Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le pire risque de crédit au monde

IMG Auteur
Publié le 24 juin 2015
556 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 8 votes, 4/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

L’Etat islamique frappe maintenant sa propre monnaie.

Selon tous les médias, les monstres que sont Daesh ou ISIS ou ISIL ou EI remettent au goût du jour les dinars en or, argent et cuivre du Califat d’Uthman d’il y a 1 381 ans.

Ces informations dans les journaux montrent deux choses. D’abord, les médias ne sont jamais en retard pour associer les métaux précieux avec les méchants.

Réfléchissez-y : les criminels nazis, les officiels chinois corrompus, les tyrans comme le Colonel Kadhafi...

Qui a besoin d’or si ce n’est les hommes les plus malfaisants de l’histoire ?

L’histoire montre en fait que l’or ne choisit pas de camp ou de moralité. Sa valeur inerte aide les braves gens à survivre ou à échapper à des régimes oppressants presqu’aussi souvent.

Mais les pièces d’or ?
Si c’est vrai, cette nouvelle montre le peu de monnaie sociale que les fanatiques de l’EI ont dans les régions qu’ils contrôlent. 

Bien avant que la légende du roi Midas fut d’abord racontée, la monnaie s’est développée à partir des dettes, qui ont commencé alors que les faveurs étaient échangées et dues parmi les gens vivant au sein de petites communautés.

Ils ont eu du mal à tenir les comptes alors que la société et l’économie sont devenues plus complexes. Ils ont réglé instantanément avec de petites pépites d’une valeur communément acceptée et cela a résolu toute sorte de problèmes.

Le commerce international a offert un mythe d’origine pour de tels paiements en métaux précieux. Mais même si le négoce de commodités directement entre les uns et les autres n’est pas profitable, les pièces d’or continuent de s’avérer plus utiles quand la monnaie basée sur la confiance ne marche pas. Notamment dans les endroits envahis par les guerriers maraudeurs.

Les armées d’occupation ne peuvent pas construire de crédit social avec les gens qu’ils oppressent. Les rois conquérant ne peuvent pas payer leurs troupes avec du papier ou de la monnaie symbolique uniquement reconnue par les commerçants de retour au pays. Comme l’a indiqué David Graebers, historien de l’économie, un soldat itinérant lourdement armé est la définition même de l’insolvabilité.

Les pièces d’or offrent une réponse. Quelle que soit la valeur intrinsèque que vous pouvez ou non attachée à l’or ou l’argent physiques, toute pièce faite de métal précieux possédera sûrement de la value quel que soit l’endroit où vous vous trouvez pour faire la guerre.

Beaucoup de commentaires dans les journaux et sur internet prendront aujourd’hui par erreur les dinars de l’IE comme une forme de progrès, comme un meilleur moyen d’avancer que l’utilisation de monnaie papier et de compte numérique du monde développé sans décapitations.

Si la monnaie en or peut réduire les risques d’inflation, elle ne les élimine jamais vraiment. Les rois ont toujours diminué la quantité de métal précieux contenu dans une pièce. C’est de là que vient le mot dépréciation.

Utiliser uniquement le métal physique en tant que monnaie symbolique pourrait détruire le crédit, la liquidité et les coûts de transaction plus faibles, que la civilisation a su développer au cours des 1 500 dernières années.

Donc si l’EI veut imposer les pièces d’or aux pauvres sujets de son califat, ils ramèneront vraiment au Moyen Age ces parties de l’Iraq, de la Syrie et de la Lybie qu’ils ont conquis.

Il n’y a pas de quoi se réjouir.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Syrie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Syrie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (8 votes)
>> Article suivant
Correspondant à la City pour The Daily Reckoning à Londres, Adrian Ash est directeur de la recherche chez Bullionvault.com, site qui vous fournit un accès direct à l’or d'investissement, dans des chambres fortes à Zurich et à Londres
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Pas convaincu du tout que les régions en référence aient quitté le moyen âge .
Pas convaincu non plus que la référence soit pertinente : ils sont en économie de troc là-bas.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pas convaincu par ce vendeur d'Or qui nous explique que l'utilisation d'une monnaie or nous renverrait au Moyen-Age...
Pas convaincu non plus que la fin du crédit serait vraiment un retour en arrière !

Le crédit est normalement interdit dans l'Islam modéré ! imaginez chez les extrémistes...
D'ailleurs la seule banque au monde qui ne pratique pas l'usure, et qui n'appartient pas au Rothschilds, est la banque d'Iran !

Usure qui étaient originellement interdite par toutes les religions (sauf pour les juifs envers les non-juifs...ce qui est peut-être une cause ancetrale de l'antisémitisme ?).

En gros pour l'auteur : l'Or c'est bien si vous me l'achetez et que vous me le confiez à garder moyennant finances...
Dernier commentaire publié pour cet article
Pas convaincu par ce vendeur d'Or qui nous explique que l'utilisation d'une monnaie or nous renverrait au Moyen-Age... Pas convaincu non plus que la fin du crédit serait vraiment un retour en arrière ! Le crédit est normalement interdit dans l'Islam mod  Lire la suite
Silver-Finger - 25/06/2015 à 08:46 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX