Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Les banques centrales Européennes vont-elles vendre leur or?

IMG Auteur
Publié le 24 octobre 2012
573 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 22 votes, 3,8/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Crise L’or
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Ces dernières semaines, les problèmes de refinancement du secteur bancaire Européen n’ont cessé de se multiplier, dans le même temps que les agences de notation déclassaient un certain nombre de banques importantes. Les obligations Françaises et Italiennes subissent désormais des pressions inégalées. Certains observateurs de marchés pensent que les nations les plus endettées de la zone Euro devront finir par vendre leur or.

La banque centrale Italienne possède 2452 tonnes d’or – soit la quatrième plus importante réserve d’or de la planète. Selon des données publiées par le Conseil Mondial de l’Or, seuls les Etats-Unis, l’Allemagne et le FMI possèdent plus d’or que l’Italie. Face à l’ampleur que prend la crise Européenne, un nombre croissant d’investisseurs se demande si certaines nations ne feraient pas mieux de vendre leurs réserves d’or. Ces quelques derniers mois, le rendement des obligations sur 10 ans du gouvernement Italien a atteint un record de 7,48% et, il y a seulement quelques jours, le rendement de ses obligations sur 5 ans atteignait lui aussi de nouveaux records. L’Italie pourrait bientôt ne plus être en mesure de refinancer sa dette souveraine. Bien que la BCE rachète la dette Italienne, le pays semble sur le point de connaître le même destin que le Portugal, l’Irlande et la Grèce. Ces pays ont eux-aussi eu recours aux plans de sauvetage de l’Union Européenne et du FMI après que le rendement de leurs obligations ait atteint des records.

Les marchés financiers ont désormais les yeux rivés sur l’Italie, troisième économie la plus importante de la zone Euro. La situation Italienne a contribué à la plus récente dévaluation de l’Euro qui est passé de 1,45 à 1,30 dollars. En revanche, en raison de ce renforcement du dollar, les métaux précieux, les matières premières et les actions des marchés émergents ont subi d’importantes pressions vendeuses.

Les réserves d'or de l’Italie valent actuellement 120 milliards de dollars, ce qui suffirait largement à couvrir son déficit budgétaire qui s’élève actuellement à 80 milliards de dollars. Les réserves d’or de la France sont légèrement moins importantes que celles de l’Italie et ne suffiraient pas à couvrir son déficit budgétaire actuel de 150 milliards de dollars. Néanmoins, selon les observateurs de marchés, si la France vendait ses réserves d’or, elle pourrait réduire significativement son déficit et apaiser les marchés financiers. Les rendements des obligations Européennes pourraient à nouveau diminuer, relâchant ainsi la pression pesant sur l’euro.

Ces quelques dernières semaines, les marchés financiers ont subi de fortes pressions vendeuses du fait de la mauvaise situation dans laquelle se trouve l’économie. De plus en plus d’investisseurs s’inquiètent de voir apparaître une situation similaire à celle dont nous avons pu faire l’expérience en 2008 après l’effondrement de Lehman Brothers. Ce dernier fut immédiatement suivi de fortes chutes de prix sur le marché des actions. Les problèmes économiques actuels sont bien plus sérieux qu’il y a trois ans. Les pays qui se trouvent au bord de la banqueroute doivent trouver des solutions – et très vite.

Si la BCE décidait de vendre l’or des nations Européennes, le prix du métal jaune commencerait par chuter. En revanche, sur le long terme, le prix de l’or continuerait de tirer avantage de la situation. Une fois que les gouvernements Européens ne pourront plus recourir qu’à la planche à billets de la BCE, la valeur de l’or et des autres actifs tangibles ne pourra qu’augmenter – dans le même temps que les devises papier se trouveront dépréciées.

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,8 (22 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Les banques centrales Européennes vont-elles vendre leur or?

C'est exactement le but de la manœuvre.

Par une dette virtuelle , crée de toutes pièces d'argent inventé par les banques privées nationales et internationales qui disposent de l’invraisemblable pouvoir de création monétaire , encore appelées "Marché " , par la complicité active des gouvernements traitres à leur nations , par l'application concerté par tous les partis de pouvoir de l'article 123 du traité de Lisbonne et du MES , l'or et les biens nationaux doivent servir à payer l'arnaque de la dette.

C'est un gigantesque vol et viol de la souveraineté.

Ces ordures n'ont qu'une peur :
Qu'une part substantielle de la population , encore endormie , comprenne le vol de tous nos acquis et de nos biens par une poignée de ploutocrates richissimes.

Pour fonctionner , leur escroquerie doit se parer des effets de la raison , de l'abnégation et du devoir , encore appelée austérité ...pour payer une dette odieuse à des crapules qui ont crée la dette en même temps que la monnaie.

"Ne les croyez pas, ne les craignez pas , ne leur demandez rien" .
Soljenytsine
Evaluer :   13  1Note :   12
EmailPermalink
C'est bien ça.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Nous concernant, cela serait un crime.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
C'est bien ça. Lire la suite
Spiritalone - 24/10/2012 à 17:17 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX