Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La toute-puissance des entreprises, un immense danger pour chacun de nous !

IMG Auteur
Publié le 12 avril 2017
1162 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 9 votes, 4,8/5 ) , 9 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
9
commenter
Notre Newsletter...

Vous avez sans doute croisé cette information concernant l’évacuation musclée d’un passager United Airlines qui, précisons-le, a eu pour seul tort non pas d’agresser le personnel, ou encore d’être saoul, ou d’une manière ou d’une autre d’importuner ou d’empêcher le vol. Non, le seul tort de cet homme disais-je a été de monter dans un avion avec un billet, après avoir été enregistré et donc dûment autorisé à entrer dans ledit avion.

Le seul tort donc parce qu’on le cherche encore, c’est de se retrouver dans un avion où il y a 4 passagers en trop…

Vu que même les terroristes ne peuvent plus monter dans les avions, surtout aux États-Unis, la question qui se pose est de savoir comment diantre une entreprise comme l’United Airlines, qui n’est pas la première venue dans le monde de l’aviation commerciale, a pu commettre une telle bourde.

Mais en plus, ils ont tiré à la courte paille c’est-à-dire au sort, les 4 passagers qui devaient sortir.

À son nom ledit gus n’a pas voulu sortir, police, vigile, tutti quanti et à la fin, un pauvre type se retrouve tiré inconscient et sanguinolent d’un avion juste parce qu’il a été tiré au sort pour compenser les bourdes d’une entreprise, et pire… pour compenser les failles d’un système commercial visant le profit à tout prix et le mépris le plus total des clients et de leur humanité.

Les excuses pathétiques, et très révélatrices d’un système, du « pédégé » de la compagnie

« Les vidéos mises en ligne par des passagers montrent le moment où trois policiers s’approchent d’un homme d’origine chinoise déjà installé sur son siège. Ce dernier commence à hurler lorsque l’un des agents le saisit de force. Il se cogne ensuite violemment sur l’un des accoudoirs avant d’être traîné au sol jusqu’à la sortie. Une fois au sol, l’homme, semblant inconscient, est tiré sur toute la longueur du couloir sous les yeux des passagers indignés.

Après plusieurs heures de controverse, le PDG de United Airlines, Oscar Muñoz, a affirmé qu’il s’agit d’«un événement qui nous bouleverse tous ici chez United». «Je m’excuse d’avoir dû replacer ces clients ailleurs», poursuit-il dans un communiqué publié sur le site de la compagnie lundi. «Nous tentons également de contacter ce passager pour lui parler directement et pouvoir résoudre ce problème». »

Le problème fondamental, ici, n’est pas le cas isolé de ce gus, dont on a « que faire » de manière générale, le problème c’est que le cas de ce type révèle un système devenu totalement fou et hors de contrôle.

Le patron de la compagnie ne s’excuse qu’à peine, son seul problème étant non pas ce qu’il s’est passé et la façon dont cela a été géré, mais bien de s’être fait attraper et filmer. C’est le seul véritable problème de cette compagnie aérienne, et… de toutes les autres !

Des compagnies devenues juste totalement arbitraires et totalitaires vis-à-vis de leur propre clientèle. Des clients d’ailleurs que les industries n’hésitent plus à tuer au sens propre du terme avec leurs produits sans que cela ne leur pose aucun problème de moralité.

Vous êtes en plein totalitarisme marchand.

Il va vraiment falloir encadrer les vidéos comme on le fait pour les « fake news ».

Évidemment, Internet, les réseaux sociaux, les vidéos que chaque citoyen peut faire avec son téléphone, tout cela rend visible aux yeux de tous les dérives évidentes de certains.

C’est d’ailleurs le cas avec l’information et tous les débats autour de ce que l’on appelle les « fake news », ou les « fausses nouvelles » comme on pourrait le traduire en français.

Bien souvent, les grands médias servent de moyen d’intoxication des masses et de propagande. Pourtant, ceux qui tentent de dire autre chose, ou de faire valoir un point de vue différent, ce qui est tout de même la base de la démocratie, finiront par être tout simplement interdits.

Interdit d’ailleurs aussi sans doute bientôt de partager des vidéos qui « mettront en cause l’image d’une entreprise » et hop ! voilà, le tour est joué, et croyez-moi, ce tour sera joué.

Vous croyez cela impossible ? Pourtant, il est déjà formellement interdit par la loi d’appeler à boycotter un pays ou une entreprise. Interdit. Personne n’a le droit d’appeler au boycott d’une compagnie comme United Airlines. Hein… Hein… 😉 Sinon, zou, procès !

Les grandes multinationales, qui ont les moyens non seulement d’assigner les États mais aussi de corrompre massivement les politiciens à force de plus ou moins grands arrangements, accompagnées d’une cohorte de lobbyistes capables de se charger de la gestion quotidienne des petits à-côtés, sauront faire passer une telle législation.

Vous pouvez avoir raison, faire valoir vos droits devient de plus en plus long, coûteux, et complexe !

Alors, ce pauvre gus avait payé son billet.

Il était dans le bon avion.

Il a bien été « enregistré ».

On lui a attribué sa place…

Il aurait pu se faire tuer.

Il pourra porter plainte.

Prendre un avocat.

Puis aller en appel.

Et en appel d’appel, (je ne sais pas exactement comment cela fonctionne aux USA mais vous voyez l’idée) et dans 15 ans, son histoire finira devant la Cour Suprême, qui rendra un jugement plus ou moins clair.

La justice sert désormais les puissants et les multinationales, et ce sera encore pire lorsque nous aurons accepté de privatiser notre justice et de la remettre à des tribunaux privés d’arbitrages !

Puis les armées et la police serviront de bras armés à ces corporations, et c’est déjà en grande partie le cas avec l’armée américaine qui protège à Bagdad le ministère de l’Énergie et laisse, en face, le plus grand musée irakien se faire piller.

Il a donc raison ce pauvre gus, comme tous les pauvres gus que nous sommes, mais pourtant, il aura tort quand même, et faire valoir ses droits sera un long et douloureux parcours du combattant.

Il gagnera sans doute à la fin, après y avoir laissé sa santé, sa famille, et quelque part, sa vie.

Le méchant, aujourd’hui, l’ennemi réel de tous les peuples de la planète est rarement le peuple voisin, même si ce dernier peut être instrumentalisé.

La réalité, c’est qu’aujourd’hui, l’ennemi terrible que nous affrontons, est celui que j’appelle le système totalitaire marchand et qui regroupe aussi bien les mondialistes que les grandes compagnies et qu’un nombre certain de politiques servant la soupe.

Ce système veut la disparition des nations, des différences, des droits, et des coutumes, ce système ne reculera devant rien pour annihiler tous ceux, et tout ce, qui pourront lui opposer une résistance.

Ce système ne supporte aucune contradiction, aucun contre-pouvoir.

Ce système est un totalitarisme aussi dangereux que tous ceux qui ont déjà ravagé la planète et il doit être dénoncé et combattu sans relâche.

Le bonheur et la grandeur n’ont jamais résidé dans le matérialisme, la consommation et « l’Hanounanisation » des esprits.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (9 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et personne dans l'avion ne s'est levé, il ne devaient pas servir de Danette au dessert.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
En soi, est-celle tellement différent d'un système où il n'y a pas assez de travail pour tous ? On paye cher ses études, sue sang et eau pour obtenir son diplôme, et à la sortie on se fait jeter comme un mouchoir.
J'estime que chaque individu est lié au système par une sorte de contrat tacite : il fournit les efforts nécessaires pour se former et en échange le système lui donne l'opportunité de débuter une carrière (à sa charge ensuite de ne pas commettre d'erreurs et de se faire virer).
Depuis la crise, il me paraît évident que le système a trahi ce contrat et ne plus les opportunités en nombre suffisant.
Les "assis" regardent, filment, "s'indignent", mais personne ne se lève pour y changer quoi que ce soit, car chacun est trop content d'avoir eu sa place (et a trop peur de la perdre).

C'est pour cette raison que des masses populaires rompent le contrat à leur tour et tentent de porter au pouvoir des régimes dits populistes.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Vous auriez pu copier des extraits du capital de Marx si vous vouliez faire une critique morale de l’économie de marché. Enfin…
Ce qui est évident dans cette histoire, c’est que United a de mauvaises pratiques commerciales. Que faisait ce type dans l’avion? Pourquoi l’a-t-on fait monter alors qu’on sait que c’est un employé de United dont le déplacement était prévu qui a pris sa place ? Mauvaise planification?
Que faisaient des agents de police aéroportuaire dans cet avion? Drôle de « collaboration »!

Ce que l’on sait, c’est que United offre moins en dédommagement alors que la concurrence offre non seulement de l’argent en compensation mais des places en classe affaire.
Les compagnies aériennes américaines qui vendent plus de places qu’il y en a de disponible et ce, de façon tout-à fait légale devraient écrire en grosses lettres sur leurs sites de vente que d’avoir acheté un billet ne garantit pas une place dans l’avion pour au vol à l’heure prévue.

Inévitablement, United en paiera le prix.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ah, si les passagers indignés s'était rendus solidaires de ce mauvais traitement et avaient tous quitter indignés l' avion, cela aurait été digne et fort. Mais ils ont tous fermés leur gueule, ou simplement se sont indignés, c'est bien le tort. Enfin je dis ça mais j'y étais pas. Ca aurait été simplement sympha pour la compagnie.
Mais ces méthodes me font terriblement penser aux exécutions de noirs aux USa pour qui une petite rébellion physique entraîne parfois l'exécution de 5 balles dans la peau. Heureusement encore qu'il ne s'est pas fait plombé.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
M.Sannat on voit que vous ne connaisez pas le systeme judiciaire americain. La fortune de ce docteur est faite, il va toucher au minimum dix millions de dollars de dommages et interets, et probablement dans moins d'un an parce que la societe ne voudra pas d'un proces public embarrassant

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Suite a cette affaire l'action de la société concernée a plongé bien, bien en bourse.
Une forme de contre pouvoir: votez avec votre compte titre.
Vendez United Airline.
Sans parler du boycott quasi assuré par la communauté chrysoderme
(mot poli pour tète de citron) et ses sympathisants, non négligeable aux US.
Sans parler non plus des diverses formes de résistance civile que je détaille pas histoire de ne pas donner de mauvaise idées.
Pas sur qu'UA ait fait une bonne affaire là.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Appeler un Chinois "tête de citron" est plutôt offensant, je trouve.
Ceci dit, en Chine le mot désignant toute personne non-chinoise est "étranger". Pour les Occidentaux comme nous, ils emploient aussi des désignations savoureuses du genre "long-nez" ou "fantômes" à cause de la couleur de notre peau... Pas tellement mieux que "tête de citron" finalement ...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Nous sommes tous l'étranger d'un autre. A l'époque où les gens étaient moins mobiles, ils divisaient leur propre société en "races"... les nobles et les serfs se considéraient comme des races distinctes.

Aujourd'hui avec l'accélération de la globalisation, nous avons pris conscience du fait que tout le monde est un peu (certains plus) raciste.
Ce n'est que l'occidental (le "blanc") qui dans son orgueil démesuré tient absolument à s'accaparer le monopole du racisme et a mis en place un système d'auto-flagellation. Il se culpabilise de dédaigner le black, le beur ou le chintok, mais passe sous silence que ceux-ci le méprisent aussi et se détestent entre eux. L'étranger est devenu vertueux, innocent comme un enfant (ou un animal) tandis que seul le blanc est souillé par la nature humaine. Corollaire, seul le blanc a conscience de cette souillure, l'étranger étant dépourvu de cette métra-réflexion (car inférieur).

En conclusion, l'humain est profondément hypocrite, et sans doute trop simplet que pour pouvoir accepter "l'autre" comme étant à la fois différent et égal...

Solution (cynique) : la corpocratie, système où chaque individu, quelle que soit sa "couleur", est réduit au rang de consommateur.
Après tout, quand on boit du lait, qui se soucie de la couleur de la vache dont il a été trait ? Une vache c'est une vache, du fric c'est du fric...



Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
PAs certain que ce soit le blanc qui tienne à s'accaparer le monopole du racisme et se détruise chemin faisant.

Il y a surement une autre raison, et d'autres personnes, derrrière, mais cela nous entrainerait probablement trop loin...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
PAs certain que ce soit le blanc qui tienne à s'accaparer le monopole du racisme et se détruise chemin faisant. Il y a surement une autre raison, et d'autres personnes, derrrière, mais cela nous entrainerait probablement trop loin... Lire la suite
Hercule - 14/04/2017 à 11:14 GMT
Note :  4  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX