Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Le viol et le pillage de l’Humanité

IMG Auteur
Publié le 24 novembre 2011
1300 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 9 votes, 4,7/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Avec un titre comme ‘Le viol et le pillage de l’Humanité’, cet article pourrait laisser penser qu’il traite d’avidité, d’abus de pouvoir et de trahison au sein d’une organisation étudiante de football. Il n’en est rien.

Cet article est plutôt le conte de l’avidité, de l’abus de pouvoir et de la trahison inhérents à notre système monétaire global – et ce qu’en ont fait les banquiers centraux. Pour expliquer cela rapidement, disons qu’ils nous ont en quelques sorte tous violés  les uns après les autres.

Arrière-plan

En octobre 2006, j’étais l’auteur d’un article intitulé A Swap Story: Borrowed From The Bank of England. Ce dernier faisait part de l’existence de swaps d’or dans les bilans de la banque centrale britannique – et ce avant 2000 :



A Swap Story: Borrowed From The Bank of England


Par Rob Kirby, mercredi 18 octobre 2006

… Je me suis lancé dans quelques recherches autour des réserves d’or de l’Angleterre. J’ai rapidement trouvé quelques données intéressantes à la cinquième page d’un fichier .PDF traitant des différents types de swaps d’or utilisés par la banque d’Angleterre.

‘Sous un swap géographique de réserves d’or, de l’or conservé dans un lieu géographique particulier est échangé, avec contrepartie et pour une durée déterminée, avec de l’or stocké dans un autre lieu. Sous un swap qualitatif d’or, de l’or d’une finesse particulière est échangé, avec contrepartie et pour une durée déterminée, avec de l’or d’une finesse différente. Dans chaque cas, une taxe est incluse au montant de la transaction’.

Pour être honnête, je n’avais encore jamais entendu parler de swap ‘qualitatif’. Etant donné les nombreuses recherches que j’ai déjà accomplies dans ce domaine, on pourrait être amenés à penser que ce type de swap ne soit qu’une sorte d’oiseau rare. Je me suis donc penché sur l’identité de ceux qui pourraient être intéressés par ce type de swap.

Ces swaps ont effectivement lieu…

Fondamentalement, un swap qualitatif permet au détenteur de l’or ‘le moins fin’ de le vendre publiquement tout en demeurant anonyme. Les barres d’or issues de fontes de pièces sont toutes de 22 carats. Qui pourrait bien se soucier d’une telle chose ? Après tout, les banques centrales ont qualifié l’or de relique barbare et n’ont cessé d’organiser des conférences pour en annoncer de nouvelles ventes… Pourquoi une vente d’or de moindre finesse devrait-elle donc demeurer secrète ? Parce que la Trésorerie des Etats-Unis ou la Fed est liée à ces échanges ! En fait, elles sont la contrepartie la plus plausible pour de tels échanges – du fait même de la confiscation de pièces d’or ayant eu lieu en 1933.

Les réserves d’or des Etats-Unis sont supposées être de 8133 tonnes d’or, disposées ainsi :

-environs 4500 tonnes d’or pur (barres de 400 onces)

-et le reste en barres d’or de moindre finesse (22 carats)

Pourquoi la Trésorerie désire garder ces transactions secrètes ?

Si la Trésorerie des Etats-Unis était connue pour vendre ses barres d’or fondu, les marchés pourraient bien vite se trouver désordonnés. La Trésorerie possède 4500 tonnes d’or fin en barres livrables stockées à Fort Knox, Kentucky, et West Point, New York. Si elle avait besoin de ‘mobiliser’ cet or, alors nombreux seraient ceux qui soulèveraient des questions quant à l’effective présence des 4500 tonnes d’or fin à Fort Knox.


En 2006, il me semblait clair que la contrepartie pour un swap qualitatif d’or ne pouvait être que les Etats-Unis – du fait même du manque de transparence autour de leurs réserves d’or et leurs importants stocks d’or 22 carats.

Mon avis a été confirmé.

Vendredi dernier, 11 novembre 2011, Bill Murphy joignait ceci – document déniché par Ronan Manley sur un site internet traitant des Nations-Unies - à son commentaire quotidien sur le site internet Lemetropolecafe.com


Important: contrat de swap d’or Etats-Unis/Angleterre

Vous trouverez attaché à ce document le contrat de swap d’or entre la Trésorerie des Etats-Unis et celle de Sa Majesté la Reine d’Angleterre le 16 janvier 1981.

Les Etats-Unis ont échangé de leurs barres d’or estampillées contre des barres livrables anglaises. C’est là à la fois un swap géographique et qualitatif.

Voici le lien vers le site internet sur lequel le document a été publié :

http://untreaty.un.org/unts/60001_120000/9/10/00016474.pdf


De nombreuses clauses légales intéressantes au sujet du fonctionnement de ces swaps sont indiquées ici :

QL-rQlWIR8q.pdf

***

Important : contrat de swap d’or Etats-Unis/Angleterre

Il semblerait que ce swap soit lié au plan de libération d’un otage en Iran en janvier 1981.

Les Iraniens possédaient de l’or à la Fed. Cet or fut saisi. Pour une raison quelconque, la trésorerie des Etats-Unis a ensuite eu à renvoyer ces quantités d’or vers l’Iran. Où est donc parti l’or de l’Iran ? Pourquoi la trésorerie a-t-elle manqué de fournir ses propres barres livrables et a eu à échanger des barres 22 carats contre des barres livrables anglaises?

Nous pouvons donc nous poser la question de savoir pourquoi ce swap a été mis en place, pour quelle durée il a été mis en place, et si des swaps similaires ont été mis en place entre des pays non membres des Nations-Unies…


Cette preuve d’un swap d’or impliquant les Etats-Unis et la banque d’Angleterre au début de l’année 1981 fait bien plus que soulever des questions – elle apporte des réponses.

Le swap qualitatif d’or ici référencé n’a été mis en place que dans l’objectif de fournir aux Etats-Unis des barres d’or de ‘bonne qualité’. La raison pour laquelle ce swap a eu lieu à cette date demeure quelque peu floue. Les réserves d’or connues des Etats-Unis (8100 tonnes) sont supposées comprendre 4500 tonnes de barres livrables. Ce swap nous indique donc qu’en 1981, les Etats-Unis ne possédaient AUCUNE BARRE D’OR LIVRABLE. En effet, l’idée que les Etats-Unis puissent avoir eu besoin de ‘mobiliser’ leur or 22 carats en 1981 pousse à croire qu’ils avaient alors déjà brûlé la totalité de leurs réserves d’or fin et n’en possédaient peut être plus du tout.

Les communications entre les Etats-Unis et l’Angleterre étaient envoyées à la Fed par la Trésorerie des Etats-Unis, ce qui est la règle pour l’Exchange Stabilisation Fund ou ESF – arme secrète de la Trésorerie, indépendante du Congrès, et qui fonctionne exclusivement grâce à la Fed).


Les communications envoyées par la trésorerie des Etats-Unis étaient transmis à :

Federal Reserve Bank of New York

Fiscal Agent of the United States

33 Liberty Street

New York, New York 10045

Foreign Department


Quant à celle transmises par la trésorerie britannique :

Bank of England

Threadneedle Street

London, EC2R BAH

Foreign Exchange Division


La banque d’Angleterre traite de la question de l’or à l’aide de sa division spécialisée dans le change. C’est là une preuve que l’or EST UNE MONNAIE.


Conclusion

Ces informations nous indiquent que les banques centrales mentent, déçoivent et pillent ce qui est sacré, c’est-à-dire la richesse tangible des pays dans lesquels elles opèrent. L’idée que de telles atrocités puissent avoir lieu sans être rendues publiques doit être fermement combattue. Nos hommes politiques ont largement abusé de leur pouvoir de conspiration et de dissimulation d’information, et nous en avons ici une preuve. Les richesses nationales sont mises en péril, dérobées, abonnées et violées au nom de la protection du statu quo.

‘Nous sommes venus, nous avons vu, nous avons volé’

Peu importe ce qui est stocké à Fort Knox, soyez sûrs que ce ne sont pas des barres d’or livrables. Il se pourrait même que ce ne soit même pas de l’or.

Il est temps que nous nous réveillons !

Si vous ne possédez pas de barres d’or, ne vous inquiétez pas, les Etats-Unis n’en ont problement pas non plus…


Rob KIRBY

Kirby Analytics


Rob Kirby est contributeur à 24hGold.com. Les vues présentées sont les siennes et n’engagent pas l’éditeur. Elles  peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour.


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (9 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ce qui me dérange dans cet article est que un swap doit être débouclé car il est toujours convenu pour une durée limitée. Or je ne vois ici aucune trace ni de durée ni de ce dé-bouclage ? Serait-ce une intox de plus ? Mais peut-être que le terme de "swap" n'est-il pas le bon dans ces opérations sur l'or ?
Il serait bon que quelqu'un commence à poser des questions sur l'or de la France !
La curiosité est un vilain défaut ! Mais c'est quand même une bonne question.
On sait quand même qu'elles déclinent chaque année depuis 2004. Le président Sarkozy y a largement contribué

http://www.24hgold.com/francais/stat_country_detail.aspx?pays=France&deid=19576B1670
Si vous n'avez plus de sous pour nourrir votre marmaille mais quelques Louis d'or dans un trou dans la cave, en vendriez-vous pour donner à manger ?
Surement pas pour donner à manger à des banquiers...
Faux problème... les banquiers ! Il n'y a plus de banquiers mais seulement des employés de banque. Quand l'état les aide, ils remboursent avec de gros intérêts ! Ce sont les politiques qui ne font pas leur boulot parce qu'il demande un courage qu'ils n'ont pas et les électeurs qui ont accepté comme pain béni des avantages irréalistes (retraite à 60 ans & 35h... etc) !
Dernier commentaire publié pour cet article
Surement pas pour donner à manger à des banquiers... Lire la suite
Go4Gold - 24/11/2011 à 17:20 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
L’arrogance d’un commissaire européen qui se permet d’insulter la S...
20 aoûtblitzel
"le commissaire européen Johannes Hahn" Le Commissaire, c'est tout dire. L' UE est un Commissariat Central de police économique où tous les...
Hidalgo a ruiné Paris
16 aoûtmerisier1
Se présenter aux élections pour la mairie de Paris c'est accepter le commandement d'un navire en train de sombrer, de nuit et dans le brouillard. M...
Zapata contre Greta
16 aoûtLéopold II1
Dieu seul sait comment ce mouvement finira ! C'est pourtant simple, cher Merisier : les Jeunesses Climatiques ( Klimatjugend ) finir...
Introduction de WeWork : potentiel 3,000 milliards de dollars avec ...
15 aoûtJack A.
La prétendue "nouvelle économie" n'existe que du fait de l'alliance de Wall Street et de la FEd, qui inonde le marché de "liquidité", entendez d'ar...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
15 aoûtblitzel
La machine comme l'instrument est fait pour l'homme. Non l'homme pour la machine. Quand l'homme est soumis au rythme de la machine et notre soc...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
14 aoûtFortuna
La France est un pays merveilleux, ou tout est possible entre adultes consentants. Sauf travailler l'un pour l'autre, bien entendu
Taxes par-ci, taxes par-là, échec partout.
11 aoûtAlain J.
Il faut savoir il est de gauche ou de droite. Il est socialiste ou libéral. Il taxe ou pas. tout est relatif dans la vie ça dépend de votre...
L’arrogance d’un commissaire européen qui se permet d’insulter la S...
11 aoûtmerisier1
Ce petit commissaire européen qui doit se goberger de son titre ronflant pourrait avec profit revoir cet excellent film (eh oui en noir et blanc !)...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX