Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le marché de l'or n'est pas fixé, il est supprimé II

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 10 mars 2011
1426 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 41 votes, 4,7/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : London Gold Pool
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 


Figure 1 : Le marché de l’or en fonction du temps

 

Nous allons examiner les caractéristiques des prix déterminés par le fixing quotidien de Londres pour démontrer de façon non équivoque que le cours de l’or est « supprimé » (manipulé à la baisse).


Pour ce faire, voyons ce qui se passe au cours d’une journée typique, illustrée par la figure 1. Nous avons choisi de commencer et de terminer cette période de 24h avec le fixing du soir. Trois heures et demi après le fixing, le COMEX ferme et le commerce de l’or est dominé par l’hémisphère oriental où les banques d’or ont beaucoup moins d’influence sur le métal physique et où le marché en a proportionnellement bien davantage que Londres ou que le COMEX. La période suivant le fixing du soir et allant jusqu’au fixing du matin suivant est appelée « négoce de la nuit » (et est indiquée par la double flèche bleue). La période allant du fixing du matin à celui du soir a reçu le nom de « négoce du jour » (indiquée par la double flèche rouge). Le négoce du jour inclut la majeure partie du négoce qui a lieu sur le LBMA soit 90% du commerce mondial de l’or.


Il serait juste de dire que cette période est le moment de la journée qui est le plus sous l’influence du cartel occidental des banques bullions. Le commerce de la nuit est le commerce le moins influencé par le cartel de l’or. Mais le fixing du matin et le fixing du soir sont sans aucun doute déterminés par un processus sous le contrôle direct de cinq banques bullions.

 

Les données utilisées dans l’analyse que nous vous présentons sont tirées de : http://www.kitco.com/gold.londonfix.html

 

Pour les besoins de cette démonstration, considérons un petit échantillon du cours de l’or tel qu’il apparait sur le graphique 1. On peut voir que si un trader avait acheté de l’or au cours du fixing du soir le 26 juillet 2010 et l’avait revendu au fixing du matin le 27 juillet 2010, il aurait réalisé un bénéfice de 0,5 $ sur chaque once comme le montre la colonne « nuit ». S’il devait répéter ce deal tous les jours, ses gains et pertes, lisibles dans la colonne désignée, se monteraient à 22,5 $ sur la semaine. Si un trader achetait au fixing du matin le 27 juillet et revendait au fixing du soir, il aurait perdu 16 $ comme on le voit sur la colonne « jour ». Et s’il répétait cela chaque jour, ses pertes s’élèveraient le 4 août 2010 à 6,5 $ comme on le voit sur la colonne « jour ». Les gains ou pertes cumulés pour chaque jour sont consignés dans la colonne dénommée « jour cumulé » ou « nuit cumulé ».

 



Tableau 1: Echantillon du cours de l’or au fixing

 

La figure 2 montre les gains ou pertes cumulés pour les échanges  quotidiens « de jour » ou « de nuit » depuis la naissance du marché haussier en avril 2001. Ce graphique est étonnant. La variation cumulée du cours de l’or entre le fixing du jour et le fixing de nuit sur les 9 dernières années est négative de 500 $ l’once alors que la variation entre le fixing du matin et celui du soir est positive de 1400 $ l’once. Ce qui signifie que si un trader avait acheté de l’or au fixing du matin puis revendu à celui du soir tous les jours et cela sur toute la période observée il aurait perdu 500 $ par once. Si au lieu de cela, il avait chaque jour acheté de l’or au fixing du soir et l’avait revendu le lendemain matin il aurait fait un bénéfice de 1 400 $ l’once (ces calculs excluent taxes et commissions).


On pourrait aller plus loin et dire que si un trader avait pris une position courte sur l’or sur le fixing du matin et couvert cette position au fixing du soir et puis avait racheté de l’or à ce même fixing du soir et l’avait revendu au fixing du lendemain matin puis avait répété l’opération sur les 9 années écoulées, il aurait fait un bénéfice de 1 900 $ l’once alors qu’une stratégie d’achat sur le long terme (buy and hold) n’aurait rapporté dans le même temps que 950 $ l’once (de 250 $ en 2001 à 1200 $ l’once en 2010).

 

 

 


Figure 2: Variations cumulées entre le cours du fixing du soir et celui du matin de 2001 à 2010

 

La variation cumulée du cours établi par le fixing du matin et le fixing du soir donne lieu à une tendance à la baisse dans un marché fortement en hausse. Clairement, la fixation des cours n’est pas là pour « équilibrer le marché » mais bien pour manipuler et supprimer la hausse du cours de l’or.


Dans la figure 3 est représenté le même diagramme que sur la figure 2 mais avec une échelle inversée à droite.

 

 



Figure 3: Même diagramme que la figure 2 avec une échelle inversée à droite

 

Cela démontre que plus l’or augmente pendant la nuit, essentiellement sur les marchés asiatiques, plus il y a d’or vendu pour le fixing du soir. C’est exactement le modus operandi du London Gold Pool, mais ceci est maintenant réalisé à couvert.


 




Figure 4: Analyse comparative du cours de l’or : variations cumulées sur une journée et variations cumulées sur la nuit (2001-2010)

 

 

La figure 4 : le graphique combine la variation cumulée du cours de l’or de jour et de nuit. Le graphique montre que le total cumulé de baisse de l’or entre le fixing du matin et le fixing du soir à n’importe quel moment sur les 9 dernières années est en corrélation linéaire avec la variation totale cumulée du fixing du soir à celui du matin pour la même période. Le coefficient de corrélation R2 est de 0.95, ce qui est très proche d’une corrélation parfaite de 1.

 

Cela montre que quelqu’un vend de manière consistante en dessous du fixing du soir et que le montant cumulé de cette vente à la baisse est pratiquement proportionnel au volume d’or négocié de nuit et qui en fait monter le prix. Cela n’arrive pas par pur hasard.

 

 



Tableau 2: Journées en hausse et en baisse pour les variations des cours entre le fixing de jour et celui de nuit.

 

Le tableau n°2 montre le nombre total de journées en hausse et en baisse tant pour les ventes de la journée que de la nuit de 2001 à 2010. Il existe un contraste saisissant. En fait, c’est presque une image inversée des chiffres du négoce de jour et de celui du négoce de nuit. La probabilité d’obtenir ce résultat contrastant sur deux périodes de 24 h sur un même marché de matière première et sur une période de 9 ans est d’environ 2,6x10 31. En d’autres termes, il est pratiquement impossible qu’une telle divergence de données n’apparaisse par pur hasard et ne parlons même pas du fait que cette divergence ait une corrélation proche de 1.

 

Il s’agit en fait d’une manipulation du marché très sophistiquée, visant à minimiser les chances d’être directement aperçue par un observateur non avisé. Dans le tableau 1, on peut voir que l’or n’est pas systématiquement vendu directement le jour suivant la hausse de la nuit. Elle est programmée ou exécutée sur plusieurs jours ce qui est clairement révélé en regardant les variations cumulées sur une certaine période. La figure 5 montre que le fixing du jour et le fixing du soir sont pratiquement décalés. C’est parce que la différence moyenne entre les deux est micro-gérée.

 

 



Figure 5: Fixing du matin et du soir (2001-2010)

 

La figure 6 montre la différence quotidienne entre le fixing du matin et celui du soir, en pourcentages, entre 2001 et 2010. Elle montre que 88% des données tombent dans un créneau de + ou – 1%. Il est tout aussi surprenant que 98% des données sont contenues dans un intervalle de 1 ou – 2%. Cela non plus ne peut être un simple hasard. Le cours de l’or a augmenté de 400% en 9 ans et le pourcentage de variation de cours entre les deux fixings demeure largement dans un intervalle de 1%. C’est la raison pour laquelle les données concernant le fixing du matin et du soir semblent largement contrôlées. Cela ne peut se produire que suite à une intervention dans le mécanisme de marché.

 

 



Figure 6: Variation quotidienne du pourcentage du cours entre 2001 et 2010

 

 

Adrian Douglas

Marketforceanalys.com

 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (41 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Je reposte ce que j'écrivais en mars 2014. Plus de 3 ans après, nous sommes toujours dans la même situation.

E 'il diavolo, comme on dit en Italie.
Novembre 2013 : Eric Sprott le milliardaire de l'argent (silver) a déclaré : c'est bien le diable si l'or et l'argent n'atteignent pas 2400$ et 100$ avant l'été 2014.
Il a déjà perdu son nouveau pari, il reste à peine trois mois avant l'été et on y arrivera pas. Tout comme il l'a perdu en 2011, 2012, 2013. A force de taper dans le vent, il a fini par dire que çà serait bien le diable.
Eh ! oui c'est le DIABLE. E 'il diavolo.

Myret Zaki, il y a un an : Même manipulé, l'or ne peut que monter. Sauf, que même manipulé il baisse ! Moins 24% depuis les prévisions de Myret.
https://www.youtube.com/watch?v=j-xgVHqMcPI

Plantage monumental de tous les apôtres des MP, depuis 4 ans.
Plantage monumental à courte vue qui pourra à tout moment s'avérer être une approche visionnaire comme celle des fous qui prévoyaient en 1780 une prochaine révolution, puis se trouvaient raillés en 1784.
Vous confondez les apôtres des MP en général avec quelques pronostiqueurs contredits par le calendrier.
L'analyse technique est pertinente, bien qu'elle ne fasse qu'apporter quelques données complémentaires
à ce que l'on savait déjà. A savoir que les cours sont totalement manipulés. Qui en doutait encore ici ?

Ce qui est un peu plus intéressant, c'est de savoir qui achète des ETF pour créer ce phénomène
de lissage piloté étouffant les ventes réalisées sur le marché "nocturne"... Vous ne devinez pas ?

Qui achète des ETF papierQ avec de l'argent papierQ ? C'est tellement facile de créer une boucle fermée
dés l'instant où vous pouvez imprimer autant de papierQ que vous voulez...

En résumé. Je le répète de nouveau, mais différemment, pour ceux qui viennent ici nous vendre des salades
sur le fait que la France soit encore une "lumière" pour le monde occidental et autres sauces avariées...
Les cours ne peuvent être manipulés de la sorte que par accord entre les banques et les états,
ce qui signifie simplement pour les vulgum pecus, dans lesquels je me classe, qu'ils ont à faire un choix
assez simple.

Soit vous estimez que la situation n'est pas si grave que cela, que la France va s'en sortir,
que les politiques sociale(iste) présentes et passées sont justes et parfaitement fondées, que la fiesta va continuer
et que nous allons vivre des lendemains radieux et merveilleux. Si c'est ce que vous pensez,
allez au bout de vos idées, vendez tout le métal que vous avez (si vous en avez vraiment).
Car dans ce cas, vous ne devriez pas vous inquiéter, puisqu'ils vont continuer à imprimer
du papierQ pour acheter d'autres papierQ et tout va continuer dans ce meilleur des mondes.

Si par contre, vous êtes certains que cette situation ne peut durer indéfiniment.
Que le château de cartes va s'écrouler et que chacun devra à ce moment là
assumer ses responsabilités et se prendre en charge. Se "démerder" par lui même.
Dans ce cas, le cours actuel et futur n'est pas important, je dirais même que l'on
s'en contre "F..T". Parce que si vous êtes dans cet état d'esprit. Cela signifie,
que vous n'êtes pas un des ces petits joueurs qui crachent systématiquement
sur tout ce qui n'est pas de "gauche" mais qui dans le même temps ne sont jamais
les dernier à vouloir spéculer sur un potentiel de gains faciles, rapides et sans risques...
Désolé, mais cette fois-ci, non seulement il fallait entrer plus tôt.
Mais il faut aussi en avoir pour absorber la baisse pilotée et attendre que la situation
dégénère...

En attendant, il est toujours possible et facile de critiquer les banques, la finance internationale,
les spéculateurs (ce qu'on voulu être certains frustrés présents alors qu'ils ne cesse de critiqué le concept)...
Il n'en reste pas moins que tant que les politiques et leur politique resteront en place
rien ne changera et l'or ne remontera pas...
Personnellement, je m'en contre F..T, puisque la seule chose que je demande au métal,
ce n'est pas d'emmener la "reine plus-value" au septième ciel, mais seulement
de conserver une valeur, quelle qu'elle soit, lorsque tout percutera méchamment le sol.

Bonne soirée
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Peter Schift sur le collapse du $ :

https://www.youtube.com/watch?v=Yf07meWpHUM
E 'il diavolo, comme on dit en Italie.
Novembre 2013 : Eric Sprott le milliardaire de l'argent (silver) a déclaré : c'est bien le diable si l'or et l'argent n'atteignent pas 2400$ et 100$ avant l'été 2014.
Il a déjà perdu son nouveau pari, il reste à peine trois mois avant l'été et on y arrivera pas. Tout comme il l'a perdu en 2011, 2012, 2013. A force de taper dans le vent, il a fini par dire que çà serait bien le diable.
Eh ! oui c'est le DIABLE. E 'il diavolo.

Myret Zaki, il y a un an : Même manipulé, l'or ne peut que monter. Sauf, que même manipulé il baisse ! Moins 24% depuis les prévisions de Myret.
https://www.youtube.com/watch?v=j-xgVHqMcPI

Plantage monumental de tous les apôtres des MP, depuis 4 ans.
Malheureusement, des aller-retour sur de si faibles variations seraient taxés par des commissions qui excèderaient les gains attendus. Le boursicoteur moyen ne peut pas jouer cette martingale.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Merci pour cette analyse, cela prouve une fois de plus que la monnaie fiduciaire ne vaut plus rien....
Il traffique le prix de l'or et de l'argent car ils veulent soutenir artificiellement le dollars US qui depuis Nixon, n'a pas cessé de perdre de sa valeur car il a été desindexé de l'etalon Or. Pourquoi les USA sont partis faire la guerre en Irak, car Sadam voulait qu'on lui paye son petrole en Or et plus tard en Euros. Il se passe la même chose avec l'Iran qui se fait payer son petrole en Or. Ils vont leur faire la guerre. Si ils ne le font pas, le dollars perdra encore plus de sa valeur et les americains payeront plus cher leur petrole. L'or est la vrai monnaie d'echange international avec l'argent. Ne vous y trompez pas, le dollars US est une monnaie de singe comme l'euro d'ailleurs. Ces monnaies ne valent plus rien, il est tt à fait injuste pour les pays de se voir imposer une indexation de leurs monnaie sur le dollars pour payer leur petrole. Nous soutenons et payons la dette US et EU. Les pays du monde entier doivent arrêter cela. Aprés tt les americains ne peuvent pas faire la guerre au monde entier...
Evaluer :   10  3Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Plantage monumental à courte vue qui pourra à tout moment s'avérer être une approche visionnaire comme celle des fous qui prévoyaient en 1780 une prochaine révolution, puis se trouvaient raillés en 1784. Vous confondez les apôtres des MP en général avec  Lire la suite
LOUIS L. - 15/08/2017 à 11:19 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX