Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le plan économique de Macron conduira la France au désastre (vidéo Pravda)

IMG Auteur
Publié le 18 mai 2017
808 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 9 votes, 4,8/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...

Je me suis longuement entretenu avec nos amis russes au sujet de l’élection du nouveau président français et sur ce que cela risquait de changer pour nous autres pauvres petits « gens » d’en bas.

Voici comment la Pravda a résumé mes propos !

« Le plan économique de Macron conduira la France au désastre »

« Selon notre interlocuteur, Macron se voue corps et âme à l’œuvre de l’assujettissement de la France au grand capital mondial. Et il ne s’agit pas d’un complot parce que si complot il y a, il y a également un secret à garder. Or, ici, tout s’opère au vu et au su de tout un chacun sans que l’on s’en soucie ou prête attention. »

Pour ce qui est de l’ensemble européen, selon C. Sannat, il engendrerait un autoritarisme sans pareil à l’échelle de la feue Union soviétique.

Au départ, je me suis dit : « Ho ben zut alors, dans cette France béat d’amour pour notre jeune monarque, pardon président, je vais encore passer pour un esprit chagrin, auprès de qui rien ne trouve grâce ! »

Ils y sont sans doute allés un peu fort, je vais être fiché comme opposant et obtenir ainsi une fiche non pas « S » pour radicalisation, mais « O » pour opposant, ou même une fiche « I » pour impertinent…

Et à tout bien y réfléchir, finalement, les Russes de la Pravda ont raison : le plan de Macron conduira la France au désastre, mais sans doute pas de la façon que vous croyez.

Le désastre de la France c’est le succès de l’Europe !

On peut aimer ou pas Macron, adhérer à son projet ou pas, force est de constater que Macron n’a en aucun cas menti sur sa vision et son projet européen et mondialiste. Il n’y a rien de caché là-dedans. Tout a été dit ou presque !

Le peuple ne pourra pas plaider la surprise.

Pourtant, nos europathes béats, ceux qui pensent parce que TF1 et Pujadas leur ont dit que « l’Europe c’est paix » blablablabla, n’ont pas compris du tout que plus d’Europe cela, par nature, signifie moins d’États nationaux.

Moins d’Espagne, moins de Portugal, de Grèce… d’Italie, et parce que nous sommes Français, évidemment moins de France.

Notre pays s’est construit dans le sang et les larmes des potentats locaux, des baronnies, de nos régions. Pour que la France émerge comme nation, il a fallu éradiquer – oui relisez bien ce mot, éradiquer –… les identités locales !

Vous avez le même phénomène à l’œuvre aujourd’hui sous vos yeux pour l’Europe.

Pour avoir plus d’Europe, il faut éradiquer les identités nationales !

Cela veut dire d’ailleurs que l’Europe ne supporte pas la diversité, la vraie, elle ne peut pas accepter le contre-pouvoir que peut présenter un pays, son droit, sa justice, et aussi son peuple.

L’Europe est donc un projet profondément, complètement et totalement fasciste en ce sens où il implique l’annihilation des pays qui composent l’Europe pour que l’Europe puisse émerger comme une véritable entité.

La question que l’on doit se poser est la suivante : peut-il y avoir respect de la démocratie, des peuples, dans un tel ensemble ?

La réponse est évidemment non.

Macron porte haut et sans s’en cacher l’étendard de l’européisme. C’est pour lui l’alpha et l’oméga.

Son projet économique, social, ou autre est en réalité profondément secondaire.

Ce que nous devons bien voir, bien comprendre, c’est que l’objectif de Macron est de faire plus d’Europe.

Pour faire plus d’Europe, il faudra brader les intérêts de la France et des Français.

Tout cela sera masqué comme il se doit par les écrans de fumée nécessaires, relayé et appuyé par une presse bien-pensante, sans que jamais on ne demande aux Français ce qu’ils pensent, sans que jamais on ne leur pose la véritable, la vraie question : voulez-vous, oui ou non, la disparition de la France ?

C’est cela l’objectif, car il ne peut pas y avoir d’Europe avec de grands pays.

Je refuse de nous voir disparaître sans nous battre car je considère qu’il n’y a de protection pour les peuples qu’à travers les nations. Il n’y a dans ce constat ni racisme, car un pays peut accueillir, aimer et intégrer, ni nationalisme, car une nation peut être ouverte et pacifiste.

Il y a là la volonté de préserver une certaine idée non pas de la France uniquement, mais d’une civilisation, d’une culture millénaire, dont la richesse et la diversité sans pareil permettent à ce minuscule pays de 65 millions d’âmes à peine de maîtriser toutes les technologies de pointe actuelles.

En ce sens uniquement, Macron pourrait effectivement mener la France au désastre pas tant économique qu’à travers une forme de dissolution pure et simple de notre pays.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | France | Italie | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | France | Italie | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (9 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Étonnant comme dans cette vidéo chaque argument et raisonnement énoncés par Ch. Sannat sont identiques aux idées que Fr. Asselineau défend sans jamais dévier de sa ligne de pensée.

Mr Asselineau ayant été le seul à proposer un message clair et bien expliqué mais ayant obtenu un score ridicule au premier tour, on pourrait en déduire que 99% des électeurs français acceptent de faire partie à l'avenir de la nouvelle URSS européenne, acceptent de voir leur nation disparaître, acceptent de voir leurs travail partir dans des pays oû le salaire est à 1/3 du leur ce qui implique qu'un jour ils vont devoir travailler eux-mêmes pour un salaire bien inférieur à celui qu'ils ont actuellement s'ils veulent encore avoir un boulot, etc.

Il faudra voir si les législatives confirment le résultat des 2 tours de la présidentielle, mais le matraquage médiatique scandaleux va certainement y arriver puisqu'il a tellement bien fonctionné auparavant. Dans ce cas, des gens comme Mr Asselineau auront de plus en plus de mal à gagner une élection puisque les partis européistes sont aussi pro-musulmans et donc vont gagner de plus en plus d'électeurs avec les années qui vont passer.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Monsieur Sannat,

Vous auriez dû écrire ce billet il y a quinze ans ! Le processus Européiste a commencé bien avant l'élection de Monsieur Macron.

Lisez ou relisez "La décomposition des nations Européennes" de Pierre Hillard, paru en 2005 (Oui, 2005). La géopolitique cachée de la construction Européenne y est exposée, preuves à l'appui.

Monsieur Macron va poursuivre "l'oeuvre" de ses prédécesseurs, rien de plus, rien de moins.

Soyez bien certain que les nations Européennes ont déjà presque disparues. Aucun attribut de souveraineté nationale ne subsiste en France.

C'est ça la vérité ! Et le peuple en redemande...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
En tout cas si le peuple en redemande, ce n'est pas l'avis de tout ceux qui ont voté pour le Front national , cela représente quand même 10 millions de nationaux purs et durs, sans compter tous les bulletins qui ont été mis sur Macron, parce que la "mégère" .. ils n'en voulaient pas. Si d'aventure, la Présidente du Front national avait été Marion Maréchal le Pen, il y aurait fort à parier qu'elle aurait pu atteindre des scores aussi importants que Macron... E elle présente bien et elle est jeune, ça aurait booster la nouvelle génération.
Dans un combat homme/femme, il y aurait une grande part de vrai, surtout maintenant quand le déroulement de la Présidentielle devient un show, plutôt qu'une élection classique.
Et j'en reviens à cette notion de tendance "de sexe", une élection se gagne avec les "coeurs".
J'en veux pour preuve le nombre de femmes de ma famille qui étaient pour Macron avec une force d'adhésion assez "enracinée" assez suspecte, alors qu'aucune de ces personnes ne connaissaient vraiment son programme. C'était vraiment même sidérant.Un indice c'est que suite à la défaite de Marine, il y a eu la démission de MMLP, c'est très explicite, ça a été le coup de grâce, elle a dégoûtée... pour s'occuper de ses enfants, on me la fait pas à moi !!!

Il y a aussi le facteur du report des voix comme en 2002, report sur Chirac, celui de 2017 a été fait sur Macron.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Peut être peut on appeler cela l'effet Gigolo ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Blitzel,

Il me semble avoir lu quelque part que les suffrages de Macron ne représentent que 43% du corps électoral Français. Presque 6 Français sur 10 ont donc refusé de voter pour Monsieur Macron.

Parmi ces citoyens, beaucoup ont commis une erreur énorme en s'abstenant, en votant blanc ou nul. De fait, ils ont laissé Macron l'emporter, bien que, précisément, ils ne le souhaitaient pas !

Vous évoquer la sociologie du vote, les motivations plus ou moins futiles des électeurs et des électrices. Je n'ai pas fait Sciences-Po, mais sachez que tout ceci est largement étudié par nos futurs édiles. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils savent si bien en tirer profit. Pourquoi croyez vous que Mitterrand s'est fait raboter les dents, que Hollande ait suivi un régime sévère avant leur élection ? Je ne prends là que deux exemples connus pour démontrer que l'apparence revêt une importance capitale aux yeux de certains... et de certaines.

On choisit en fonction de ses capacités, de ses connaissances, de son expérience, de son attirance...

Un Goldeux cite souvent ces mots attribués à Winston Churchill : "le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l'électeur moyen". Même si je le déplore, je crois bien qu'il a raison !

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Blitzel, Il me semble avoir lu quelque part que les suffrages de Macron ne représentent que 43% du corps électoral Français. Presque 6 Français sur 10 ont donc refusé de voter pour Monsieur Macron. Parmi ces citoyens, beaucoup ont commis une erreur é  Lire la suite
glanduron - 22/05/2017 à 20:39 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX