Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le « Pic de production de l’or » n’a pas la moindre importance

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 03 mars 2010
636 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 14 votes, 3,6/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 

On dit que le remède contre les prix élevés des biens, ce sont…des prix élevés. Et en voici la raison : des prix élevés encouragent une production plus importante qui, à terme, implique un déclin des prix. Cependant, le marché haussier de l’or (qui dure depuis 10 ans et se poursuit) n’a pas encore déclenché de hausse de la production minière. En fait, la production de l’or nouvellement extrait s’est même amenuisée durant cette dernière décennie, de sorte que certains analystes spécialistes de l’or et des cadres ou dirigeants d’entreprises pensent que l’or atteint son « pic de production », comme cela serait soi-disant le cas pour les nappes de pétrole. Cela présuppose que l’industrie minière est confrontée à des contraintes physiques et géologiques et ne peut pas augmenter la production en dépit de cours en hausse.

 

Nous ne pensons pas que le “pic de production de l’or” soit proche. Il faut une décennie ou davantage à l’industrie minière pour répondre aux changements majeurs de la tendance des cours de l’or et donc, le modeste déclin de la production de ces dernières années est probablement dû à une activité d’exploration réduite dans les années 1990 et au début des années 2000. Cependant, nous ne voulons pas entrer dans le débat qui consiste à savoir si «le pic de production de l’or » est une théorie valide ou non parce que le concept d’un pic de la production d’or n’est pas pertinent. Les raisons en sont détaillées dans notre article de novembre 2009  « Pourquoi les variations de la production d’or n’ont pas d’importance ».

 

Le cœur du sujet est que la plus grande partie de l’or extrait par le passé n’a pas été consommé (consumé, ingéré, utilisé dans un processus industriel ou inclus dans des structures de bâtiments) ; en fait, il demeure actuellement disponible sous une forme revendable. En conséquence, l’offre provenant des mines d’or s’ajoute à la quantité totale d’or disponible au taux d’environ 1,5 pour cent supplémentaires par an et les variations de l’offre des mines ont une influence minime sur l’équation de l’offre et de la demande en or.


Par exemple, si toutes les mines d’or fermaient demain, cela ne ferait pas grande différence en ce qui concerne le cours de l’or dans 5 ans. De telles nouvelles occasionneraient très certainement une réaction réflexe violente mais le cours de l’or se stabiliserait finalement à un niveau qui reflèterait cette perte d’1.5% de la contribution de la production annuelle à la quantité totale.    


Voici une explication supplémentaire : imaginez que l’or soit de la monnaie. Dans ce cas, le taux d’inflation monétaire correspondrait exactement à la contribution (la production extraite annuelle) d’or par l’industrie minière qui s’ajouterait à l’offre globale disponible d’or (la masse monétaire disponible). Si l’inflation était de zéro, c'est-à-dire que si l’industrie minière cessait d’exister, alors le pouvoir d’achat de l’or tendrait à augmenter sur le long terme à un rythme similaire à celui de la croissance de l’économie. Par exemple, si, sur une période de 20 ans, il n’y avait pas de croissance de la monnaie (or) et que le taux de croissance économique moyen était de 3%, alors le pouvoir d’achat de la monnaie, l’or, tendrait à gagner 80% (soit un intérêt composé de 3% sur 20 ans) sur la période. Et à aucun moment, il n’existerait de pénurie de monnaie (or) en supposant que les prix pouvaient s’ajuster librement.

 

Aujourd’hui, l’or n’est pas une monnaie, mais on peut l’analyser comme s’il l’était. En fait, pour tirer des conclusions correctes, il FAUT l’analyser comme si c’était de la monnaie. Cela implique de considérer l’offre provenant des mines comme un ajout minime à l’offre déjà disponible hors-sol.

   


Steve Saville

The Speculative Investor


 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,6 (14 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ah ah ah !!!

article écrit en mars 2010...
en aout 2009 un lingot d'un kg valait 21.000euros, 31.000euros en aout 2010, et 41.000 aujourd'hui.

En effet, la production n'a pas beaucoup d'importance, seules les magouilles comptent, pour le moment.
Et comme elles ne cessent de s'approcher de leur fin.....

Mais les magouilles ont duré beaucoup plus longtemps que prévu, car 5 ans après le cours du lingot d'or est à 39 440 €...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Mais les magouilles ont duré beaucoup plus longtemps que prévu, car 5 ans après le cours du lingot d'or est à 39 440 €... Lire la suite
samideano - 18/04/2017 à 10:10 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigaltouz1
Monsieur Sannat pour une fois je suis déçu de votre analyse, Je m'explique, Le "seuil de pauvreté" peut être calculé de deux ma...
Maison à 9 000 euros dans les Ardennes. Démographie et croissance s...
18 maiMonrose1
"les grandes villes sont en réalité obsolètes. Héritées de la nécessité de regrouper des tas de « bras » pour permettre aux usines la production d...
Le pont croate construit avec des fonds européens par des… Chinois!!
17 maiCracker's
Et lorsque la stratégie aura foiré, ça ne sera la faute à personne !
Nouvel ordre monétaire: Et si les prédictions de « Après la crise »...
17 maiSaphir
Les complotistes parlaient d'une masse d'esclaves devant travailler sans compter leurs heures et bien entendu jusqu'à la mort, et d'une poignée de ...
MAnhattan Crise immobilière à l'américaine
17 maiFortuna
C'est une règle économique de base, après tout : la solution à des prix elevés est .. des prix elevés, comme la solution à des prix bas est des pri...
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigloopy3
c'est fou dans mon quartier, la proportion de soi-disant "mères célibataires" ( bénéficiant évidemment de tous les avantages "sociaux" attachés à u...
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigloopy3
un autre très "grand volet" passé sous silence par Charles SANNAT dans cet article, est le formidable poids économique et social d'une immigration ...
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maimerisier1
"Comme en France, les mères célibataires sont particulièrement exposées , plus de 40% d’entre elles basculent dans la pauvreté, indique le rapport....
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX