Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Les importations d’or de l’Inde chutent de 99,5 %.

IMG Auteur
Publié le 05 mai 2020
579 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Les importations d’or de l’Inde chutent de 99,5 % et les livraisons entrantes sont tombées à un minuscule 60 kilogrammes en avril… autant dire rien pour un pays d’1.4 milliard d’habitants qui est fort amateur d’or.

L’Inde, premier consommateur mondial d’or après la Chine, a importé ses plus faibles volumes mensuels depuis au moins une décennie, après que des mesures de contrôle de la pandémie de coronavirus aient cloué au sol les transports aériens et fermé les bijouteries.

Les achats à l’étranger ont chuté de 99,5 %, passant de 13 tonnes il y a un mois à 60 kilogrammes en avril, selon une personne ayant connaissance des données provisoires du ministère des finances, qui a demandé à ne pas être identifiée car l’information n’est pas publique. Il s’agirait du plus faible flux mensuel enregistré depuis 2010, selon les données disponibles auprès de Metals Focus Ltd.

Le porte-parole du ministère des finances Rajesh Malhotra n’était pas immédiatement disponible pour commenter.

“ Je ne m’attends pas à une reprise des importations ou de la demande pour les trois à cinq prochains mois au moins », a déclaré Chirag Sheth, consultant au Metals Focus de Londres, par téléphone depuis Mumbai. Le secteur manufacturier sera également touché en raison de la pénurie de travailleurs, qui sont retournés dans leurs villes natales après l’apparition du virus, a-t-il déclaré.

Un embargo national, en vigueur depuis le 25 mars, s’est abattu sur l’économie du pays, frappant les revenus, les emplois et provoquant la fermeture de nombreuses industries, dont les compagnies aériennes, les pierres précieuses et les bijoux.

Les importations ont été négligeables en avril, car la plupart des importations du pays est généralement expédiée par avion, avec un plus petit volume provenant du Bangladesh ou du Népal par voie terrestre, a déclaré N. Anantha Padmanaban, président du All India Gem and Jewellery Domestic Council. Il estime que les importations vont diminuer de moitié cette année pour atteindre environ 350 tonnes.

La ruée vers les prêts d’or : les Indiens cherchent refuge au ralenti.

Bien que l’Inde ait assoupli certaines restrictions, il est peu probable que cela aide à sauver la croissance économique ce trimestre – ou même l’année fiscale – car la consommation continue de souffrir. Selon Bloomberg Economics, le produit intérieur brut devrait se contracter de 24,8 % en glissement annuel au cours du trimestre qui a débuté en avril, tandis que la remise sur les rails de l’économie sera vraisemblablement confrontée à de multiples défis, car la reprise de l’activité se heurte à des obstacles, notamment le respect des nouveaux protocoles de protection contre les virus et les problèmes d’offre de main-d’œuvre et de fonds de roulement.

La plupart des bijouteries du pays continuent à être fermées dans ce qui s’avère être l’une des plus longues fermetures de leur histoire.

« Le pire, c’est que même si nous ouvrons nos magasins, qui viendra acheter ? » a déclaré M. Padmanaban. « Ils vont se demander s’il est vraiment nécessaire d’échanger ou d’acheter des bijoux ou s’il est plus sûr d’être chez soi ?

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX