Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le gel des comptes bancaires, une nouvelle menace pour les épargnants

IMG Auteur
Publié le 24 août 2017
503 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 12 votes, 5/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

La réglementation ne cesse de se resserrer autour de l’épargnant, de nouvelles lois menacent ses avoirs et limitent sa liberté. Il devient une proie pour un système bancaire et monétaire de plus en plus malade. Nous avons déjà averti sur la directive BRRD qui autorise une banque en faillite à ponctionner les comptes de ses clients, et indiqué au passage que la garantie de 100.000 euros relevait d’une pure illusion, ainsi que la loi Sapin 2 qui permet de bloquer les contrats d’assurance-vie. Un nouveau clou dans le cercueil de l’épargnant devrait bientôt être planté, selon la très sérieuse agence de presse Reuters : le gel des comptes bancaires afin d’éviter tout ‘bank run’. Il sera ainsi totalement immobilisé, à la merci de la prochaine crise financière, prêt à être plumé comme la volaille.

Soyons clairs, il ne s’agit pour l’instant que d’un projet. Officiellement. L’agence de presse relaye un document rédigé par la présidence du Conseil de l’Union Européenne, assurée par l’Estonie depuis le 1er juillet. Le blocage serait sensé durer 5 jours, extensible à 20 en cas de "circonstances exceptionnelles", et les clients pourraient toujours retirer une somme minimale ; c’est vraiment trop gentil, ne vous forcez pas, tout de même. La présidence estonienne se fixe pour objectif de parvenir à un accord au niveau du Conseil d’ici la fin de son mandat, soit le 31 décembre. Tout cela va donc arriver très vite, la machine est lancée, il est déjà certainement trop tard pour l’arrêter.

Voyons les choses d’un autre côté : la fuite de cette information est organisée par l’Union Européenne via l’agence Reuters autant pour tester la population que pour l’accoutumer à un nouveau recul de ses droits, un peu comme un vaccin consiste à inoculer une petite dose de poison afin d’habituer l’organisme lorsque la quantité sera supérieure. De réaction, il n’y en eu aucune : nul ministre n’a dénoncé cette atteinte aux droits fondamentaux de l’épargnant, aucun éditorialiste n’a fait le siège des chaînes d’information continue pour s’élever contre ce scandale, les économistes médiatiques parlaient d’autre chose, comme la "reprise de l’économie française" (quel gag !). Quoi qu’il en soit, ce calme plat après une annonce si sulfureuse signifie à l’évidence, pour l’UE, un bon et gros feu vert.

Il faut donc s’attendre à la mise en œuvre de cette nouvelle réglementation à brève échéance. En somme, elle est cohérente avec les autres dispositifs : afin de ponctionner les comptes bancaires et de bloquer l’assurance-vie, il faut d’abord empêcher les retraits massifs lorsque la crise approche et que les rumeurs enflent. Admirons la belle cohérence stratégique du lobby étatico-bancaire.

L’épargnant est donc coincé… tant qu’il reste dans une banque. La débancarisation devient une décision de plus en plus impérieuse : un compte et un peu de liquidités pour les opérations courantes, et le reste dehors ! En or physique dans des coffres non bancaires (1er choix), en bitcoins, en immobilier ou autres actifs réels. Il faut prendre ses dispositions, épargner c’est prévoir.

Achat d’or avec Gold Broker
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (12 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Article et commentaires de Herlin totalement pertinent.
Ce n'est qu'un projet suite à la faillite de la Banco Popular mais bon, si une hirondelle ne fait pas le printemps, on sait qu'un mois après elles sont toutes là.
"Comme les faillites bancaires, on ne pourra pas les faire retourner en Afrique."
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On peut mettre aussi de l'oseille sur son compte PAYPAL
Eric Sprott sur l'or et l'argent.
Nous serions enfin à la veille d'une explosion des MP


https://www.youtube.com/watch?v=r4NpFloNT9c
Il a oublie le point essentiel : avoir du cash a la maison.

La cerise sur le gateau c'est le compte bancaire offshore
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Absolument ! Avoir du cash pour environ un mois de consommation est une sage précaution.

Pour les comptes à l'étranger, je confirme que c'est également une bonne idée pour répartir son risque. Je redis, à ce sujet, que les comptes à l'étranger ne sont pas interdits par la législation Française (pas encore). Par contre, il y a lieu chaque année de produire aux services fiscaux une ou des déclarations CERFA 3916.

https://www.impots.gouv.fr/portail/formulaire/3916-declaration-par-un-resident-dun-compte-ouvert-hors-de-france/declaration-par-un
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
AU moins trois mois..... Si tout se casse la figure on doit pouvoir faire provision avant que les supermarchés soient pris d'assaut.
Dans notre situation critique, c'est rien de le dire.
il y a aussi des banques etrangeres implantées en france
ex : bank of china 2 agences a paris !!
Oui, mais une filiale de banque étrangère implantée en France est sous droit Européen et Français.

En conséquence, le compte ouvert à Paris sera bien un compte Français.

Aucun intérêt, donc.

Et puis la Chine... Personnellement, je ne me vois pas ouvrir un compte en Yuan.

Enfin, je ne crois pas inutile de s'offrir une petite ligne de Bitcoin... en plus du reste ;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Jusqu'à maintenant, il suffisait d'éviter les comptes épargne (et les miettes ridicules qu'ils rapportent) pour laisser ses quelques économies sur des comptes courants (plus difficilement blocables) pour être en semi-sécurité...
Là, ils ont vraiment décidé de tout bloquer... Le vol simple des épargnes n'estt pas leur but... ils veulent le cahot !!!
Ensuite, l'ordre (mondial) n'aura plus qu'à sortir du cahot... tout est déjà écrit
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ces blocages de comptes, car on parle bien là de comptes courants, ne vont-ils pas avoir un effet domino sur les autres banques, quand des prélèvements de factures, des encaissements de chèques et de cartes bancaires seront rejetés, ou tout au moins différés "un certain temps" ? A contrario, les virements et autres crédits vers ces comptes vont-ils êtres acceptés ? Ou bien seront-ils différés là aussi "un certain temps", avec les conséquences que l'on imagine. Le tout avec un effet de levier destructeur systémique...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Si j'ai bien compris, il s'agit de pouvoir bloquer tous les comptes...
Ainsi, tout le monde sera prisonnier du système bancaire, sauf ceux qui auront débancarisé tout ou partie de leurs avoirs.

Quand je dis, tous les comptes, je me limite quand même à la zone Euro. N'oublions pas qu'il s'agit d'un projet de loi Européen.

Nos dirigeants doivent avoir peur d'un bank run généralisé en cas de gros pépin sur un établissement bancaire de premier plan.

A suivre !

Ensuite, on peut se poser la question de savoir pourquoi cette information a été diffusée. S'il s'agit d'un test, c'est un succès. Une fois de plus, l'indifférence générale est au rendez-vous...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Oui, mais une filiale de banque étrangère implantée en France est sous droit Européen et Français. En conséquence, le compte ouvert à Paris sera bien un compte Français. Aucun intérêt, donc. Et puis la Chine... Personnellement, je ne me vois pas ouvri  Lire la suite
glanduron - 01/09/2017 à 09:43 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX