Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le concept de « Budget », pour l’Etat et pour vous

IMG Auteur
 
Extrait des Archives : publié le 22 mai 2012
100 mots - Temps de lecture : moins d'une minute
( 11 votes, 4,9/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental




Le terme “budget” n’a pas le même sens pour vous et pour un gouvernement, parce qu’un gouvernement ne budgétise pas ses dépenses et ses recettes de la meme manière que vous.


Le commun des mortels regarde ce qu’il a et decide ensuite de ce qu’il va dépenser.   Un gouvernement, au contraire, decide d’abord de ce qu’il va dépenser et tente ensuite de récupérer sur  ses contribuables tout ce qu’il arrive à leur soutirer.  Et  si il n’arrive pas à trouverassez”, il va simplement voir les banques ou la banque centrale sous sa coupe pour faire la jointure.


William Buckler








<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (11 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"Le commun des mortels regarde ce qu’il a et decide ensuite de ce qu’il va dépenser. Un gouvernement, au contraire, decide d’abord de ce qu’il va dépenser et tente ensuite de récupérer sur ses contribuables tout ce qu’il arrive à leur soutirer."

La preuve par A+B que le citoyen lambda est bien plus raisonnable qu'un gouvernement et sait ce qui est bon pour lui, alors que le gouvernement fonctionne comme un voyou : il se sert et puis rackette les citoyens ! En résumé, le gouvernement est un outil de mafieux qui prétendent savoir ce qui est bon pour ceux qu'ils représentent, alors qu'il ne pensent qu'à ce qui est bon pour eux.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
C'est même pire que cela. Le PIB prend à la valeur comptable les dépenses du gouvernement pour calculer la production de celui ci.

Par exemple, si le gouvernement dépense 50% du PIB du pays et qu'il augmente ses dépenses de 4% dans l'année, le PIB augmentera mécaniquement de 2%.

Absurde ? Oui, mais pas pour le gouvernement.

Si il peut afficher 2% de croissance en augmentant ses dépenses de 4%, il peut donc planifier de dépenser plus, et ainsi de suite.

Etonnant non ?
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Nous devrions tous faire la même chose : dépenser plus en nous endettant, et défalquer de nos taxes tout ce qu'on n'arrive plus à rembourser. L'état n'aurait plus qu'a s'endetter proportionnellement encore un peu plus. Et ca, ca ferait de la croissance comme nous n'en avons encore jamais vu !
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Vous avez raison, mais on pourrait aller encore plus loin
Pourquoi faire semblant de financer l'Etat à partir des impots ? Il n'y a qu'à financer le tout à 100% par la planche à billets.

Je suis sur que ce serait une mesure extrèmement populaire.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Vous vous trompez. Cela ne sera pas une mesure populaire parce que la majorité des gens ne payent pas l'impot sur le revenu.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et la CSG-CRDS ? Et la TVA ? Et les taxes sur les carburants ? Il me semble bien qu'ils les payent, non ?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
C'est encore pire que cela, une parabole, j'aime :
Je suis commerçant.
Mon chiffre d'affaires est de 150 000 Euros par an.
Mon bénéfice net est de 18 000 Euros par an.
Mes dépenses privées sont de 22 500 Euros par an.
J'annonce fièrement : Je ne fais que 3% de déficit par an ! (4500 Euros=3% de 150 000)
Bien sûr je suis un ripoux, j'ai noyé le poisson car j'ai comparé mon déficit privé au chiffre d'affaires de mon entreprise .
Si j'avais été honnête, j'aurais calculé mon déficit privé sur mon revenu privé et reconnu 25% de déficit. (4500= 25% de 18 000)

3% de déficit public annoncé, sur le PIB sont en fait 25% de déficit sur les recettes de l'Etat.

3% =25% ETAT ESCROC C.Q.F.D.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Pour voir la répartition des impôts en France :
http://www.gecodia.fr/Impots-en-France--Repartition-des-principaux-impots-preleves-par-l-etat-en-France_a2419.html
Résumé : Les principales sources de "revenus fiscales" de l'état sont en 2010 :
taux arrondis, les milliards n'étant plus perçus comme une valeur (le terme de perçus est humoristique, mettons compris )
à 27% la TVA (hausse prévue), 22% autres ????? ( le morcellement des impôts et taxes aboutis à l'étrange résultat que la deuxième source de financement soit inexplicable ou plutôt inexpliquée, taxe professionnelle, sur les jeux, les alcools, etc ... ????? ), 16% la CSG, les Impôts sur le Revenus n'occupe que la quatrième place avec 9%, ceux sur les sociétés n'occupe que la quatrième place avec 7%. suivi par les taxes foncières entreprises et la TIPP ( pétrole ) à 5%.
A remarquer la forte proportion d'impôts "invisibles" pour les consommateurs ( certains disent indirects ????? ), à quand la statue du "contribuable Modèle", celui qui quelque soit ses revenus utilise sa voiture, boit de l'alcool ( avec modération ), fume ( parfois trop ), joue au PMU et à la Française des Jeux ( occasionnellement ) , toute personne se reconnaissant dans cette description est "purement fictive", si vous vous reconnaissez dans cette description et qu'en plus vous demandez toujours plus à l’État, méfiez-vous de vous tendances suicidaires ( économiquement ), excusez-moi, il fallait bien que je lance une petite pique ( amicale ).
Comment évaluer en PIB, la valeur comptable les dépenses du gouvernement, tient on compte des dépenses "inutiles" ( pardon non productives ) et la part redistributive ? Car si certains fonctionnaires ont un apport quantifiable dans l'économie national ( Santé, éducation, ... ) pour une grande partie, c'est soit plus douteux, soit plus difficile à évaluer ( la sécurité est indispensable mais quelle valeur lui donner ? ).
Avec ce mode de calcul intégrant des dépenses comme des produits, il ne faut pas s'étonner d'atteindre et de dépasser les 56% du PIB, le calcul suivant ( très exagéré, car ne tenant pas compte de la production de l'État ????? ) 100%- 56% = 44 % de PIB "productif hors état" d'où dépense de l’État = 127% du PIB "productif hors état". L'évolution de ce ratio serait à faire sur les 40 dernières années ( en % et en valeurs )
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Pour voir la répartition des impôts en France : http://www.gecodia.fr/Impots-en-France--Repartition-des-principaux-impots-preleves-par-l-etat-en-France_a2419.html Résumé : Les principales sources de "revenus fiscales" de l'état sont en 2010 : taux arron  Lire la suite
Idée à liste - 03/12/2012 à 06:35 GMT
Note :  2  1
Top articles
Derniers Commentaires
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX