Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les dangers des comptes en banques

IMG Auteur
Publié le 11 avril 2013
1406 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 21 votes, 4,4/5 ) , 31 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
31
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

24hGold - Les dangers des comp...L’idée qui se cache derrière la création de GoldMoney est qu’un jour, des investisseurs prudents pourraient avoir besoin de se protéger contre les risques que sont une crise bancaire globale et la perte de pouvoir d’achat des devises papier. Le premier de ces deux risques pèse maintenant sur nos épaules, et il est essentiel que toute personne qui dispose d’une épargne comprenne ce qui arrive aux banques et à son compte en banque. D’ici à ce que la situation soit entièrement comprise des médias, il pourrait déjà être trop tard.

Il est devenu évident depuis quelques temps que les banques de nombreuses juridictions sont insolvables et qu’elles sont bien trop importantes pour être soutenues par les gouvernements. En plus de cela, bien que les gouvernements puissent penser qu’ils ont une chance de s’en sortir, ils sont tous conscients qu’une crise dans une nation majeure telle que l’Espagne pourrait entraîner des défauts en chaine qui iraient bien au-delà de leur contrôle. Il ne devrait être une surprise pour personne d’apprendre que les banquiers centraux ont recherché une solution à ce problème – solution qu’ils ont fini par trouver.

Cette solution, comme nous avons pu le voir à Chypre, est d’utiliser les fonds des créditeurs pour financer les banques en difficulté, ce qui revient à se servir directement dans les dépôts non-assurés plutôt que d’utiliser l’argent des contribuables. Cela signifie que si votre épargne est supérieure au niveau garanti par votre gouvernement (100.000 euros en zone euro), la part de votre dépôt qui tombe hors de cette garantie est libre d’être utilisée pour refinancer une banque.

Nous sommes bien loin de la promesse que les banques centrales feraient de leur mieux pour venir en aide aux banques sans toucher aux dépôts des citoyens. Comme certains épargnants Chypriotes ont pu s’en rendre compte, cette promesse n’est plus d’actualité. Une nouvelle approche a été approuvée par la banque centrale de toutes les banques centrales, la BRI. Ce sujet a fait l’objet de nombreux débats depuis la publication par le Conseil de Stabilité Financière en octobre 2011 d’un dossier intitulé Key Attributes of Effective Resolution Regimes for Financial Institutions et qui a été avalisé par le G20 à Cannes un mois plus tard. Il fut suivi de la publication d’un document consultatif en novembre 2012, intitulé Recovery and Resolution Planning: Making the Key Attributes Requirements Operational. Ce dernier document explique en introduction que ‘des réformes sont en chemin dans de nombreuses juridictions pour accorder les résolutions nationales aux attributs clés (fixés par le rapport d’octobre 2011). En d’autres termes, de nombreux changements ont été ou sont sur le point d’être apportés à la loi.

Cela confirme l’idée que le G20 puisse de manière légale prendre d’assaut les droits des créditeurs et des déposants non-assurés. Un tel résultat n’est pas si difficile à achever lorsque l’on prend en compte le fait que l’autre solution aux faillites bancaires revienne à anéantir complètement ces dépôts.

Le statut des dépôts

Tout le monde pensait jusqu’à présent que l’argent qui se trouve sur un dépôt bancaire appartient directement au déposant. Ce n’est pas vrai, parce que les déposants prêtent leur argent à leur banque. Cet argent devient donc la propriété de la banque qui ne fait que son devoir vis-à-vis de son déposant. Les déposants qui souffrent le plus de ce système sont habituellement les plus importants créditeurs non-assurés. Il existe cependant trois classes de dépôts à prendre en considération :

  • Les dépôts assurés, garantis par un gouvernement ou une agence gouvernementale. Les plus petits dépôts sont protégés jusqu’à une limite fixée par le gouvernement.
  • Les dépôts non-assurés qui appartiennent à des institutions non-bancaires et non-financières.
  • Les dépôts de gros qui appartiennent aux institutions monétaires et financières.

Les propositions de la BRI appliquées de part et d’autre des nations du G20 permettent à ces dépôts d’être traités différemment si un sauvetage bancaire devenait nécessaire. Le gouvernement ou son agence sont obligés de rembourser les dépôts assurés quoi qu’il arrive, donc il est préférable de ne pas y toucher. Les dépôts de gros, qui ne sont pas dans la ligne de mire des propositions de la BRI, ont de fortes chances de rester intacts dans le cas de faillites de petites banques, sans quoi les risques pourraient s’étendre aux autres banques et institutions financières. Cela place donc le gros du fardeau sur les épaules des dépôts non-assurés qui appartiennent aux institutions non-bancaires et non-financières. En d’autres termes, tout dépôt qui excède la limite assurée par le gouvernement et qui appartient à un individuel, à une société, à un fonds ou à un compte client géré par un avocat ou un courtier a de fortes chances d’être pris pour cible en cas de faillite bancaire. Toute entreprise qui reçoit des paiements allant au-delà de la limite garantie sur son compte en banque risque également d’être prise pour cible.

Comment quelqu’un qui se retrouve dans une telle position peut-il encore penser que son épargne est en sécurité ? Moins la base des déposants non-bancaires et non-financiers est relative aux autres classes de déposants, plus ces déposants risquent de perdre en cas de faillite bancaire. Ainsi, les dépôts non-assurés sont particulièrement vulnérables auprès des banques qui s’intéressent aux plus petits épargnants, comme les banques spécialisées dans les prêts immobiliers et l’épargne, ainsi que des banques qui favorisent les dépôts de gros.

Quelles sont les alternatives ?

Les déposants non-bancaires non-financiers non-assurés ont trois solutions :

  • Ils peuvent transférer leur argent vers une banque qu’ils estiment plus sécurisée. Cela pourrait permettre d’éliminer un risque spécifique mais pas le risque du déposant, si l’on prend en compte le fait que toutes les juridictions du G20 substitueront les dépôts non-bancaires non-financiers non-sécurisés à l’argent des contribuables en cas de faillite bancaire.
  • Ils peuvent placer leur épargne auprès de plusieurs banques qui ne soient pas liées entre elles afin d’assurer chacun de leurs dépôts. Ce peut être une solution pratique pour les dépôts qui s’élèvent jusqu’à trois fois le montant assuré.
  • Ils peuvent réduire leur dépôt en achetant quelque chose d’autre.

Les deux premières options sont assez claires, mais la troisième demande à être approfondie. La possession directe de monnaie liquide peut être une solution, mais elle s’avère peu pratique pour de grandes quantités de monnaie, dont les gouvernements limitent l’utilisation en imposant des lois sur le blanchiment d’argent, par exemple. Les deux autres alternatives sont d’investir sur des actifs sécurisés tels que les obligations souveraines ou les métaux précieux. Il est possible d’investir sur les métaux précieux par le biais d’actions minières, d’ETF ou d’achat de métal physique.

Apologie des métaux précieux

Le fait même que la BRI ait estimé nécessaire de coordonner les nations du G20 en ce qui concerne leur approche des faillites bancaires prouve que les effondrements bancaires capables de menacer le système financier global sont un risque omniprésent. Les banques centrales savent que s’en prendre aux comptes non-assurés est une question de convenance, et que toute panique qui viserait à sortir les dépôts à risque hors des banques les plus vulnérables peut être contenue par les banques centrales qui agissent en tant que prêteur de dernier recours. Cela repose sur le simple fait que si les dépôts sont déplacés au sein du système ou sont retirés à la faveur de quelque chose d’autre, la monnaie qui se retrouve ainsi libérée ne quitte pas le système bancaire. Il n’en est pas moins que s’en prendre aux dépôts n’est qu’une solution intérimaire, parce que l’idée derrière cette solution extrême est que le système bancaire cesse de se détériorer.

Je n’ai pas l’intention ici d’exprimer ce que je pense de cette proposition et je me contenterai de dire que l’approche de la BRI n’est rien de plus qu’une solution de dernier recours qui ne répond pas aux problèmes financiers et économiques sous-jacents. Les problèmes des gouvernements ne peuvent pas être réglés en appliquant des bouts de scotch sur des banques insolvables.

Les déposants se rendent compte que les gouvernements, qui agissent au nom de leurs contribuables, font tout ce qu’ils peuvent pour assurer leur propre survie. Ils dévaluent l’épargne pour couvrir les dépenses gouvernementales et s’en prennent aux dépôts pour maintenir le statu quo. De nombreux déposants pensent que posséder des obligations à courte échéance et des actifs liés aux taux d’intérêts des banques est très risqué, c’est pourquoi ils ont des dépôts. Il est donc logique de penser qu’une majorité de ces dépôts sera redirigée vers les métaux précieux.


Alasdair MacLeod


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chypre | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chypre | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (21 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Argent déposé sur comptes en banque en France = (estimé => environ ) 2000 000 000 000 € (sur 22 000 000 de comptes ne banque environs )le fond de garantie (celui qui doit garantir vos 100 000€ de dépôt "soit disent" ) garni (fourni si vous le préférez comme cela )d'après les experts indépendants de "seulement" = 2 000 000 000€ ....chercher l'erreur !?(d'après mes calculs savants => 1000 x moins !!!!)
Si 1000 personnes indemnisées à la hauteur des 100 000€ (ce qui ne sera naturellement jamais le cas puisque des riches on s'en fout royalement par dessus le marché !!)!!)les autres ferrons comment ....!??§§*/>)°z²"3#~é
De toutes les façons la garantie pour les 100kl étaient imaginé exclusivement (et uniquement )pour éviter le bank run (donc cette garanti n'existe pas en réalité !!!)mais le vrai problème (ou plutôt encore plus grave ou inquiétant )c'est que si seulement 4 % des français se précipitant demain (pour une raison ou une autre )pour retirer leur économies ou dépôts divers de leur comptes ,les banques (TOUTES )s'effondrant immédiatement -le jour même )puisque "pas assez d'argent" ("ces fameux fonds propres"= ball III )pour payer ces 4% de personnes désireuses de récupérer leur fric ...les 96% autres n'aurons que leur yeux pour pleurer, ou les armes pour zigouiller les banquer véreux et les politiques si gros menteurs (associés du diable )sur le sujet !!
Voila la situation réelle !,....et concernant cette fameuse garantie laquelle n'existe pas naturellement (en + )....après ce qu'on dit de non concordant à cette réalité ne sont que des gros mensonges et manouvres destiné à garder les "moutons bien regroupés ensemble" dans la bergerie pour faciliter leur prochaine tonte ...et c'est prévu pour bientôt croyez moi sur parole ! !
goldzo

samedi 10 août 2013
Avancée
Bienvenue smoosmichel@skynet.be (Déconnecter)
Pas d'abonnement actif. Abonnez-vous ici
Logo
Eco Monde

Mon Compte
Abos
ePaper/PDF
RSS
Contacts
Pub
Boutique
Services aux entreprises

Actualité
Économie & Finance
Culture
Lifestyle
Opinions
Dossiers
Sons & Images
Services
Events
Etudes
LeTemps.ch | Météo
Services
LeTemps.ch | L’édition en ePaper
Publicité

Monde
Suisse
Sciences & Environnement
Multimédia
Société
Séries d'été

Texte - +
Imprimer
Reproduire
Crise samedi 10 août 2013
A Chypre, les épargnants dans le tunnel bancaire
Richard Werly

Tous les dépôts de plus de 100 000 euros sont mis à contribution. La levée du contrôle des changes pourrait prendre des années
Les liens

L’économie de Chypre reste sans perspectives

Les épargnants disposant de plus de 100 000 euros dans les banques chypriotes devront attendre plusieurs années pour espérer récupérer leur mise. Rendu public jeudi à Nicosie par le ministère des Finances, le plan de levée progressive du strict contrôle des capitaux en vigueur à Chypre prévoit quatre étapes, étalées sur au moins deux ans. Cette annonce ­intervient une semaine après l’entrée en vigueur, le 31 juillet, du plan de restructuration des deux principales banques commerciales du pays, Bank of Cyprus et Laiki Bank (la seconde étant absorbée par la première).

Concrètement, le ménage imposé dans les établissements bancaires par le plan européen d’aide de 10 milliards d’euros, approuvé le 12 avril, s’est traduit par une ponction sur tous les comptes d’épargne d’un montant supérieur à la limite garantie de 100 000 euros.

47,5% de certains avoirs

Le 1er août, les détenteurs de comptes concernés à Laiki Bank et Bank of Cyprus ont été informés que 47,5% de leurs avoirs au-dessus de cette limite seraient automatiquement convertis en actions du nouvel établissement bancaire qui résultera de la fusion, afin que les fonds propres de celui-ci at­teigne les 12% requis. Le reste de leurs avoirs restera liquide, mais ne pourra être retiré que par tranches au bout de six, neuf et douze mois. Cette mesure était la condition sine qua non exigée par la troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international) pour recommander l’approbation, début septembre par l’Eurogroupe, d’une nouvelle tranche de prêts de 1,5 milliard d’euros.

Ce ratissage des dépôts bancaires a été rendu possible par l’instauration, en mars, d’un très strict contrôle des capitaux. Il est impossible aujourd’hui à Chypre de retirer plus de 300 euros cash par jour, par compte et par personne. La limite mensuelle pour les virements est fixée depuis mai dernier à 15 000 euros pour les personnes physiques, et 75 000 euros pour les personnes morales.

Faut être totalement jeté d'avoir laissé de l'argent dans ces banques !
Y a pas de frontières chez eux ...
salut mes amis, lisez attentivement cette histoire et analysez..

êtes vous droitier ou gaucher?
si vous êtes droitier et qu'on vous dis d'écrire avec la main gauche, vous allez écrire comme un enfant de 2 ans,n'est-ce pas ?
si vous êtes gaucher et qu'on vous dis d'écrire avec la main droite, vous allez écrire comme un enfant de 2 ans,n'est-ce pas?

Pourquoi je dis çà? c'est le cerveau qui donne l'ordre à la main d'écrire et bien sûr nous écrivons avec la main où on écrit le mieux;
et pourtant le cerveau on ne le voit pas, par contre lui nous voit ,nous entend et nous dirige; donc on peux dire que le cerveau est bien caché.

Imaginez si le cerveau nous donner l'ordre d'écrire avec la main opposée à celle où on écrit le mieux: çà veut dire qu'on sait qu'on va mal écrire et pourtant on le fait quand même, car c'est le cerveau qui la dit et commandé !!

ALORS SI VOUS AVEZ COMPRIS LA MORALE DE CETTE HISTOIRE, ALORS VOUS AVEZ COMPRIS COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME AUJOURD'HUI....

Moralité: la tête pensante, vous ne la verrez jamais, et pourtant ce sont eux qui nous dirige et nous mène tout droit dans le mur...
si vous souhaitez connaître la suite de cette histoire ,répondez moi, merci.....
Qu’est qui s’est passé depuis que monsieur Bernanke est devenu le gouverneur de la réserve fédérale (banque centrale) aux USA ?

Cet homme a décidé de suivre une politique de taux réels très bas, trop bas, ce qui a rendu le dollar hyper compétitif tant le taux de change de la monnaie US est sous-évalué. De ce fait, les comptes courants américains (balance commerciale) se sont améliorés de façon constante depuis quatre à cinq ans au point que les Etats-Unis ont aujourd’hui un solde excédentaire contre le monde entier, à l’exclusion de la Chine et des pays producteurs d’énergie (OPEP).De ce fait, TOUS les autres pays, par solde ne gagnent plus les dollars dont ils ont besoin pour commercer les uns avec les autres et doivent tirer sur leurs réserves de change qui étaient investies bien sur …en obligations Américaines émises par le Trésor US.

Ces ventes déclenchent automatiquement une hausse des taux Américains et le mécanisme infernal de la crise de liquidité internationale y trouve sa conclusion. Tout commence par des taux trop bas, se poursuit par un dollar sous-évalué, se transforme en une amélioration des comptes courants Américains, ce qui force les pays nouvellement en déficit parce que non concurrentiels à vendre leurs réserves de change, ce qui déclenche une hausse des taux aux USA, au risque d’amener les USA en récession (baisse de l’immobilier, quand le bâtiment va , tout va…) ce qui ne fait que renforcer les problèmes des tous les autres pays en général et des USA en particulier. Et tout cela se termine en général par une très forte hausse de la monnaie US, pour que le déficit extérieur US se détériore à nouveau. C ‘est ce que Triffin appelait le paradoxe de la monnaie de réserve.

Pour faire simple je n’ai JAMAIS craint un excédent de dollars tant les grandes dépressions et les graves crises financières internationales n’ont jamais lieu quand il y a TROP de dollars, mais bien quand il n’y en a PAS ASSEZ. C’est ce que j’appelle, « il faut savoir s’il y a plus d’argent que d’idiots ou plus d’idiots que d’argent ». Nous y sommes, IL N Y A PAS ASSEZ D’ARGENT (A noter que le nombre d’idiots en circulation libre permettait aussi d’arriver à la conclusion susvisée)

Les réserves de change déposées à la Fed pour le compte des banques centrales étrangères sont publiées chaque semaine (par la Fed) et pour la première fois depuis longtemps sont en baisse depuis six mois. Je n’ai jamais constaté une telle baisse sans que nous ayons de graves problèmes au niveau des nations qui présentent à la fois un déficit extérieur et un déficit budgétaire importants.

Le dollar Américain depuis cinq ans au moins est contrôlé par des gens qui pensent qu’ils gèrent le dollar du Zimbabwe et qui ne comprennent rien au rôle du dollar monnaie de réserve, ce qui est bien ennuyeux…Devant cette triste réalité, il ne faut avoir dans ses portefeuilles que des positions en cash flow positif, aucune dette surtout en dollar et l’on peut craindre une forte hausse de la volatilité sur les marchés financiers qui semblent avoir bien commencé. Il est urgent (et je me répète) de se mettre une ceinture, des bretelles, un gilet pare balles et un casque.

Charles Gave le 25/8/2013
Cette garantie à hauteur de 100 000 euros,c'est au mieux une belle théorie!Pour beaucoup de gens,notamment tous ceux qui n'ont pas grand chose,mais tous aussi ceux qui ont quelques économies,le seuil annoncé des 100 000 euros "intouchables" est un niveau important.

Ceux qui plus de 100 000 euros d'économies,en fin de compte,ne sont pas si nombreux que cela.Bien sûr qu'il y a tous ceux qui ont des millions et bien davantage pour certains,qui semblent être le plus exposé.Du moins à priori:car les "poids lourds" de l'épargne disposent d'information et de "tuyaux" dont sont privés le comment des mortels.

On a pu le voir dans le dossier chypriote:les grosses fortunes ont été prévenues en amont que des mesures allaient être prises.Il doit être évident à celui qui réfléchit un peu,que ce seuil,à priori conséquent,d'épargnes "protégées" ne tiendra pas au moment ou les décisions vont être prises.Prendre pour argent comptant cette annonce relève de la crédulité.

Je suis convaincu que les gens vont être ruinés.Mais,je constate également à l'instar d'autres intervenants,que les gens sont incapables d'imaginés que le contexte à changé du tout au tout.Que les raisonnements qui ont prévalus longtemps,et qui étaient, jusqu'il y a peu,pertinents,ne tiennent plus.Oui,je me heurte à un mur d'incompréhension et cela me conduit à penser que ceux qui ont raison 1 jour avant les autres passent,durant cette journée pour fous!

Je n'ai pas fait d'étude en économie,je n'ai pas de titre prestigieux,je fais partie,c'est mon avis personnel,des "loosers",mais s'endetter sans cesse et se trouver contraint à une fuite en avant désespérée,ne peut que très mal se finir.

C'est assez désespérant!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Je pense pareil, et ça je me fais des cheveux blancs quand je vois mon père stocker son argent dans son compte tout en essayant au jour le jour d'économiser le moindre euro lors de ses achats, argent qu'il a mis des années à économiser, 37 ans d'usine sur le territoire français, et pourtant, il a toute confiance en ce système, qui n'ésitera pas à effacer ce pourquoi il s'est levé à 3H du mat pendant ces années.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
" Il est donc logique de penser qu’une majorité de ces dépôts sera redirigée vers les métaux précieux. "

Tout à fait logique en effet... sauf qu'entre ce qu'on appelle de ses voeux et ce que l'on observe dans la réalité concrète, il y a des kilomètres. Si les gens n'étaient pas autant manipulés par les désinformations gouvernementales et bancaires, malhonnêtes et continuelles, depuis 2008, au moins, ils auraient déjà opérés la mutation salutaire de leurs avoirs en métaux précieux.
Hélas, la grande majorité reste encore à ce jour, moutonnière, insensible aux transformations radicales qui s'annoncent et qui imposent, de par le fait, un minimum de réalisme et de dynamisme, lesquels ne sont visiblement pas (encore ?) au rendez-vous à ce jour...
Certes à l'évidence, les grands médias ne font pas leur travail correctement.. mais cela ne doit exonérer en rien les citoyens de leur responsabilité. Pourquoi ne montre-ils que peu d'appétit et d'intérêt à connaître les fondamentaux en matière de tout ce qui a trait à la monnaie, son histoire, sa création, son fonctionnement, son rôle, ses limites, etc... puisqu'il semblerait que dans ce monde elle ne soit devenue, hélas, que le fondement grotesque, inique et vain, de tout, pour tout, et en tout... Pourquoi ne se saisissent-ils pas de quelques bons livres, de quelques bons sites internet, de quelques renseignements éclairants auprès de professionnels de l'or, etc... ? Au final, pourquoi bigre, continuent-ils à faire confiance à leur banquier et à leurs chers élus qui eux, savent tout... ? Et cerise sur le gâteau, pourquoi quand il se trouve quelqu'un dans leur entourage qui a le minimum de savoir, de lucidité, de perspicacité, d'avisement, de sagesse, et de courage requis pour faire l'effort de leur dire... ils ne bougent toujours pas ! Pourquoi diable, attendent-ils d'être un jour confrontés à la douleur et l'effroi de constater que le pire est survenu... : le vol du fruit de leur labeur (de toute une vie parfois), la ruine de leur mode de vie et de ses valeurs, le retour à leur asservissement, l'évanouissement de ce qui fût la maîtrise de leur destin, certes relative, mais sans commune mesure avec la misère, la vraie qui vient... C'est effarent de constater à quel point nombre de nos concitoyens sont si éloignés du réel... Ah, abrutissement des masses, quand tu nous tient... Vive le 'progrès' !

_ " Et dire que pour qu'ils arrêtent de vendre de la merde il suffirait qu'on arrête d'en acheter! " Coluche
_ " Quand l'argent meurt, les gens aussi. " Gary North
_ " Quand on est con... on est con ! " Georges Brassens
_ " Et quand on est con, on a les dirigeants et le 'système' qu'on 'mérite' ? " NdL*
_ " Chacun a déjà pu constater qu'en France, les 'merdias' sont con tenus ! " NdL*
_ " La vérité est rare, et pourtant l'offre a toujours été supérieure à la demande. " Josh Billings
_ " ll y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements " Honoré de Balzac
_ " Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions que l'on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances. " René Descartes
_ " Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles. " William Shakespeare
_ " Le problème n'est pas ce que nous ne savons pas, mais ce que nous tenons pour sûr et certain et qui ne l'est pas. " Marc Twain
_ " Certaines personnes tombent un jour ou l'autre sur la vérité, la plupart d'entre elles se relèvent et passent leur chemin ! " Winston Churchill
_ " La vérité est si obscure en ces temps et le mensonge si établi, qu'à moins d'aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître. " Blaise Pascal
_ " Ne parle pas d'argent : je n'adore pas un dieu qui se donne si vite au dernier des drôles (devise des français ? ; NdL*). " Euripide
_ " En vérité, les convictions sont plus dangereuses que les mensonges. " Friedrich Nietzche
_ " La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe. " Jacques Prévert
_ " On n'est pas moins fautif en ne faisant pas ce qu'on doit faire qu'en faisant ce qu'on ne doit pas faire. " Marc Aurèle
_ " Admirez-vous les uns les autres. " Émile Verhaeren
_ " La Torah de l'Economie : il n'y a pas de repas gratuit, tout le reste n'en est que l'explication. " Milton Friedman
_ " Il est bon de s'arrêter et de prendre le temps de réfléchir à chaque fois que l'on se trouve du coté de la majorité. " Mark Twain
_ " Et ceux que l'on voyait danser étaient considérés fous par ceux qui n'entendaient pas la musique. " Nietzsche
_ " Quiconque détruit un préjugé, un seul préjugé, est un bienfaiteur du genre humain. " Chamfort
_ " Les hommes sont comme les animaux : les gros mangent les petits et les petits les piquent. " Voltaire
_ " L’homme est un être raisonnable, mais les hommes le sont-ils ? " Raymond Aron
_ " La raison a beau crier ; elle ne peut mettre le prix aux choses. " Blaise Pascal
_ " Le papier, c’est la pauvreté. Il n’est rien de plus que le fantôme de la monnaie. " Thomas Jefferson
_ " Les banques centrales sont la plus grande escroquerie inventée pour dépouiller un public ignorant. Leur ennemi éternel est l'or. " Richard Russel
_ " Un gouvernement est un courtier en pillage, et chaque élection est une sorte de vente aux enchères par avance de biens à voler. " H.L. Mencken
_ " La propriété privée est la plus importante garantie de la liberté (qui sont pourtant de plus en plus délibérément et dangereusement baffouées ; NdL*). " Friedrich von Hayek
_ " L'art de gouverner consiste à prendre le plus d'argent possible à une catégorie de citoyens afin de le donner à une autre. " Voltaire
_ " Tu ne voleras pas, sauf à la majorité : 11ème Commandement " MàR ; 24hGold
_ " Parce que c'est l'argent qui gouverne le monde, il importe de savoir qui gouverne l'argent. " MàR
_ " Il est dangereux d'avoir raison lorsque le gouvernement a tort. " Voltaire
_ " Il faut choisir entre déficit et esclavage. " Jacques Rueff
_ " Il est rare que la liberté soit perdue d’un seul coup. L’esclavage est si terrifiant pour la plupart des hommes habitués à la liberté, qu’il faut leur ôter celle-ci par degrés et déguiser celui-là de mille manières pour qu’ils s’y habituent progressivement (Depuis 1913, force est de constater qu' 'Ils' -FED, BoE, BRI, etc...- ont eu tout le temps nécessaire pour opérer leur basses besognes d'avilissement des monnaies, des peuples et de la démocratie Occidentale. Le seul ennemi qui leur résiste encore et toujours, c'est l'or et l'argent ! ; NdL*). " David Hume
_ " La liberté n'est rien d'autre que la possibilité d'essayer de faire mieux. " Albert Camus
_ " Soyez résolus de ne servir plus, et vous serez libres. " Etienne de la Boetie
_ " Pour rester libre, il faut avoir appris à résister. " Dietrich Bonhoffer
_ " Le monde ne sera sauvé, s'il peut l'être, que par des insoumis. " André Gide
_ " Pour créer un hérétique, il faut dix fois plus d'intelligence que pour former un orthodoxe. " Edouard Herriot
_ " La connaissance de ces quelques personnes qui ont pris le temps et l'effort d'étudier l'histoire de la monnaie sera nécessaire un jour. Lorsque le temps sera venu, cela servira à mettre fin aux souffrances de l'humanité et à relancer l'économie mondiale en remettant le système financier mondial sur une base monétaire stable : l'or. " Ferdinand Lips ; https://fr.goldbroker.com/news/or-arme-politique-38.html 03112011.
_ " Un individu conscient et debout est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille individus endormis et soumis. " Gandhi
_ " La règle d'or : c'est celui qui a l'or qui fait les règles ! " Loi de Murphy
_ " Aurum et argentum comparendi sunt (Il faut acheter de l'or et de l'argent). " MàR ; 24hGold
_ " Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses (même si 'un peu' d'or et d'argent peuvent servir, quand même ! ; NdL*). " Socrate



Encore merci à Alasdair MacLeod pour son partage de connaissance et pour son apologie des métaux précieux !
*NdL = Note de L'auteur
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Rien qu'à votre surnom, on sait que vous voyez le futur dans le chaos... Si comme vous dîtes "les gens n'étaient pas autant manipulés par les désinformations gouvernementales et bancaires, malhonnêtes et continuelles, depuis 2008, au moins, ils auraient déjà opérés la mutation salutaire de leurs avoirs en métaux précieux", pensez-vous que si ils l'avaient fait, l'économie ce porterait mieux???
Evaluer :   0  6Note :   -6
EmailPermalink
Dois-je supposer par votre post aux sous-entendus tendancieux que (ne loupez pas le point d'interrogation, à la fin de la série de mes questionnements !):

_ vous n'avez probablement pas lu l'article d'Alasdair MacLeod,
_ vous ne m'avez probablement pas lu,
_ 'le trésor des belles maximes' d'auteurs mûrs, éclairés, intelligents, etc... ne vous a apparemment, ni touché, ni même effleuré...,
_ si toutefois vous avez tout lu, vous n'avez décidément rien compris, auquel cas ce site n'est pas fait pour vous...,
_ vous manquez probablement des qualités nécessaires pour apprécier la profondeur, la portée et la gravité des enjeux prégnants actuels,
_ formuler un court, furtif et péremptoire avis 'en passant' n'en a jamais fait une affirmation ni avérée et encore moins révélée...,
_ vous avez trop d'épargne en banque pour vous permettre de condescendre à ce que le gouvernement vous la prenne... ou à contrario
_ vous n'en avez aucune et que peu vous importe, sauf bien sûr, à continuer d'attendre de l'Etat-Providence qu'il vous traite comme un enfant et s'occupe continuellement de votre passé, présent et avenir... tel nombre de nos concitoyens irresponsables dont je me gausse dans mes billets...,
_ vous manquez 'd'affirmation de soi', voire de personnalité, en ayant besoin de vous retrancher derrière le pronom impersonnel 'on', également afin de vous donner artificiellement un peu plus de poids...,
_ l'emploi simplet et suranné du terme 'surnom' là ou les internautes emploient le terme 'pseudo' ou la limite 'avatar', atteste d'un trait psychologique de type 'ringard', ce qui n'est pas dénué de cohérence non plus, du fait que vous n'êtes probablement plus tout jeune...,
_ formellement, l'usage d'une vingtaine de mots seulement, laisse les lecteurs apprécier deux fautes de français et une de traitement de texte...,
_ votre ton laisse transparaître un certain dédain, une pointe d'ironie, un certain rejet de la notion de contradictoire voire de débat 'ouvert', un sentiment de 'voici mon sentiment... un point c'est tout... et n'y revenez plus !', dissimulé fallacieusement derrière une question... trois trois points d'interrogation marquants, eux, un agacement certain tendant à rendre vaine la réponse éventuelle de 'l'étranger à votre avis'... propension majorée par la crainte d'une réponse qui vienne à nouveau perturber, déranger des certitudes 'névrotiquement' ancrées... mais encore, volonté de donner la leçon' en veillant à rester soi-même imperméable... En effet, c'est tellement plus grandissant et courageux ainsi !
_ votre emploi de la formule négative d'introduction 'rien qu'à' alors que vous m'attribuez, à tord, un regard négatif sur le futur, est révélatrice d'un lapsus n'étant autre que le reflet de votre propre sentiment... cette forme de 'grossièreté' en est même assez risible...
_ etc... ?

Ce à quoi je suis en mesure de vous rétorquer : 'Poser la question c'est y répondre...' et de passer mon bonhomme de chemin pour des choses plus gratifiantes, substantifiques et positivement tournées vers l'avenir... à moins... que je me sois beaucoup trompé ou pis encore que j'ai à me renier ?
'va savoir Charles'... la vie est tellement riche en surprises, parfois ! Pour l'heure ce n'est pas la votre qui en est une, et croyez-moi, c'est un euphémisme !
Allez, au point où j'en suis... cher francilien, je vais vous gratifier d'une minute supplémentaire de mon temps, pour une dernière réflexion. Après, juré, craché... je me libère !
Je ne saurais que trop vous inviter à creuser, ne serait-ce qu'un peu plus seulement, l'information économique, celle de la 'vraie' économie, laquelle vous fait visiblement et indubitablement défaut. Puissiez-vous un jour, avoir la joie de vous surprendre en vous écriant 'eurêka' ! après avoir accédé à une minimum et juste compréhension du rôle de l'or (et de l'argent) dans son acception globale, i.e. en assimilant bien la signification fondamentale et essentielle que représente le bouclier protecteur et salutaire de ces précieux métaux. Il n'en tient qu'à vous et à vous seul, mais cela ne va pas sans un minimum d'effort évidemment. Il va de soi que notre cher gouvernement ne vous sera d'aucun bon conseil ni aide en la matière ! D'où le fond de votre assertion tant hasardeuse qu'erronée... et d'où ma présente 'prêche compatissante de bon samaritain pour quelqu'âme égarée' sur un site trop beau, trop grand, trop bon, trop fort pour elle... qui je l'espère sincèrement ne restera pas vaine...
Quoiqu'il en soit et sans rancune aucune, je vous souhaite une bonne continuation.

Au fait, comment ça va, toi ? Il fait beau à Paris ? ...parce qu'Evelyne Dhéliat, ma foi.... semblait un peu trop à poil, même si le plateau Tv est surchauffé... m'enfin parles-en quand même à Zézette la baltringue... que René le beauf... il a encore paumé les clés du camion... et pour l'or... bof ! y paraît que c'était du plaqué, alors m'en fous... çà vaut pas mes tiagues ni mon futal... ah que des tocards ! bon ciao, t'façon on s'voit au bar t'à l'heure... on s'filera des beignes... laisse-bertom... j'pige que dalle à la féraille dorée mais la chute est rigolote ! Ouarf !
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Vous êtes à faire interner ma parole? Pensez à descendre de votre arbre de temps en temps, ça ne peut vous faire que du bien.

Bonne journée.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Dans le mille !
Je ne suppose plus... vous venez de m'en donner 'l'éloquente' confirmation !
Je ne me suis donc pas trompé, ni n'aurais à me renier.
J'aurais fait mon possible...
Ma conscience est sauve, mon or aussi : mon bel avenir s'ouvre devant moi...
'Chacun sa route, chacun son destin... passes le message à ton voisin. ' Tonton David ; 1994
et pour l'ignare méprisant... c'est : 'Circules et marche à l'ombre...'


_ " Le dédain est la générosité du mépris (de la part de Michel75 ; NdL*). " Victor Hugo ; Extrait du Philosophie prose 
_ " La plupart des mépris ne valent que des mépris (après avoir usé de longanimité... alors oui, au final c'en devient une nécessité... parfois ; NdL*). " Montesquieu
_ " On n'est pas là pour se faire engueuler. " Boris Vian 
_ " La supériorité est toujours odieuse. " Euripide
_ " On ne peut bien se moquer que dans le respect. " Nasser Djemaï
_ " Quite a passer pour un 'con' autant passer très vite... " camcam
_ " Quand je me regarde je me désole ; quand je me compare je me console... " Proverbe québécois
_ " Certains cherchent des maîtres... d'autres cherchent des chemins ; certains ne cherchent rien... d'autres cherchent la merde ! " NdL*
_ " La bêtise a le droit d'être gratuite, mais elle ne saurait s'affranchir des conséquences... " NdL*
_ " Je veux m’assurer de ne pas me faire avoir. " Mac Slavo - ShtfPlan
_ " Souviens-toi d'oublier... " Friedrich Nietzsche 
_ " L'objet de la vie n'est pas de se trouver du côté de la majorité, mais d'éviter d'être du côté des imbéciles. " Marc Aurèle 
_ " Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles. " William Shakespeare
_ " Aujourd'hui il n'y a pas que les intégrismes qui menacent les valeurs républicaines, citoyennes... il y a le savoir affecté qui est pire que l'ignorance. " NdL*
_ " L'habituel défaut de l'homme est de ne pas prévoir l'orage par beau temps. " Nicolas Machiavel
_ " N'importe quel imbécile intelligent peut rendre les choses plus grosses et plus complexes. Il faut une touche de génie et du courage pour aller dans l'autre sens.. " Albert Einstein
_ " Pour rester libre, il faut avoir appris à résister (et à se défendre, en priorité de la connerie ambiante... ; NdL*). " Dietrich Bonhoffer



*NdL = Note de L'auteur
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Vous en oubliez un :
_ "Celui qui lui tranchera la tête s'appropriera toute sa puissance. A la fin, un seul d'entre eux survivra." (Le frère d'Alasdair.)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Teubass
Vous déclarez dans votre profil, non sans humour, ainsi que cela ressort par ailleurs de vos interventions appréciables, 'vos intérêts variés et touche à tout'... c'est peut-être pour çà que je n'ai pas compris votre post sybillin (?) pour vous, mais pour moi... hébraïque ! Désolé, mais si je veux parvenir à décrypter vos présents 'mots d'esprit', il va falloir que vous m'aidiez ! Avec plaisir, vous lire...
Salutation.
Oh c'était juste pour fêter mon 100 ième message, je voulais faire une blague débile avec MacLeod, chaque fois que je lis ce nom, je pense a Highlander... Ce sont des phrases du générique de la série !! Je trouve que ça collait bien avec votre post... mais j'ai compris, j'arrête les blagues débiles ;)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
on est tous à peut prés d'accord sur le contenu de cette page .................mais quelle solution pour garder des liquidités sans risquer de se faire tondre
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink

La boîte de sucre, comme pépé.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La lessiveuse, comme mémé
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La pile de drap comme tata
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Les lingots dans la caravane, comme... oups j'ai failli en dire trop :p
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
la réserve enterrée, comme médor.
la solution = CHEZ SOIT !!(bien planque naturellement )...en sortant "tout votre argent du compte" et en laissent le "stricte minimum" pour couvir les prélèvements mensuels courant (certes un peu e gymnastique au programme ,mais c'est 10 x mieux que de prendre des risques de voir son pognon "s'envoler" un jour...et c'est ce quia arrivera juste un peu de patience !! )
je fait cela il y déjà 1an presque (j'ai sortis presque tout mon pognon avec ma carte de la BNP (non sans mal puisque plusieurs opérations de retrait étaient nécessaires ))et via DAB's et je remet de temps en temps au guichet automatique à l'intérieur de la banque du "cash".. ((sans contact physique avec des individus malveillants et mal intentionnés derrière les quiches donc ))tout juste nécessaire pour faire une transaction un peu plus volumineuse (et que je réalise immédiatement après dépôt )je ne dépense plus que le stricte minimum pour vivre avec ma femme ces derniers temps ....j'ai viré toutes els dépenses inutiles et tout ces trop perçus par ces escrocs comme assurance maison ,voiture, mobile,
je remet chaque mois exactement la somme nécessaire au fonctionnement mais pas un centime de + !....
naturellement se serait prudent d'avoir un justificatif "d'où vient cet argent dépose en liquide sur votre compte "(en cas d'un contrôle éventuel ) et c'est facile puisque c'est l'argent qui à été retiré du compte avec tickets des sorties à l'appuis !(au fait simple comme bonjour )
le but naturellement (vous l'avez compris!) est "de ne jamais laisser sur un compte ne banque un sous de plus que stricte nécessaire",.. car pas possible tout de même de se passer totalement d'un compte
Une fois que avez sortie du cash avec 50% de votre argent disponible (ou même depuis votre banque vous effectuer virement ,ou vous faite un cheque ((que al banque est obligé de payer !!))fait vers une officine d'achat d'or )vous achetez " des pièces d'or " ou même (encore mieux !)des " lingots d'1kg " si vous avez un peu plus de moyens (en Belgique de préférence non pas tellement pour cacher l'achat, lequel vous êtes en droit d'effectuer là ou bon vous semble ((a vous de déclarer après au fisc ou pas !??))mais à cause des commissions bcp moins élevées chez eux )
Vous attendez (tranquillement sans vous souciez des cours momentanés surtout ) que l'or "s'envole de nouveau"!!... et sa malgré l'attaque ...(correction sur le prix "l'or papier" certes violente ,mais tout aussi désespéré de la FED et laquelle ne réussira pas à descendre les cours de l'or de toutes les façons malgré la manouvre frauduleuse ) ...de ces derniers temps.... (car il s'envolera de nouveau vers le haut ,tellement que la demande pour l'or physique à grimpé et notamment en Chine et en Inde ,sans parler de la BC Russe ,Basilienne ,et les BC des pays émergents toutes en Blok réunies contre le dollars !!!)....et vous revendez votre or quelques années après avec une PV de plusieurs centaine de %
Voila une façon (certes cela peut paraitre un peu "archaïque", ou bizarre même ,..pour les "non initiés" ou surtout "mal renseignés" )de gérer "votre argent"(et votre avenir surtout !) mais croyez moi c'est la seule prudente de nos jours !,...sinon il pourrons (et le ferons !!!)vous ruiner en 2 temps trois mouvement
Après c'est à vous de voire ,....mais vola une suggestion pour comment de procéder sans "se faire avoir" ni "se faire voler son frik" par les banquier véreux .
Ahah ça sens le Olivier Delamarche ;)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est un abus de langage que de parler de "dépot bancaire". Le mot dépot implique que le déposant garde la propriété du bien déposé, en l'occurence de l'argent, et que la banque doit lui rendre à première demande.

En réalité il n'en est rien. Le "déposant" prête de l'argent à la banque, il n'en est donc qu'un créancier comme un autre.

Plutot moins qu'un autre, d'ailleurs, comme vient de le démontrer la crise à Chypre.
Evaluer :   12  1Note :   11
EmailPermalink
Il faut effectivement faire très attention aux dépôts que l'on a dans les institutions bancaires. La solution imposée à la crise chypriote, c'est à dire la confiscation d'une partie (qui tend d'ailleurs de plus en plus la totalité) des dépôts bancaires supérieurs à 100.000 EUR, apparaît de plus en plus comme la solution qui sera appliquée dans le futur pour la résolution des problèmes bancaires. Les dirigeants européens multiplient les messages en ce sens.

Mais il ne faut pas être dupe. La garantie des 100.000 EUR restera théorique. L'activation réelle de cette garantie serait insupportable pour les Etats, c'est à dire pour les contribuables... En cas de crise profonde, après avoir ponctionné les dépôts supérieurs à 100.000 EUR, on finira quand même par toucher aux dépôts inférieurs à ce montant. Il n'y a pas d'alternative. Chypre ouvrira peut être la boîte de Pandore...
Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
"Il n'y a pas d'alternative."
ouais, le TINA adoré par tatcher ...
Bien évidemment qu'il y a des alternatives. plein même. sauf qu'elles vont à l'encontre des puissants qui financent et contrôlent les élus, le 1% qui spolie tout le reste de la planète. elle est là la vraie gangrène. raser le 1% aux USA rapporte plus que raser 60% de la population en partant des moins riches. ça n'arrivera (peut-être ...) que lorsque ce 1% sentira le vent du boulet qui passe et réalisera à quel point la situation est tendue pour eux. malheureusement le dernier test chypriote a bel et bien montré que les prisons mentales formatant les esprits depuis le plus jeune âge sont extrêmement efficaces et que pour l'instant tout est bel et bien sous contrôle.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Excellente remarque ! Si on tondait ces 1%, on réglerait le problème une fois pour toute ! D'autant que ce sont eux qui, pour la grande majorité d'entre eux, se sont gavés depuis des années !

Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
D'autant plus que ces 1% ne représentant pas de danger pour la "paix sociale ou civile" (ils ne manifesterons même pas une fois tondus ou anéanties ...car cela ne servira à rien et ils se ferons tabasser par les SRS en plus et se feront cracher dessus par tous ces haineux de gauche et extrême gauche ,lesquels applaudirons en plus les mesures des "confiscations "et des "spoliations" ((vols )) haut et fort de ces salauds qui se sont enrichies sur "leur dos" pendant des années !!???..la lute des classes fera ravage et les "ouvrocs" et toutes les "concierges" sortirons dans la rue faîter l'évènement comme ça se doit en scandant salopards bien fait pour vous !....en jetant au passage des tomates & œufs pourris sur ces "salopards" des riches des qu'ils arriverons à débusquer un quelques part !!
Les rentiers et les fortunés en règle générale sont "déjà condamnés" (c'est déjà prévu !!!!)pour sauver "le système "et la finances (les banksters en 1er lieu puis les états en faillite ) partie en vrille complètement et lequel deviens totalement incontrôlable ......cela leur pend au nez aux "rentiers" et autres "richards" !!!..il ferait mieux de prendre toute leur précautions avant le massacre !!
Plus facile de ponctionner tout l'argent de quelques 200 000 riches en France (et ailleurs aussi naturellement ) que de ponctionner l'argent des 4 500 000 d'agriculteurs ou 12 000 000 d'ouvriers ou 17 000 000 de retraités .....cela semble bénéficier de une logique implacable !
l'anesthésie des "possédants" à déjà commencé mais la vrai "tsunami" arrive !!!...quant on pense que "gauchos" ont rectifié leur estimation de "celui qui est riche en France" des 4500 € net à seulement 1850 € net !!!!...on sait que la messe est dite pour tous ceux qui seront classifiés dans les catégories au dessus (c'est hallucinant à quel point tout ceci est misérable et à quel point les politiques dans ce pays ont perdus les pédales ou en tout cas tout sens des réalités )!...
Achetez tous massivement de or physique mes "chers confrères"..... (cachez le bien surtout !!!)sinon c'est la mort au bout de la corde qui nous attends ,si vous restez dans le système tel qu'il est ,et "surtout" tel qui se profile à l'horizon !
Acheter de l'or oui
mais à combien...
999 ?
Donc en cas de crise il faut simultanément changer de système monétaire/bancaire et de système politique.
Tous les faillis de toutes sortes doivent tomber.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Une seule chose doit changer, c'est le citoyen, ce système existe grace à nous, on pourrait dire à cause de nous, mais ça plaierait pas à certains.

Si la population comprenait le peu de chose que l'on comprend, nous, ici, le système s'effondrerait très vite, les gens commenceraient par ne plus vouloir payer d'impôts, car il va directement dans la poche des voleurs, tout en haut, rien qu'avec ça, la république subierait un séisme de 10 :P

Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Acheter de l'or oui mais à combien... 999 ? Lire la suite
clair et net - 02/08/2013 à 07:25 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX