Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Les 5 raisons pour lesquelles vous allez être ruinés et la solution pour vous en sortir! L’édito de Charles SANNAT

IMG Auteur
Publié le 25 janvier 2016
1811 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 14 votes, 4,5/5 ) , 23 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
23
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Le 19 janvier dernier Ambrose Evans-Pritchard, le dernier grand journaliste d’investigation au monde et certainement l’un des mieux informés, était à Davos où il s’est longuement entretenu avec William White.

William White n’est pas n’importe qui même si l’écrasante majorité des gens n’en n’a jamais entendu parler.

William White est celui qui préside le comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et il n’est rien de moins également que l’ancien chef économiste de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). La BRI c’est en quelque sorte la banque centrale des banques centrales.

24hGold - Les 5 raisons pour l...Ce qui est important dans ce qu’a déclaré William White c’est sa description de la suite des événements. Pour lui il n’y aura pas d’hyperinflation, mais une sortie de crise par une immense crise d’insolvabilité. L’avantage de la crise d’insolvabilité c’est que si vous ruinez les épargnants, vous sauvez globalement les monnaies. Vous sauvez les monnaies même si à l’arrivée il y a moins de monnaie, beaucoup moins même.

Revenons donc précisément sur ses déclarations. C’est une traduction personnelle de cet article du Telegraph dont vous avez la source tout en bas de cet article.

Raison numéro 1: Vous allez tous être ruinés à cause d’une insolvabilité généralisée !

Pour lui le premier constat est simple et ceux qui me suivent devraient logiquement partager son analyse.

« Le système financier mondial est devenu dangereusement instable et pourrait faire face à une avalanche de faillites susceptibles de remettre en cause la stabilité sociale et politique de nos pays. »

Si cela fait longtemps que j’affirme que ceux qui dépendent de la dépense publique ont du soucis à se faire, vous voyez depuis quelques semaines l’inquiétude des départements incapables de financer une dépense indispensable pour la « paix sociale » qu’est le RSA.

Raison numéro 2: La situation est pire qu’en 2007

Là encore c’est évidemment ce que je pense. Rien n’a été fait depuis 2007 à part une succession insupportable de séquences de communication, mais sur le fond, rien n’a fondamentalement changé, la finance ne s’est pas régulée, les paradis fiscaux existent toujours, les entreprises ne payent pas leurs impôts et nous sommes assis sur un volcan de dettes encore plus important qu’avant la crise en 2007. Mais disons-le. Lorsque votre analyse est confirmée par un type comme White, cela ne peut que renforcer votre conviction d’être dans le vrai malgré les dénégations pleines d’espérance de mougeons qui préfèrent depuis le début les mensonges qui rassurent à la vérité qui dérange.

« La situation est pire que ce qu’elle était en 2007. Nos munitions macroéconomiques pour lutter contre le ralentissement et la crise ont toutes été utilisées»… Et oui, que voulez vous faire de plus ? Rien n’a réellement fonctionné.

« Les dettes ont continué à s’accumuler au cours des huit dernières années et elles ont atteint de tels niveaux dans chaque partie du monde qu’elles sont devenues une cause puissante du problème ».

« Il deviendra évident lors de la prochaine récession que beaucoup de ces dettes ne seront jamais remboursées, et ce sera inconfortable pour beaucoup de gens qui pensent qu’ils possèdent des actifs qui valent quelque chose ».

« La seule question est de savoir si nous sommes en mesure de regarder la réalité en face et de faire face à ce qui vient d’une manière ordonnée, ou si ce sera de manière désordonnée. Les annulations de la dette sont une constante depuis 5 000 ans, aussi loin que les Sumériens. »

Votre épargne finance les dettes, donc elle n’existe plus !!! C’est pour cela que vous serez ruinés.

Arrêtons-nous sur cette phrase prononcée par White un peu plus haut. « Il deviendra évident lors de la prochaine récession que beaucoup de ces dettes ne seront jamais remboursées, et ce sera inconfortable pour beaucoup de gens qui pensent qu’ils possèdent des actifs qui valent quelque chose ».

Aujourd’hui les épargnants pensent que leur épargne c’est de l’argent sonnant et trébuchant. Mais pas du tout. Leur argent sert à financer des dettes et c’est parce que leur argent finance des dettes que celui qui a emprunté paye des intérêts que justement leur argent leur rapporte des intérêts tous les ans.

Raison numéro 3: Les intérêts perçus sont le fruit d’une opération de crédit ! VOTRE argent n’existe PLUS !

Tant que vous ne comprenez pas ce mécanisme, alors vous ne pouvez pas comprendre quels sont les risques qui pèsent sur votre patrimoine financier et c’est exactement ce que White vient de dire en parlant de ceux « qui pensent posséder des actifs ».

Le premier d’entres eux, c’est évidemment l’assurance-vie, placement préféré des Français, constitué pour le fonds euros à plus de 70% d’obligations d’Etats et de façon générale d’obligations, c’est-à-dire de titre de dettes !

Raison numéro 4: Pour White le système bancaire européen est en grand danger… votre épargne aussi !

« Le système bancaire européen pourrait devoir être recapitalisé sur une échelle encore inimaginable, et les nouvelles règles « bail-in » signifient que tout détenteur de dépôt au-dessus de la garantie de 100 000 € devra aider à payer pour cela. »

En clair, toutes les sommes qui dépasseront la « garantie » des dépôts seront confisquées en cas de faillite bancaire et cela c’est uniquement dans le cas où le fonds de garantie des dépôts serait solvable ce qui est une grande illusion puisque avec 2 milliards d’euros investis, d’ailleurs en grande partie dans des obligations bancaires, il est peu probable que le fonds de garantie des dépôts soit en mesure d’être d’une aide significative en cas de faillite d’une grande banque.

Là encore la solution est simple. Il faut débancariser et migrer votre patrimoine au maximum vers des actifs tangibles qui ne sont pas des titres de dettes et c’est exactement ce que j’explique dans ma lettre STRATEGIE.

Raison numéro 5: Il n’y a plus aucune bonne solution pour la FED, la banque centrale américaine !!

Une fois encore les propos de White, à défaut d’être une certitude absolue, valident en tous points l’analyse que je partage avec vous depuis des années.

Il n’y a plus aucune bonne solution pour nous sortir du pétrin dans lequel nous nous sommes fourrés à titre collectif.

Soit nous allons mourir d’une hyperinflation sévère, soit d’une insolvabilité généralisée. Pour le moment nous ne sommes ni dans l’un ni dans l’autre mais dans une « drôle de guerre », dans une « veillée d’armes » qui peut durer un temps encore indéterminé, mais il arrivera une crise, une autre, qui viendra rompre cet équilibre très précaire construit depuis 2008.

« M. White a déclaré que la Fed est maintenant dans un dilemme terrible en essayant de se sortir de la politique de QE. C’est le piège de la dette. La situation est tellement mauvaise qu’il n’y a pas de bonne réponse. Si la FED augmente les taux ça va être méchant. Si elle ne monte pas les taux, cela va tout simplement empirer les choses» et de conclure par un lapidaire « Il n’y a pas de solution facile à ce fouillis ».

La solution ne sera pas collective. C’est à vous de jouer et de préparer VOTRE réponse. Comment?

Collectivement il est beaucoup trop tard. Tout, partout, à tous les niveaux, est en train de se déliter. La réponse et les solutions sont en vous et pour vous. Vous seul, en ayant pris conscience de la situation, pouvez prendre vos propres décisions patrimoniales.

Tous les jours j’essaie au mieux d’informer le plus grand nombre de nos concitoyens des risques financiers auxquels ils sont soumis et je les invite à se préparer.

C’est également ma mission dans la Lettre STRATEGIES qui a pour vocation de vous donner des pistes de réflexion pour affronter le monde qui vient et qui ne sera pas « gentil ». Les propositions que j’articule et formule gardent toujours un objectif en tête.

Parce que le pire n’est jamais sûr et que le meilleur est toujours souhaitable, il faut prendre des décisions patrimoniales qui vous permettent de gagner si tout va bien (on peut toujours y croire) et de ne pas perdre si tout allait mal. En toutes choses nous devons rester pondérés. A celles et ceux qui veulent en savoir plus rendez-vous ici! Vous pourrez en bonus télécharger l’ensemble des anciens numéros de ma lettre STRATEGIES

Mais ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est ce que vous allez décider de faire ou de ne pas faire pour vous.

Je vous invite encore une fois, à imaginer ce que serait un monde où l’épargne aurait été annulée… pour annuler les dettes.

Un monde où de nombreux Etats seraient insolvables ?

Un monde où les minimas sociaux et les aides ne pourraient être versés, un monde où les flux économiques physiques qui dépendent des flux financiers s’arrêteraient quelques semaines.

Imaginez cela et essayez, en face d’apporter vos propres solutions.

N’attendez pas d’aide de l’Etat. Il est en faillite.

Vous êtes seul. Enfin seul, pas tout à fait, car il existe partout en France des gens qui se préparent, des solidarités qui se nouent, des liens qui se tissent.

Si vous êtes seul pour prendre les décisions qui vous concernent, la plus grande erreur serait de se replier.

Au contraire, survivre à la crise, c’est aller vers l’autre, c’est sortir de notre individualisme forcené engendré par une société consumériste sans âme.

Nous serons plus fort ensemble, mais cet ensemble n’est pas l’Etat, cet ensemble s’exprimera et s’exprime déjà à travers les résiliences et les solutions locales que, loin de la capitale et des pouvoirs coupés des réalités, des femmes et des hommes mettent en place sans rien attendre.

A chacun « de faire sa part » !

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT
Insolentiae signifie impertinence en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autours de l’approche PEL, patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com »

Pour lire l’article original du Telegraph de Londres, c’est ici 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (14 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
-Le métissage des mémoires est-il en opposition avec le métissage des peuples???

-Pourquoi l'Eglise est à présent "l'Israël spirituel" authentique???

-L'idéologie frontiste viendrait des fondements coloniaux de la France??? (racines algériennes)

-La légende du Léon Bloy catholique alors qu'indiscutablement il fut le Prophète de Lucifer???

Comme vous le voyez je cherche de nombreuses réponses... Difficile de s'y retrouver...

Je dois bosser ma théologie...je dois trouver la vérité...
"Je dois bosser ma théologie...je dois trouver la vérité..."

Il n'y a jamais qu'un seul homme qui ait dit "Je suis la Vérité" et que cela ait été perçu comme crédible par ceux qui l'entendaient.
Tellement crédible d'ailleurs qu'ils n'ont ensuite rien renié, même torturés à mort.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'en connais un gros moustique, il s'appelle Daesh...

Je viens de visionner la vidéo testament des barbares du bataclan...

UNE HORREUR !!!

Franchement, j'ai été choqué...

Je ne vous fais pas un dessin, entre une balle ou un couteau, et voilà des têtes qui tombent...

Mahomet, tu peux avoir honte...

Jésus Christ AU SECOURS !!!
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@Christus Regnat


"J'en connais un gros moustique, il s'appelle Daesh..."

Ils nous disent pas d'amalgame! Tout ça c'est bien beau.Mais, ceux qui se comportent en barbare, qui veulent instaurer une théocratie obscurantiste, c'est au nom d'une seule religion! Aucun adorateur, pour ne citer qu'un exemple, ne se réclame de DAESCH!!!

Il faudra bien que ceux qui s'évertuent à imposer au nom du politiquement correct, cette pensée unique, se rendent à l'évidence...

En Allemagne, chaque jour apporte son lot de révélations choquantes et montre de manière de plus en plus évidente que la vérité est plus forte que la tromperie!

En Allemagne il est de plus en plus évident que le pouvoir merkelien fonctionnait comme fonctionnaient naguère les pouvoirs communistes: par la propagante, et par la terreur!

L'ancienne responsable des jeunes de la SED, Angela Merkel a été à la bonne école! Merkel finira comme ont fini les vieux communistes, dans la disgrâce, le déshonneur!

De toute façon sa place au Panthéon des politiciens les plus calamiteux lui est déjà assurée.

Bien cordialement!
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Je cite l'écrivain algérien Boualem Sansal, auteur du roman "2084 La fin du monde".

" Le politiquement correct, ‘cancer du monde’, gagne les esprits. Il est nourri par la peur de l’islam et du monde musulman. Il faut un plan Marshall pour sortir de cela, il faut oublier la prudence, encourager l’impertinence, notamment en France et en Angleterre, pays de l’irrévérence. "

Je pense qu'il a bien raison, et si on poursuit son raisonnement, le politiquement correct est une forme d'islamophobie lui aussi (dans la mesure où ce terme signifie bien "peur de l'islam").
Courber l'échine, se mettre à genoux, baisser son froc,... notre civilisation le ne fait pas par respect pour "l'autre", par souci d'accueil et d'intégration, mais bien par peur de cet autre qui monte sans cesse en puissance.
Il y avait de bons sentiments au début, mais "ils" en ont profité pour s'installer chez nous, faire pression démocratique (certains partis politiques sont à leur solde, car sans cette masse électorale ils se retrouveraient au fond du trou), et maintenant pour ouvrir les portes et laisser des millions entrer et se comporter comme bon leur semble, car "notre" terre est devenue la leur.
Notre erreur a été de vouloir partager avec des gens qui n'avaient nullement l'intention de partager...

Je cite encore Boualem Sansal : " Le terrain à observer est l’Europe. Après le monde arabe et l’Afrique, l’islamisme se propage aussi en Occident avec une présence physique de plus en plus visible de barbus, de femmes voilées et de commerces halal"

Ce n'est pas parce que certains d'entre eux sont de notre côté (ou du côté de la raison et de la paix) qu'il faut considérer cela comme une majorité.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
@TOUS

Comment trouver une solution durable entre les religions quand un Frinkielkraut se permet de dire une vérité gênante:

"Force est donc de constater que l'islam radical n'est pas notre seul ennemi. Il y a des musulmans, qui pourtant laïcs, se joignent à son djihad contre la France et contre les juifs."

Pour moi il a parfaitement raison et je dis bravo monsieur. Si on veut régler le problème on ne peut éluder ce point précis.


De cette guerre infinie entre les juifs et les musulmans, naît maintenant à visage découvert une nouvelle victime, le peuple chrétien...

En agissant ainsi, vous allez faire renaître un ordre disparu.

Malheureusement, il arrivera le crime de trop... et mon coeur saigne...

C'est à cet instant que ces porteurs de croix rouges seront de retour...

A votre place, je respecterais la vie humaine, les enfants du Christ...

PS: Le jeune Roi lépreux a en son temps rendu possible l'impossible. Nous ne l'avons pas oublié... Il est en nous!!!
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
"De cette guerre infinie entre les juifs et les musulmans, naît maintenant à visage découvert une nouvelle victime, le peuple chrétien..."

En Terre Sainte et au Liban on dit:
"D'abord il y a vendredi. Ensuite samedi. Enfin arrive le dimanche".
Autrement dit:
Au début ils se tapent dessus entre sunnites, chiites, salafistes etc et on aurait tord de se sentir à l'écart.
Car ensuite il s'attaquent aux Juifs, et on aurait tord de ne pas se sentir concerné.
Enfin ils s'attaqueront aux Chrétiens, et il ne restera plus personne pour s'interposer ni même s'indigner...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@Attilio

Merkel finira comme Mussolini...

C'est assez terrifiant de voir jusqu'à quel niveau le mensonge peut aller...

On invente, on transforme, on adapte, on crée des héros comme à l'hyper cacher, on trahit son peuple, pourquoi???

Pour une pyramide, mais la pyramide veut que les hommes s'élèvent...???

Là, le programme ça sera de la décadence, des crimes, un génocide, des meutres, des viols, des épidémies, des souffrances...

Je ne peux l'accepter !!!

PS: Vous avez vu la vidéo de Calais où les CRS doivent reculer pour conserver un peu de sécurité... la Horde sauvage est composée uniquement de jeunes hommes... Où sont les femmes et les enfants???

QUE DIEU PROTEGE LA FRANCE !!!

Cordialement...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ne sachant pas où m'adresser, je vous le dis ici :
La navigation sur le site est juste pénible !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@RalpZ: juste une petite précision sur les moustiques: l'Aedes aegypti est le plus commun et l'Aedes albopictus est le moustique tigre qui, lui aussi, véhicule maintenant le virus Zika !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Concernant les intérêts, je m'étais laissé convaincre de placer 6000 euros dans un compte "épargne immobilier", de BNP Paribas Fortis. Il s'agit d'un compte d'épargne pour les jeunes qui permet de mettre de l'argent de côté afin de , plus tard, acheter un bien immobilier. (En investissant l'argent du compte + un prêt de la banque, en sachant que la fait d'avoir ce compte augmente les chances que le prêt soit accordé).
Un des arguments était son taux d'intérêt plus avantageux que l'épargne classique.
Le verdict est donc tombé au premier janvier... j'ai reçu... 8 (huit) euros d'intérêts.

Bon, il y a un nouveau grand méchant dans le monde : le virus Zika. Ce virus ne tue personne (sauf éventuellement les malades et plus faibles, comme une petite grippe en somme), mais il provoque de graves malformations à la naissance (si naissance il y a, car dans la plupart des cas il y a fausse couche ou bébé mort-né).
Ce virus se répand à travers l'Amérique du sud, et pourrait bientôt toucher l'Amérique du Nord grâce à son vecteur, le moustique Aedes (moustique tigre) qui profite du réchauffement climatique pour monter les latitudes.
L'arrivée du virus en Europe ne serait qu'une question de temps.

Si cette maladie se répand aussi facilement (aidée par le fait que 80% des contaminations restent asymptomatiques, ce qui empêche d'isoler les porteurs), nous dirigeons-nous vers un scénario à la "Les fils de l'Homme" (Children of Men) ? Dans ce film de science-fiction, un futur proche est décrit où depuis des années plus aucun enfant n'est né, l'homme le plus jeune du monde ayant 18 ans.
En tout cas, une forte baisse de natalité est à attendre... je vois déjà les théoriciens du complot baver abondamment (on pense à l'Agenda 21, qui prônerait une réduction drastique de la population)... mais les questions à poser :
"quel avenir pour l'espèce humaine s'il devient impossible de procréer ?"
ou plus froidement pragmatique : "qui paiera nos pensions" ?

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Ma mère: temps de cotisation 168 trimestres, retraite nette 550 euros par mois...

Je vous conseille l'or et surtout pas de PERP !!!

Ps: Moi je viens d'atteindre les 70 tri, je suis pas dans la merde...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
@ Christus Regnat

"Je vous conseille l'or et surtout pas de PERP !!!"

Votre conseil est pertinent.Je me permettrai de le compléter en conseillant également l'argent métal tout en déconseillant les contrats d'assurance en temps genre, les PEL ou CEL les emprunts en tout genre et les actions...

S'il y a de l'épargne en dehors d'un montant résiduel (2 000-3000 euros...) un maximum dans des biens tangibles!

Bien cordialement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Moi je viens d'atteindre les 70 tri, je suis pas dans la merde..."

Jamais je n'aurais eu l'idée de compter !
Avant même de commencer à travailler, je savais que je paierais de force pour mes contemporains mais que je n'aurais rien une fois venu mon tour.

J'aurai peut-être un jour une bonne surprise, mais je n'en aurai pas de mauvaise.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Pâris

Je me demande à quoi bon travailler...

Je donnerais plus de chance à ma seconde vie si je priais tous les jours que Dieu fait...

Je ne crois pas que l'invasion migratoire de ces cygognes permanentes sera un jour capable de m'offrir une bonne retraite...

Mon père avant de quitter le monde actif m'avait dit... (Il m'a toujours bien conseiller et je l'aime de toutes mes forces)

"Tu verras mon fils j'ai fait du syndicalisme pendant pas mal d'années. Je ne suis jamais monté en grade (carrière chez les pompiers) car je gênais trop (un peu trop de couilles mon vieux).

Pourtant aujourd'hui, je peux le dire, syndicat rime avec caca car tous pourris..."

Ma retraite je fais déjà une croix dessus...

Cordialement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il faut préparer des munition dorées et regarder tomber l'immobilier. Quand il sera à terre, ramasser ce qui est arable.

La Genèse nous a condamnés à travailler pour gagner la croûte ! Pas pour se chauffer, payer ses parasites et son téléphone, se déplacer, s'éclairer, s'assurer etc bref pour tout ce qui fait que jusqu'au 28 du mois on a tout cédé de force aux autres et toujours pas commencé à travailler pour soi.

Aujourd'hui il faut des investissements productifs, il faut posséder des machines qui travaillent pour soi. Et ne plus s'occuper que de ses animaux, de son verger et de son potager. C'est doux de gagner sa croûte ainsi, les cals et les courbatures feraient presque plaisir.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
cette situation rappelle la fin du Moyen-âge en Europe et en particulier en Espagne.

Je cite: "La crise des XIVe et XVe siècles trouve son origine dans les limites du mode de production féodal européen à la fin du XIIIe siècle ; il est de plus en plus difficile d'équilibrer la production alimentaire et la demande de la population. Pour les peuples espagnols, les efforts militaires et de repeuplement de la Reconquista sont lourds et l'expansion territoriale extrêmement rapide. Ainsi, au XIVe siècle, cet équilibre précaire est rompu et une crise générale naît en Europe. Du point de vue historiographique, cette crise du XIVe siècle est considérée comme la mort du Moyen Âge et la naissance des États modernes. En Europe occidentale se forme la société dite d'Ancien Régime, caractérisée par le passage d'une économie féodale au capitalisme, une société d'ordres et des monarchies autoritaires devenant des monarchies absolues. La féodalité évolue mais ne disparaît pas avant le XIXe siècle.
Il convient de préciser que la crise est longue, complexe et qu'elle affecte tous les aspects du Moyen Âge (économiques, politiques, sociaux et culturels) sans pour autant concerner un seul de ces aspects, il s'agit de phénomènes interdépendants. La crise est globale au XIVe siècle. Au XVe siècle, on peut parler d'une amélioration économique et démographique, alors que les crises politique et sociale continuent." (wikipedia)
La Peste noire qui arrive en 1348 décime le pays et va durer jusqu'au XV éme siécle, éliminant des masses de population et augmentant les pouvoirs des puissants avec l'essor du capitalisme. Certaines villes comme Barcelone deviennent très riches.
La guerre en détruisant des populations trop nombreuses à nourrir et en vidant, d'office, l'épargne des classes moyennes joue le même rôle en redistribuant les cartes. Les plus filous et les plus astucieux tirent leur épingle du jeu, avec un peu de chance.
On peut donc s'attendre à une grande catastrophe sanitaire ou à une 3ème guerre mondiale pour remettre les compteurs à zéro.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Le monde était cloisonné. Il a fallu l'accumulation de plusieurs déclencheurs pour qu'on considère avoir changé d'ère.
Chute de l'empire romain, découverte de l'Amérique, diffusion de l'imprimerie et de la Bible etc en bien peu de temps.

Aujourd'hui n'importe quoi dans n'importe quel pays fait tomber le château de cartes.
Evènement climatique, militaire, boursier, sanitaire etc... N'importe quoi n'importe où.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Un rien peut faire tomber le château de carte, c'est une certitude, mais il ne faut pas exclure non plus qu'il tiennent encore un bon moment. Depuis des années, je lis que tout va mal que tout va s'écrouler brutalement sous peu, hors il faut reconnaitre que le château branlant est toujours plus ou moins debout.

Oui il va tomber, mais quand on ne sait pas, on ne sait d'ailleurs pas si ça sera un effondrement brutal, ou une série de crises successives, donc une chute plus progressive.
Il y a aussi la vitesse pour faire tomber le château de cartes: la bourse spécule en nano secondes et ses effets sont démultipliés par les logiciels qui vont tous dans le même sens puisque programmés par les mêmes, les virus vont à la vitesse de l'avion, tout comme les conquérants, alors que jusqu'à la guerre de 1870 où le chemin de fer intervint pour la première fois, ils marchaient au pas de l'homme c'est à dire à 40 km par jour.
Seul le climat change avec ses variations millénaires, avec des à-coups certes comme les éruptions volcaniques ( Krakatoa) ou les taches solaires qui auraient eu une action sur les récoltes mauvaises à l'origine, pour certains, de la pénurie de blé utilisée par le Duc d'Orléans pour fomenter la prise de la Bastille et détrôner son cousin.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Monrose

L'Amérique a son moustique (premier conseil ne plus faire d'enfant).

L'Europe a le terrorisme (voici la douce migration).

L'Afrique et la péninsule arabique ont leurs dictatures et leur islam de paix.

L'Asie a ses tsunamis et ses tremblements de terre.

Bon, réfléchissons, il nous reste l'Antarctique ou la lune.

PS: j'ai oublié l'Océanie..., trop de "crocodiles" en Australie, ah !!! voici le mur de l'Atlantique australien !!!
En Polynésie française on a traversé les deux guerres mondiales relativement facilement. La troisième aussi ?
le Bataillon français du Pacifique tous volontaires regroupant des Tahitiens et des néo Calédoniens fut rattaché à la 1ère DFL de Koenig. Il partoicipa Bir Hakeim, El Alamein, l'Italie et le remontée dans les Vosges. Le bataillon fut créé à l'initiative de Félix Broche, alors capitaine, qui sera promu commandant puis lieutenant-colonel avant d'être tué à la bataille de Bir Hakeim. Il était affectueusement surnommé par ses hommes le "Metua" (le père). ( Au moins 76 morts pour la France)
Il semble aussi que certains participèrent à la bataille du Pacifique avec les troupes US, puisque j'ai connu à la fin de sa vie, un Français originaire du Pacifique qui participa à la bataille de Guadalcanal.
En 14-18, leur nombre fut plus important: au moins "300 morts" du Bataillon mixte du Pacifique. Sylvette Boubin-Boyer (docteur en histoire, spécialiste de la Première Guerre mondiale en Océanie) de nous avoir fourni ces informations :
"Lors de la Première Guerre mondiale, les tirailleurs (nom donné aux indigènes, pas tous kanaks !) ont été 1137 à s'engager et 978 à embarquer pour la France. Parmi eux, 1105 Kanaks se sont engagés, 948 ont embarqué ; 9 (9 ayant embarqué) étaient des indigènes néo-hébridais ; 4 étaient polynésiens indigènes (2 ayant embarqué) ; 18 étaient Indochinois (18 ayant embarqué) ; 1 était Wallisien (ayant embarqué).


la plupart ont servi au sein du bataillon du Pacifique puis le bataillon mixte du Pacifique regroupait les Kanaks et les Tahitiens.
On ne peut passer sous silence les 976 citoyens français de Nouvelle-Calédonie mobilisés auxquels s'ajoutent 51 engagés volontaires, 81 citoyens français mobilisés des Nouvelles-Hébrides, 1 de Wallis, 9 étrangers résidant en Nouvelle-Calédonie qui se sont engagés dans la Légion étrangère, 165 Tahitiens citoyens embarqués à Nouméa (sur 1057 pour les EFO) et environs 120 français de Nouvelle-Calédonie, séjournant en métropole au moment de la déclaration de guerre et qui ont été mobilisés sur place.


Tous n'ont pas servi au sein du bataillon du Pacifique, beaucoup ont été dans les régiments d'infanterie ou d'artillerie coloniale, jamais plus de quelques uns au sein du même régiment et il faudrait les suivre un par un pour donner leur parcours.
Par ailleurs 100 Japonais se sont engagés dans la Légion étrangère mais ont déserté à l'arrivée à Marseille pour regagner leur pays.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
le Bataillon français du Pacifique tous volontaires regroupant des Tahitiens et des néo Calédoniens fut rattaché à la 1ère DFL de Koenig. Il partoicipa Bir Hakeim, El Alamein, l'Italie et le remontée dans les Vosges. Le bataillon fut créé à l'initiative  Lire la suite
Monrose - 27/01/2016 à 11:28 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX