Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les dégâts collatéraux de la politique américaine !

IMG Auteur
Publié le 05 septembre 2013
1560 mots - Temps de lecture : 3 - 6 minutes
( 30 votes, 4,6/5 ) , 24 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
24
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 

Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Oui, je sais, avec un titre pareil, vous vous dites, ça y est ! Le père Sannat repart dans ses logorrhées américanophobes ! Eh bien non, pas du tout !


Je ne vais même pas vous parler de l’Irak, de l’Afghanistan, de la Somalie ou de toutes les dernières expéditions militaires qui furent toutes un succès pour la démocratie et les populations civiles de « Captain America ». Je ne vous parlerai pas plus des munitions à l’uranium appauvri qui sont excellentes pour la santé des zenfants et qui permettent d’augmenter la fertilité des sols et donc les récoltes luttant ainsi efficacement contre la faim dans le monde.


Non, aujourd’hui, je vais vous parler de la FED, la Banque centrale américaine dont le gouverneur est démissionnaire et dont le successeur n’a pas encore été nommé dans la mesure où le président Obama semble avoir du mal à trouver un consensus autour des candidats pressentis.


Vous n’êtes pas censés être sans savoir (j’adore cette expression qui n’a ni queue ni tête) que la FED a décidé d’arrêter ses « quantitative easing » prochainement et progressivement puisque tout va tellement mieux que bien et que la croissance est tellement forte que les économies américaine et mondiale n’ont plus besoin de programmes de stimulation monétaire.


Au G20, les Brics se montrent furieux !


L’AFP nous apprend qu’aujourd’hui la « réunion des chefs d'État du Brésil, de Russie, d'Inde, de Chine et d'Afrique du Sud a été ouverte peu après 11H00 GMT par Vladimir Poutine, accompagné de ses ministres des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et des Finances, Anton Silouanov.


L'objectif de la rencontre est de mettre au point "une approche commune concernant les principaux sujets du sommet du G20", qui doit s'ouvrir plus tard dans la soirée, a expliqué le chef de l'État russe.»


Très diplomates, les Russes ont procédé aux circonvolutions de rigueur :


"L'économie mondiale est dans une situation bien plus stable qu'il y a cinq ans", à la création du G20, a observé jeudi la conseillère du Kremlin, Ksénia Ioudaéva.


La croissance se renforce dans la plupart des pays riches, l'Europe est sortie de récession mais "il existe des risques liés à la fin des mesures de relance aux États-Unis", a-t-elle averti.


Tout le problème est dans le « mais » !


En ce qui me concerne, je suis un garçon plutôt franc et direct, ce qui ne cesse d’agacer ma femme qui trouve que je manque de diplomatie. C’est vrai qu’appeler un chat un chat, c’est très délicat par les temps qui courent d’extrémisme de politiquement correct….


Il faut donc toujours commencer sa phrase par des compliments, félicitations, pour noter des progrès significatifs, une évolution très positive de la situation, une stabilisation salutaire et autres crétineries d’usage. Sinon, comme dit ma femme, « on ne t’écoute pas, tu braques l’auditeur »…


Il n’empêche qu’au bout du compte, la phrase importante c’est : « Il existe des risques liés à la fin des mesures de relance aux États-Unis… »


Ce qui semble doux aux oreilles en langage diplomatique et rassurant signifie qu’en fait on est face à un immense bazar et que tout le système menace de nous péter à la figure… Mais c’est sûr que dit comme ça, c’est moins vendeur…


Le massacre des monnaies des pays émergents !


Comme le dit très bien l’AFP, « conséquence du projet de la Banque centrale des États-Unis de réduire son soutien à l'économie, les monnaies émergentes piquent du nez. La roupie indienne a perdu environ le quart de sa valeur depuis le début de l'année, le réal brésilien 15 %, la lire turque plus de 11 %, le rouble russe 10 %, poussant les autorités monétaires de ces pays à engager des sommes considérables sur les marchés pour défendre leur monnaie ».


La plus grande déstabilisation mondiale


Ils sont super sympas nos zamis les Zaméricains qui ont toujours considéré que le dollar était leur monnaie mais notre problème, ce qui résume parfaitement la stratégie étasunienne.

Ils ont donc, depuis le début de la crise en 2007, inondé le monde entier de liquidités, créé des bulles spéculatives immenses et mondiales, déstabilisé l’ensemble des marchés financiers, qu’il s’agisse des marchés actions, des devises ou encore du marché obligataire.


Depuis plus de cinq ans, l’ensemble des prix des actifs est en réalité biaisé par cet afflux de liquidités.


En économie – et l’exemple soviétique en est l’une des plus belles illustrations sans en être la seule évidemment –, lorsqu’il y a un problème majeur dans la fixation des prix, alors les décisions des agents économiques deviennent erronées ce qui provoque, lors du retour à la réalité toujours inéluctable, une crise gigantesque.


Alors évidemment, maintenant que tout le monde se dit que la FED va vraiment tenter de le faire (et je maintiens que cela ne va pas durer très longtemps), on commence à voir apparaître quelques craquements très inquiétants.


Le taux à 10 ans américain a presque doublé en moins de 6 mois !


Regardez ce graphique : http://www.marketwatch.com/investing/bond/10_year

Il s’agit du taux d’emprunt à 10 ans des États-Unis. En moins de 6 mois, il a presque doublé. Je vous rappelle que c’est le même phénomène qui a précipité la Grèce, l’Espagne ou le Portugal vers des demandes d’aides financières internationales.


Avec plus de 100 % de dettes sur PIB, pensez-vous que les USA soient en mesure de voir tripler ou quadrupler leur taux d’emprunt ? Et encore ! Nous ne parlons là que d’un phénomène d’anticipation car pour le moment, l’arrosoir de la FED continue à déverser tout ce qu’il faut sur les marchés.


Il n’y a plus suffisamment d’acheteurs pour les bons du Trésor américain. C’est la FED qui, désormais, finance plus de 60 % du déficit de l’État fédéral…


Et cette hausse des taux va se poursuivre


Cette hausse des taux ne peut que se poursuivre jusqu’à ce que les rendements soient suffisamment attrayants pour les zinvetisseurs qui, du coup, se retirent de tous les autres actifs sur lesquels ils s’étaient positionnés. C’est ce phénomène qui explique l’effondrement des devises des pays émergents.


Si les monnaies de ces pays s’effondrent, cela va leur créer de véritables problèmes sociaux puisque tous les produits importés vont augmenter d’autant… 15 % de baisse de la roupie indienne cela signifie pour l’indien du coin 15 % de hausse sur le prix du blé ou encore le prix du litre d’essence… C’est dramatique pour la stabilité sociale de ce pays, d’où leur colère à peine contenue au G20.


"Être conscients des répercussions"


Les investisseurs, anticipant une hausse des taux aux États-Unis, y reviennent et les économies émergentes subissent des fuites massives de capitaux qui pèsent sur leurs devises nationales.


Les États-Unis "devraient être conscients des répercussions de leur politique et prendre leurs responsabilités en ce qui concerne la stabilité de l'économie mondiale", a estimé jeudi le vice-ministre chinois des Finances, Zhu Guangyao.


Ce qui, en langage diplomatique chinois, signifie "attention, nous sommes très fâchés et si ça continue, on va vous créer un étalon-or dans le dos et tuer votre dollar…"


Quant aux autorités américaines, elles restent sur leur ligne de communication officielle à savoir « que si la politique de la FED devenait moins généreuse, cela serait "parce que l'économie américaine se renforce, ce qui est clairement positif pour l'économie mondiale" comme l’a rappelé la sous-secrétaire au Trésor, Lael Brainard.


Vous noterez au passage l’emploi du conditionnel et du "si"… "Si la politique devenait moins généreuse", ce qui laisse planer quand même quelques sérieux doutes sur l’arrêt plus supposé que réel des injections de liquidités et de fausse monnaie.


Nous allons donc à grands pas vers un grand krach… Il sera global et monumental… Et on pourra sans doute dire, comme pour la crise de 1990… que c’est à cause de la guerre en Irak… heu pardon,… la guerre en Syrie !


À demain… si vous le voulez-bien !!


Charles SANNAT


Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/




Mes chers amis, nous nous lançons mercredi prochain dans une conférence par internet que j'aurais le plaisir d'animer. Alors je n'ai pas tout compris car c'est hyper technique de mon côté mais l'idée c'est que l'on m'a dit de vous dire de cliquer ici pour vous inscrire


Pour vous inscrire ici : www.lecontrarien.com


On me dit qu'il faut que je vous précise plusieurs choses :


- Suite à votre inscription, vous recevrez prochainement (début de semaine prochaine) un email vous indiquant l'adresse web pour se connecter et assister à la conférence.

- Attention seulement 100 places disponibles : seuls les 100 premiers connectés à la web-conférence pourront assister en direct à la présentation et me poser des questions.

- L'inscription ne garantit pas une place, puisque tous les inscrits auront l'adresse de la conférence. Mais seuls les 100 premiers connectés pourront assister à la réunion. Si on limite les inscriptions à 100, la salle ne sera pas pleine (au moins 30% d'absents), ce serait dommage.

La limitation à 100 participants est en revanche nécessaire pour gérer la partie question/réponses....


Voilà je vous souhaite bonne chance pour vous inscrire et tenter cette nouvelle expérience! En ce qui me concerne je serai là et je vous retrouverai presque en vrai avec un immense plaisir pour un échange qui je l'espère sera très riche. A très bientôt.


Charles


http://www.boursorama.com/actualites/au-g20-l...4fdc75ed4496787

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Afrique Du Sud | Brésil | Chine | Grèce | Irak | Portugal | Russie | Syrie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Afrique Du Sud | Brésil | Chine | Grèce | Irak | Portugal | Russie | Syrie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (30 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Un ancien ambassadeur!
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/09/09/syrie-la-lettre-dun-ancien-ambassadeur-de-france-a-francois-hollande/#more-51657
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Obama est tombé encore plus bas que terre, c'est moi ou il montre enfin qui il est, un pauvre type, au bar du coin j'en ai vu des moins idiots et des mieux éduqués.

http://www.newyorker.com/online/blogs/borowitzreport/2013/09/g20-ends-abruptly-as-obama-calls-putin-a-jackass.html

Comment poutine arrive à garder son calme, c'est un mystère.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Parce que c'est un Russe avec beaucoup de sans froid ( il vit dans le nord) à la provocation de Obama l'africain, mais ce que je retiens c'est que Obama voulait provoquer Poutin pour avoir plus d'excuse et l'accuser de ce qu'il aurait répondu puisque Obama est aux abois sur tous les plans, même les militaires sont en train de le laisser.

C'est très intéressant de noter que Londres (je ne parle pas de Cameron totalement discrédité) a déjà fait volte face aux Américains et leur faux dollar en accordant leur appuis à la Chine pour le commerce directe avec leur reminbi sans passer par le dollar. Comme ex empire, les Anglais non pas perdu leur griffes, ils ont encore l'esprit de l'ex empire et démontre encore de bien savoir lire le futur, ce qui n'est pas le cas pour Paris.
L'Angleterre à toujours suivi son propre chemin, personnellement je ne les ai jamais vu baisser la tête face aux Etat-Unis, lorsqu'ils décident quelque chose c'est avant tout pour leurs intérêt, ce ne sont pas des suiveurs contrairement au reste de l'Europe.

Selon moi dans la hiérarchie de ce monde, le royaume uni est au dessus des Etat-Unis, mais bon faut creuser dans les marrécages de l'histoire pour en venir là, pour le moment point besoin de le faire, l'avenir facilitera les choses. ^_^
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Tout dépend de ce que l'on cherche.
Quand on cherche la bagarre, sans succès, une provocation est bien souvent nécessaire.

Au delà des intentions belliqueuses (et Dieu sait s'il y en a eu dans le passé) je relève effectivement le niveau de finesse et de diplomatie... On sirote du distillat... c'est pas du Bismarck.

Et ce sont les mêmes qui s'étaient offusqués comme des vierges effarouchées au moment du "buter les Tchéchènes jusque dans les chiottes".
C'était une satire de Borowitz, il ne fallait pas prendre ça au sérieux !
http://allainjules.com/2013/09/07/parti-pris-syrie-barack-obama-perd-son-sang-froid-et-traite-vladimir-poutine-dane-et-de-connard/
Lire la fin.
Avec Power, la diplomatie américaine est un théâtre d'ombre.
Syrie: Washington affirme avoir épuisé les moyens pacifiques

http://fr.rian.ru/world/20130907/199240637.html

Retour en arrière sur les exactions de l'équipe Power.
http://www.youtube.com/watch?v=9WpvgM4hMYw
Pearl Harbor était une attaque limitée sans bottes sur le sol.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ce n'était que le début d'une série d'ingérences mondiales. Je pense que cette fois-ci , la Russie et la Chine ne laisseront pas agir sans répliquer .
Semaine torride en prévision .
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Début du bail in généralisé :

La Pologne saisit les fonds de pension privés.

http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2F2013-09-06%2Fpoland-confiscates-half-private-pension-funds-cut-sovereign-debt-load
trad:
http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.zerohedge.com%2Fnews%2F2013-09-06%2Fpoland-confiscates-half-private-pension-funds-cut-sovereign-debt-load

Ce vol pour pouvoir continuer l'arnaque d'emprunter aux banques , contre intérêts , de l'argent qu'elles n'ont pas , de l'argent qu'elles inventent.

La dette publique est une gigantesque arnaque au seul profit du cartel bancaire puisqu'une banque publique pourrait faire exactement la même fourniture de monnaie sans intérêts , comme il se faisait avant la forfaiture de l'article 123 du traité de Lisbonne.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Des militaires américains s'affichent ouvertement contre la guerre en SYRIE.
http://www.marianne.net/guerre-en-syrie-les-militaires-americains-se-rebiffent-_a231759.html
Si l'Armée lâche OBAMA, ça va être Rock'n Roll !!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La véritable expression est "Vous n’êtes pas sans savoir". Et ne pas utiliser "Vous n’êtes pas sans ignorer" qui signifie le contrarien de la première...
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
2015 : de gigantesques effacements de dettes publiques ?

En conclusion, nous longeons les abîmes de grands chocs socio-économiques. Il faut cesser d'entretenir de pathétiques illusions sur l'attrition naturelle des dettes publiques par une croissance qu’on ne voit pas.

Au Sud de l'Europe, il est parfaitement naïf d'imaginer que la monnaie, les dépôts bancaires et les réserves d'assurance garderont un pouvoir d'achat stabilisé alors que leur contrepartie se trouve dans des dettes publiques impayables. On se rendra bientôt compte avec effarement de l'erreur de jugement des hommes politiques qui ont étendu trop vite la zone euro et des économistes d’eau douce qui ont préconisé ad nauseam la rigueur et l'austérité absolue au milieu d'une récession.

Il faudrait, au contraire, admettre la "fiscal dominance", c'est-à-dire la tutelle d'une politique budgétaire assouplie sur la politique monétaire. Cette persévérance des politiques d'austérité va mal se terminer dans le Sud de l'Europe qui sera confronté à des heurts sociaux et à des disparitions d'actifs financiers.

Ou plutôt, elle va se terminer aux dépens de ceux qui la préconisent.

Et même dans les pays du Nord européen, il faut faire attention : on ne soldera pas sans pleurs un modèle qui est à l'origine d'une immense dette publique.

La mâchoire de l'ajustement se referme inéluctablement.

http://blogs.lecho.be/colmant/2013/08/2015-de-gigantesques-effacements-de-dettes-publiques-.html

Les pays européens qui vont faire défaut sont les suivants :

Grèce, Italie, Portugal, Irlande, Belgique, France, Espagne, Royaume-Uni, Chypre, et plus si affinités.

1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 305,291 milliards d’euros, soit 160,5 % du PIB.
2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2034,763 milliards d’euros, soit 130,3 % du PIB.
3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 208,284 milliards d’euros, soit 127,2 % du PIB.
4- Irlande : dette publique de 204,054 milliards d’euros, soit 125,1 % du PIB.
5- Belgique : dette publique de 394,220 milliards d’euros, soit 104,5 % du PIB.
6- France : dette publique de 1870,294 milliards d’euros, soit 91,9 % du PIB.
7- Espagne : dette publique de 922,828 milliards d’euros, soit 88,2 % du PIB.
8- Royaume-Uni : dette publique de 1385,701 milliards de livres sterling, soit 88,2 % du PIB.
9- Chypre : dette publique de 15,342 milliards d’euros, soit 86,9 % du PIB.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22072013-AP/FR/2-22072013-AP-FR.PDF
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Fort de son succès (relatif) au Mali, Normal premier veut jouer au père Fouettard avec Bachar-el-Assad. Sauf qu'en Syrie on va se ramasser propre. En face, ce ne sera pas des barbus cachés dans la végétation, mais du vrai matériel de guerre, pas des joujoux....
Et quand l'engrenage se sera mis en route, on va tous se faire broyer. Sauf la très haute finance, mais ça, on le sait déjà.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Depuis 250ans, "bouclier rouge" a toujours fait bien attention, à ne jamais déclencher aucune guerre sans avoir des intérêts des deux côtés, des intérêt à la victoire des deux côtés et des intérêts à la défaite.

On prend une pièce... pile je gagne, face tu perds.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Rüss 65, tout à fait exact.
Parmi les choses qui m'ont frappé, j'ai retenu que "bouclier rouge" Londres finançait les Yankees pendant la guerre se sécession et que l'autre frangin directeur de "bouclier rouge" Paris finançait les confédérés...
Et si mes infos sont bonnes, une des premières choses mises en place par les bolchéviks lors de la révolution soviétique de 1917 a été l'implantation d'une banque "bouclier rouge" à Moscou.
Inutile de dire que Normal premier n'est qu'un fétu de paille sur la route de cette famille.....
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Nous sommes peut-être devant la pire crise mondiale
.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Extrait du Contrarien matin du 6 septembre 2013.

Emploi, chômage:

" Enfin, on finira par confier les statistiques du chômage au ministère de l’Intérieur.

Chômage ? 10 millions selon les organisateurs, 1 000 selon la police… J’en rigole d’avance. "

Charles SANNAT

Je vois que tu es toujours au top Charles !!! Christus Regnat.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Vous n’êtes pas censés être sans savoir", cette expression qui fait florès ( pour les jeunes le buzz ) dans nos Assemblées Nationales,
devrait être remplacée par "Vous n'ignorez pas" ou plus simple encore "vous savez" quoique sa véritable traduction du charabia au Français serait "vous devez savoir"?

De grandes phrases à défaut de grandes idées, c'est le spectacle affligeant du monde de la Politique, quand la Communication prend le pas sur le contenu.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Affligeant, c'est le mot. Ils enfilent les expressions à la con comme des perles :
Choc de simplification
Choc de solidarité
Choc de compétitivité
Contrat de génération
J'en passe et des meilleures. Que du vent.
Le pire c'est qu'ils n'ont même pas honte.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Rien de tel qu'une bonne guerre mondiale pour faire croire aux peuples que l'économie est tombée à cause du son des canons, bon et puis c'est pas comme si c'était pas prémédité hein :D

Le cycle de la banqueroute + guerre mondiale est de retour, on la voyait depuis longtemps, à force, on l'a reconnait de loin.

Tout ça pour maintenir le genre humain en esclavage et avec encore une fois son consentement, enfin je veux dire, son ignorance, c'est du pareil au même.
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
Les Américains étant en banqueroute économique sont en train de faire parler l'armée pour essayer de maintenir leur suprématie sur le monde au risque inévitable de faire une guerre nucléaire qui ons déjà dans leur étude stratégique la guerre préventive nucléaire de la première frappe, le problème c'est qu'ils sont tellement sur de gagner cette guerre nucléaire qu'on va tous y passer.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
A part la Russie et encore , qui ose s'opposer sérieusement ?
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
"Rien de tel qu'une bonne guerre mondiale pour faire croire aux peuples que l'économie est tombée à cause du son des canons, bon et puis c'est pas comme si c'était pas prémédité hein :D"

Ben évidemment... les guerres... les crises politiques... les crises économiques ou monétaires... ça vient comme ça ! ... quand ça veut... sans prévenir... faut faire avec ... comme le vent ou la pluie...
On n'y peut rien, si ce n'est augmenter les pressions (fiscales, sociales...) pour compenser chez une partie d'entre nous une partie des effets constatés.

Allez! si le prix Nobel de la guerre veut bien lancer une grande danse sioux, ça va peut être faire tomber la Croissance qui s'accroche encore obstinément à son hélicoptère.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Affligeant, c'est le mot. Ils enfilent les expressions à la con comme des perles : Choc de simplification Choc de solidarité Choc de compétitivité Contrat de génération J'en passe et des meilleures. Que du vent. Le pire c'est qu'ils n'ont même pas honte.  Lire la suite
Boutrosboutros78 - 09/09/2013 à 08:11 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Rose Blanche ; sur la terre de la cécité volontaire
07 avr.sage
vous écrivez: "...depuis la conquête de la Pologne, trois-cent-mille Juifs ont été assassinés dans ce pays de la manière la plus bestiale qui soit....
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Alain J.
Bonjour Mon épouse a été infirmière dans un hôpital pendant 35 ans. La durée de vie d'une infirmière est à peu près de 7 ans, Ma fille est...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Librio
Bonne blague ! Pour pouvoir le remettre , mon masque, encore faudrait-il qu'il y en ait suffisamment des masques.... Pour info: 2 masques chirurgic...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Louis L.
De grâce, remettez votre masque !
Les 25 choses à avoir en permanence avec soi en cas de crise
05 avr.Clepsidre
...en cas de crise. Laquelle ? Majeure ? Si oui, au su et au vu des imbrications économiques mondiales, alors c'est d'une crise planéta...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Librio1
Lol : Y en a ici qui s'écoute parler (ou plutôt écrire) et qui prennent les autres pour des cons. Pendant que vous phrasez, d'autres se bougent...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Louis L.-1
Il me paraissait évident que mon propos impliquait, de facto, les lourdes fautes de dispatching qu'inconsciemment, vous dénoncez. Toute armé...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
04 avr.Librio1
Ben pour l'instant c'est la "pléthorique fonction publique" hospitalière qui essaie de sauver le cul des français avec du système D. Espérons qu'un...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX