Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les conséquences apocalyptiques de la hausse des taux

IMG Auteur
Publié le 25 juin 2013
2195 mots - Temps de lecture : 5 - 8 minutes
( 49 votes, 4,8/5 ) , 56 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
56
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 



Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Avant de vous parler du fort mouvement de hausse concernant les taux d’intérêt dans le monde, je voulais juste revenir sur la baisse de l’or de la fin de la semaine dernière. Quelques jours après – il faut toujours un peu de temps pour que ces informations arrivent jusqu’à nous –, nous avons appris que les appels de marge avaient encore été augmentés, obligeant un certain nombre d’investisseurs à découvert à couper tout ou partie de leur position, ce qui entraîne toujours mécaniquement un afflux d’ordres ce qui pèse sur le cours de l’or.


Évidemment, ce n’est pas la seule mauvaise nouvelle pour l’or (à court terme j’entends), ni pour les actions quelle que soit leur place de cotation, ni pour les obligations !


La mauvaise nouvelle ? Les taux explosent à la hausse !


Avant de commencer à disserter sur ce sujet essentiel, voici quelques chiffres juste pour illustrer ce mouvement massif de hausse des taux :


- Emprunt à 10 ans USA 2,62 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 1,38 % ;


- Emprunt à 10 ans France 2,45 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 1,65 % ;


- Emprunt à 10 ans Allemagne 1,82 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 1,13 % ;


- Emprunt à 10 ans Italie 4,82 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 3,64 % ;


- Emprunt à 10 ans Espagne 5,05 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 3,94 %.


Plusieurs constats peuvent être tirés à l’appui de ces quelques exemples chiffrés :


1/ La France, qui est un pays en faillite, reste tout de même moins considérée comme un pays en faillite que les États-Unis d’Amérique puisque les USA empruntent plus cher que la France. Cela ne nous sera d’aucune utilité pour le reste des événements et pour le futur, mais en attendant ça fait toujours plaisir !


2/ L’Espagne et L’Italie se rapprochent dangereusement, malgré le silence assourdissant des médias et de notre Président – pour qui je le rappelle la crise est finie –, d’un niveau de taux insupportable nécessitant l’activation des mécanismes d’aides européens.

Pour mémoire, n’oubliez pas le principe magique qui préside au fonctionnement de ces machins européens. Ce sont des pays surendettés qui empruntent de l’argent qu’ils n’ont pas pour le redonner à des pays carrément en faillite.


3/ C’est en Allemagne que les taux montent le moins, ce qui signifie pour les marchés et les « zinvestisseurs » que c’est ce pays qui a le moins de chance de faire faillite. La différence commence à devenir très conséquente avec les taux français mais encore plus avec les taux américains !


Les effets d’une hausse des taux d’intérêt !


Maintenant, essayons de débroussailler un peu tout cela et voir où ça peut nous mener par la suite. Je vous propose de lister les principaux effets secondaires d’une hausse des taux. Cette liste n’est pas exhaustive, mais vous aurez une bonne idée de ce qui va arriver si ce mouvement se poursuit.


Lorsque les taux augmentent, l’argent emprunté par les agents économiques devient plus cher. Un crédit immobilier devient beaucoup plus cher (actuellement ils sont au plus bas et ceux parmi vous qui n’auraient pas encore renégocié leur prêt immobilier sur 30 ans ont intérêt à courir à la banque et vite). Logiquement, la capacité d’emprunt des acquéreurs va diminuer d’autant. Le marché immobilier risque donc de s’effondrer puisqu’il a une très forte sensibilité aux taux d’intérêt.

Si le marché immobilier a autant monté ces dernières années, c’est parce que les prix au départ de la bulle il y a 13 ans étaient bas et que les taux étaient en baisse. Avec des prix très hauts (comme actuellement) et des taux qui montent, vous aurez un krach immobilier.

Si l’immobilier s’effondre, les banques qui financent ces acquisitions – puisque 97 % des achats donnent lieu à un crédit – vont connaître quelques difficultés. Regardez ce qu’il se passe pour les banques espagnoles…

Il ne faut pas oublier non plus que le marché immobilier américain est convalescent et qu’il se remet difficilement de la précédente… hausse des taux d’intérêt de 2007 !


Mais il n’y a pas que le crédit immobilier qui va augmenter. Ce même phénomène se produira pour les entreprises qui financent leurs investissements à crédit. Imaginez une société qui peut avoir du crédit à 3 % et une machine à acheter qui va lui rapporter du 6 %... Elle peut encore faire l’investissement car c’est rentable. Mais si son taux d’emprunt passe à 6 %... alors son investissement ne lui rapportera plus rien. Elle n’a plus aucun intérêt à investir… ni à recruter.

Des taux en hausse sur une économie fragile, c’est la certitude de faire rentrer un pays en récession. Léger problème : nous sommes déjà en récession. Si les taux montent encore, cela ne fera qu’aggraver les choses.


Enfin, vous aurez la même logique à l’œuvre pour tous les crédits à la consommation qui vont devenir plus onéreux. Résultat ? Les consommateurs dépenseront moins, moins de consommation = moins de production = encore plus de récession et de chômage.


Voilà pour les aspects crédits, mais ce n’est pas tout. Des taux d’intérêt en forte hausse vont directement influer sur d’autres grands paramètres comme les actions, les obligations, l’or, la capacité de financement des États… Et les banques !


Les actions :


Pour gagner de l’argent en Bourse, il n’y a que deux possibilités. Soit le titre monte, soit les dividendes versés finissent par vous rapporter plus que le prix payé pour l’action… Par nature, les actions sont risquées et volatiles. Pourquoi prendre le risque de devenir actionnaire d’une entreprise si vous pouvez placer « sans risque » (ça c’est la théorie car ce n’est évidemment plus vrai, mais tout continue comme avant…) sur des obligations d’États dont le rendement est en hausse ?


Résultat ? Lorsque les taux montent, traditionnellement les investisseurs se détournent totalement des marchés boursiers pour tout placer en obligations d’États. Les marchés boursiers s’effondrent. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui. Les marchés actions comme le marché immobilier sont très sensibles aux taux. Disons simplement que le marché boursier réagit beaucoup plus vite (presque instantanément) que le marché immobilier.


Les obligations :


Une remontée trop forte des taux d’intérêt peut entraîner un krach obligataire (toujours très douloureux), puisque que toutes les obligations achetées il y 1 an à 1,38 % ne rapportent plus rien par rapport aux obligations émises aujourd’hui ou qui seront émises demain.

Souvenez-vous du tableau plus haut : « Emprunt à 10 ans USA 2,62 % à ce jour contre un plus bas dans la dernière année de 1,38 %. »


Résultat ? Le cours des obligations s’effondre. Or encore une fois, souvenez-vous de l’édito d’hier dans lequel je vous montrais que les fonds propres de BNP Paribas (qui n’est qu’un exemple car c’est la même chose pour toutes les banques) étaient investis en obligations d’État à 100 % ! Si les obligations perdent 30 %, cela veut dire que la banque perd 30 % de ses fonds propres… Au sens des règles prudentielles, elle est déjà en faillite et doit se recapitaliser d’urgence… Il n’y aura aucun investisseur pour le faire. Les États devront donc payer… ou les banques faire faillite… à ce moment-là, ce sont les épargnants qui paieront… En perdant leur sous !


L’or:


Logiquement, l’or ne rapporte rien, comme vous le savez tous. Si les taux montent et que l’avenir d’une monnaie semble assuré, il n’y a plus aucune raison de détenir de l’or… Sauf qu’il ne faut pas oublier que ce raisonnement est valable… lorsque lesdits États ne sont pas surendettés ni en pleine récession – pour ne pas parler de déflation et pour éviter de vous faire peur avec le mot…. DÉPRESSION !!


L’or va donc probablement baisser gentiment au fur et à mesure que les taux montent jusqu’à ce que les zinvestisseurs finissent par admettre qu’à ce rythme, les banques vont s’effondrer, les États vont s’effondrer, et que l’économie toute entière va s’effondrer… sauf… l’or ! À ce moment-là, ils comprendront que l’or ne protège pas seulement de l’inflation mais également de l’insolvabilité !


Capacité de financement des États et des banques:


Justement à propos d’insolvabilité, et nous touchons là le nœud du problème de la montée très forte des taux d’intérêt.


Vous avez normalement, à ce stade de la démonstration, compris à quel point une montée des taux allait être ravageuse pour les banques. Leurs fonds propres sont investis en obligations d’États qui vont perdre de la valeur en raison de l’augmentation des taux. Les banques ne se prêteront plus entres elles ou à des taux prohibitifs. On assistera à un nouveau gel du marché interbancaire. C’est exactement ce qui s'est passé en 2008 avec la faillite d’une seule banque… Lehman Brothers ! Ce sera un bis repitita, encore plus grave puisqu’il ne serait plus possible d’après les dernières déclarations de Ben Bernanke le mamamouchi en chef de la planche à billets américaine… justement d’imprimer autant de monnaie que nécessaire.


Concernant les États, le processus est également assez simple. On va résumer et simplifier les choses de la façon suivante.

Soit le PIB de la France 2 000 milliards d’euros.

Soit la dette de la France (bientôt 100 % du PIB, ce n’est qu’une question de temps) 2 000 milliards d’euros.

Soit le plus gros budget de l’état 60 milliards d’euros pour l’Éducation nationale !

Soit un taux d’intérêt d’emprunt de 2,5 % (actuellement) et vous obtenez un coût des intérêts de la dette de 2,5 % de 2 000 milliards soit environ 50 milliards d’euros à sortir chaque année.

Soit un taux moyen qui passerait à 5 % (comme c’est le cas en Espagne actuellement, voir tableau en haut de ce texte) et les intérêts de la dette s’élèveront à 100 milliards d’euros chaque année… sur un budget total de 380 milliards d’euros (côté recettes).


Résultat ? Game Over ! System Failure. Faillite ! The End…


Alors que penser de tout ça ?


Économiquement parlant, et quoi qu’en dise Ben Bernanke et la FED, la raison pour laquelle du Japon au Royaume-Uni en passant par les USA tout le monde imprime autant de billets que possible, c’est justement pour maintenir les taux d’intérêt au plus bas et de sauver le marché immobilier, le marché du crédit à la consommation, les bilans des banques et permettre aux États de faire face à leurs dettes… Enfin aux intérêts de celles-ci. Au bout du compte, c’est la seule façon de sauver l’économie en tout cas à court terme, à défaut de sauver la monnaie !


Annoncer l’arrêt des injections de monnaie revient à dire aux marchés que les taux peuvent reprendre leur niveaux naturel. Mais le niveau naturel sera très élevé dans la mesure où il n’y a plus beaucoup d’épargne disponible par rapport à des besoins de financement des États qui n’ont jamais été aussi grands, auxquels il convient d’ajouter une prime de risque liée à des niveaux de dettes/PIB records partout à travers la planète.


Résultat : si les autorités monétaires laissent monter les taux… les taux vont monter. Beaucoup. Précipitant l’ensemble du monde dans l'insolvabilité. C’est une évidence. C’est tellement une évidence qu’encore une fois c’est la raison pour laquelle nous avons fait l’inverse jusqu’à présent.


Alors de deux choses l’une. Soit cette annonce de l’arrêt des quantitative easing est une intox destinée à gagner du temps (c’est ce que je pense, comme Trichet en 2011 qui a augmenté les taux en indiquant qu’il allait poursuivre le mouvement de hausse pour lutter contre l’inflation), soit les autorités monétaires ont décidé que l’effondrement économique du monde entier ne devait plus être retardé plus longtemps (ce que je ne veux pas croire puisque depuis 5 ans ils font tout pour soutenir le système économique et financier y compris l’impensable).


Encore une fois, je pense que nous reprendrons rapidement la planche à billets car sinon la catastrophe sera rapide et la mort douloureuse.


L’ensemble du monde est dépendant à l’argent gratuit. Nous sommes tous tombés dans le piège des taux bas et l’on ne peut pas en sortir.


Dans tous les cas, rien n’a changé. Soit l’économie s’effondrera étouffée par des taux élevés (récession, déflation, dépression, insolvabilité), soit l’économie s’effondrera par hyperinflation suite à des injections de liquidités toujours plus massives et importantes.


Au final, il ne peut en rester qu’un!… L’or ! (et l’argent)


Tout le reste ne sera que ruine, destruction et désolation.


Charles SANNAT


Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/


Ceci est un article 'presslib', c'est à dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, Directeur des études économiques.  Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com  


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Italie | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Italie | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (49 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  

Gold 1199,87 -28,41
Silver 18,42 -0,16

Et un support en moins .
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pas trop souvent quand même .
l'or est mort du con ! arrêtes de nous embobiner avec tes histoires à faire peur
pour vendre ta daube jaune
Evaluer :   0  6Note :   -6
EmailPermalink
Ton orthographe laisse à désirer .
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Quand on joue , il faut accepter de perdre .
Douloureux ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Durdurre le bak
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Beaucoup de grands fonds spéculatifs célèbres ont accumulé des positions massives sur l’or depuis des années et sont obligés de liquider leurs positions dans la panique. A n’importe quel prix. Est-ce qu’il faut acheter à ce prix ? L’or est un remède contre l’anxiété. MORNInG!
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Ce n'est pas un amoureux de l'or donc l'avis est à prendre en considération.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
TOUT est rouge ;enfin vous me direz que c'est la norme .

Krach surprenant et violent .
Du cash , profitez !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
La bourse s'écroule, le prix des MP aussi.

Et maintenant que la bourse remonte en flèche, le prix des MP continue de s'écrouler.

Où se trouve la logique ?

En tout cas, ce que je vois dans le cours des bourses c'est une réédition de 2007-2009, le début d'un long "crash saucisson", avec des rebonds intermédiaires
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
Liquidation donc tout chute de concert .
Pour l'or et argent , le gros de la baisse est passé : 940 et 14.1 .
Quant aux actions ; loin de moi !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Pas certain que ca tienne .
Cours TRES volatiles .
EXCITANT .
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Même le sacro-saint immobilier ne vaudra pas tripette ! Seul l'or et l'argent seront vainqueurs...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
C'est romantique de dormir à la belle étoile .
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Je préfère un 5 étoiles , chacun ses moyens .
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bah une tente avec airco me suffit.
Faut parfois rester simple
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je préfère mon mobilmaison !
Au moins tu ne risques pas d'être taxé sur tes signes extérieurs de richesse.
il est utile de préciser que la hausse des taux du 10 ans US a comme conséquence une baisse de 11% environ des obligations, ce qui est très supérieur aux fonds propres requis pour la solvabilité des banques et des assureurs !!!

pour la France le même calcul donne une baisse de 8% ce qui est loin d'être anecdotique
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Soit la peste, soit le choléra ?
Soit la fuite ?

Le défaut n'est pas moins honorable que la faillite. Il est au moins l'objet d'un choix décidé et non d'un laisser-venir passif.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Je préfère la réussite.
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
histoire de, voici un article de Charles Gave qui trouve que la situation est au contraire une bonne nouvelle.

J'aurai tendance a mieux comprendre le raisonnement de Charles Sannat.
Mais bon, toutes les opinions sont bonnes a lire en ces temps compliqués...

http://institutdeslibertes.org/enfin-une-bonne-nouvelle/
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Si je comprends bien, nous allons bientôt connaître le grand gagnant entre l'or et la pierre.

Depuis plusieurs années, on m'a pris pour un fou car je ne voulais pas acheter un appartement en centre ville pour ma famille.
-Des voisins qui jouent de la perceuse, non merci !
-M'endetter entre 30 et 35 ans avec des mensualités de 1200 euros , non merci !
-Avoir comme seul point de verdure mon balcon, non merci !

J'ai choisi l'option MPx et j'ai hâte de savoir qui a été le plus fort.

Avec la hausse des taux, on pourra enfin savoir si j'ai dominé...
Evaluer :   12  3Note :   9
EmailPermalink
Option MPX , tu peux préciser ,merci.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Du physique (sans facture) et surtout pas de contrats papiers.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Pas facile mais intelligent .
Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
En effet , je tiens à apporter de l'eau dans ton moulin :
A savoir que si c'est la majorité qui te prend pour un fou , tu peux être certain d'en sortir gagnant.....
La majorité qui emprunte ses pensées au flux dominant (flux plus que pourri) a toujours tort...
Oui , ton pari sera gagnant.....Il faut patienter encore quelques années....(2015 -17 ou un peu plus selon le livre de Pierre Leconte....)
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Difficile de remonter; fais un crédit .
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
J'ai fait le même calcul que toi : baisse de l'immobilier et hausse des Mpx
Nous pourrions bien avoir eu raison d'ici la fin de l'été de cette année
Rdv en octobre....
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
après les élections Allemandes ;)
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Il existe une solution simple à nos problèmes qui consiste à s'attaquer à la racine du mal , l'usure.

Interdisons l'usure et fournissons à la population une monnaie non dette , une monnaie publique , des crédits sans intérêts.

La Bible décrit l'asservissement de l'homme par la dette et interdit l'usure.

Le Grec Solon , quelques siècles et quelques malheurs plus tard , en reconnait les conséquences dévastatrices sur le peuple , promulgue la remise totale des dettes par un jubilé et affranchit les victimes .

Il s'agit simplement de reconnaître la fraude de la création monétaire bancaire , de l'incroyable escroquerie légalisée de l’intérêt demandé sur les sommes inventées puis prêtées ,d'en tirer les conséquences et puis de liquider ces crapules ploutocratiques parasites devenues maitres et propriétaires du monde par la fraude et tous les individus de pouvoir qui ont permis et facilité l'instauration de ce crime économique sur l'humanité.

Prononçons un jubilé général des dettes.

Evaluer :   15  3Note :   12
EmailPermalink
Hola ! Doucement. Ce sont les états qui sont endettés et ils l'ont choisi. Tous les particuliers payent leurs dettes ou vont en prison. Faire ce que vous dites c'est dédouaner les états. Hors ce sont bien ces derniers qui organisent tout ce bazar et la monnaie publique n'est pas une solution.
Enfin le crédit sans intérêts est... sans intérêt pour le prêteur donc impossible à moins de faire appel à la coercition.
Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
Les particuliers payent leur propres dettes... plus celles de l'état ! Dans la Rome antique il s'agissait d'annulation de dettes privées qui pesaient sur toute la société. L’oligarchie créancière romaine avait gagné la Guerre Sociétale et réduit la population en esclavage.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Discontinuité de l'Etat!

Faillite, liquidation. Fin.

Le nouvel Etat qui prend la suite n'est pas responsable des turpitudes de son prédécesseur.
Il se garde bien de reproduire les mêmes travers vicieux.
L'ensemble des contrats de toutes natures signés à l'en-tête de l'ancien Etat sont péremptés dans l'instant.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Erwin & Rüss65.
Je suis bien d'accord. L'état vole les gens avec ses impôts, c'est l'état qui est coupable, les ploutocrates ne sont que des profiteurs, si l'état fait faillite, ils perdent leurs sous, tant pis pour eux, ils en ont bien profité. Les gens sont quand même un peu créditeurs de l'état mais ce n'est pas de leur faute, l'état dispose de leur argent en obligeant les banques à acheter des obligations d'état.
C'est trop tard pour le système moribond actuel mais s'il en vient un nouveau, il faut veiller à ce que l'état ne se mêle plus d'économie, plus jamais.
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
"L'état vole les gens avec ses impôts"

Pour le cas particulier de la France, je dirais même que la république qui dirige l'Etat, se sert de lui et de sa force contre la population.

Si l'Etat est une personne morale plus ou moins abstraite, la république, elle, est pleine de personnes physiques qui devront bien un jour rendre des comptes ou rendre gorge (à défaut de rendre nos sous !!!)
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Plus jamais ! c'est un but louable mais au combien lointain, mais qui sait, si chacun retrouvait sa dignité il serait permis de rêver, ou alors avoir une monnaie qui n’intéresse personne : http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=2706137300G10020&contributor=Paul+Tustain.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ce qui est surtout intéressant dans ces éditos, c'est que Ch. Sannat nous démonte les mécanismes de la finance, basse et haute réunies. Sachant donc comment ça fonctionne, on sait le pourquoi et le comment de : "on va au carton". Pour la date, chacun sa boule de cristal. Mais au moins nous sommes prévenus, à nous d'en tirer les conséquences.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
L’or va donc probablement baisser gentiment au fur et à mesure que les taux montent jusqu’à ce que les zinvestisseurs finissent par admettre qu’à ce rythme, les banques vont s’effondrer, les États vont s’effondrer, et que l’économie toute entière va s’effondrer… sauf… l’or ! À ce moment-là, ils comprendront que l’or ne protège pas seulement de l’inflation mais également de l’insolvabilité !

DANS 1 ? 2 ANS ...
En attendant , j'accumule sur la mule .
Evaluer :   13  2Note :   11
EmailPermalink
oui mais avant que tout s'effondre hypothétiquement un jour lointain, ce qui reste à vérifier car ce n'est pas une certitude,
c'est bien l'or qui s'effondre en ce moment et pas que gentiment !
il ne faut pas minimiser ce qui ne l'est pas ! un peu d'honnêteté et de bonne foi ne fera pas de mal

contrarien ou conbonàrien
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Je n'ai pas de boule de cristal mais on arrive aux prix de production à 920 non...
production de métal, sans doute.

Le prix de production de l'or-papier est proche de 0,01
Si vous considérez que ce jour est lointain, que le monde peut encore bien longtemps continuer sur sa trajectoire actuelle, alors, oui!
Allez surfer d'une bulle à l'autre et vous pourrez, pourquoi pas, réaliser encore quelques bons coups à très court terme.

Mais sachez que la plupart ceux qui se font prendre dans les éboulis de pyramides ou qui se prennent des élastiques dans le nez, s'imaginaient qu'ils étaient supérieurs aux autres et qu'ils sauraient tirer leurs marrons du feu juste avant que ça n'explose à la figure des autres.
je ne suis pas un investisseur court terme, ni un joueur de casino et je me base sur les analyses techniques
et les maths financières, et rien ne me dit qui vaille pour l'or en ce moment dont plusieurs indicateurs techniques
trahissent son futur plustôt sombre.


Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Je trouve plutôt ça incohérent... (?)

La force du métal c'est justement le long et très long terme.
C'est aussi la résistance à tous les genres de dictatures (même les pires, celles qu'on n'a pas encore inventées)

C'est précisément parceque des dirigeants dénaturés essaient à toutes force de nous détourner de notre Nature que les cours sont historiquement bas. Ces monstres sont très puissants mais ne sont pas tout-puissants!


Aussi ils peuvent terriblement comprimer le prix, mais ils sont incapable de l'abattre à zéro.
Ce qui n'est pas le cas de leur chef d'oeuvre, la devise scripturale.
Tout ne doit pas s'effondrer pour que les métaux remontent .
Wouahh....
Tout n'est pas si noir ....Mes voisins qui s'acharnent à détruire la biodiversité à coups de désherbants ne pourront plus le faire...
Ils ne pourront plus alimenter ni entretenir leur bêtes tondeuses qui massacrent les plus belles journées d'été avec leur affreux vacarme...
Ensuite , les paysans auront beaucoup moins de capacités de destruction , mon fils aura donc le bonheur d'observer les papillons et les abeilles qui dont les populations s'effondrent dangereusement....
Les zombies feront moins de bruit , moins de dégâts et se montreront bien moins prétentieux...
Ils cesseront leurs méfaits soit par un effondrement mondial suite à la hausse des taux , soit par une hyperinflation suite à l'action d'une méga planche à billets.....
C'est précisément ce que j' attend....Nous pourrons enfin profiter de la beauté de la nature après lessivage des abrutis auxquels on a donné beaucoup trop de moyens...
Noue sommes prêts à affronter ces tempêtes que nous attendons mais ce n'est sûrement pas le cas des décérébrés qui sautent sur eux mêmes dans les stades ou qui pourrissent 3h50 devant la télé et qui passent la tondeuse le reste du temps...Hihihiiiiiiii.
Evaluer :   13  1Note :   12
EmailPermalink
Tu peux lui demander de pulvériser les andouille au sommet .
Merci d'avance .
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Crébomtoutdhiou ; tu oses t'attaquer aux baballes ; tu vas t'envoyer une raclette de rouches en fu fo llieuh !
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
On aura même les moyens d'embaucher les anciens politiciens pour pousser notre propre tondeuse.
Ou pour bêcher un hectare à la mimine, histoire de mériter leur soupe chaude au crépuscule.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Faudrait plutôt les mettre sur orbite destination MAC S0647-JD... 13,2 milliards d'années-lumière et dans une fusée à pédales encore.
Même avec une bêche ils pourraient devenir de dangereux récidivistes !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Ils aiment suffisamment peu la Vie pour se supprimer la leur, plutôt que de devoir bêcher à la main pour le compte de ceux qu'ils méprisent.

Ils ne s'estiment pas même être de la même espèce animale.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Faudrait voir du coté du Cambodge, certaines techniques de travaux agraires révolutionnaires ont été testées avec succès... malheureusement pas toujours à bon escient, mais dans le cas qui intéresses nous fermerons le yeux qu'en à la race de la paire de bœufs ! Allez,... Hue ! au hasard. Pour avoir un bon attelage il faut toujours mettre un centriste qui aille tout droit au milieu, à cause des deux autre bœufs qui tirent chacun de leur côté, pour tourner en rond autour de la meule de grain c'est au choix selon le sens de rotation désiré...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vous êtes vraiment dirigés par des en
Dernier commentaire publié pour cet article
Au moins tu ne risques pas d'être taxé sur tes signes extérieurs de richesse. Lire la suite
PLOECKS HORS DE MA VUE - 29/06/2013 à 07:25 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
06 sept.Josey Wales1
Ca me rappelle une vieille blague : vous etes dans une salle, face a un banquier et a un criminel pedophile. Vous avez un pistolet et deux balles ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX