Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le Régent

IMG Auteur
 
 
Extrait des Archives : publié le 07 août 2009
485 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 6 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...

 

 

 

 

En 1698 un esclave trouva un diamant brut de 410 carats (82g) dans la mine  Paritala dans la région d’Andhara Pradesh en Inde. L’esclave vola l’énorme diamant, le dissimula dans les bandages d’une blessure à la jambe qu’il s’était infligée et pris la fuite vers le bord de mer.


 


 


Une fois arrivé au port il divulgua son secret à un capitaine anglais et lui promis la moitié de la valeur du diamant en échange de son passage vers un pays libre. Pendant le voyage vers Bombay, la tentation s’empara du capitaine qui assassina l’esclave pour s’emparer du diamant. Après l’avoir vendu à un marchant de diamants à Bombay appelé Jamchund pour 5000$, le capitaine dilapida son argent à tout va, se pendit puis dans un excès de remords et de délire.

 

En 1702 Jamchund vendit la pierre pour 100 000$ au gouverneur Thomas Pitt. La découpe du diamant pris 2 années de travail et couta environ 25 000$. Mais un certain nombre de pierres ayant été extraites ont rapporté plus de 35 000$ ; certaines d’entre elles étaient taillées en roses et furent vendues à Peter le Grand de Russie. La pierre principale, qui n’avait qu’une très petite imperfection, est de nos jours considérée comme l’une des pierres les plus brillantes et de plus haute qualité de ce monde.


 


 

Ce diamant fût taillé en un coussin brillant de 141 carats (28 g). Après plusieurs tentatives pour le vendre à différents royaumes d’Europe, y compris Louis XIV, il fût finalement vendu au prince français Philippe II Duc d’Orléans en 1717 pour 135 000$ de qui il tient son nom.

 


 

Les rois utilisèrent cette pierre de multiples façons : en ornement pour la couronne de Louis XV lors de son couronnement en 1722, sur une nouvelle couronne pour le sacre de Louis XVI en 1775, comme une parure pour le chapeau de Marie-Antoinette. En 1791 sa valeur estimée était de 480 000$.

 



 

En 1792 pendant la fureur révolutionnaire à Paris, Le Régent fût volé avec le Hope et le Sancy mais fût retrouvé un an plus tard. Quand Napoléon Bonaparte arriva au pouvoir, le diamant fût monté sur le manche de son épée jusqu’à sa chute en 1814 où la pierre voyagea beaucoup. Après sa mort en 1821 Marie Louise emporta le Régent en Autriche, et son propre père rapporta la pierre à la couronne de France vers 1824. Le diamant fût alors monté successivement sur les couronnes de Louis XVIII, Charles X et Napoléon III.

 

Par chance le diamant ne fût pas vendu avec d’autres pierres précieuses en 1887 et survit à la Deuxième Guerre Mondiale où il fût caché derrière une pierre dans le château de Chambord.

 

De nos jours Le Régent est monté sur un diadème grec qui fut dessiné pour l’impératrice Eugénie. Il est conservé au Trésor Royal du  Louvre où il est exposé depuis 1887.


 

 

Tous les articles sur les diamants célèbres

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Autriche | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Autriche | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX