Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Lao Tseu, pionnier de la liberté et du pacifisme

IMG Auteur
 
Publié le 06 avril 2012
550 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 6 votes, 3,8/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Le libertarianisme est une idéologie plutôt contemporaine. Elle prône purement et simplement un amaigrissement radical, voire la suppression de l’État.


Ils font le constat que la démocratie, qui visait à limiter l’arbitraire de la puissance royale, n’a fait qu’accélérer la soumission du peuple aux assemblées et gouvernements contemporains au point que l’homme jouit peut-être, dans certains domaines, de moins de libertés que naguère.


Les libertariens postulent ainsi que leur « salut » ne passe pas par un énième bricolage institutionnel infertile. Seule une solution radicale serait à même, pour eux, de résoudre les difficultés inhérentes à l’accroissement des pouvoirs de l’État.


Pourtant, paradoxalement, si le libertarianisme est une idéologie contemporaine, elle puise ses sources intellectuelles dans un passé lointain : en effet, Murray Rothbard, souvent considéré comme le « Pape du libertarianisme », revendiquait clairement l’héritage du Chinois, Lao Tseu, qui vécut au VIe siècle avant J.-C.


Il faut dire que Lao Tseu, comme le rappelle Philippe Simonnot dans L’invention de l’État, exécrait l’État. Il estimait que le gouvernement « avec ses lois et ses règlements plus nombreux que les poils d’un buffle » était un « oppresseur vicieux » de l’individu et « devait être plus craint que des tigres cruels ». Il était ainsi le premier penseur à avoir imaginé « une société anarchiste paisible ».


Mais ce n’est pas tout : préfigurant la pensée libertarienne contemporaine, Lao Tseu estimait que l’ordre naturel ne devait pas être troublé par des interférences gouvernementales. Auquel cas il ne peut pas se maintenir. Il poursuivra en écrivant : « Plus il y a d’interdits, plus le peuple est pauvre […] Plus croissent les lois et règlements, et plus augmentera le nombre des voleurs et des brigands » (…) Les gens ont-ils faim ? Les gouvernements s’engraissent d’impôt. Et le peuple reste affamé. ».


Lao Tseu était, en outre, un pacifiste antimilitariste dont les idées en la matière rompaient avec celles de plusieurs autres penseurs chinois de l’Antiquité. En effet, il pensait qu’une nation ne devait entrer en guerre que si elle était attaquée, dans le cadre de la légitime défense. La paix et la diplomatie lui paraissaient être des armes plus pertinentes au maintien de l’ordre.


Lao Tseu va encore plus loin : selon lui, même une victoire armée ne doit pas être source de réjouissances car cela reviendrait à se réjouir du massacre d’hommes, fussent-ils du bord ennemi. Or, un être humain ne saurait se satisfaire de la mort de certains de ses semblables. La nation victorieuse devrait même décréter un deuil pour pleurer lesdites pertes humaines.


De toute façon, une victoire armée n’est toujours que relative quant à ses conséquences : en effet, Lao Tseu rappela qu’ « une grande guerre est toujours suivie d’une grande famine. ».


De plus, la pratique nous montrera qu’hélas, le bilan humain n’est pas tellement plus florissant au sein des gagnants d’un conflit : l’U.R.S.S. était, en ce sens, très touchée à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. 28 millions de personnes se retrouvèrent ainsi sans abri.


La lecture des écrits de Lao Tseu est plus actuelle que jamais en ces temps de conflits répétés. Lao Tseu a été un des premiers grands penseurs à théoriser le pacifisme et l’opposition à la guerre et il serait dommageable de reléguer ses écrits aux oubliettes.


 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,8 (6 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
M. Ktorza, vous qui êtes avocat, devez savoir que le libéralisme est une théorie du droit et non une idéologie. « Théorie du droit de propriété, car le fondement du droit est l’appropriation naturelle des choses produites qui résulte de la propriété de soi. Ainsi on ne peut définir de Droits de l’Homme qu’en termes de propriété naturelle. Une agression ne se conçoit que si elle porte atteinte à cette propriété. » Cf Déclaration de principe du libéralisme.
Vous pouvez aussi vous reporter à John Locke (162-1704) et Le Droit avant l’Etat et de citer « Nous naissons libres, tout homme est naturellement libre » ; « l’homme est né… muni d’un titre à la liberté parfaite » ; « pouvoir disposer librement de sa personne, sur laquelle aucun autre homme n’a spontanément de pouvoir » ; « les citoyens doivent être traités par les dépositaires du pouvoir non comme des mineurs mais comme des égaux, l’absolutisme monarchique est essentiellement illégitime ».
Sinon votre article est savoureux pour remonter au sage Lao Tseu. L’homme n’aurait pas avancé depuis 26 siècle!!! Il est vrai que chaque nouveau est à l’état brut sans culture et que toute sa vie doit être consacrée à sa recherche. Ce qui lui éviterait le travers de la domination des autres, certains choisissent seulement la « gouvernance » pour imposer une « dictature » moderne qui en revient à l’aliénation de la liberté ou de la propriété de soi.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est aussi le loup libre dans la bergerie libre ! meme s'il y a souvent des abus de ceux qui se sont rendus maite de la gouvernance , la sagesse n'est pas a la portee de chacun .
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Merci Monsieur KTORZA de me révéler que j'étais libertarien sans le savoir et bien le bonjour à mon collègue Mr JOURDAIN.
Dernier commentaire publié pour cet article
M. Ktorza, vous qui êtes avocat, devez savoir que le libéralisme est une théorie du droit et non une idéologie. « Théorie du droit de propriété, car le fondement du droit est l’appropriation naturelle des choses produites qui résulte de la propriété de s  Lire la suite
CLAUDE F. - 08/04/2012 à 08:56 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
L'illusion de la gratuité
19:43zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19:38zelectron
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX