Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

LE ROBIN DES BOIS DES BANQUES

IMG Auteur
 
Publié le 15 février 2013
536 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 18 votes, 4,5/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

24hGold - LE ROBIN DES BOIS DE...

Surnommé le Robin des Bois des banques, Enric Duran ne s’est pas présenté le 12 février devant les juges de la deuxième chambre de l’Audience provinciale de Catalogne, lors du premier jour de son procès. Accusé de falsification et d’avoir organisé son insolvabilité, il encourt 8 ans de prison pour avoir obtenu frauduleusement 492.000 euros de crédits auprès de 39 banques (dont BBVA, Deutsche Bank et Barclays), 14 d’entre elles ayant déposé plainte contre lui.

Au lendemain de l’annonce des poursuites, le 23 novembre dernier, il avait déclaré : « Si un jour, selon ou contre ma volonté, je suis jugé, le seul verdict que j’accepterai sera l’acquittement. Le tribunal doit reconnaître que mon action ne constitue pas un délit, qu’elle obéit à une éthique, à une recherche du bien commun, et à une volonté de dénoncer ceux qui ont fait énormément de mal à notre société. » Aujourd’hui, il a fait lire devant le tribunal une déclaration proclamant son « droit à la désobéissance », faisant valoir que son action de « réappropriation » était motivée par « un état de nécessité devant une distribution incontrôlée du crédit aboutissant à une crise économique aux conséquences féroces, contrevenant aux droits sociaux de la majorité de la population ».

Avec une économie de moyens (une imprimante, un scanner, des ciseaux et de la colle), Enric Duran a confectionné à partir de 2006 et durant deux années de faux dossiers de demande de prêt, qui ont été tous acceptés, utilisant une partie de l’argent obtenu pour opérer les premiers remboursements afin de pouvoir continuer. C’est en septembre 2008 qu’il a révélé son arnaque, en écrivant depuis l’étranger : « J’ai volé 492.000 euros à ceux qui nous volent bien davantage, pour les dénoncer et construire des alternatives de société ».

Avec cet argent, Enric Duran a financé la sortie d’un journal gratuit, Crisi, ainsi que des brochures tirées à des centaines de milliers d’exemplaires et une revue Podem viur sense capitalisme (Nous pouvons vivre sans capitalisme), qui promeut la création de coopératives permettant de fournir du travail autogéré à des personnes au chômage ou insolvables. Il a mis sur pied la cooperativa integral catalana, qui gère offices de logement, centres de santé et mutuelles, banques alternatives et systèmes d’échanges locaux, qui seraient utilisés par 15.000 personnes.

Arrêté dans une manifestation lors de son retour en Espagne, le 17 mars 2009 et placé en détention préventive, il est au bout de deux mois libéré moyennant le versement d’une caution de 50.000 euros réunis par des dons. Initialement prévu pour durer trois jours, le procès n’aura pas lieu comme prévu.

Enric Duran est désormais en cavale. Les indignés ne se contentent pas toujours de lancer des « cris silencieux ».



Billet rédigé par François Leclerc


Son livre, Les CHRONIQUES DE LA GRANDE PERDITION vient de paraître


Un « article presslib’ » est libre de reproduction numérique en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (18 votes)
>> Article suivant
Paul Jorion, sociologue et anthropologue, a travaillé durant les dix dernières années dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a publié récemment L’implosion. La finance contre l’économie (Fayard : 2008 )et Vers la crise du capitalisme américain ? (La Découverte : 2007).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Je vous en prie. Si vous n'êtes pas de mon avis, il vous suffit de le dire, ne vous donnez pas tant de mal à me faire autant de compliments, cela en est presque gênant.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
"Nous pouvons vivre sans capitalisme), qui promeut la création de coopératives permettant de fournir du travail autogéré à des personnes au chômage ou insolvables. "
Sauf que le capitalisme étant la propriété des moyens de production, les coopératives sont aussi capitalistes, les travailleurs-coopérants étant les propriétaires de leurs entreprises et soumis au marché, leurs produits sont achetables ou pas, leurs salaires dépendent de leurs ventes, donc leur chiffre d'affaires et de leurs profits. On a l'impression avec les falsificateurs qu'il existe autre chose que l'économie de marché. Vous nous feriez marcher???
De la part de M Jorion ou François Leclerc, j'aurais apprécié qu'ils fussent plus économistes!!!!! et moins falsificateurs.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Claude F.,
Vous avez certainement raison sur beaucoup de points, mais dans un système d'autogestion le but final n'est peut-être pas la production pour la production et au passage extraire une plus-value du travail humain à seul fin de rétribuer les détenteurs du capital propriétaires des moyens de productions comme dans le capitalisme. Tout le monde ne pense pas en capitaliste.
Rien de falsificateurs ici , une inspiration à prendre un autre point de vue, à penser hors des allés glorieuses bien tracées, pavées d'or et de prospérités pour tous que sont les évangiles du capitalisme , qu'on nous vend depuis des décennies et pour des résultats forts discutables.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Il vous faut tout d’abord admettre que le capitalisme est la propriété des moyens de production soit par l’Etat (communisme) soit par des personnes privées, l’autogestion n’étant qu’un mode gestion (management) dans une économie capitaliste et est tenu par l(acceptation de ses produits ou services par les consommateurs, ses résultats et ses investissements comme toutes les entreprises. Une entreprise qu'elle quelle soit ne peut survivre qu'en faisant des profits, car où trouve telle la régénération de capital pour réinvestir et innover? D’autre part, je n'ai pas écrit "la production pour la production", ce sont vos termes.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Oui, ce sont mes termes et je parle du capitalisme tel qu'il se manifeste dans ces excès. Des profits oui si ce n'est pas pour engraisser à perte des parasites du travail des autres dont la seule distinction est de posséder ou d'avoir hériter du capital.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
"car où trouve telle la régénération de capital pour réinvestir et innover?"

Il ne me semble pas que les cogestionnistes, les alter-machin et les indignés aient vraiment envie ni de régénérer le capital, ni de réinvestir, ni d'innover.
Ils sont dans le déni: ils nient l'existence du capital, tout en s'en servant. Pourquoi iraient-ils prélever sur une valeur ajoutée consommable pour renouveler des biens qu'ils nient?
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Syndrome de Robin des Bois : affection qui touche les socialistes français. Prendre aux riches pour donner aux pauvres.
Signes cliniques : apparition d'une seconde catégorie de pauvres à qui on a pris ce qu'ils ont gagnés pour le distribuer aux pauvres qui ne travaillent pas.
Les 2 catégories de pauvres se résument donc ainsi : un pauvre grugé et aigri et un pauvre entretenu par le précédent.
Traitement : attendre le retour de Richard coeur de Lion.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Merisier, vous êtes banquier ? , actionnaire d'une banque ? , détenteur d'un gros patrimoine que fait fructifier un banquier ?
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Du tout ! Qu'est ce qui vous fait dire ça ???
Il n'y a pas de secret : ex-artisan à la retraite et actuellement dans l'agriculture (ma nana !) pour espérer avoir de quoi manger dans les années à venir !!!!
Evaluer :   6  4Note :   2
EmailPermalink
Votre remarque au sujet de l'article ma juste fait penser aux clichés et formules toutes faites qui sont toujours ressorties pour dénigrer ceux qui pensent ou agissent de manières non conformes aux idées dominantes du marché. On pousse le vice jusqu'à les qualifier d'extrémistes pour les rendre encore plus effrayants aux yeux des petites gens qui restent au final les dindons de la farce, occupés qu'ils sont à guetter le péril du mauvais côté, celui qu'on à bien pris soin de leur indiquer.
Mais au sujet de ce robin des bois espagnol, vous prenez position pour les banques ?
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
C'est énorme ça, fallait oser, une sacrée paire de balls...
Mais 492 000 € sur 39 banques, ça ne fait pas énorme en fait, il aurait surement pu faire bien plus.
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"car où trouve telle la régénération de capital pour réinvestir et innover?" Il ne me semble pas que les cogestionnistes, les alter-machin et les indignés aient vraiment envie ni de régénérer le capital, ni de réinvestir, ni d'innover. Ils sont dans le  Lire la suite
Rüss65 - 18/02/2013 à 21:36 GMT
Note :  3  2
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX