Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les ETF GLD, une épine dans le pied des bijoutiers Indiens

IMG Auteur
Publié le 23 mars 2012
312 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 3 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Marchés

 

 

 

 

Ces derniers mois, les banques indiennes ont lancé de nombreuses campagnes incitant les citoyens du pays à investir sur de l’or et de l’argent papier. Il semblerait que cette campagne commence à porter ses fruits : les investisseurs indiens ont en effet rapidement augmenté leur part d’investissement dédiée aux ETF GLD. Les traders dont les opérations se concentrent sur les échanges d’or physique considèrent que ces régulations favorisent les banques et agences de services financiers à leurs dépens.

All Indian Gems & Jewellery Federation a récemment demandé au gouvernement d’imposer des taxes sur l’achat d’ETF GLD, et va même jusqu'à réclamer l'abolition des ETF Indiennes afin de stimuler la demande en métal physique. Les citoyens indiens sont connus pour apprécier les produits en or ou en argent physique. Il n’en est pas moins que leur intérêt pour les ETF a rapidement augmenté, leur investissement actuel en ETF s’élevant à 2 trillions de dollars.

Ces dernières années, l’industrie financière n’a cessé de répéter aux citoyens indiens que les ETF étaient plus attractifs en termes de prix et de taxes que les produits en or ou argent physique tels que les pièces, lingots et bijoux. La taxe sur les ETF GLD demandée par All Indian Gems & Jewellery Federation réduirait la marge de profit des compagnies d’ETF de 1 à 3%. Le Conseil de Gems & Jewellery Export Promotion soutient cette demande.

Le gouvernement indien prévoit déjà de doubler ses taxes sur l’importation de métaux précieux, ce qui représentera un fardeau supplémentaire pour le marché indien de l’or et de l’argent. En conséquence, les premiums sur les bijoux ne cessent d’augmenter. Dans les pays Arabes, comme à Dubaï par exemple, l’achat de métaux précieux n’est pas taxé. De plus en plus de traders indiens se déplacent à Dubaï ou dans d’autres pays des Emirats Arabes Unis pour se procurer de l’or et de l’argent.


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Emirats Arabes Unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Emirats Arabes Unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
la vache a lait est totalement détruite , pour l avoir opprimer et taxé abusivement a outrance , celle ci non jamais enrichis aucun états , démonstration faite une fois de plus ,aussi la fuite en avant vers d autres paturages plus respirable ! et cela ne fait que commencé avec raisons
l argent mais surtout les métaux prècieux n ont pas de frontiére , de dettes , ni de couleur
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
la vache a lait est totalement détruite , pour l avoir opprimer et taxé abusivement a outrance , celle ci non jamais enrichis aucun états , démonstration faite une fois de plus ,aussi la fuite en avant vers d autres paturages plus respirable !  Lire la suite
reclouxs - 26/03/2012 à 15:36 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX