Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le ratio argent/or entre 1687 et 2001

IMG Auteur
New World Economics
Extrait des Archives : publié le 20 mars 2013
893 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 19 votes, 4,5/5 ) , 39 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
39
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or



Nous aborderons cette semaine un sujet particulier : le prix marché de l’argent par rapport à celui de l’or sur une période de plus de trois siècles.

Pendant longtemps, l’argent et l’or ont en quelque sorte été deux versions de la même chose, un peu comme un billet d’un dollar et un billet de vingt dollars aujourd’hui. Leur ratio de valeur n’était pas aussi stable que le ratio 20 :1 des billets de 1 et de 20 dollars, mais il variait généralement entre 16 :1 et 15 :1. L’argent et l’or étaient tous deux utilisés comme monnaies métalliques, l’argent pour effectuer des transactions de petite échelle, et l’or des transactions de plus grande échelle. Il était impossible de n’utiliser que l’or, tout simplement parce qu’il n’est pas possible de frapper des pièces d’or de très faible valeur. Même une pièce d’or d’un dixième d’once, qui est une très petite pièce, aurait aujourd’hui une valeur de 160 dollars. Et rappelez-vous qu'à l'époque, les gens étaient aussi plus pauvres qu’aujourd’hui. De la même manière que 160 dollars représentent plus de monnaie au Salvador qu’à San Francisco en termes de prix et de salaires, une pièce d’or d’un dixième d’once représentait à l’époque préindustrielle beaucoup plus de monnaie qu’à notre époque aux Etats-Unis.

Le ratio argent/or de 15 :1 ou 16 :1 remonte à il y a très longtemps, à bien avant l’Empire Romain.

A l’époque, même une pièce d’un dixième d’once d’argent avait une grande valeur, l’équivalent de 10 dollars aujourd’hui (160 dollars pour une pièce d’or d’un dixième d’once avec un ratio argent/or de 16 :1 revient à 10 dollars). C’est pourquoi des pièces de cuivre ont commencé à être frappées.

Au fil du temps, et plus particulièrement dans les années 1870, les billets de banque et les dépôts bancaires ont remplacé l’argent pour les échanges de petite échelle. Les gens n’avaient plus besoin de dollars d’argent, parce qu’ils disposaient de dollars papier, et que vingt de ces dollars papier pouvaient être échangés contre une pièce d’or d’environ une once. L’argent fut ‘démonétisé’ dans les années 1870. Le gouvernement dut adapter ses politiques officielles à la réalité du marché. Certains grandes nations, comme la Chine et l’Inde, ont en revanche conservé des systèmes monétaires basés sur l’argent jusqu’au début du XXe siècle. Les Hommes ont toujours voulu d’une monnaie aussi précise que possible, c'est pourquoi lorsqu’ils n’eurent plus besoin du bimétallisme, ils le laissèrent de côté. Les pièces d’argent existaient toujours, mais elles étaient devenues des ‘jetons’, un peu comme nos pièces d’aujourd’hui, dont la valeur est échangeable contre des dollars papier, et non contre la valeur du métal qu’elles contiennent.

En raison de la 'démonétisation de l'argent’ qui eut lieu dans les années 1870, l’argent n’est plus utilisé aujourd’hui par les systèmes monétaires. Si un système monétaire était aujourd’hui fondé sur un étalon argent, il rencontrerait les mêmes problèmes que la Chine des années 1870-1940.

Vous noterez que la ‘bulle sur l’argent’ de 1980 n’apparaît pas dans le graphique ci-dessous. Le pic que vous voyez apparaître correspond aux années 1960, alors que l’argent gagnait de la valeur par rapport à l’or. La raison à cela est selon moi qu’aux Etats-Unis (et certainement ailleurs), les gens n’étaient pas capables de posséder de l’or, puisque ce droit leur avait été retiré en 1933. Ils pouvaient en revanche se rendre compte que les Etats-Unis étaient sur le point de dévaluer leur devise et de mette en place un système de flottement des taux de change, ce qu’il s’est effectivement produit en 1971. Les citoyens Américains avaient la possibilité d’acquérir des pièces d’argent pour se protéger de cela. Il n’y avait aucun inconvénient à l’achat d’argent, puisqu’une pièce qui coûtait 0,25 dollars vaudrait toujours 0,25 dollars au moins. Et il se trouve que la valeur de l’argent finit par grimper. Le gouvernement Américain mit fin à la frappe de pièces d’argent en 1964, après que le coût de production d’une pièce d’argent d’une valeur de 0,25 dollars revienne plus cher que 0,25 dollars. Il semblerait que le marché haussier de l’argent se soit poursuivi quelques années durant après cela, alors que s'installait la dévaluation. En 1974, il fut à nouveau possible pour les Américains de posséder de l’or, et l’argent ne fut plus autant demandé.

Aujourd'hui, les pièces de 5 centimes de dollars se trouvent dans une situation similaire à celle des pièces d’argent des années 1960. Leur valeur sera toujours de 0,05 dollars. En revanche, le coût de fabrication de ces pièces faites de 75% de cuivre et de 25% de nickel est plus élevé que 5 centimes de dollars.

http://www.coinflation.com/coins/1946-2007-Jefferson-Nickel-Value.html

Il se pourrait qu’aux Etats-Unis, les pennies et les nickels disparaissent bientôt, ou que le nickel devienne une pièce de fer ou de zinc. Vous pourriez accumuler des nickels et profiter des avantages d’une dévaluation sans souffrir d’inconvénient particulier. Il est cependant bien plus difficile d’accumuler des nickels que des pièces d’argent en raison de leur très faible valeur. Certains spécialistes financiers ont accumulé plusieurs millions de dollars de nickels, mais même pour eux, il s’agit plus là d’un coup de publicité que d’un réel investissement. Il n’en est pas moins que 10.000 dollars de nickels pourraient être utiles à un petit investisseur.



Sur le graphique, la ligne rouge représente un ratio argent/or de 16 :1, et la ligne verte un ratio de 15 :1.





Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (19 votes)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
L'argent peut triplé rien qu'en revenant sur ce ratio de 16:1 et lorsque la pénurie pointra son nez c.a.d avant 2021 (extinction de l'argent) l'envolée sera exponentielle.
bah , ca redit une fois de plus la chose que nous savions deja , mais cela etant fait il est deja affirmer que ce ratio va revenir tres tres bientot a ses niveaux historique par le billet de l'industrie et peut etre de l'avenir juridique de certaines institutions qui ont contribues a cet etat de chose.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La perfection est illusoire.
Mais je verrais volontiers une monnaie locale ou régionale (genre Chiemgauer), une monnaie interrégionale ou nationale qui pourrait être dématérialisée et un étalon international (on imagine très mal autre chose que l'or) forcément convertible sans entraves.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Je pense que ce ratio historique or/argent était valable quand ces deux métaux étaient des monnaies. Depuis des décennies, l'argent, à la différence de l'or, a perdu son statut monétaire et ne bénéficie donc plus de la "prime" monétaire qui s'ajoute à la valeur intrinsèque du métal. D'où l'écart de cours entre l'or et l'argent.

Si je suis néanmoins persuadé que le ratio or/argent tendra à se réduire dans le futur (ce qui est déjà le cas depuis quelques années), cela tiendra selon moi davantage à la raréfaction rapide et inéluctable de l'argent et à sa forte utilisation industrielle en constante augmentation qu'à autre chose. Quand au timing...
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
En fait ce ratio historique correspond approximativement à la distribution réciproque des deux métaux dans l'écorce terrestre. En français, l'or est 15 fois plus rare que l'or.

A cela près qu'il y a beaucoup plus d'or sur terre aujourd'hui (il est thésorisé) que d'argent (il est consommé).
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Je suis d'accord avec vous mais selon moi, l'équilibre historique du ratio à hauteur de 1/15 a perdu de sa pertinence. Le fait d'être monnaie confère au métal une prime monétaire. Quand elle s'appliquait à l'or et à l'argent, elle s'annulait ce qui permettait au ratio or/argent d'atteindre son équilibre à 1/10, 1/15 qui représente la distribution dans l'écorce terrestre. Mais lorsque l'argent a perdu cette fonction monétaire, le ratio s'est déséquilibré et c'est tout a fait logique.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Parfaitement logique en effet.

De la meme manière, si (quand) l'argent reprendra son role monétaire, la pression de la demande pourrait bien faire tomber le ratio en dessous de 15.

J'ai même vu certaines analyses qui allaient jusqu'à envisager un ration de 1 pour 1 (ce qui mettrait l'argent au prix de l'or)
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
La remonétisation de l'argent est une hypothèse très intéressante mais à mon avis, peu probable. Les stocks d'argent sont devenus tellement faibles qu'une remonétisation me paraît peu probable dans le futur. Et l'utilisation industrielle de l'argent ne fait que croître.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Si l'on pense monnaie pièces, votre argument se tient.

En revanche, dans l'hypothèse d'une monnaie argent tenue sous forme électronique, la quantité disponible est sans importance. Si j'ai un compte avec une base argent, je peux vous transférer un kilo comme un millieme de gramme, ou meme un centième de millième de gramme.

De toutes les manières cela vaudra toujours plus qu'un bout de papier sans valeur, ou qu'un electron niché dans le serveur d'une banque en faillite.
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
L'avantage de la monnaie métallique est bien de ne dépendre des banques que jusqu'on point que l'on choisit.
Si mon gramme n'est qu'une écriture à l'écran, alors il ne nous libère pas plus des banques que de passer du franc à l'euro.
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Ceci n'est pas exact si le dépositaire est certifié et audité, de préférence par un organisme privé.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Mais l'argent est un mauvais support puisque l'industrie a besoin de le CONSOMMER sans retour.

Quelle était l'importance de l'industrie électrique du temps où l'argent était monnaie ?
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Bien au contraire ! Un bien peut devenir une monnaie parce qu'il a une valeur préalable, dans le cas de l'argent maintenant sa valeur industrielle.

Ce qu'il fait qu'il devient monnaie est la volonté des gens de le stocker, et de l'utiliser comme moyen d'échange.

L'argent pourrait donc faire une excellente monnaie. Et cela d'autant plus que la concurrence de la demande industrielle en fera augmenter la demande, et donc le prix, et donc son pouvoir d'achat.

Que demander de plus à une monnaie que d'avoir son pouvoir d'achat qui augmente en permanence ?
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
"Et cela d'autant plus que la concurrence de la demande industrielle en fera augmenter la demande, et donc le prix,"

Et arrivera un moment où ce métal sera si rare et sa valeur de monnaie si élevée que l'industrie s'arrêtera. Il sera trop cher de continuer à consommer cette matière. Plus de chirurgie, plus d'électronique.

Alors bien sûr, le seul usage industriel causera aussi la raréfaction et le renchérissement jusqu'à l'arrêt, mais bien plus tard !

Au fur et à mesure que l'industrie primaire produit et que les hommes travaillent plus que leur propre consommation, il faut que la quantité totale de monnaie suive. Une monnaie trop rare crée les conditions de 1929. Une monnaie vouée petit à petit à disparaître, ce serait inédit mais sûrement pas bon à vivre.

L'or, avec une quantité total en hausse de 2% par an, permet 2% de croissance annuelle sans déflation. Plus de croissance avec une déflation modérée.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Quelle est la différence entre une monnaie argent électronique (non gagée par du physique puisque la quantité de métal est insuffisant) et une monnaie papier ? Aucune. Dans les 2 cas, ces deux monnaies ne sont gagées par rien. Ce n'est pas parce qu'on dit que la monnaie électronique est de l'argent métal qu'elle en a la qualité et la valeur. L'intérêt d'une monétisation de l'argent n'existe que si l'argent existe physiquement. Sinon, ce n'est rien de plus que du vent...
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Je ne me suis pas bien fait comprendre. Par monnaie argent électronique j'entends un stock d'argent physique dont vous disposez réellement dans une banque ou un établissement spécialisé. Et au lieu de payer en euros, marks, yens ou dollars, vous transférez un poids : grammes, kilos ou centigrammes.

Dans ce cas, l'argent peut tout à fait remplir son role monétaire. Sa valeur par grammes sera extrêmement elevée, voilà tout.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Dans ce cas, tout a fait ok. Mais ça ne résout pas le problème de la disponibilité d'argent physique. Les stocks sont vides.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Croyez moi, il reste encore beaucoup d'argent dans le monde. Aucune pénurie dans le secteur industriel pour le moment. C'est cette pénurie qui déclanchera la hausse de l'argent. Mais pour l'instant, rien à l'horizon.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Bonjour,

Auriez vous des liens vers des rapports prouvant qu il y a effectivement un nombre X de tonnes en réserve ? COMEX,fed, Banque centrales, industriels,etc ?

Je pense comme vous que les industriels ont déjà des stocks stratégiques mais difficile de trouver mention quelque part.

Merci
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Je ne vous apporterai pas de liens, mais je peux vous donner une piste pouvant expliquer la baisse "étrange" du prix de l'argent ces jours derniers : une grande partie de l'argent produit l'est en tant que sous-produit du cuivre, du zinc etc... Sur le long terme, le prix de l'argent est littéralement vissé à celui du cuivre. Vérifiez les cours sur 20 ans et vous verrez. En fait, il n'y a pas de pénurie et il n'y en aura pas tant qu'on pourra extraire du cuivre, du plomb etc...

En tant que sous-produit, le coût de l'argent est négligeable (environ 4 $/Oz si mes souvenirs sont exacts). Il n'y a donc pas de réel plancher des cours, ce qui explique en grande partie sa volatilité.

Si les gens se mettaient à investir brutalement et massivement dans l'argent physique, il y aurait pénurie temporaire. Mais la production continurait calmement au coût de 4 $/Oz. Une bonne affaire pour les producteurs de cuivre. Ensuite, lorsque les amateurs d'argent auraient fait le plein, les prix baisseraient à nouveau et brutalement, (phénomène observé en avril-mai 2011).

Par contre, si l'usage industriel de l'argent augmentait progressivement (ce qui semble être la tendance de fond), le prix de l'argent monterait en fonction de la demande. C'est ce qui s'est passé en 2008 pour l'argent, pour le cuivre et bien d'autres métaux, pour le pétrole et pour les produits agricoles. La demande industielle était paroxistique. Puis tout s'est effondré en septembre octobre.

Utiliser l'argent comme monnaie est une ineptie en raison de son utilité industrielle. Du gâchis pur et simple. L'or, qui a peu d'utilité industrielle est de ce fait le standard monétaire idéal. En plus, il est plus facile à stocker, il ne ternit pas et est exempt de TVA. Dans les 5 ans à venir, l'or a ma préférence car la crise déflationiste (masquée par la réflation) va continuer.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Un bien ne peut devenir une monnaie que s'il est utilisé d'abord parce qu'il a une utilité, c'est à dire une valeur. Le fait que l'on décide de le stocker sans l'utiliser est précisément ce en quoi il devient une monnaie.

En conséquence, la demande monétaire a tendance à faire monter le prix dudit bien.

Au prix d'aujourd'hui, l'argent est un métal industriel. Plus son prix augmentera, plus il reprendra son role monétaire.

Il faut également noter que le cout de production n'a pas grand chose à voir avec son prix de vente, qui est déterminé par l'offre et la demande.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
L'or est plus indiqué que l'argent pour ce type d'usage puisqu'il ne sert qu'à la monnaie, il EST la monnaie.
Et on peut donc le thésauriser sans qu'il manque aux industries.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Justement, sa valeur par gramme sera tellement élevée qu'elle ne sera nullement liquide.
Et une monnaie métallique qui dort dans un coffre, ça ne vaut pas mieux que la monnaie papier.
L'intérêt d'une monnaie métallique est la difficulté de la manipuler. Une monnaie métallique qui dort est aisément manipulable, il suffit de voir les manipulations actuelles sur l'or.
Et une monnaie papier a aussi de la valeur. Le problème, c'est la planche à billets.
En URSS, lorsque les bolchéviques imprimaient à toute allure, le rouble du Tsar était toujours en circulation et était très stable alors qu'il n'avait pas d'institution légale pour le garantir. Ce qu'il faut, c'est une politique monétaire saine, voire la concurrence monétaire.
Il n'y a pas de solution parfaite à la monnaie pour éviter le péché monétaire.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
La perfection est illusoire.

Mais je verrais volontiers une monnaie locale ou régionale (genre Chiemgauer), une monnaie interrégionale ou nationale qui pourrait être dématérialisée et un étalon international (on imagine mal autre chose que l'or) forcément convertible sans entraves.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
La question qui tue :

L'industriel qui a besoin d'Ag pour son usine, il le paye avec quoi ??
Avec de la monnaie argent métallique qu'il a (déjà) sur son compte ?

Il n'a alors besoin de personne...
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Plus y'a de gruyère plus y'a de trous, et plus y'a de trous moins y'a de gruyère...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
alors qu'en fait y'a pas d'trous dans le gruyere mais dans l'emmentale ;)
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
on ne dit pas "l'emmental" mais "la combativité".
/carambar
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Hors sujet mais je suis passé de la concentration lisant tous les posts à petit fou rire..Merci !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Les stocks d'argent sont devenus tellement faibles qu'une remonétisation me paraît peu probable dans le futur. Et l'utilisation industrielle de l'argent ne fait que croître. "

C'est devenu aussi déplacé que de baser la monnaie sur le pétrole.
Il n'a pas besoin de ça pour se raréfier, se renchérir et manquer à l'industrie.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Je ne crois pas à la remonétisation des métaux précieux.
À moins qu'il ne se passe une révolution mentale, un étalon monétaire métallique n'est pas crédible s'il n'est pas liquide, par exemple en restant confiné dans des coffres.
En plus, vu la quantité de ces métaux par rapport à la population, une seule pièce risque de valoir très cher.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
"une seule pièce risque de valoir très cher."

C'est pas un soucis, c'était le cas autrefois et on s'en portait mieux.

La Corse a été achetée pour 12400Kg de fin (500Mio d'€ seualement, pas croyable ?) et la Louisiane vendue pour 80 Mio de francs or germinal.

Croyez-vous que les USA vendraient 25% de leur territoire pour 4 millions de "Napoléons 20F" seulement si ceux-ci valent 231€ SEULEMENT comme aujourd'hui ????

Quand on voit une pile de barres de 400 Oz n'importe quel humain ressent que ça a une valeur énorme, que seuls des Etats peuvent posséder. Et pourtant au cours d'aujourd'hui il en faudrait plusieurs (de ces barres) à un particulier pour se payer un bel objet immobilier.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Peut-être, peut-être. Mais vu la valeur qu'aura cette monnaie, elle sera cantonnée dans un marché de niches et servira principalement dans les places boursières, ce qui, il me semble est en partie le cas à la city.
Je me vois mal payer mon pain ≃1mg d'or.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mais évidemment non.
Sauf erreur, l'achat du pain est une CONSOMMATION et elle est QUOTIDIENNE.
Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser une monnaie solide pour ça.
D'autant que le pain vient de préférence de la commune ou du canton mais pas des antipodes ! Ce qui devrait dans un monde normal le protéger des taux de changes et de la volatilité de Chicago.
Pour acheter du pain chaque matin il suffit d'un jeton ou d'un bout de papier !
Et pour ce qui est des tous petits montants, il n'y a pas si longtemps encore, on avait une ardoise chez le boulanger et on la soldait en fin de mois.
(De la même manière les pays échangeaient et ne soldaient leur balance commerciale en or que quand le déséquilibre perdurait)
Avant la généralisation de la TVA, les agriculteurs pouvaient encore apporter au boulanger un sac de blé en échange d'un carnet de tickets de pain. Zéro pertes, 100% de rendement, quasi-rien pour les parasites!
C'est pas si vieux que ça, il y a encore des Français vivants pour se souvenir de ce (bon) temps !

Faire le Tour de France sans dérailleur, c'est possible à condition de tout faire à moitié mal (ou bien).
Vouloir faire toute les opérations de la vie depuis la baguette jusqu'à la donation-partage en passant par les investissements, les épargnes etc avec une seule et même monnaie c'est se condamner à tout faire à moitié bien.

Avec plusieurs pignons au dérailleur (plusieurs monnaies) on peut à la fois avoir de l'activité locale, de la compétitivité internationale, de l'épargne vraiment à l'abri, et plus globalement un patrimoine protégé de toute malversation collective.

C'est un mal courant en France de vouloir résoudre tous les besoins avec un seul outil, tous les problèmes avec un seul remède.


La Vérité est trinitaire, les bons équilibres ont trois points d'appui, il faut bien être trois pour commencer à parler de concurrence...

Trois monnaies complémentaires et en concurrence partielle me conviennent bien.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
"l'or est 15 fois plus rare que l'or."
voilà qui est stupéfiant :o
X-D
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Un ratio or/argent à 15 nous met l'argent à 100 dollars l'once, et à 200 lorsque l'or sera à 3.000. Cela me semble un objectif raisonnablement accessible d'ici 5 ans.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
et pourquoi pas l'inverse?
l'or à 30*15=450$

Une seule équation et deux inconnues n'ont jamais fait de résultat certain...
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
à 450 dollars l'once d'or, les chinois s'exploseront les tripes de rire avec leurs copains russes. Nous sommes dans une guerre de "devaluation concurrente des monnaies". L'or n'a pas fini de grimper en terme de monnaies-papier. Probablement nous sommes au début de la phase III du bull run, on consolide depuis 2 ans pour mieux sauter.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Je n'ai pas écrit que 450$ était une valeur cible.

Simplement écrire
Au = 15xAg DONC Ag = 200 n'est mathématiquement pas correct.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
L'argent peut triplé rien qu'en revenant sur ce ratio de 16:1 et lorsque la pénurie pointra son nez c.a.d avant 2021 (extinction de l'argent) l'envolée sera exponentielle. Lire la suite
samideano - 28/03/2014 à 17:52 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX