Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le circuit de l’or Londres-Zurich-Hong Kong : une préparation de coup d'Etat

IMG Auteur
Publié le 07 novembre 2013
551 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 39 votes, 4,6/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 




Les exportations d’or depuis le Royaume-Uni vers la Suisse sont passées de 85 à 1.016 tonnes au cours des huit premiers mois de 2013 – soit une multiplication par douze. Certains observateurs du marché physique attribuent cette hausse aux importants retraits enregistrés par les ETF – une explication qui permet à peine de couvrir la moitié de l’histoire…

Le Suisse, selon le site internet de Koos Jansen, a exporté près de 500 tonnes d’or vers Hong Kong entre les mois de janvier et juillet de cette année. Hong Kong a à son tour exporté plus de 1.200 tonnes de métal vers la Chine sur la même période. Avec la publication de récents rapports sur la hausse des exportations depuis le Royaume-Uni nous parvient une autre pièce du puzzle, et nous commençons à avoir une idée claire de ce qu’impliquent ces mouvements. La Suisse et Hong Kong sont le conduit Occidental de l’or vers la Chine – et probablement les réserves de la banque centrale Chinoise.

En quelle mesure cette mobilisation de métal est-elle le fruit de la pression externe des banques commerciales de Londres ? Il nous est impossible de le déterminer pour l’instant, mais des mouvements de cette importance ne se produisent généralement pas en vase clos. Les hedge funds sont en mode liquidation d’ETF depuis le mois d’avril, et il semblerait que certaines banques commerciales aient émis des recommandations de vente d’ETF à leurs clients. La vente d’ETF a été blâmée à plusieurs reprises pour la baisse du prix de l’or. Si tout cela était orchestré afin de baisser le prix papier de l’or et transférer d’importantes quantités de métal physique vers la Chine, qui est le gagnant du jeu, et qui en est le perdant ? Et pourquoi en existe-t-il des participants ?

Le marché de l’or est opaque (ce peu importe les arguments qui tentent de justifier du contraire), et c’est probablement la raison pour laquelle nombreux sont ceux qu’il intrigue. Ceux qui possèdent de l’or pour des raisons de préservation d’actifs sont cependant certains qu’ils ne souffriront jamais des dommages causés par ces affaires s’ils ne s’autorisent pas à perdre patience et n’oublient pas les raisons pour lesquelles ils ont acheté du métal.

L'or n'est jamais recherché par ceux qui pensent que tout va bien dans le monde. Il est recherché par ceux qui pensent que les choses pourraient mal tourner, si elles ne l’ont pas déjà fait. Ces gens peuvent être des individus incroyablement riches, comme ce fut le cas de Bernard Baruch dans les années 1930, ou encore des nations comme l’Allemagne et la Chine aujourd’hui. Lorsque le secrétaire du Trésor a demandé à Bernard Baruch pourquoi il achetait tant d’or, il lui a simplement répondu qu’il ‘commençait à douter de la devise nationale’. La Chine et l’Allemagne ont certainement elles-aussi des doutes. Jusqu’à aujourd’hui, nous étions inconscients de la manière dont ces doutes se manifestaient dans les couloirs secrets du marché de l’or global… Mais aujourd’hui, nous le savons. Au cours des huit premiers mois de 2013, la Chine a produit 270 tonnes d’or à l’échelle domestique, et a accumulé près de quatre fois cette quantité de métal au travers du conduit Londres – Zurich – Hong Kong.

Dans le futur, nous reparlerons de cette période comme de la préparation d’un coup d’Etat.


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Hong Kong | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Hong Kong | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (39 votes)
>> Article suivant
Michael J. Kosares est le fondateur de USA GOLD - Centennial Precious Metals et a plus de 35 ans ans d’expérience sur le marché de l’or. Il es l’auteur de The ABCs of Gold Investing: How to Protect and Build Your Wealth With Gold et de nombreux articles publiés dans la presse.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
En clair, et au vu des achats de métal jaune, si comme B Baruch commençait à douter de la devise nationale les chinois et les allemands confortent leurs stocks, on peut déduire que les chinois ne font plus confiance au dollar....et que nos voisins ne font plus confiance à l'euro. CQFD ?????
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Très intéressant, en revanche je ne comprends pas ce que vous entendez "par "coup d'état" ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le "coup d'état" pourrait consister, pour la Chine, à accumuler suffisamment d'or pour l'adosser à leur future monnaie et constituer ainsi une alternative solide au US $ désormais discrédité par la politique monétaire de la FED depuis Nixon. C'est ainsi (et notamment en confisquant l'or du peuple et grâce à leur rôle de "sauveur" dans 2e guerre mondiale) que les USA (Roosevelt) purent se positionner comme monnaie de référence mondiale et se constituer en super-puissance jusqu'à nos jours. Cela fait maintenant quarante ans que les USA ont trahi le monde entier (à commencer par leurs alliés) en dénonçant les accords de Bretton Woods de 1944 qui adossaient l'or au $ dans une certaine mesure. Les conséquences de cette trahison commencent depuis quelque temps à se faire évidentes pour ceux qui veulent bien voir : la monnaie-dette va causer bientôt l'effondrement de tout le système. C'est alors que la Chine et autres gros possesseurs d'or seront en mesure d'imposer leurs vues dans le nouveau système monétaire qui devra bien naître de ces cendres, même si la Chine devra perdre plus d'un trillon de fausse monnaie US.
Le coup d'état aura donc consisté à accumuler de l'or avant le krach systémique.
Le cas de l'Allemagne est différent car , s'ils sont propriétaires de plus de 3000 T d'or, ils ne le possèdent pas, ayant commis l'irréparable bourde de les confier... aux USA, cet état-voyou qui n'a pas hésité à tromper scandaleusement ses alliés en 1971 ni à les espionner dans les grandes largeurs actuellement. Autant dire que l'Allemagne n'a pas d'or !
Quant à l'origine londonienne de cet or chinois, c'est plutôt inquiétant. Londres étant le véritable centre du pouvoir mondial en marche ( les USA ne sont que de vulgaires exécutants ( une sorte de forêt qui masque l'arbre !) , cela devrait signifier que la Chine est dans le coup du futur ordre mondial (au contraire de la Russie, par exemple, qui pourtant accumule aussi de l'or mais dont je doute qu'il suive le même circuit ). La Chine ne serait donc qu'un concurrent "dialectique" des USA, les deux étant contrôlés par la même puissance cachée, au contraire de la Russie.
Les pions se mettent en place pour la future déflagration mondiale dont chaque jour nous rapproche un peu plus.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Merci Leopold je saisis la logique, pour la Chine ça semble assez cohérent même. En revanche "Londres étant le véritable centre du pouvoir mondial en marche ( les USA ne sont que de vulgaires exécutants ( une sorte de forêt qui masque l'arbre !) , cela devrait signifier que la Chine est dans le coup du futur ordre mondial" assez mystérieux... :)
Mystérieux sans doute mais logique si l'on admet les prémices du raisonnement suivant :
1. Il existe , chez une certaine minorité mondiale dotée de moyens colossaux , une volonté de s'approprier le pouvoir mondial ( littérature foisonnante à ce propos mais de valeur très inégale ).
2. Le centre de décision de ces futurs maîtres du monde se situe à la City de Londres et non à Wall Street comme on le croit souvent.
3. Si la City favorise l'approvisionnement massif de la Chine en or, c'est qu'ils sont complices du même plan subversif ( dont les USA et l'Occident feront les frais : le diable n'a pas d'amis ).

Si vous êtes novice dans l'étude du nouvel ordre mondial, lisez au moins Henry Makow : " Illuminati. Le culte qui a détourné le monde." , de préférence en anglais, la traduction française étant franchement imbuvable. BAV.
Dernier commentaire publié pour cet article
Mystérieux sans doute mais logique si l'on admet les prémices du raisonnement suivant : 1. Il existe , chez une certaine minorité mondiale dotée de moyens colossaux , une volonté de s'approprier le pouvoir mondial ( littérature foisonnante à ce propos m  Lire la suite
Léopold II - 08/11/2013 à 15:48 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX