Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les banques françaises sont nettement plus dangereuses que les banques américaines

IMG Auteur
Publié le 14 décembre 2017
543 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 7 votes, 4,7/5 ) , 18 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
18
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Il est de bon ton en France de dénoncer le capitalisme américain, d’en moquer les excès et l’instabilité, spécialement dans le domaine de la finance. La dernière crise financière, celle des subprimes en 2008, venait effectivement des États-Unis, et un tel événement semble inconcevable dans une France si fière de ses "banques universelles" et de ses instances de régulation. Pourtant lorsqu’on regarde les chiffres concernant les grandes banques des deux côtés de l’Atlantique, on constate que le risque se situe clairement en France.

Tout d’abord, première particularité, on sait que les deux économies ont des poids très différents puisque le PIB des États-Unis représente 7,5 fois celui de la France, pourtant leurs quatre principales banques sont de taille équivalente ! Les bilans de JP Morgan, Bank of America, Wells Fargo et Citigroup pèsent au total 8671 milliards de dollars, tandis que ceux de BNP Paribas, BPCE-Natixis, Crédit Agricole et Société Générale pèsent 8330 milliards de dollars (les chiffres proviennent du blog de Jean-Pierre Chevallier). Résultat, les quatre grandes banques américaines représentent 44,5% du PIB des États-Unis, alors que les quatre grandes banques françaises représentent trois fois le PIB de la France ! La conséquence est limpide : en cas de grave crise bancaire, Paris ne pourrait pas faire face.

Mais justement, comment son capitalisées ces banques, autrement dit quel est le risque systémique ? C’est la deuxième particularité : les banques françaises souffrent de fonds propres nettement inférieurs à leurs consœurs américaines. Les quatre grandes banques françaises ont un effet de levier moyen de 25,53 (de 21,92 pour le Crédit Agricole à 31,41 pour la Société Générale), ce qui signifie qu’elles ont 25,53 euros d’engagements pour 1 euro de "cash", de liquidité. Un ratio démentiel : une perte sèche de seulement 1/25e de leur bilan, soit 4%, consomme tous leurs fonds propres et les met techniquement en faillite. L’effet de levier de Lehman Brothers au moment de sa chute, le 15 septembre 2008, était du même ordre (31). Pour les banques américaines, aujourd’hui, l’effet de levier s’établit à moins de la moitié (11,63), ce qui s’avère nettement moins imprudent, même si le risque demeure évidemment.

Les marchés sont bien sûr au courant de cette réalité et, c’est la troisième et dernière particularité, ils la sanctionnent durement : la capitalisation (la valeur sur le marché boursier) des quatre banques américaines s’élève à 1080 milliards de dollars contre seulement 180 pour les banques françaises, six fois moins, alors qu’elles sont de taille équivalente on le rappelle.

Par un ironique retournement de situation, les grandes banques françaises incarnent tous les maux et les excès que les dirigeants français attribuent à "l’ultralibéralisme" des USA. Mais le responsable ici n’est pas le libéralisme, c’est plutôt le "capitalisme de connivence" qui lie étroitement les dirigeants des banques avec ceux du pouvoir, au point de les rendre aveugles au risque.

En cas de grave crise bancaire, nous l’avons dit, l’État n’aurait pas les capacités de faire face, il a en conséquence déjà pris ses dispositions : ponction des comptes bancaires (directive BRRD) et blocage de l’assurance-vie (loi Sapin 2), c’est-à-dire faire payer les déposants. Quand ce cataclysme arrivera, il sera toujours temps de trouver un prétexte pour le mettre sur le compte du "capitalisme financier américain"…

Achat d’or avec Gold Broker
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (7 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
A propos des banques françaises, celles-ci d'ailleurs sans qu'on le remarque de trop ont déjà pris les devants.
-Fermetures d'Agences en nombre
-Très nombreux postes supprimés (ces deux éléments ont été repris sur le site Jovanovic)
- Nombreux DAB en panne et surtout affiches annonçant
"veuillez prévenir une semaine à l'avance pour un retrait de 1500€ quand ce n'est pas 300€"
- On notera aussi que beaucoup d' Agences bancaires en dehors de celles supprimées, ne sont ouvertes que soit le matin , soit l' après -midi.
On divise par deux les horaires.
- Fermeture des guichets devant la clientèle etc...

Cependant, tout n'est pas noir; Jusqu'à présent à ma poste et à celles qui m'entourent, je n'ai constaté au niveau de la Banque Postale aucune fermeture, ni annulation de réception clientèle.
Demain sans doute.... Pour l'instant rien !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il y a longtemps que je sais tout cela et que mes avoirs ne sont plus dans des banques Françaises...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Surtout que ces avoirs sont plutôt des dûs.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Pour certains c'est effectivement le cas, pour d'autres, non. L'idée est de ne pas tout avoir dans le même pays, dans la même devise... Certaines liquidités sont investies dans du "tangible", permettant ainsi de ne pas être la contrepartie d'une dette. Mais il n'est pas facile de tout avoir sous cette forme. Et la France étant un pays à risques, je préfère ne pas y être. Mais, je fais le même raisonnement pour l'Italie, la Grèce, l'Espagne, le Portugal, le Vénézuela, la Turquie...

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
TOUTES les liquidités ont vu leur risque s'éloigner de zéro.
Si une liquidité est investie, elle est immobilisée, elle n'est plus liquide, ce n'est plus une liquidité mais un investissement.

Je voulais juste dire que, contrairement à l'appellation comptable, une somme en banque n'est pas un avoir. On n'a rien d'autre qu'un "relevé de banque" ou "extrait de compte" qui sont des créances, des dettes de la banque, donc un dû pour le titulaire. Le pays où la devise n'y changent rien.
M'enfin qu'une escroquerie commence par un mensonge sur le sens des mots, ce n'est pas la première ni la dernière.
Oui, bien entendu ! Mais il n'est pas interdit de privilégier les zones les moins risquées.
Il n'est pas interdit non plus d'opérer une répartition entre pays et établissements bancaires.
Au moins, si une banque et/ou un pays "saute", vous n'aurez pas tout perdu.
Pour le reste de votre remarque, il reste possible de placer des liquidités en gardant une disponibilité totale et immédiate.
Je ne m'étendrai pas sur la question sur un forum...

Et puis, vous passez votre temps à essayer de me donner des leçons. C'est agaçant !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
À mon sens, toutes les banques sont systémiques et toutes sont interdépendantes. Je trouve illusoire de chercher la moins pourrie pour lui confier son magot.
Jusqu'à maintenant je trouve bien de ne confier à une banque que ce dont on a besoin sous forme d'un virement dans l'année où guère au delà. Et je laisse évidemment les autres en faire à leur guise. Mon dépôt à besoin des leurs pour perdurer !

Quelle idée de donner des leçons ? D'ailleurs je ne trouve rien en ce sens dans mes propos. Sans doute au juste parceque dans la vie je prend comme une chance de recevoir une leçon. Quel est le fou qui pense avoir fini d'apprendre ? Et quelle horreur de vivre blasé en ayant "tout compris".

Je vous souhaite de recevoir des leçons jusqu'à votre dernier jour, tout en vous reconnaissant le droit de choisir votre professeur, rôle que je n'ai pas cherché à jouer.
A la lecture de vos propos, on devinne parfaitement votre profil "tout ou rien".

Il existe cependant quelques précédents qui vous donnent tort. Chypre, Grèce n'ont pas mis à terre tout le système bancaire mondial. Plus récemment, le rocambolesque parcours de la Monte dei Paschi di Siena a été circonscrit à l'Italie Cela prouve que toutes les banques ne sont pas systémiques. L'histoire est également remplie d'exemples de peuples qui ont prospéré, pendant que d'autres connaissaient les épisodes les plus noirs. Alors, vous me direz que cela est du passé et que le mondialisme actuel a transformé ce monde en village et que nous sommes, soit tous prospères, soit tous ruinés... Du coup, toute action est illusoire, et la seule chose à faire est d'attendre les mains sur le coui... sans rien faire. Beau programme !

Tout comme vous, je ne suis pas naïf, et n'exclus pas un effondrement global. Cependant, je n'exclus pas non plus un effondrement partiel.

Pour le reste, vous êtes constamment en train de me reprendre comme si j'étais le roi des imbéciles. C'est ça qui est agaçant !

Et comme vous le dites, je suis libre de choisir mes professeurs. Et tant que je ne vous ai pas demandé de jouer ce rôle...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Article absolument à lire dans tous les sens.
Herlin marque là une alerte majeure.

Quand je tiens ce genre de discours à mes proches et aux collègues, j'ai l'impression de parler à des extraterrestres. Je dois avoir selon eux une atteinte maniaco-dépressive doublée d'une sentiment de victimisation avancée et de perte de repère....bancaire.
Il y a pas si longtemps j'ai sucré mon compte à la S Gle. ils me disaient, je les entends encore , que la Banque est solide, elle ne risque rien. Ben voyons !
Ils ont du louper un épisode sur la faillite qu'ils ont failli avoir avec AIG qui a failli la faire tomber à la suite de Lehman brothers.
Quelle merveille ces banques françaises ! Kerviel est un nain comparé à ces mamouths.
Dormez bien, brave gens, les banques françaises veillent sur votre épargne !
Moi qui accusait les banques américaines de tous les maux, je vais réviser mon texte.

Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
@ blitzel
Absolument! D'ailleurs j'ai un dossier papier où je stocke les articles les plus pertinents du site. Celui-là, je vais l'imprimer. Car de temps en temps, suivant le sujet, je fais lire certaines pages à ceux qui jouent le jeu.
On transmet comme on peut, mais c'est vrai qu'on est pris pour un martien. Il y a qqs mois j'ai amené mon directeur d'agence à échanger avec moi, petite discussion informelle entre 2 clients. Homme fort sympathique et connaissant bien son affaire...à son niveau, mais je pense que le jour où ça va passer à travers, il ne va rien comprendre. En toute logique, ces gens-là sont maintenus à un niveau d'information qui ne laisse aucun doute sur la pureté et le bleu du ciel. Comment pourrait-il d'ailleurs en être autrement pour les gens en contact permanent avec la clientèle?!
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Il y a ceux qui sont et/ou se sentent in.
Il y a ceux qui se sentent et/ou sont off.
(Perso, je me sens et me veux off.)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bon, c'est pas tout ça, je vous quitte pour une petite visite au distribanque.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Trop tard !
je suis passé avant vous !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
La course est donc lancée mais attention :
"Le premier qui s'ra l'dernier, j'en prends un au hasard et j'vous fous tous dedans".
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est une situation qui prête à rire, car quelque part c'est un jeu, mais à l'arrivée quand tout sera à sec, nos rires à nous aussi se changeront en larmes quand nous verrons tant de familles avec enfants sans un sous en poche.... sans doute bien avant que le liquide soit retiré, j'en fais le pronostic. (on parle de 2018)
J'ai d'ailleurs il y a 30 ans approximativement, et oui, fait un rêve, où les gens se précipitaient dans les DAB et ensuite au supermarché et il n' y avait plus rien dans les rayons, que du papier chiottes et des produits d'entretien, la nourriture était épuisée.
Par la suite quelques semaines plus tard, le liquide n'avait plus de valeur, les banques étaient fermées (plus de transactions et faillite).
Je vous l'ai dit, c'est fait, cette vision vaut tous les conseils des économistes. C'est à la suite de ces visions, qui sont par ailleurs plus diverses que celà, que je me suis tourné vers 24hGold, en partie.
Et c'est pourquoi je loue l'expression de l'Auvergnat comme moi, qui dit : "Il est déjà trop tard"..... Mais cela , ce n'est que la face "finance".
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ blitzel
Faut pas se leurrer...... le PQ, la crème à raser, le savon, les protections pour les dames disparaîtront aussi à la vitesse de l'éclair. Voir au Vénézuela...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Oui exact, le Vénézuela est une excellente image de ce qui nous attend.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Et juste après, ils l'ont débranché et apposé une papier "en panne".
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
A la lecture de vos propos, on devinne parfaitement votre profil "tout ou rien". Il existe cependant quelques précédents qui vous donnent tort. Chypre, Grèce n'ont pas mis à terre tout le système bancaire mondial. Plus récemment, le rocambolesque parco  Lire la suite
glanduron - 18/12/2017 à 17:31 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX