Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les distributeurs de billets en voie de disparition dans les villages

IMG Auteur
Publié le 20 janvier 2017
198 mots - Temps de lecture : moins d'une minute
( 5 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...

« La carte bancaire est le moyen de paiement préféré des Français. Au détriment des retraits par distributeurs automatiques de billets (DAB) qui sont en train de disparaître dans les villages.

Les petits villages se retrouvent aujourd’hui avec de moins en moins de distributeurs automatiques de billets (DAB), les consommateurs préférant payer par carte bancaire. Ce qui pose problème en milieu rural où il faut parfois parcourir plusieurs kilomètres pour retirer de l’argent.

Le groupe Banque populaire Caisse d’Épargne a réduit le nombre de ses distributeurs automatiques, retirant ceux qui ont des taux d’utilisation insuffisants. Leur nombre diminue aussi dans les villages où les commerçants refusent parfois la carte bancaire pour des raisons économiques (coût du matériel et commissions).

Guerre contre le cash ?

Pas uniquement évidemment, disons qu’en l’espèce (sans mauvais jeu de mots), c’est un ensemble d’éléments qui concourent à la disparition des billets. La gestion de l’argent physique coûte cher et pose de vrais problèmes de sécurité (braquage, vol, hold-up…).

Comme cela coûte cher et ne rapporte rien aux banques, il est évidemment très tentant de supprimer les distributeurs les moins utilisés.

Nous sommes dans un cas où il s’agit uniquement d’un problème bassement financier.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"La gestion de l’argent physique coûte cher et pose de vrais problèmes de sécurité (braquage, vol, hold-up…).."
Elle est bonne celle-là . Cela n'a pas empêché jusqu'à présent les banques, ... même en étant délestées de quelques sacs volés de venir pleurnicher comme quoi, c'était dangereux et cher; au royaume de la planche à billet (gratuite) avouez qu'ils se fichent pas mal du monde de dire que c'est coûteux.

Le métier de banquier est un jeu dangereux, on va les plaindre, c'est sûr !
L'esclavage par la dette approche à très grand pas !
Et comme aucune personne âgée ne se fait tabasser pour avoir la carte bancaire et son code, tout va bien.
Sans compter les aigrefins chinois et russes qui vous pillent allègrement dessus. Ceux à qui s'est arrivé ont parfois eu des difficulté majeures pour se faire rembourser :
https://deontofi.com/fraude-aux-cartes-de-credit-avec-code-sms-les-banques-doivent-rembourser/
Banques = fils de salopards.
Je n'ai plus de CB depuis 15 ans et j'en suis heureux quand je vois toute cette technologie foirer aussi facilement (et les informaticiens qui travaillent dans la monétique savent encore plus en détail à quel point toutes ces sécurités sont de fausses sécurités, mais ne le diront jamais).
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ah qu'il était doux le temps jadis où le peuple pouvait aller chasser le sanglier sans payer le romain.
Ah qu'il était doux quand on pouvait pêcher sans se faire surveiller par la douane sur la grosseur de poisson.
Ah, qu'il était doux aussi d'aller à la boulangerie payer avec des sesterces, pardon avec des francs.
Ah qu'il était doux de recevoir son "dû" en argent avant 73....on pouvait tout dépenser le week end sans passer chez son banquier. L'argent tournait sans nous faire tourner la tête. Pas de DAB, pas de commission, pas de déplacement, tout de commerçant à client. Pas de crise.
Par la paye de l'entreprise ou du commerçant, chacun pouvait vivre entre soi.
C'était trop pour une certaine caste. c'en était trop ! La suite on la connait, les romains ont envahi le village gaulois car à défaut d'être vaincu par l'extérieur, a changé de l'intérieur, à l'image de l' album Astérix la zizanie. Ne cherchez pas, l'album est daté de 1970. Cqfd.
Tulius Détritus a profité de la naïveté des gaulois en offrant un vase à Astérix, tout comme Notre cher "Destin" Valéry nous a offert, le mot est faible, la possibilité plus 'légère' et plus pratique de payer par chèque. Personne n' y a vu que du feu à l'époque.
Ah que le monde est naïf. On a vu le Grand Charles de la Gaulle, les autres étaient déjà vendus aux romains, pardon aux amerlocks. Et dire qu'on vote encore pour eux ! A ce niveau là, c'est le délire !
Finalement, ce ne sont pas les politiques les plus fautifs, et bien non, c'est le peuple entier qui est stupide.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"La gestion de l’argent physique coûte cher et pose de vrais problèmes de sécurité (braquage, vol, hold-up…).." Elle est bonne celle-là . Cela n'a pas empêché jusqu'à présent les banques, ... même en étant délestées de quelques sacs volés de venir pleurn  Lire la suite
blitzel - 20/01/2018 à 14:43 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX