Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le démembrement (usufruit et nue-propriété) menacé !!!

IMG Auteur
Publié le 08 janvier 2019
696 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Investir

24hGold - Le démembrement (usu...

Ouh la la la, mauvaise nouvelle sur les démembrements, l’un des montages fiscaux les plus utilisés en France pour réduire un poil les droits de succession monumentaux.

C’est un peu technique, mais c’est évidemment très important pour ceux qui ont 4 sous et un toit et qui préfèrent léguer à leurs enfants qu’à un État dispendieux qui les a ruinés avec constance toute leur vie durant.

Succession : menace fiscale sur le transfert de la nue-propriété

« Un article de la loi de finances de 2019 concernant l’abus de droit pourrait toucher les démembrements de propriétés s’ils sont réalisés dans un but principalement fiscal.
Le diable se cache dans les détails et le vocabulaire… Par le simple ajout d’un adverbe, la modification d’un article du livre des procédures fiscales met en émoi la communauté des notaires, des fiscalistes et des gestionnaires de patrimoine et bientôt leurs clients… De quoi s’agit-il ? D’une extension de la notion d’abus de droit qui pourrait toucher de nombreux contribuables.

Beaucoup choisissent de leur vivant de transférer la nue-propriété de leurs biens immobiliers à leurs enfants, tout en en gardant l’usufruit. Ce démembrement, très classique, peut servir à anticiper, à simplifier ou à organiser une succession. Mais ce type de montage, qui s’applique aussi au transfert de parts d’entreprises, a également souvent pour but d’alléger les droits de succession : la valeur de l’usufruit s’éteignant au moment du décès de son bénéficiaire, le calcul de la somme à payer à l’administration se réduit alors à la valeur, moindre, de la nue-propriété. »

Des opérations à but « principalement » fiscal

« La pratique est courante et souvent conseillée, en toute légalité, par les notaires et les gestionnaires de patrimoine. L’article 109 de la loi de finances 2019, devenu l’article L.64-a du livre des procédures fiscales, pourrait introduire une autre interprétation. Ce nouveau texte, qui ne concerne pas spécifiquement l’immobilier, étend la notion d’abus de droit : il caractérise aujourd’hui un acte réalisé dans un but «exclusivement» fiscal, répréhensible et lourdement taxé s’il est constaté. À partir du 1er janvier 2020, il s’appliquera aussi aux opérations dont le but serait «principalement» (et non plus seulement exclusivement) de diminuer les sommes dues au titre de l’impôt.

Plusieurs notaires et avocats ont mis le doigt sur cette nouvelle formulation qui contient, selon eux, un fort risque juridique pour des opérations jusqu’alors banales. «La portée de ce texte est très vaste. Il est à craindre que l’administration soit en mesure de remettre en question les décisions de démembrements et renverse la charge de la preuve : en cas de contentieux et de saisine du comité de l’abus de droit, il reviendra au contribuable de prouver qu’il n’a pas imaginé ce montage dans le seul but de diminuer son dû», plaide David Janiaud, avocat au cabinet Picovschi.

Ce dernier n’est pas le seul à souligner la difficulté d’appréciation et le risque d’inégalité de traitement auquel seront soumis les contribuables selon les interprétations des différents services fiscaux. Même s’il est généralement possible de trouver des raisons familiales à ces transferts, les juristes savent bien que leur but est généralement d’alléger les droits : certains avocats regrettent ce soudain buzz, susceptible surtout d’attirer l’attention de l’administration. »

C’est évidemment pour payer moins d’impôts !!

Pourquoi une telle levée de boucliers ? Parce que les opérations de démembrement sont évidemment principalement à visée fiscale. Quand la définition dit « exclusivement », on peut arguer qu’il faut préparer la succession, mais quand c’est « principalement », plus aucun notaire ou avocat, dont la responsabilité pour blanchiment peut être engagée, ne voudra plus faire un seul montage de ce type. Pourtant, les démembrements constituent un fonds de commerce important pour ces professions et un véritable outil de gestion patrimoniale pour les épargnants.

Avant les vacances, je vous parlais des transmissions d’entreprise en France, dont le taux est pathétique par rapport à l’Allemagne par exemple. En cause notamment les droits de succession !

Cette loi interdit de facto les démembrements et a pour conséquence un alourdissement massif de la fiscalité.

Reste à voir comment l’administration fiscale va préciser ses intentions et sa doctrine.

Une affaire à suivre donc.

Source Les Échos ici

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
Encore du grain à moudre pour les GJ !
France = Enfer Fiscal ! Une couche de plus.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Reste à voir comment l’administration fiscale va préciser ses intentions et sa doctrine.
==> triple lol :) ses intentions et sa doctrine...
c'est évidemment de récupérer un maximum de pognons, matraquer les héritiers. C'est bien plus facile que d'en récupérer dans les paradis fiscaux.
Comment se fait-il que lors d'un décès et donc de l'ouverture d'une succession, le fisc n'intervient pas pour dire ce qu'on a le droit ou pas le droit de faire ? pourquoi est-ce qu'il intervient qu'à la fin pour trouver un problème et au final très souvent mettre à l'amende l'héritier.
Dernier commentaire publié pour cet article
Encore du grain à moudre pour les GJ ! France = Enfer Fiscal ! Une couche de plus. Lire la suite
merisier - 08/01/2019 à 20:24 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
4 en procès pour vol d'une énorme pièce d'or au musée de Berlin
15 janv.Saphir
Si ils avaient vendu leur part de la pièce, on aurait retrouvé des mouvements d'argent, or si la police émet juste une supposition, y'a fort à pari...
L'Uranium est le métal qui a eu la meilleure performance en 2018
15 janv.Fortuna
... et c'est bien entendu lorque le nucléaire repartira en fanfare que la France aura démantelé son industrie et ses capacité de production, alors ...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.Monrose2
Un maire rural au sortir de Matignon hier a déclaré à peu près, au milieu des autres " il ne faut pas nous faire encore le coup du "Je vous ai com...
Les Français fuient-ils la France ?
14 janv.glanduron1
Le titre de l'article est "Les Français fuient-ils la France ?" Vous êtes vous déjà trouvé dans un endroit qui sent le souffre ? Ca sent t...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.glanduron4
Ce "grand" débat, tout comme la stupéfiante lettre adressée aux français, n'est qu'une manoeuvre grossière et désespérée pour briser le mouvement d...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.merisier5
Pipeau ! Tant qu'on ne pourra pas appeler un chat "un chat" sans risquer de passer pour un "iste", un "phobe", ou un séditieux avec à la clef un po...
Matthew Lynn: La prochaine crise de la zone euro a commencé et entr...
14 janv.Monrose3
Il semble donc qu'on va revenir au fameux concept de l'hélicoptére money, pour redonner de l'oxygène aux économies exsangues La métaphore ...
Videz les banques! Yellow Vest propose une course de banque comme p...
14 janv.Louis L.
L'auteur et moi ne sommes pas d'accord: J'aimerais bien qu'il immigre chez nous.....................mais pas lui !
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX