Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les 35.000 souverains du roi Ibn Saud et la sous évaluation de l'or face au pétrole

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 26 avril 2012
401 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 22 votes, 4,3/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

Les révélations faites par WikiLeaks et le Financial Times au sujet de l’intérêt porté à l’or par le Moyen Orient – tout particulièrement par les banques centrales d’Iran et de Jordanie ainsi que la réserve souveraine du Qatar – ont quelque peu ravivé dans les esprits le souvenir du roi Ibn Saud et de ses ventes de concessions pétrolières à des compagnies pétrolières. Il en avait reçu pour paiement 35.000 souverains anglais – une pièce que nombre d’entre vous conservez dans votre propre coffre. Le bon roi avait compris toute la différence qui régnait entre la valeur de l’or et celle d’une promesse papier.


A cette époque, soit en 1933, la valeur de chacun de ces souverains s’élevait à 8,24 dollars, soit 288.365 dollars pour l’ensemble. Le prix du pétrole était d’environs 85 centimes le baril. Un souverain pouvait donc permettre l’achat de 10 barils de brut.


Aujourd’hui, ces mêmes souverains rapporteraient un peu moins de 12 millions de dollars une fois fondus, soit 338 dollars chacun, alors qu’un baril de pétrole se négocie autour de 115 dollars. Ainsi, un souverain ne permet plus que d’acheter 3 barils de brut. Cela permet de se rendre compte de l’actuelle sous-évaluation de la valeur de l’or.


Pour que ce même or permette d’acheter la même quantité de barils qu’en 1933, son prix devrait se trouver aux alentours de 5000 dollars par once – un calcul intéressant pour ceux qui s’imaginent que l’or est actuellement dans une bulle ou surévalué.


Sur le marché de l’or comme partout ailleurs, il n’y a pas de fumée sans feu. Si les membres d’une même classe d’investisseurs sont impliqués – comme par exemple les banques centrales, les fonds d’investissements… -, alors vous pouvez être sûr que d’autres membres de ce même groupe le sont également. Donc, si l’Iran, le Qatar et la Jordanie – eux aussi menacés par le soulèvement Pan-Arabique – se tournent vers l’or pour leur plus grand intérêt ; peut-on imaginer que l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït n’en fassent pas de même ?


Si c’est le cas, alors de nombreuses autres nations les suivront. Le problème auquel ces pays finiront par faire face est bien connu : il n’y a simplement pas assez d’or physique disponible à la satisfaction des besoins de chacun de ces pays. Ce problème, bien sûr, se résoudra par la réévaluation du prix marché du métal jaune.





 


 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Emirats Arabes Unis | Jordanie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Emirats Arabes Unis | Jordanie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (22 votes)
>> Article suivant
Michael J. Kosares est le fondateur de USA GOLD - Centennial Precious Metals et a plus de 35 ans ans d’expérience sur le marché de l’or. Il es l’auteur de The ABCs of Gold Investing: How to Protect and Build Your Wealth With Gold et de nombreux articles publiés dans la presse.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
N'oublions pas que le pétrole fait aujourd'hui l'objet d'une très forte spéculation en tant que matière première. Des quantités supérieures à la production mondiale annuelle sont échangées chaque jour. J'ai peur que ça ne rende caduc les calculs de Mr Kosares... qui doivent pourtant réjouir tous les possesseurs d'or physique !
Cet article, par comparaison, indique une valeur théorique possible de 5000$ l'once d'or.
De la même manière, je vais tenter d'apprécier à quel prix est déjà monté le nap, pour y être déjà monté. En 1970 j'ai acheté à Bordeaux une petite maison individuelle en pierre de taille pour 75 000 F.
L'inflation, à cette époque, étant assez forte, j'estimerai sa valeur en 1973 , entre 80 000 et 85 000 F.
En cette même année, le nap. a valu brièvement plus de 1100 F.
Il en ressort qu'à ce moment là, l'on pouvait obtenir une maison dans une grande ville, dans un quartier correct, pour le prix de 75 Naps.
Prix d'une telle maison de nos jours: Estimation basse: 150 000 Euros.
150 000 Euros pour 75 naps cela donne 2000 Euros le nap !

A partir de là, il apparaît que le nap à déjà valu 2000 Euros ! ( La prime était importante, c'est vrai. )
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On peut faire un autre calcul : le nap à 1100 F = 167 euros - Il vaut à ce jour 250 euros
Il n'a monté que de 50% alors que la maison a doublé de valeur.
Conclusions : Nap en retard ou bulle immobilière.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Navré, mais je sais compter : Si, en 73 l'on reévalue le prix de vente de cette maison à 82000F, cela fait 12500 Euros soit vingt fois moins qu'aujourd'hui.
Cette maison vaut maintenant 150000Euros/250Euros = 600 naps au lieu de 75 en 1973.
A l'époque, une voiture de bas de gamme, R4 par ex. valait 5500F Soit 5 naps
Aujourd'hui, pour un équivalent, il faut compter dans les 6000 euros soit 24 naps.
Votre conclusion reste cependant globalement valide: Il y a nap en retard et bulle immobilière.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et si le pétrole était lui aussi dans une bulle ? L'article ne tient pas la route car le pétrole est aussi une matière première de plus en plus demandée et qui par le fait subit une pression inflationniste bien supérieure à d'autres produits. Le ratio avec l'or en est donc bien évidemment affecté et ne préjuge pas d'une éventuelle sous-valorisation de ce dernier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Les choses ne sont pas comparables ! En 1933 le pétrole n'était pas aussi consommé que de nos jours ; mais surtout le pétrole du Moyen-Orient était extrait sans coût, comme maintenant ; mais le prix du pétrole de nos jours n'est pas fixé par cette production mais bien par celle infiniment plus coûteuse des très grandes profondeurs, en raison des perspectives de production à comparer avec les coûts actuels de recherche et d'exploitation.
Pour en venir à la dépréciation monétaire, si, au lieu de prendre le prix du baril on prend le prix des produits industriels, l'automobile par exemple, ou pire, les petites machines électriques à main, le rapport n'est plus du tout le même.
Ceci est même un problème pour établir une statistique juste du pouvoir d'achat ou des prix.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
85 cent de baril il y a 70 ans... pour la même valeur calorifique... et bien, l'argent papier ne vaut vraiment plus grand chose...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
N'oublions pas que le pétrole fait aujourd'hui l'objet d'une très forte spéculation en tant que matière première. Des quantités supérieures à la production mondiale annuelle sont échangées chaque jour. J'ai peur que ça ne rende caduc les calculs de Mr Ko  Lire la suite
hugeus - 26/04/2013 à 07:53 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le signal de la fin du monde vient de s’allumer. Personne ne vous e...
11:38Louis L.
Tandis que le brillant idéal progressiste croit élever le monde de ses puissantes ailes, un conséquent destin le voit survivaliste, t...
Glottophobie : ce que révèlent ces propositions de lois débiles
22 oct.merisier1
Dire qu'on rémunère confortablement et tous les mois des personnes capables d'envisager de telles lois pendant qu'un petit c** braque un prof pour ...
Pourquoi la révolution n’est pas pour demain
21 oct.merisier2
On fait la révolution le ventre vide et quand on ne peut pas se chauffer l'hiver. C'est tout. Et puis avec les crédits en cours, on ne peut pas...
Nouriel Roubini voit une crise d’ici 2020 : qu’en penser ?
21 oct.samideano0
La prédiction était plus facile, car il savait que le pouvoir effacerait le cours par les manipulations de marchés, sans quoi l'or serait déjà à 10...
Et maintenant, la carte grise pour vélo… ou notre effondrement par ...
19 oct.GAP
avec, sans doute le développement des caméras vidéos, on pourra directement envoyer un pv au cycliste qui roule sur le trottoir qui normalement est...
L’or et la Première Guerre mondiale : quelle place pour le métal pr...
18 oct.PASUN
Aujourd' hui qui donnera ou échangera son or ??? les gens étaient vraiment naïfs à l' époque .
La guerre contre le cash n’est pas perdue ! Nous pouvons même la ga...
20 oct.covadonga
De toute manière, si on veut continuer à acheter la paix civile et contribuer au PIB avec l'argent sale, le cash sera toujours là. Je vois mal les ...
Gouvernement : une médiocrité inquiétante
20 oct.covadonga-1
Plutôt un "De Gaulle".
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX