Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les cinq étapes de l’effondrement d’une économie

IMG Auteur
Shtfplan
Extrait des Archives : publié le 15 mars 2012
1212 mots - Temps de lecture : 3 - 4 minutes
( 53 votes, 4,3/5 ) , 29 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
29
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

L’effondrement de la société telle que nous la connaissons aujourd’hui ne saurait tarder. Sa destruction se fera en cinq étapes distinctes, telles qu’elles sont décrites ci-dessous. Notons que ce processus peut être accéléré tant par la guerre, les catastrophes naturelles ou pandémiques, les attaques terroristes que par l’impact d’un astéroïde.  Afin de survivre à un tel séisme, interprétons-en les signes avant-coureurs et comprenons quels actifs sont importants afin de vous aider à vous préparer au pire. L’essentiel étant de survivre en évitant au mieux les dommages et la souffrance.


PHASE 1 : Le déclin


Tout se passe pour le mieux, l’économie est florissante. La population jouit d’un niveau de vie élevé. Et c’est ainsi que les choses devraient être. Les biens sont disponibles à bas prix et abondent. Les magasins sont emplis de produits prêts à être achetés et consommés. La vie est agréable. Les infrastructures de la nation sont intactes et fonctionnent parfaitement. Cependant, l’idée que tout le monde devrait avoir accès à ce que d’autres ont gagné en travaillant se généralise. Les politiques de redistribution de richesse intègrent lentement la société. Sous l’apparence de justice et d’égalité, ces politiques ralentissent peu à peu la productivité et intensifient la dépendance des citoyens envers le gouvernement et ses aides sociales.


Besoins primaires :


  1. Carrière
  2. Habitation
  3. Epargne
  4. Investissement – actions et obligations
  5. Assurance maladie
  6. Qualité de vie
  7. Amélioration de la cote de crédit par l’accumulation de dettes


PHASE 2 : La descente


Le déclin de l’économie est entré dans une phase descendante. Le taux de chômage augmente. Davantage de personnes demandent l’assistance du gouvernement sous une forme ou sous une autre. Les citoyens sont payés pour ne pas travailler. Les dépenses du gouvernement augmentent considérablement. Les prix de l’or, de l’argent et  autres métaux précieux augmentent jusqu’à atteindre des records encore inimaginables quelques années auparavant. Le taux d’inflation est à deux chiffres.


Besoins primaires :


  1. Monnaie
  2. Métaux précieux, pièces d’or et d’argent
  3. Emploi stable
  4. Elimination de la dette
  5. Assurance maladie
  6. Valeur nette de l’immobilier
  7. Voitures à faible consommation de carburant
  8. Achat de terres situées à plus de 40km des zones à forte densité de population


PHASE 3 : La situation s’aggrave


Suite à un déclin significatif et prolongé, l’effondrement total de l’économie apparaît. Le gouvernement met en place de nouveaux contrôles de prix. La pénurie de biens nécessaires à la vie de tous les jours se généralise. Les maisons saisies demeurent vacantes et se délabrent. Les quartiers de classe moyenne commencent à ressembler à des taudis. Le gouvernement se met à imprimer de la monnaie afin de payer ses factures et  millions destinés à l’assistance publique. L’inflation ne cesse de s’accroître et le taux de chômage franchit la barre des 25%. Les banques et entreprises financières ne sont plus en mesure d’augmenter les taux d’intérêts. Plus personne ne semble avoir d’argent. Les SDF sont de plus en plus nombreux dans les rues. Les syndicats appellent à la grève, tandis que  guerres civiles et  émeutes se multiplient. Les services du gouvernement sont interrompus et très peu fiables. Les infrastructures nationales et régionales se délabrent. Le gouvernement confisque les armes à feu de ses citoyens. La violence se généralise. Les villes et zones urbaines deviennent de plus en plus dangereuses pour ceux qui y vivent.


A ce stade, le pays semble avoir atteint un point de non-retour. Cependant, les choses peuvent encore rentrer dans l’ordre, si tant est que les dirigeants croient aux concepts fondamentaux de Liberté, d’Indépendance et de Droits Individuels, et ne soient pas effrayés de prendre les décisions nécessaires à un renversement de la situation. L’homme qui prendra ces décisions sera haï pour son attitude envers le peuple et pour avoir mis fin aux programmes d’aide sociale. Mais si cette personne avait été au pouvoir dès le début, il est clair qu’elle n’aurait pas laissé les choses se détériorer à ce point.


Besoins primaires :


  • Pièces d’or et d’argent
  • Monnaie
  • Emploi
  • Voiture
  • Habitation
  • Réserves de nourriture
  • Réserves d’essence
  • Armes et munitions
  • Déménagement en zone rurale
  • Bétail – poules, lapins, poissons…
  • Réseaux d’amis à l’état d’esprit similaire
  • Connaissance des techniques de survie


PHASE 4 : La prise de pouvoir


Le stade de la phase 3  atteint, la phase 4 peut alors se manifester à tout moment. Une grande majorité de la classe moyenne a tout perdu. Les quartiers de classe moyenne autrefois bien entretenus sont désormais des rues entières de maisons désertées et détruites par les vandales. Les infrastructures nationales ont été laissées à l’abandon et auraient grand besoin d’être restructurées. Les réseaux électriques tombent en panne plus d’une fois par jour. Il n’est plus possible d’acheter ni or ni monnaie. L’inflation est incontrôlable. L’économie s’effondre. Les rayons des magasins se vident en seulement quelques heures. Le chaos règne. De gangs violents  prennent le contrôle des villes et des banlieues. Le gouvernement met en place des restrictions afin de tenter de reprendre le contrôle de l’économie. La nourriture est rationnée. Le prix du pétrole augmente considérablement et n’est disponible qu’en de très faibles quantités. Les assurances maladies ne sont plus disponibles tandis que le taux de chômage s’est généralisé à l’ensemble de la population. Vous ne vivez plus que de ce que vous pouvez produire. Peu à peu, vous vous rendez à l’évidence : vous vivez dans un pays du Tiers-Monde.


Besoins primaires :


  1. Déménagement en zone rurale
  2. Armes à feu et munitions
  3. Réserves de nourritures pour au moins un an
  4. Réserves de pétrole
  5. Sécurité de votre famille et de vos biens
  6. Chiens de garde
  7. Connaissances en jardinage
  8. Connaissance des techniques de survie


Passé ces quatre phases, il sera trop tard pour vous préparer. Vous ne serez plus en mesure d’acheter ce que vous n’avez pas acheté auparavant. Tout bien pouvant avoir une utilité quelconque à votre survie a déjà été acheté par quelqu’un d’autre. Et la situation ne fait que s’empirer…


La phase 5 entre alors en scène… Et elle ne fait pas plaisir à voir.


PHASE 5 : Perte totale d’indépendance, de liberté et d’égalité


Le gouvernement met à exécution la loi martiale. Les conflits entre citoyens et forces du gouvernement se généralisent. Disposer de réserves de nourriture supérieures à trente jours est désormais illégal. La pauvreté et la famine deviennent communes. Le gouvernement offre de la nourriture, des foyers et de l’eau en échange de la liberté et de l’indépendance de ses citoyens. La démocratie n’est plus, et un gouvernement socialiste prend le pouvoir en promettant de pouvoir ramener paix et prospérité. Pour ce nouveau pouvoir totalitaire, les libertés et droits individuels dont jouissaient autrefois ses citoyens sont désormais perdus à jamais.


Besoins primaires :


  1. Cachette en zone rurale
  2. Plans de protection de votre famille et de vos biens
  3. Vie en communauté
  4. Armes à feu et munitions
  5. Chiens de garde
  6. Connaissance des techniques de survie
  7. Jardin agricole capable de nourrir 150% de votre groupe
  8. Réserve d’eau potable
  9. Graines pour production agricole future
  10. Volonté de vivre dans un climat politique rude


Comme vous pouvez le constater, les priorités changent dans le même temps que la société se transforme. Les biens que vous chérissez le plus aujourd'hui - votre cote de crédit, votre voiture de luxe, et votre carrière – ne seront plus d’aucune importance lorsque l’économie s’effondrera.


Mieux vaut être prêt 10 ans en avance que d’avoir 10 minutes en retard.

 

 



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (53 votes)
>> Article suivant
Mac Slavo est l'éditeur du site Shtfplan.com. Il réflechit sur les conséquences de la crise à venir et propose à ses lecteurs des solutions pour s'y préparer
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
Je pense que cet article me semble assez cohérent........
L'hyperinflation aura probablement un effet incontrôlable dans les pays dits industrialisé !!! (Etat providence)
L'esprit de survi........N'est pas donné à tous le monde surtout les fonctionnaires qui la majorité n'est pas manuel, donc dépendant d'autrui !
La seule chance de survivre dans un effondrement total c'est de s'y préparer psycologiquement et matériellement ensuite l'instinct du prédateur
fera le reste.......Le reste n'est qu'une question de volonté!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
C'est un article qui a plus d'un an et même si certains états d'Europe et des États Unis s'en sortent bien... d'autre voient de plus en plus le vent tourner... les villages de tentes sont rarement présentés aux infos démédiatisés, mais pour ceux qui y vivent, c'est une réalité des plus douloureuse...

Pourtant, c'est terrible de constater à quel point la majorité des citoyens des pays qui s'en sortent continuent à croire que les pays et citoyens qui sont touchés le sont par "leurs fautes" et que eux se risquent pas de se retrouver dans ces situations...

Mac Slovo est bien connu pour ses papiers un peu extrêmes... mais il faut bien cela pour tenter de réveiller tant d'esprits profondément endormis...


Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Article succinct et non exhaustif.
Des idées pele mêle sans trop de construction, malgré qu'il le fasse croire.
Léger, très léger...
Enfin, article à sensation qui n'apporte pas grand chose et coute du temps...
Scimambo
Evaluer :   0  5Note :   -5
EmailPermalink
On attend le votre...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@scimambo123

Cette critique est d'une grande légèreté....
Imaginez , si les Chypriotes avaient lu et appliqué le contenu de cet article ils ne seraient pas autant ennuyés qu'aujourd'hui...
Désormais ils vont régresser de 50 ans .
Le contenu de cet article devrait être appliqué par un maximum de gens , ainsi , même quand tout s'effondre , ces dispositions permettent de se maintenir dans de bonnes voire d'enviables conditions....
C'est une évidence.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
demander au allemands si l' énergie verte est en déconfiture chez eux! le photovoltaique et l'élolien c'est le sommet de l'iceberg, (il existe des energies verte bien plus rentable mais a dévelloper) en plus par rapport a l'allemage on est entouré de mer, une aubaine. Si on avait investi le dixième de ce qu'on a mis dans le nucléaire on serait au point! regarder l'epr, un gouffre financier (7 milliards pour l'instant et c'est pas fini, au lieu des 3 annoncé, areva a 85% détenu par l'état, les dépassements de couts seront payés par les francais) sans ètre sur qu'il fonctionnera, meme a 60% de sa puissance! les spécialistes parle d'une usine a gaz. j'invente rien, vérifié les chiffres. bref, j'arrète je vais me faire gronder je suis hors sujet!! et mon opinion est minoritaire. cordialement.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
réponse a philvar, (aprés j'arrète, on est hors sujet) je suis d'accord bien entendu pour l'innovation qui nous fait avancer. (ne pas oublier quand meme que la technologie n'est pas de l'énergie) et vous modifier totalement ce que j'ai dit, le nucléaire demain sera une énergie du futur (réserve d'uranium en déclin) si on veut ètre innovant en france, il faut dévelloper les énergies de la mer, les hydroéoliennes, les marémotrices + les agrocarburant a partir d'algues et autres + (aérothermie, biothermie, aquathermie, géothermie biomasse) ect.. la solution viendra d'une multitude d'énergie, il nous reste encore du pétrole et des solutions de stockage arriveront d'ici moins d'une décennie. pour le nucléaire il n'a peut ètre pas tués!! mais demander aux personnes qui vont dévelloper des cancers d'ici quelques années, les sols quand a eu sont pollués pour des siècles. le cout exacte du nucléaire personnes ne peut le chiffrer! stockages des déchets, démantèlement des centrales, ( inassurable par les compagnies d'assurance) ect ect... et un risque (si petit qu'il soit) est toujours possible dans n'importe quelle centrale! ce sont les professionnels qui le disent! en plus cette industrie a été énormément subventionner par l'état, a hauteurs de plusieurs centaines de milliards durant les dernières décennies, si on n'avait investi cet argent, comme l'on fait les allemands dans l'innovation, notre balance commerciale s'en porterait beaucoup mieux! (je rappelle que se sont les allemands qui nous on vendu de l'électricité cette hiver, avec des centrales a gaz et charbon bien sur!! mais elle ne tourne que 2 mois dans l'année et pas 12 comme nos réacteurs qui produise beaucoup trop, certains mois dans l'année. bref j'arrète, car avec le nombre de sujet que vous avez abordé, je pourrais discutailler des heures! bien cordialement.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le problème, c'est que l'économie verte est en totale déconfiture. L'éolien, le solaire sont en train de tomber comme des mouches.
Pour faire une énergie durable, il faut qu'elle soit rentable.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Le choix des allemands est intéressant à suivre mais nous leur vendons annuellement beaucoup plus d'électricité qu'ils nous en achètent et ce depuis des décennies. Cet hiver, pour des raisons techniques ils ont dû nous en céder quelques jours.
Les énergies vertes sont aux besoins en énergie ce qu'un artisan est à l'industrie lourde.
L'avenir sera Cadarache et la fission contrôlée pour une énergie propre et quasi inusable. Ce n'est pas pour aujourd'hui mais pour demain.
Méfiez-vous des professeurs qui restent des théoriciens et qui font de nombreuses hypothèses d'école bien souvent irréalistes.
Les réacteurs nucléaires sont modulables dans leur production et les ingénieurs d'EDF savent très bien les contrôler.
Le vrai risque dans la vie c'est la naissance qui finit toujours par la mort; et je maintiens que le plus grand tueur des 60 dernières années reste l'automobile; bien plus important que tous les autres accidents même ceux de la nature. (Sauf les guerres !)
Et combien de lobbys s'en inquiètent ? Sarkozy, mais ses raisons ne sont pas trop claires tant est qu'elles nous "bigbrotherise" plus qu'autre chose.
Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
Philvar, Les réacteurs nucléaires sont modulables dans leur production et les ingénieurs d'EDF savent très bien les contrôler.......

J'aimerais bien être aussi sûr que vous sur le nucléaire, cela dit, vous pensez surement que les ingénieurs Japonais sont des imbéciles puisque ils non pas prévu Fukushima.
Je suis d'accord avec vous que vivre est in risque mais, il faut aussi éviter de se suicider...si possible...parce que, en France on êtes tous assis sur une bombe nucléaire potentiel avec tous nos centrale éparpillez dans le pays
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Nous leur vendons annuellement beaucoup plus d'électricité qu'ils nous en achètent"....

Là j'ai beaucoup de mal à vous suivre! Comment les ventes d'un produit à un client peuvent-elles être supérieures aux achats que fait ce client?

Pourriez-vous préciser votre pensée?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
petit message a philvar, mous n'avons que très peu de réserve de pétrole, et on a peu ètre intéret a les garder quand il faudra 1 baril pour en produire 2, ce qui va arriver assez vite. Le gaz de schiste lui, pour le moment n'est pas rentable (bénéfice risque) il suffit de posez la question aux américain (pas au multinationale mais la population). a part quelques personnes qui s'enrichise sur la pollution des sols , c'est tout le monde qui trinque! un jour il y aura un moyen de fractionner la roche sans produit chimique! la france n'est pas un pays soit disant trotskiste ou vert! sinon ou n'aurait deja plus le nucléaire! et heureusement qu'il y a des garde fous, pas comme au US!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
J'avoue ne pas bien comprendre ceci : " Le gaz de schiste lui, pour le moment n'est PAS RENTABLE (bénéfice risque) il suffit de posez la question aux américain (pas au multinationale mais la population). a part quelques personnes qui s'ENRICHISSENT sur la pollution des sols , c'est tout le monde qui trinque "

Il y a eu un seul accident à ma connaissance et il est dû au manque de sérieux de la société exploitante qui a mal assuré la sécurité du tubage.
IL y aurait 2/3% de produits dont un mouillant - celui que nous utilisons tous pour les vaisselles - dont des traces pour les autres. Cela doit pouvoir être traité.
Mais bon ! Le train de Paris à Versailles devait tuer ses occupant car il pouvait aller à la vitesse fantastique de 30 km/heure, mais c'était une autre époque où le progrès n'était pas trop craint.
Je me demande quand même chaque fois à qui profite ces intox émises chaque fois que l'on tente quelque chose en France qui pourrait améliorer grandement la vie de ses habitants : le charbon bien plus polluant que le nucléaire ; le nombre de morts au japon par le tsunami toujours accolé au nucléaire ; le risquie de tsunami en Alsace et dans la vallée du Rhone ne me paraît pas immédiat, de même qu'en Alsace...
Je suis quand même pour l'interdiction des tremblements de terre, des ouragans, des tsunamis, des avalanches de neige en montagne et surtout l'interdiction absolue de toutes les automobiles qui tuent 3.000 personnes par an y compris des enfants.
Après on supprime les centrales au charbon, les nucléaires, le barrages hydrauliques (en souvenir de Fréjus Malpasset 423 morts) ne pas investir dans les éoliennes ni les panneaux tant que l'on ne sait pas stocker l'électricité et tant qu'il y a des nuits et des manques de vent juste au moment ou nous en avons le plus besoin. Interdire aussi les bougies qui risquent de mettre le feu.
Et chercher à qui profite le crime.
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
«Il suffit de posez la question aux américain (pas au multinationale mais la population). a part quelques personnes qui s'enrichise sur la pollution des sols , c'est tout le monde qui trinque!»

L'avez-vous fait vous-mêmes ou ne comptez-vous seulement que sur les initiatives de militants et créateurs de reportages scandales, dont le but est de dénoncer un super-méchant qui est la cause de tous les maux de la Terre[*]. Reportage dont aucun fait n'est prouvable, qui n'interroge aucun scientifique, mais que des militants écolos et des fonctionnaires à l'environnement, et dont on ne sait ce qui est coupé au montage, afin de faire passer de la façon la plus efficace et malhonnête l'opinion du réalisateur.

D'ailleurs, une petite anecdote sur gasland, concernant le type qui se plaignait d'avoir du méthane dans son puit. Celui-ci l'avait construit à travers une couche de charbon…
Or, que trouve-t-on dans les sous-sols charbonneux ?

*Je ne sais pas si c'est godwinesque, mais je trouve que ce genre de reportage me fait fort penser à la propagande antisémite durant les années 30, dénonçant souvent un genre de conspiration. Je trouve vraiment dingue que ce genre de reportage[**] soit si fréquent et que personne ne doute de ce qui est raconté.
**Et Arte est passé maître dans ce genre de reportage.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Si les phases sont exactes, il manque la temporalité et la notion de système ondulatoire : phases d'amélioration - phases de déclin. Tout le rôle des politiques est de corréler la distribution des services de l'Etat (santé, infrastructures, pensions etc.)avec la richesse produite et l'équilibre social. L'Etat qui veut réussir doit avoir une politique économique expansionniste basée sur l'efficacité, la rapidité, la fiabilité et l'innovation. Ce sont là les deux défis du futur état : "Europe".
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
" l'efficacité, la rapidité, la fiabilité et l'innovation " Ces qualités sont bien reconnues aux fonctionnaires ! Je serai plus tenté par des professionnels pour gérer et laisser aux élus le soin de répercuter les volonté et options de la population à ces professionnels. On demanderait à tous une obligation de résultat pour les réélire. Cela en toute transparence.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
" Sans compter que nous n'avons ni gaz, ni pétrole, ni aucune ressource de ce type " Ce qui n'est pas tout à fait vrai car nous avons de fortes réserves de gaz et pétrole mais les associations tendance "vert-trotskiste" se sont empressées de bloquer la recherche qui serait dangereuse ! Les US qui exploitent par ces méthodes n'ont eu à ce jour qu'un pépin et dû à une faute de la société exploitante. Nous avons environ 120 ans de réserves.
La planche à billets est malheureusement remplacée par les 0 et 1 du numérique et ne crée pas d'autre "inflation" dans son sens déformé de "hausse des prix" que celle de l'état pour payer un semestre des retraites et quelles que autres babioles comme le déficit de la sécu.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
et oui, le socialisme est la base de tout nos problèmes! quand au monde de la haute finance et l'élite du cac 40 qui nous donne l'illusion de vivre en démocratie en nous laissant le choix d'élire un ultra libérale ou un libérale! ceux-la n'y sont absolument pour rien. si comme dans les années 70 on n'avait conservé les 10 points qui sont aller au patronat et aux gros actionnaires on n'en serait pas la, a faire du social comme y dit l'autre!!
Evaluer :   5  5Note :   0
EmailPermalink
Bien sur, un libéral, qui veut mettre des impôts de 75% sur les riches, un autre qui veut taxer les exilés fiscaux et mettre la taxe Tobin, tant vantée par ATTAC.

À moins qu'ATTAC soit un groupe turbolibéral…
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
dans se cas les us sont déja dans la ph 5 lol pour le décret de cette loi martial que obama vient de décrété
aussi si cela arrive les etats n auront plus de controle sur le peuple , marcher noir a outrance , les taxes quel taxes on n a jamais tirer du sang d un cailloux lol ça c est la fin des col blanc et technocrate ,bancaire et du système en lui meme qui sera aboli par le peuple
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Comme si le peuple pensait vraiment ! Juste panem et circenses !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
AHh oui bien sur "du pain et des jeux " la faute a qui ? lol une part d éducation mal orientée par les medias qui boures le mou a longueur de journees par des émisions poubelles qui représentent très bien le monde dans lequel on vit aujourd hui
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
vous oubliez les courses de chevaux, les lotos et divers grattages... La faute à qui ? Mais à tous bien sur.
Vous faites erreur. Obama a fait passer une loi qui fait qu'en cas de crise, il puisse décréter la loi martiale et nationaliser toutes les entreprises.
Ça ne veut pas dire que la loi martiale ait été décrétée.
Mais il est vrai que ce n'est pas un pas dans le bon sens.

Mettre la loi martiale en cas de crise économique, ça me fait penser à ce passage de la route de la servitude où Hayek compare le dictateur, qui est un général qui a tous les pouvoirs pour gagner une bataille ou une guerre, et le totalitaire, qui est pareil à ce général, excepté que son champs de bataille, c'est l'économie.
L'économie étant une affaire civile, c'est très dangereux d'y introduire des méthodes militaires.

Sans compter, que mise en place, cette loi martiale reviendrait à faire des USA un pays socialiste.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Pour votre information, j'ai su en fin de semaine que cette loi existait depuis le gouvernement Truman, dans les années 40. Obama l'a par contre "mise à jour".
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Les plus optimistes s'arrêteront aux étapes 1 ou 2, j'espère qu'on ne les dépassera jamais...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Nous sommes déjà bien en fin de la 1. Mais l'espoir fait vivre !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Je dirais qu'on est plutôt en cours de phase 2.
L'or monte déjà, le chômage aussi, l'inflation est à nos portes.

Certes, il y a un tassement concernant le budget avec l'austérité, mais la crise n'est pas finie.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Peut-être un tantinet pessimiste ? Mais pas forcément faux
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"Nous leur vendons annuellement beaucoup plus d'électricité qu'ils nous en achètent".... Là j'ai beaucoup de mal à vous suivre! Comment les ventes d'un produit à un client peuvent-elles être supérieures aux achats que fait ce client? Pourriez-vous préc  Lire la suite
goldy - 27/03/2013 à 18:26 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX