Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le grand vol de céréales de 1972

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 25 février 2015
676 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

Un livre, intitulé A financial history of the United States (Google Livres) aborde le Grand vol de céréales de 1972 :

 

 

Le Grand vol de céréales de 1972

L’Union Soviétique a acheté 3 millions de tonnes de céréales aux Etats-Unis en novembre 1971. Ces 3 millions de tonnes représentaient alors environ 25% de la production de blé des Etats-Unis, et leur vente a entraîné de fortes hausses de prix. On pensait au départ que l’Union Soviétique prévoyait de n’acheter que 150 millions de dollars de céréales. En juillet 1972, les Etats-Unis ont cependant signé un accord de trois ans avec l’Union Soviétique, sous lequel les soviétiques se sont engagés à acheter de grosses quantités de céréales aux Etats-Unis. Les Soviétiques ont également acheté des céréales à d’autres exportateurs. Ils ont utilisé 750 millions de dollars de crédit fournis par les Etats-Unis, ainsi que 500 millions de dollars de leur propre devise pour acheter du maïs, du blé et du soja. Les Soviétiques ont acheté alors que les prix étaient encore relativement bas. Mais après l’annonce de ces ventes, les prix ont explosé.

Cet épisode de l’Histoire est connu sous le nom de Grand vol de céréales de 1972. « Il est l’un des évènements économiques qui ont réellement changé le monde ». Les achats des Soviétiques ont fait grimper les prix jusqu’à des niveaux sans précédents. Les achats des Soviétiques n’ont pas été annoncés publiquement pendant plusieurs mois, ce qui a permis aux sociétés céréalières et à ceux qui avaient eu vent de ces ventes de tirer d’importants profits de la hausse des prix. « Tout cela a donné lieu à des poursuites, et à des condamnations qui n’ont jamais été prouvées et sont certainement injustifiées. » Il a été dit que les Soviétiques avaient secrètement acheté d’importantes positions à terme pour obtenir des profits capables de contrebalancer le coût de leurs achats. Le Sénat n’a pu apporter aucune preuve pour supporter ces accusations de manipulation de marché par les Russes. Pour les consommateurs, la conséquence en a été une hausse du prix de leurs céréales. La hausse des subventions pour l’exportation agricole née de la vente de céréales à l’Union Soviétique a coûté aux contribuables 300 millions de dollars supplémentaires.

En 1972 et 1973, un marché haussier a fait rage sur le marché des marchandises. Les prix des céréales ont atteint des records à la hausse sur 125 ans à Chicago. Le prix du soja a augmenté de 8 dollars le boisseau en l’espace de cinq mois en 1973. En un mois, le prix du soja sur le Chicago Board of Trade a atteint plus de 12,90 dollars le boisseau. Dix mois plus tôt, le soja se vendait 3,31 dollars le boisseau. Le président Nixon a imposé des contrôles à l’exportation du soja pour ralentir la hausse de prix. Cet embargo partiel a fait l’objet de beaucoup de critiques, parce qu’il mettait fin à certains accords passés par les Etats-Unis avec d’autres pays. Une crise du coton s’est développée en 1973 et 1974 après que le prix du coton a doublé en seulement six mois. Quelques 500 actions en justice ont été lancées. Le prix du maïs a augmenté. A l’échelle du monde, les prix des biens alimentaires ont augmenté de 50% au cours des six premiers mois de 1973. Ils ont explosé une nouvelle fois en 1974.

 

Ma réaction : le Grand vol de céréales de 1972 est le parfait exemple de ce qui se produit quand l’offre et la demande tombent en déséquilibre sur le marché des céréales.

1) Les estimations malhonnêtes des Etats-Unis ont les mêmes effets aujourd’hui que les achats secrets de céréales par les Russes en 1972.

2) En conséquence du Grand vol de céréales de 1972, le prix du soja a gagné 390% en dix mois, pour passer de 3,31 à 12,90 dollars.

Conclusion: Le système financier américain et le dollar sont trop faibles pour supporter un autre Grand vol de céréales (l’éventualité d’une hausse des prix de la nourriture est la raison pour laquelle l’USDA nous ment aujourd’hui).

 

 

 

 

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX