loin, se font les auteurs ou les complices des manipulations qui spolient chaque jour un peu plus les honnêtes citoyens. Il publie régulièrement des chroniques sur le site L'or et L'Argent
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
J'oserais dire que "malgré tout ça" (sur l'intonation de Michel Delpech, sans la chute), il manque 70 milliards pour avoir un budget en équilibre. Et cela dure depuis 1974, et comme disait Pierre Deproges"les Français ne croient pas au Père Noël, ..., ils votent".
D'ailleurs ils vont avoir l'occasion de renouveler leur non-adhésion au Père Noël en votant pour des "rêveurs" ou des "incompétents notoires" voire d'"autres-pas-enore-en-prison-parce-que-c'est-légal-pardi"! qui n'ont aucun respect de votre argent
Bonjour,

Je ne peux pas accepter certain données de votre article, j'était Dircteurs d'une société Allemande installé en France.
La taxation de "vente" a éxisté sous plusieurs formes les traux d'imposition ont été changé plusieurs X
Cette taxe était au départ à payé par le vendeur (!) qui devait remplir un formulaire pour le bureau du fisc d'ont il dépendait. Ce système n'a pas, qui s'étonne, fonctionné.
La dernière Modification a été d'obligé les marchand de métaux à recolté cette taxe ayant pour résultat (normal) comme levendeur ne voulait pas payé cette taxe a été syphoné sur les marges bruttes des entreprise, la perte de 12,5 % de marge a tué pas mal d'entreprises. Pour le faire les opérations en liquide ont été interdit et remplacé par chèques que beaucoupt de société n'acceptent plus en payement en premier l'état.
Je me suis battu de 2010 à Février 2014 mois ou ces textes ont été abrogés.
Le fait de ne pas être Français n'a pas arrangé la chose, certains fonctionnaire me conseillant de quitté la douce France. J'ai pratiquement perdu tout mes biens, ma santé et mon job.
Au bout j'ai gagné, Basta
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Pour ceux qui couinent contre les impots et les taxes, petit rappel :
- pas d'impot, pas d'Etat
- pas d'Etat, pas d'Etat de droit
- pas d'Etat de droit, pas de droit a la propriété, liberté économique impossible et retour au Moyen Age.

Pour ceux qui payent leurs impots et leurs taxes, petit rappel :
- les routes sont défoncées, les hopitaux tuent plus de gens qu'ils n'en sauvent (bon, on y viens petit a petit), la justice est à l'agonie par manque de moyen, l'armée est incapable d'assurer ses taches primordiales
- une bonne partie des taxes passent pour 50 milliards d'euros, dans les paiements des interets de la dette publique (illégitime?)
- l'éducation nationale, dont on peut légitimement critiquer les résultats (ou leur absence!)
- une bonne partie de vos taxes passent en redistribution dont on peut commencer a douter de la légitimité (une pensée aux familles , non désireuse de s'intégrer, juste capable de prendre les allocations familiales pour 10 gosses et 3 épouses, l'argent braguette cher à nos amis réunionnais ou antillais).
- l'extension sans cesse croissante de la bureaucratie, rabotant au fur et a mesure vos libertés sociales, individuelles et politiques a mesure que l'Etat s'insinue partout


Pour l'or, l'affaire est tranchée clairement

Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
bjrs,
Je suis Allemand et partage une partie de votre point de vue, sauf:

-pas d'impôt= pas d'Etat OK
-pas d'Etat, pas d'Etat de droit, quel droit, pour ceux qui travaillent au SMIC, les retraités quiayant travaillé 45 ans se retrouvent dans lka misère je pense c'est de leurs droits que vous parler ? ou ceux qui se prennent le droit de détourné, faire leurs affaires avec les copains, ceux qui ont planqué leurs argent en Suisse, l'Etat de droit qui a reçu de la part des Allemands des fichiers de plus de 4.500 comptes Suisses appartenant à des Français, circuler rien à voir, demandé aux Allemands combien de Milliars d'impôts qu'ils ont rapatrié.
Madame Merkel (que je ne porte pas au coeur) a dit une belle phrase " La France est un Pays ou l'ont a commencé une révolution mais jamais fini !

Le moyenne age était un paradis fiscal comparé à ce que nous vivont.
Le Seigneur prennait un dixième quel paradis fiscal.
Je suis fier de payé des impôts pour le bien de la République et Honteux quand je voius ce que l'on fait avec.
Je suis dans le centre des blagues quand je rentre à la "maison" la plus belle a été que mes amis amis m'ont offert 5 kg de Bananes, j'étais pas très fiers.
le dicton " prenez au pauvres ils i en a plus"
C'est votre politique qui pue est honteuses presque au bord de l'il.. tout partis confondu qui créent ses imbécilités. Dieu merci maintenant il a Trump, comme ça vous n'ètes plus la rissées du Monde.
Excusez mon Français comme dit c'est pas ma langue maternelle.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Imposer de la vente d'or, même en moins value, pour les pièces offertes par papy ou autres sans papiers réglementaires, et il faudrait applaudir............
Pour l'auteur, après des millénaires de stupidité fiscale, il faudrait admirer une sagesse de la dernière pluie!

Tout taxer, tout régenter, grignoter la moindre liberté, en voilà une noble tâche digne de louanges.

Et il y en a comme çà des pelletées de cocus battus toujours contents.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
J'allais l'dire. :D

Conquis content.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
J'oserais dire que "malgré tout ça" (sur l'intonation de Michel Delpech, sans la chute), il manque 70 milliards pour avoir un budget en équilibre. Et cela dure depuis 1974, et comme disait Pierre Deproges"les Français ne croient pas au Père Noël, ..., il  Lire la suite
CLAUDE F. - 17/02/2017 à 08:29 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX