Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les Gaspards de la politique 2015

IMG Auteur
 
 
Publié le 16 février 2015
496 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 2 votes, 4,5/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

 

La seconde édition des Gaspards de la politique, organisée en partenariat avec l’Opinion, a eu lieu mercredi 11 février. Comme l’année dernière, ce prix a voulu récompenser les phrases les plus anti libérales prononcées au cours de l’année par des personnalités politiques de tout bord.

 

Cinquante phrases ont été sélectionnées par la rédaction de l’Opinion et GenerationLibre puis étudiées par le jury pour chacune des catégories du Prix. Les internautes ont été associés à ce trophée en élisant le Gaspard d’Or, via les réseaux sociaux, parmi 5 prétendants de choix.

 

Walter, humoriste, chroniqueur sur France Inter, Europe1 et désormais dans la Nouvelle Edition de Canal+, fut le maître de cérémonie.

 

LAURÉATS 2015

 

M. Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education nationale, Gaspard d’Or : « Quand on n’a rien à se reprocher, ce n’est pas grave d’être sur écoute » (cf. la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy).

 

M. Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, Gaspard de l’interventionnisme : «  (Il faut) se donner les moyens de ravoir (sic) une vraie stratégie industrielle et cela passe par l’entrée de l’Etat au capital »

 

M. Gérard Filoche, membre du Bureau national du PS, Gaspard de  l’autoritarisme : « Aucun salarié de ce pays ne travaille le dimanche par « volontariat » mais parce que le patron le veut »

 

M. François Hollande, Président de la République, Gaspard du jacobinisme : « La France, même quand elle fait du libéralisme, le fait par l’Etat »

 

Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris, Gaspard du paternalisme : « Un maire, c’est le souci de protéger, l’obsession de trouver une solution à chaque problème, une réponse à chaque question »

 

M. Arnaud Montebourg, ancien ministre du Redressement productif,  Gaspard du dirigisme : « Lorsque je reçois l’Autorité de la concurrence qui vient à mon bureau, je lui dis : vous êtes contre les ententes et moi je les organise ».

 

 

 

ESPOIRS 2016

 

Face à des candidats brillamment anti libéraux, le jury a désigné nos Espoirs pour l’année prochaine :

 

Michel Sapin, Ministre des Finances, « Il n’y aurait pas autant de jeunes arrivant sur le marché du travail, le chômage baisserait »

 

Bruno Le Maire, Député UMP, « Je suis opposé à la libéralisation sauvage des professions réglementées »

 

Denis Payre, Président-fondateur de Nous Citoyens : « (La) loi d’Emmanuel Macron, le risque de casser certaines professions qui fonctionnent bien pour plaire à quelques ultra libéraux de la Commission ».

 

 

 

JURY 2015

 

Walter
Nicolas BEYTOUT, président et fondateur de l’Opinion
Gaspard KOENIG, dirigeant et fondateur de GenerationLibre
Christophe CHENUT, directeur général de l’Opinion
Natacha VALLA, économiste
Cécile PHILIPPE, directrice générale de l’Institut Molinari
Grégoire LUCAS, associé Image Sept
Mathieu LAINE, dirigeant et fondateur de Altermind
Alain-Gérard SLAMA, essayiste et historien
Hugh SCHOFIELD, représentant de BBC News à Paris
Baptiste FAVROT, représentant de European Students for Liberty en France
Nicolas LECAUSSIN, Directeur du développement IREF, Institut de Recherches Economiques et Fiscales

 


Plus à
 http://www.generationlibre.eu/notes/gaspards-de-la-politique-2015/#Yz03rGoYkKBQYm4f.99

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (2 votes)
>> Article suivant
Cécile Philippe est docteur ès sciences économiques de l'Université Paris-IX Dauphine et d'un Desup en gestion des entreprises dans les pays en développement. C'est au sein d'un think tank américain qu'elle a terminé sa thèse portant sur les théories de l'information et l'émergence d'un marché de l'information sur Internet. De retour en Europe, elle a crée en 2003 l'Institut économique Molinari, dont elle assure depuis la direction. Auteur d'un grand nombre d'articles publiés dans des journaux aussi bien francophones qu'anglophones, elle a publié en 2007 son premier livre aux Éditions JC Lattès intitulé "C'est trop tard pour la terre". Le livre s'intéresse aux questions d'environnement et cherche à mettre fin à un certain nombre de mythes, en particulier celui qui consiste à croire que réglementation et taxation vont de pair avec amélioration de l'environnement. Elle est intervenue à maintes reprises à la radio (BFM, RFI, etc.) et à la télévision (France 3, LCI, etc.) sur des questions de politiques publiques.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Que tous ces charlots pensent ce qu'ils veulent, finalement ça ne me gêne pas. Ce qui me gêne c'est leur pouvoir de nuisance. On ne pourra pas redémarrer le pays sans en dégommer un nombre certain....
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Malheureux !
L'espèce est protégée .
Paradoxal pour des nuisibles mais c'est qu'ils sont malins ces gueux , ils ont assuré leurs arrières .
Je propose de les payer aux résultats : tu produit pas tu bouffe pas .
Façon révolution culturelle .
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Y.Jullien
Bref.... Il ne reste plus que le braconnage...
Un soldat, emprisonné lors de la commune, apprivoisa un rat dans sa cellule. Le jour où il sortit de prison, il amena avec lui ce compagnon, auquel il avait donné le nom de Gaspard.

Déambulant avec son compagnon perché sur son épaule, ils furent très vite connus de tous.

Et c’est depuis que, dit-on, l’on nomma en argot, les rats, des Gaspards.


Mais l’éminent ratologue qu’est Michel Dansel, en a d’autres. Aussi je lui laisse la parole dans cet extrait de son livre « Nos frères, les rats. »


« Avant de devenir un terme argotique pour désigner un rat (Paris, 1878), le gaspard désignait, dans le jargon des soldats vers 1833, un rat apprivoisé en prison. Goncourt utilisa (1855) le mot gaspardo, au lieu de gaspard d'eau, c'est-à-dire de rat d'égout ; se souvenait-il de Gaspardo, héros d'un mélodrame (1837), qui fit de la prison ? Mais ce nom nous vient peut-être du célèbre bandit Gaspard Bouis, né à Besse-sur-Issole et mort sur l'échafaud à Aix-en-Provence en 1776. Ce détrousseur de grand chemin, qui citait Homère et Anacréon, se terrait, tel un rat dans son nid, ses méfaits accomplis, dans une grotte, devenue un haut lieu du tourisme, à Ollioules. Mais comme les rats noirs furent les premiers à envahir la France, le mot gaspard nous vient peut-être de la langue populaire qui, phonétiquement, confondit le rat noir et le Roi noir : le célèbre Gaspard, l'un des trois Mages ! »

Source : http://klaradesgaspards.blogspot.fr/2010/10/gaspard_553.html
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Un soldat, emprisonné lors de la commune, apprivoisa un rat dans sa cellule. Le jour où il sortit de prison, il amena avec lui ce compagnon, auquel il avait donné le nom de Gaspard.

Déambulant avec son compagnon perché sur son épaule, ils furent très vite connus de tous.

Et c’est depuis que, dit-on, l’on nomma en argot, les rats, des Gaspards.


Mais l’éminent ratologue qu’est Michel Dansel, en a d’autres. Aussi je lui laisse la parole dans cet extrait de son livre « Nos frères, les rats. »


« Avant de devenir un terme argotique pour désigner un rat (Paris, 1878), le gaspard désignait, dans le jargon des soldats vers 1833, un rat apprivoisé en prison. Goncourt utilisa (1855) le mot gaspardo, au lieu de gaspard d'eau, c'est-à-dire de rat d'égout ; se souvenait-il de Gaspardo, héros d'un mélodrame (1837), qui fit de la prison ? Mais ce nom nous vient peut-être du célèbre bandit Gaspard Bouis, né à Besse-sur-Issole et mort sur l'échafaud à Aix-en-Provence en 1776. Ce détrousseur de grand chemin, qui citait Homère et Anacréon, se terrait, tel un rat dans son nid, ses méfaits accomplis, dans une grotte, devenue un haut lieu du tourisme, à Ollioules. Mais comme les rats noirs furent les premiers à envahir la France, le mot gaspard nous vient peut-être de la langue populaire qui, phonétiquement, confondit le rat noir et le Roi noir : le célèbre Gaspard, l'un des trois Mages ! »

Source : http://klaradesgaspards.blogspot.fr/2010/10/gaspard_553.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Y.Jullien Bref.... Il ne reste plus que le braconnage... Lire la suite
merisier - 17/02/2015 à 08:42 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX