Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les USA forceraient l’UE à renoncer au gazoduc Nord Stream 2

IMG Auteur
Publié le 27 juin 2017
346 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses

24hGold - Les USA forceraient ...Nous vivons une succession terrible de guerres pour l’énergie.

Je vais vous dévoiler, dans ma prochaine lettre STRATÉGIES à paraître dans les tous prochains jours et avant la fin du mois de juin, le dessous des cartes, les enjeux, les risques, et comment tirer parti de ces opportunités car il s’agit aussi d’opportunités lorsque l’on comprend ce qu’il se passe et où on va !

Pour vous abonner ou en savoir plus, c’est ici.

Il semble que les États-Unis aient tout intérêt à « enterrer » le projet Nord Stream 2. Du moins, c’est ce qu’estime une source diplomatique européenne interviewée par Sputnik.

Les États-Unis feraient pression sur l’Union européenne pour faire échouer la construction du gazoduc Nord Stream 2, a confié à Sputnik une source diplomatique à Bruxelles. « Les États-Unis comptent “enterrer” le projet, puisqu’en vendant leur propre gaz liquéfié aux pays européens, ils devraient faire face à une entreprise rivale russe, Gazprom », a expliqué la source.

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux tuyaux de gazoduc reliant le littoral russe à l’Allemagne, via la mer Baltique. Sa capacité générale sera de 55 milliards de mètres cubes par an. Le chantier doit être terminé avant la fin 2019. Le coût du projet est évalué à 9,9 milliards d’euros.

24hGold - Les USA forceraient ...

En avril 2017, les entreprises énergétiques Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall ont conclu un accord avec le géant gazier russe Gazprom sur le financement du projet Nord Stream 2. Aux termes de l’accord, les partenaires européens investiront 50 % du coût total du projet de 9,5 milliards d’euros. Ainsi, la contribution de chacune des sociétés s’élèvera à 950 millions d’euros. Il est à noter les États-Unis ont annoncé mardi de nouvelles sanctions contre la Russie pour son « annexion » de la Crimée et son soutien présumé aux rebelles séparatistes en Ukraine, peu avant une rencontre entre Donald Trump et son homologue ukrainien à la Maison-Blanche.

Les nouvelles sanctions visent 38 individus et entités en Ukraine ainsi que deux responsables gouvernementaux russes et une douzaine d’individus et organisations opérant en Crimée.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Russie | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Russie | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Rapport Spinetta : la SNCF déjà sur le pied de guerre
22 févr.samideano
Analyse graphique de l'argent intéressant... https://deviantinvestor.com/wp-content/uploads/2018/02/word-image-21.jpeg
Rapport Spinetta : la SNCF déjà sur le pied de guerre
22 févr.houm
c est bien pire la cgt et cfdt ont touches 18,56 millions d’euros chacun 122,8 millions d’euros ont été partagés en 2016 entre syndicats et pa...
Rapport Spinetta : la SNCF déjà sur le pied de guerre
21 févr.merisier1
Encore un rapport qui certainement dit la même chose que les précédents. A la sortie rien ne changera vraiment. Il faudra en arriver à une solution...
Pas bon ! Vives tensions sur le marché de la dette publique
21 févr.Louis L.
" s'il y a un krach " L'inéluctable est-il donc incertain ?
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
21 févr.merisier
@ silvera Tout homme de 18 à 35 ans environ et de nationalité française (ou souhaitant devenir Français) devait (à mon époque) une année de ser...
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
21 févr.silvera
Pâris, je suis pour une bonne part d’accord avec ce que vous dites mais lorsque vous parlez d’impôt payé en nature, je ne peux m’empêcher de penser...
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
20 févr.Pâris
Question de système politique. L'impôt est pris de force, la contribution est librement consentie. Historiquement, ce dont les dépenses de...
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
20 févr.Louis L.
J'aimerais bien avoir, au dessus de moi, un pouvoir pétri de sagesse.
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Profitez de la hausse des actions aurifères
  • Inscrivez-vous à notre market briefing minier
    hebdomadaire
  • Recevez nos rapports sur les sociétés qui nous semblent
    présenter les meilleurs potentiels
  • Abonnement GRATUIT, aucune sollicitation
  • Offre limitée, inscrivez-vous maintenant !
Accédez directement au site.