Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les suicides économiques nés d’une devise morte

IMG Auteur
Iacono Research
Publié le 30 mai 2012
557 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 9 votes, 3,6/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Il est impossible de ne pas se sentir attristé par le sort des citoyens Européens qui, indépendamment de leur propre volonté, deviennent les victimes de tant de bouleversements que le terme ‘suicide économique’ a récemment émergé pour décrire le choix de ceux qui, en réponse au marasme financier, décident de mettre prématurément fin à leur vie.

Les hommes politiques entament leur troisième année de négociations, refusant encore et toujours de faire une croix sur leurs dettes, préférant assujettir tout un continent à la politique qu’ils entreprennent maintenant depuis fin 2009 dans l’espoir de sauver une devise désormais morte dans tous les sens du terme.

Ces points sont brillamment présentés par les deux articles ci-dessous :

Le premier décrit plusieurs des quelques milliers de suicides économiques ayant pu être enregistrés en Grèce :


24hGold - Les suicides économi...


Antonis Perris, musicien sans emploi depuis plus de deux ans, est plongé dans le désespoir le plus total. Tard le soir, il explique sur un forum internet qu’il n’a plus assez d’argent pour se nourrir, et blâme au passage les personnes responsables de la crise économique Grecque. ‘Je n’ai plus d’autre choix’, écrit-il.

Le lendemain matin, Perris prend sa mère de 90 ans par la main, et monte avec elle sur le toit de leur immeuble. Ensemble, ils plongent vers leur mort.

Le double-suicide, intervenu dans un quartier ouvrier de la capitale Grecque en mai dernier, n’est qu’un incident parmi les milliers de suicides ayant secoué les sociétés Européennes dans le même temps que les emplois se raréfiaient, que les services publics disparaissaient, et que la réduction des pensions gouvernementales affectait la santé mentales des citoyens.

Si des banquiers se jetaient par les fenêtres, plutôt que de simples citoyens ordinaires, la situation ne serait pas si fâcheuse. Mais ce n’est pas le cas, et au vu de la manière dont la monnaie commune a su perdre les qualités qui en faisaient autrefois une devise, qualités citées par Matthew Lynn, rien ne semble plus avoir d’importance.


24hGold - Les suicides économi...


L’euro pourrait encore valser entre réunions au sommet et plans de sauvetage pendant dix prochaines années. De la même manière, il ne pourrait plus rien en rester d’ici à la fin du mois – si un troisième plan de sauvetage n’était pas accordé à la Grèce, le pays pourrait sortir de l’euro, et la devise pourrait s’effondrer en l’espace de seulement quelques jours.

En réalité, qu’il faille attendre une décennie ou quelques mois ne fait aucune différence.

Pourquoi ? Parce que de nombreuses manières, l’euro est déjà mort.

Il ne remplit plus les critères nécessaires à une monnaie. C’est là un point que les investisseurs doivent garder en mémoire. C’est aujourd’hui – alors que la devise commune ne vit plus mais continue de se déplacer tel un zombie – que l’euro fait subir le plus de ravages aux nations Européennes. Une fois qu’il disparaîtra, les marchés Européens pourront récupérer – potentiellement très rapidement.


La Grèce devrait être jetée hors de la zone Euro. L’Allemagne devrait être autorisée à former une devise nord-Européenne afin que l’euro du Sud puisse être déprécié de 50% - ce qui favoriserait au moins un boom du tourisme en Grèce. Sans cela, la mort lente de l’Europe pourrait durer encore longtemps.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,6 (9 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Surprenant. J'étais persuadé qu'il parlait du dollar.
Tim ferait mieux de regarder ce qui se passe chez lui, ce n'est pas plus reluisant.
God fuck Amerika
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Surprenant. J'étais persuadé qu'il parlait du dollar. Tim ferait mieux de regarder ce qui se passe chez lui, ce n'est pas plus reluisant. God fuck Amerika Lire la suite
mouloud Z. - 31/08/2012 à 16:35 GMT
Note :  4  1
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX