Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Le vice-chancelier allemand répond à Trump : Ils n’ont qu’à produire de meilleures voitures

IMG Auteur
Publié le 18 janvier 2017
610 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 6 votes, 5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

C’est de la véritable mauvaise foi car Trump, et d’ailleurs je pense exactement la même chose, n’est pas contre la concurrence. Simplement, à un moment donné, il faut protéger non pas forcément « son » industrie mais ses emplois.

Que demande Trump ? Que ceux qui vendent aux USA fabriquent aussi aux USA ! C’est exactement ce que fait la Chine par exemple, qui impose à tous les étrangers de produire en Chine pour accéder au marché chinois. Dans le cas de la Chine, cela n’émeut personne, et pour cause : nos grandes multinationales veulent justement profiter du « paradis » social chinois pour leurs plus grands profits !

L’idée de Trump, mais aussi celle qui sous-tend le Brexit, est de rétablir un cadre plus juste pour une compétition commerciale plus saine.

Cette simple idée de bon sens va coûter très cher à quelques grandes entreprises et quelques pays, évidemment tout cela cache des sommes monstrueuses en jeu.

Les Allemands n’ont pas envie de voir des usines bien à eux partir aux USA… mais ils devront finir par s’y résoudre.

Berlin réagit fermement à la menace du président élu américain Donald Trump de frapper un constructeur automobile allemand d’une taxe d’importation de 35 %. Donald Trump, le président élu américain, a menacé d’imposer un droit de douane important aux voitures BMW fabriquées pour le marché américain dans une usine mexicaine, qui devrait commencer à fonctionner en 2019.

« Ils peuvent construire des voitures pour les États-Unis, mais ils paieront un impôt de 35 % sur chaque voiture qui viendra aux États-Unis », a déclaré M. Trump dans une interview, accordée au journal allemand Bild.

Trump a proposé à BMW de construire une usine aux États-Unis et non pas au Mexique. « Ce serait beaucoup mieux pour eux et pour nos efforts », a-t-il estimé. L’usine devrait ouvrir en 2019 pour produire la berline BMW Série 3.

Le constructeur affirme que la production est destinée au marché mondial, pas exclusivement aux États-Unis. L’usine au Mexique complétera les sites de production existant en Allemagne et en Chine.

Trump a également accusé les constructeurs automobiles allemands de comportement injuste. Selon lui, il y a une Mercedes-Benz devant chaque maison dans certaines rues américaines.

« Combien de Chevrolet voyez-vous en Allemagne ? Pas beaucoup, peut-être aucune, vous ne voyez rien là-bas, c’est une voie à sens unique », a souligné Donald Trump. Il a également fait savoir qu’il soutenait l’idée de libre-échange, mais pas à n’importe quel prix : « Cela doit être une affaire bénéfique pour moi. »

Le vice-chancelier allemand et ministre de l’Économie, Sigmar Gabriel, a riposté répondant que « les États-Unis doivent construire de meilleures voitures ».

Le ministre allemand a également appelé à prendre une position plus forte dans les négociations commerciales avec Trump. « Nous ne sommes pas faibles ou inférieurs », a déclaré M. Gabriel.

Le vice-chancelier allemand a également souligné que l’imposition des droits de douane, proposés par le président élu américain, rendrait « l’industrie automobile américaine pire, plus faible et plus coûteuse ».

À Francfort, les actions BMW ont chuté de 1,42 % après les déclarations de Donald Trump, tandis que les titres Daimler AG ont reculé de 1,31 % et le prix des actions Volkswagen a baissé de 1,27 %.

Après les menaces de Donald Trump d’imposer des droits de douane, Ford a renoncé à un plan de construction d’une usine de 1,6 milliard de dollars au Mexique et a promis de créer 2 000 emplois aux États-Unis. General Motors, à son tour, n’a pas l’intention de déplacer sa production de voitures du Mexique aux États-Unis, a déclaré la PDG de l’entreprise, Mary Barra.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Chine | Mexique | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Chine | Mexique | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
On va pas rouler en V8 avec le prix de notre essence :-)

Bref une bagnole c'est qu'une bagnole, que BMW ou Chevrolet coule, perso j'en ai rien à secouer.
Mais ça n'arrivera pas, à moins qu'ils construisent des voitures pourries, et dont les gens ne veulent pas.

Bref j'ai d'autres chats à fouetter que de savoir qui entre BMW et chevrolet a la plus grosse, je roule en pigeot!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il n'y a pas beaucoup Chevrolet en Allemagne... parceque GM a renoncé à les proposer à la vente. GM les vend avec une calandre Opel et obtient 8,5% du marché.

Et qui se soucie du client dans tout ça ? Les voitures sont libres d'importation dans les deux sens, mais si les clients n'en veulent pas qui leur en fera le reproche ?

Il se trouve par ailleurs que les grosses Chevrolet sont incapables de dévaler l'autoroute sans tomber en panne, alors que les Mercedes résistent au type d'usage américain.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Nous entrons dans une nouvelle phase de la guerre économique mondiale. Mais, à priori, je la trouve plus juste pour les états. Pas de protectionnisme à mort mais un libre échange beaucoup plus équitable
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Pour les hélices du Charles De Gaulle (pour mémoire, celles d'origine s’étaient rompues lors de la 1ère sortie en mer), ils n’avaient récupéré celles du Clemenceau ????
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
voila ce qui se disait des hélices lors du premier grand carénage en 2008 après donc utilisation des hélices du Clem après la rupture de 2000:
Menu

Search this site


Je m'abonne
Connexion


Défense

03/06/2008

Actualité
Le porte-avions Charles de Gaulle retrouve ses hélices:
Moment très symbolique du premier grand carénage du Charles de Gaulle, le porte-avions retrouve enfin des hélices répondant au dessin d'origine. Après la pose de la première pièce, la semaine dernière, le montage de la seconde s'achève dans le bassin toulonnais où le navire est en cale sèche. D'un poids d'une vingtaine de tonnes, ces hélices à quatre pales ont été réalisées par une filiale américaine de Rolls-Royce Naval Marine (Bird Johnson). Elles sont identiques aux hélices montées sur le navire pendant sa construction à Brest. Ces superbes pièces de 6 mètres de diamètres avaient vu leur design optimisé pour permettre au porte-avions de filer 27 noeuds malgré un alourdissement de plusieurs milliers de tonnes. Très complexes à usiner, les premiers modèles avaient souffert de défauts de fabrication, entrainant la rupture d'une pale durant la traversée de longue durée du CDG, en novembre 2000. Pour remplacer les équipements d'origine et les rechanges, deux nouveaux jeux avaient alors été commandés. Le premier à Rolls-Royce et le second au fabriquant initial, les Fonderies de l'Atlantique. Cette société nantaise s'appelle aujourd'hui Fonderie Atlantique Industrie et a été reprise par les Bronzes de l'Industrie. A ce jour, les deux hélices confiées à cette entreprise n'ont pas encore été « recettées » par la marine. Celles fabriquées aux Etats-Unis étaient, quant à elles, conservées au sein de la base navale de Toulon depuis 2004.
Quant au Charles de Gaulle, il naviguait depuis sept ans avec deux hélices prélevées sur les stocks de rechanges des ex-porte-avions Foch et Clemenceau. Sa vitesse était depuis réduite à 25 noeuds.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le Concorde était un avion extraordinaire et sans concurrence aux USA. Et pourtant la fermeture du marché US lui a été fatale. Donc, ce que dit le Ministre allemand n'est pas si exact qu'il ne parait. La prépondérance de l'économie US, même si elle est critiquée, reste incontournable. Les divers Salons d'électronique et informatique de las Vegas ou Los Angeles montrent que les USA sont toujours en pointe. En médecine, c'est pareil. Notre programme nucléaire militaire dépend des calculateurs US, faute de pouvoir expérimenter la bombe à Muruora, et les hélices du Charles De Gaulle sont toujours US à ma connaissance.
Le retard et les difficultés de l'Air-bus A400 M après le lâchage par Loocked en 1989, la mise au point des turbo propulseurs, sont encore un exemple de l'importance des USA.
Le robot sous marin autonome qui a retrouvé la carlingue du Rio Paris est le Bluefin 21 US....Alors Benoit Hamon peut faire rire sur le nom de Trump en faisant le mariole à la Tribune, il n'empêchera pas les Google et autres Apple de racheter nos Start-ups dès qu'elles paraitront rentables.
"l'éléphant est irréfutable" Alexandre Vialatte
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
On va pas rouler en V8 avec le prix de notre essence :-) Bref une bagnole c'est qu'une bagnole, que BMW ou Chevrolet coule, perso j'en ai rien à secouer. Mais ça n'arrivera pas, à moins qu'ils construisent des voitures pourries, et dont les gens ne veul  Lire la suite
intrus34 - 22/01/2017 à 23:59 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX