Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le rôle fondamental de l’analyse technique

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 08 février 2010
1057 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 7 votes, 4/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 


Pour faire de l’argent avec l’or, il est nécessaire de comprendre un peu l’analyse technique. L’analyste fondamental prédit les cours en étudiant les facteurs fondamentaux, ceux qui influencent l’offre et la demande. L’analyste technique étudie les facteurs qui ont trait au marché lui-même (tels que le prix, le volume ou d’autres caractéristiques du marché). Traditionnellement, le fondamentaliste s’intéresse plus à pourquoi un actif devrait monter et l’analyste technique s’intéresse davantage à la question de savoir si le bien va monter. Si les deux font erreur, le fondamentaliste dirait : « A long terme, je dois forcément avoir raison parce que les données fondamentales sont là ». L’analyste technique dirait : « Je vais limiter mes pertes et vendre ». Autrement dit, l’analyste fondamental s’est posé la question « pourquoi ? » et l’analyste technique « jusqu’où ? ».


C’est pour cette raison que l’analyse fondamentale est plus facile à comprendre et que la plupart des gens n’accroche pas avec l’analyse technique, même si celle-ci est plus souvent dans le vrai. C’est pour cette raison aussi que presque toutes les maisons de courtage sont, en pratique, des analystes fondamentaux parce qu’elles n’ont pas à plaire au grand public et qu’elles ne se préoccupent pas vraiment de savoir si leurs clients gagnent de l’argent. Bien entendu, elles ne l’admettront jamais.


Au cours du dernier millénaire, il y a eu deux grands professeurs d’économie, Adam Smith et Thomas d’Aquin. St Thomas a dit que chaque bien avait un juste prix et qu’il devait être échangé à ce juste prix. Mais Adam Smith a souligné que le juste prix de St Thomas n’était pas clairement défini. Pour St Thomas, le juste prix était le prix qui permettait au marchant (qui vend le bien) d’avoir un niveau de vie approprié à son rang dans la société.


Bien sûr, les standards de vie relèvent de l’habitude. Dans une société où les gens sont habitués à des prix élevés,  ils pensent qu’un prix élevé est juste. Dans une autre société où les gens se sont habitués à un prix bas, ils pensent qu’un prix bas est juste. Il n’y a donc pas de consensus, même parmi les tenants de la théorie du juste prix, sur la manière de déterminer ce juste prix.


Smith, en conséquence, argumente qu’un juste prix est une chose qui n’existe pas et que le seul prix éthique qui existe est celui sur lequel le vendeur et l’acheteur se mettent d’accord.


Voilà le statut actuel. Les disciples de St Thomas et ceux d’Adam Smith se battent pour cette définition. Cependant, Smith ayant raison et St Thomas tort, ce sont les disciples de Smith qui prennent l’avantage et peuvent engranger le plus de profits.


Rappelez-vous que les tenants de la théorie du juste prix disent que le prix auquel on s’est habitué est le prix qui est juste. Que pensaient les traders en or en 1968-69 ? L’or avait été à 35$, maintenant il était à 40$. Pour eux, le juste prix était 35$ et ils en concluaient que l’or était trop haut. Comme il était trop haut, il devait redescendre et ils l’ont vendu pour atteindre de nouveau 35$ (en 1970). Voici la raison qui explique qu’en dépit de toutes les données fondamentales, l’or est revenu à 35 $ en 1970. Un analyste technique dirait que l’or est revenu à son niveau support de 35 $ après avoir brièvement décroché.


Pensez-y. Il n’y a qu’un petit nombre de personnes qui comprennent et mettent en œuvre la théorie d’Adam Smith. Mais le nombre de personnes suivant St Thomas d’Aquin et qui commettent l’erreur de croire en la théorie du juste prix est très important. Non seulement les gens qui croient au juste prix font fausse route, mais, de surcroit, leurs actions peuvent être prédites par une analyse technique.


Dans ce cas, l’analyste fondamentaliste compétent répondrait: “A long terme, les données fondamentales vont gagner la partie ». C’est vrai, mais il y a deux problèmes. Il est très difficile d’interpréter correctement les données fondamentales. Et même si c’est le cas, il est toujours possible de se tromper à court terme.


Supposez que vous soyez un brillant analyste fondamental. Vous observez les actions internet chuter au NASDAQ en 1999. Vous savez qu’ayant un PER infini, elles sont très fortement surévaluées. Ainsi vous les vendez avec une perte. Et puis, leur cours est multiplié par dix et votre courtier vous fait un appel de marge. Et voilà, vous aviez raison mais vous avez fait faillite.  Cela n’arrivera pas à un analyste technique parce qu’il sait quand placer son ordre pour réduire ses pertes. Il engrangera aussi des pertes mais il y mettra un terme avant qu’elles ne deviennent trop importantes. Il veut survivre pour continuer la bataille une autre fois.


Le but de la spéculation de marché est de battre un concurrent et pour ce faire, il faut savoir que cette autre personne va faire et le faire avant elle. Pour comprendre cela, il faut savoir ce que cette personne pense ou va penser demain. L’analyse fondamentale ne réalise cela que dans un petit pourcentage de cas. L’analyste technique commence avec la question « qu’est-ce qui marche ? » Ca marche parce qu’il  se met dans la tête de l’autre personne et comprend  ce qu’elle pense. Je ne suis pas - en aucun cas- un fan inconditionnel de l’analyse technique. Une grande part de ses adeptes est un groupe d’intellectuels qui fait tout simplement démonstration de ses connaissances en mathématiques et qui utilise des techniques sophistiquées. Les séries de Fibonacci par exemple fonctionnent parfois mais ne sont pas assez sûres pour engendrer des profits consistants, et  personne ne m’a jamais montré en quoi les séries de Fibonacci permettent de se mettre à la place d’un individu.

 

La conclusion, c’est que nous nous rapprochons maintenant d’une des plus grandes opportunités d’achat de l’histoire sur le marché de l’or. Les gros gains sont faits dans les gros mouvements et nous sommes dans une situation analogue à celle de la grande opportunité d’achat de l’été 1970. C’est LA chance de la décennie.


 

 



 

Howard Katz

The Gold Speculator

 

 

Howard S. Katz est l’éditeur de The Gold Speculator, une lettre sur abonnement qui combine l’analyse fondamentale et technique. Il a été un des premiers « Gold Bugs » dans les années 70 et intervient à nouveau sur l’or depuis 2002.

 

 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (7 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Très belle démonstration.
Malheureusement, elle se fonde sur une affirmation: "leurs actions peuvent être prédites par une analyse technique" qui est complètement fausse.
Je travaille sur les matière première agricoles, et je m'amuse à voir les analystes techniques émettre des prédictions contredites par les faits!
Il n'existe même pas de séries statistiques fiables démontrant que cette "analyse" est meilleure qu'un tirage au sort...
Dernier commentaire publié pour cet article
Très belle démonstration. Malheureusement, elle se fonde sur une affirmation: "leurs actions peuvent être prédites par une analyse technique" qui est complètement fausse. Je travaille sur les matière première agricoles, et je m'amuse à voir les analystes  Lire la suite
phdurand - 30/05/2017 à 07:03 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La France se dote de centres d’Intelligence Artificielle !
12 nov.merisier2
@ glanduron Bon... Vous m'avez coupé l'herbe sous les pieds ! Heureusement on a L’ENA et sciences po...
La grève de la consommation. Épargner pour protester !
12 nov.glanduron2
Il serait tout de même intéressant d'aller au bout de vos démonstrations ! Comme le souligne un intervenant, à ne pas analyser complètemen...
La France se dote de centres d’Intelligence Artificielle !
12 nov.glanduron2
Le titre de cet article m'amuse... La France se dote de centres d'intelligence artificielle. Voilà qui est d'autant plus remarquable que l...
Darmanin et son joli Big Brother des familles
12 nov.merisier1
Simple: saturer les réseaux sociaux d'infos bidons ! Comme au judo: utiliser la force de l’adversaire contre lui ! Et ne pas se gêner pour mettre e...
Darmanin et son joli Big Brother des familles
12 nov.merisier2
@ napo Vous avez tout à fait raison. J'ai vécu longtemps dans la vallée du Rhône, c'est fou la quantité de jeunes dont on taira ici les origine...
Darmanin et son joli Big Brother des familles
12 nov.napo3
Pourquoi les réseaux sociaux ? il suffit d'un seul agent du fisc dans toutes les villes de France, Petites, moyennes et grandes pour traquer les dj...
La grève de la consommation. Épargner pour protester !
12 nov.nietzsche1
Et le titre "Epargner pour protester" est tout aussi ridicule. Privez l'Etat de TVA en épargnant, qu'à cela ne tienne l'Etat se servira alors s...
La grève de la consommation. Épargner pour protester !
12 nov.nietzsche2
Cet article est grotesque et, à tout le moins, d'une naïveté confondante. En admettant que la population consente à moins consommer volontairem...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX