Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les marchés boursiers à l’assaut de leur troisième bulle depuis l’an 2000

IMG Auteur
Publié le 28 août 2014
623 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 27 votes, 4,7/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Le S&P 500 vient de franchir le seuil psychologique des 2,000 points, un record absolu dans l’histoire de cet indice, créé en 1950 et basé sur les 500 grandes sociétés cotées sur les bourses américaines, et, de fait, plus représentatif que le célèbre Dow Jones (qui ne regroupe que 30 valeurs). Ce record semble démontrer le redressement de l’économie américaine ; prenons cependant un peu de recul pour évaluer ce chiffre.

Comme on peut le voir sur ce graphique, de 1950 à fin 2013 (il atteint alors 1600 points), le S&P 500 connaît une vie très erratique depuis les années 2000 avec déjà deux bulles qui ont éclaté ! Mais remontons au début des années ‘80. A cette époque triomphe alors la "révolution conservatrice" du président Ronald Reagan : on assiste à un vaste mouvement de libéralisation de l’économie avec des secteurs entiers qui basculent dans la concurrence (le transport aérien, les télécoms, notamment). Dans le même temps, le niveau des impôts baisse, ce qui encourage la création de richesse. La croissance – saine – est au rendez-vous et les Etats-Unis sortent alors de la crise des années ‘70 pour connaître deux décennies fastueuses.

Logiquement, le S&P 500 se met à grimper à partir de 1982 (le krach d’octobre 1987 n’apparaissant que comme un correctif vite effacé). Mais la tendance s’accélère à partir de 1995 : c’est le début de la "bulle Internet". D’immenses espoirs sont placés dans le réseau qui naît alors, et les têtes tournent un peu trop. La bulle éclate début 2000 et le S&P 500 passe d’un plus haut à 1,527 à un plus bas à 800 en 2002, soit une division par deux. Les attentats du 11 septembre 2001 rajoutent au marasme ambiant. C’est ici qu’intervient Alan Greenspan qui décide, pour soutenir l’activité, de baisser le taux directeur de la Fed. Funeste erreur ! La croissance revient, mais alimentée par la construction immobilière et les subprimes, une pure bulle de crédit. On connaît la suite de l’histoire : le S&P 500 passe d’un plus haut à 1,561 en 2007 à un plus bas à 683 en mars 2009.

Pourquoi le S&P 500 remonte-t-il depuis mars 2009 ? La croissance est-elle revenue ? Si peu. Ce sont les plans de Quantitative easing de la Fed, qui débutent à cette date, qui expliquent ce retournement. Depuis, cet indice ne cesse de progresser à un rythme comparable aux deux précédentes bulles, une similitude aussi révélatrice qu’inquiétante. Aucune croissance saine de l’économie ne vient justifier cette rapide hausse ; d’un trimestre à l’autre, les variations du PIB s’avèrent hésitantes et la tendance s’inscrit autour des 2% ; aux Etats-Unis, cela ne s’appelle pas une reprise. La baisse du taux de chômage provient essentiellement du découragement des chômeurs de longue durée qui sortent des statistiques (comme le prouve la baisse du taux de participation de la population à l’emploi).

Tout indique que nous nous trouvons dans la troisième bulle boursière, mais celle-ci s’envole bien plus haut que les précédentes (2,000 points au moins donc, contre 1,561 en 2007 et 1,527 en 2000)… pourquoi ? Le "carburant" de la première bulle boursière était une croyance démesurée en une rupture technologique, Internet (qui finalement mettra plus de temps que prévu à s’installer) ; celui de la deuxième bulle fut le crédit immobilier aux particuliers, c'est-à-dire une portion du crédit bancaire. Le ressort de la bulle actuelle est bien plus puissant, puisqu’il s’agit de la banque centrale américaine, la Fed, avec ses plans de Quantitative easing (rachat de bons du Trésor) et son taux directeur maintenu à zéro, tout cela durant plus de quatre années. Cette politique laxiste devrait bientôt prendre fin, selon sa présidente Janet Yellen. Nous verrons bien, mais la chute risque d’être douloureuse.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (27 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Trop d'assistés dans notre société pour voir une remise en cause réelle du système AMHA .
Article dans Daily Express : Snapchat, réseau social qui n'a aucun revenu et pas de plan d'affaire digne de ce nom...valeur : 10 milliards USD.

Tout ça parce que ce truc permet à des ados cybernarcissiques de se prendre en photo et d'envoyer des messages avec leur photo..

Bref, où ça une bulle ? y en a paaaaas
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
pourtant les banquiers véreux et leur fidèles disciples (ceux qui sont acheté par leur planche à billet et els politique corrompus gravement et les soutenant )vous disent que c'est bon d'acheter des actions !...J.Yellen dit même que les actions américaines s ne sont pas assez chers !!!???...les ""méRdiats"" occidentaux ne parlent jamais de bulle ,au contraire même ils prédisent des beaux jours pour les bourses !...la planche à billets européenne en préparation propulsera le CAC à 5000points d'ici la fin d'année probablement mais il y aura 150 000chomeurs de plus d'ici fin 2014 !!??..(sans vous parler de 2015 !!)...qui dit mieux !??....
Tout est fait pour faire illusion de la richesse (niquer les petits pour faire gagner des gros bonus aux banquiers et traders véreux associés !!!),alors que les entreprises fermant massivement, qu'on délocalise à outrance , que le chaumage augmente en flèche ,que les gens sont de plus en plus pauvres ,ou en danger de précarité sévère et plus au moins imminente !.....et que les économies occidentales """sont à l'arrêt total en réalité"""(le reste c'est du bal-bla et des mensonges grotesques !!)..
Le ""Collapse"" est proche et la ""pendaison des responsables"" aura lieu (tôt ou un peu plus tard .....mais aura lieu !!!)
A mon avis cela se produira avant 2017 même !!!...les gens sont extrêmement excédées dans ce pays ..on devine aisément dans la rue le gros raz le Q de ces ""Banksters"" et de ces politiques véreux et corrompus qui les soutenant moyen en finance !!!...pour le moment ""c'est le silence inquiétant" "qui règne en maitre , mais qui se transformera très probablement à une explosion foudroyante de la population par la suite !!!...attention aux dégâts occasionnés par la suite !!
CA VA PETER (avant mi 2015 !!....vous verrez ce que je vous ai dis ).....
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink

Mi 2015 ?
Hum, hum...
Tu la vends combien, ta boule de cristal ?

Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink

4 coincés des zygomatiques !

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

sans doute le trismus du tétanos... voire peut-être même de la rage !?...

Aérons un peu. Des bulles qui n'arrêtent pas de péter, des marchés qui dégazent, çà commence à sentir mauvais.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
sans doute le trismus du tétanos... voire peut-être même de la rage !?...  Lire la suite
Stephanie-BOUILLOTE - 30/08/2014 à 12:12 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX