Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Mark Stevens : « ce n'est pas un boycott, c'est une attaque terroriste organisée »

IMG Auteur
Publié le 29 mai 2012
667 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 12 votes, 3,3/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Liberté, Panique
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

Ce mois d’avril, j’ai eu l’honneur d’être invité à Colorado Springs, au grand rassemblement conjoint d’Atlas Foundation For Economic Research et d’Heritage Foundation, deux think-tanks américains qui travaillent au développement de la liberté économique. Mark Stevens a été invité à témoigner lors du déjeuner de clôture le 28 avril 2012. Publicitaire de son métier, il fut comme d’autres  boycotté au sein de cette profession pour ses participations aux émissions du célèbre animateur de radio américain Rush Limbaugh.


Dans les années 90, ce dernier lance le Rush Limbaugh Show qui connaît un succès fulgurant. C’est encore aujourd’hui le « talk-show » le plus écouté avec 20 millions d’auditeurs hebdomadaires. Mais Rush ne fait pas dans la dentelle. Il a un style très conservateur, à la fois musclé et gouailleur, se livrant parfois à des attaques verbales très dures à l’encontre de ses adversaires démocrates, en particulier Obama. Mais que l’on aime ou pas, la liberté d’expression est sacrée.


De son côté, Stevens dirige MSCO, une entreprise de marketing qu’il a fondée il y a plus de dix ans. C’est un cabinet de conseil orienté métier, esprit d'entreprise et commerce. Il crée des sites web, fait de la communication et des relations publiques. L'entreprise, située à New York, compte 40 employés et Stevens paie pour leur assurance maladie. Et comme toute entreprise de marketing, MSCO fait aussi de la publicité, en particulier pour les médias de New York. Les annonces de MSCO ont fait leur apparition sur les chaînes CBS, Bloomberg, ou ABC. Rush Limbaugh est l’un de ses clients.


Mark Stevens est un honnête entrepreneur et un businessman heureux. Mais un jour, il arrive au travail et apprend qu’il fait l’objet d’une attaque par email en bonne et due forme. Étonné au premier abord, il comprend alors qu’il ne s’agit pas de consommateurs en colère. Il s’agit d’un boycott de son entreprise, décidé par des associations d’activistes pro-Obama. Mais ce n’est pas tout. Il nous raconte comment lui et ses employés sont devenus depuis des mois la cible de harcèlement constant, d'attaques verbales par téléphone et écrites par e-mail. Il explique comment des gens appellent au téléphone pour traiter son assistante de direction de « salope » et d’autres termes haineux envers les femmes. Mark a reçu des emails de gens se prétendant de « la police de l'Internet » et ajoutant qu’ « ils savaient où il habitait » et qu’il pouvait « dire au revoir » à sa famille.


Après un moment de panique, Mark s’est convaincu qu’il fallait réagir. Heureusement, il a eu la chance de décrocher un passage sur une chaîne de télévision en prime time pour témoigner. Stevens a alors laissé éclater sa colère en direct et a dénoncé sans faiblir, malgré la pression, le comportement méprisable de ces activistes de gauche qui n’hésitent pas à commettre des actes de « terrorisme sur le sol américain » contre ses employés et son entreprise.


Selon Mark Stevens, « boycott est un terme poli pour une activité terroriste organisée qui vise les personnes et les entreprises qui font de la publicité pour Rush. Plus encore, il affirme que cette activité fait partie  «  d’une guerre plus large menée contre les entreprises privées dans l'Amérique d'aujourd'hui. » Il parle « d'une action organisée par les gauchises pour terroriser les personnes qui possèdent des entreprises et qui exploitent des stations de radio privées. »


Stevens force l’admiration par sa combattivité. Il n’est pas question pour lui de se laisser intimider par ses ennemis.  « Nous devons cesser de débattre avec les gens qui veulent imposer leur volonté aux autres. » Stevens a affirmé qu'il prévoyait de faire encore plus de publicité pour Limbaugh et qu’il ne ferait aucune concession à ses adversaires. Il a pris la décision consciente que son pays était plus important que son entreprise et que si son entreprise s'effondrait sous la pression, il en construirait une autre. Dans les mois qui viennent, il faut s’attendre à une campagne présidentielle américaine rude et âpre.

 

 

<< Article précedent
Evaluer :moyenne :3,3 (12 votes)
>> Article suivant
Damien Theillier est professeur de philosophie. Il est l’auteur de Culture générale (Editions Pearson, 2009), d'un cours de philosophie en ligne (http://cours-de-philosophie.fr), il préside l’Institut Coppet (www.institutcoppet.org).
Dernier commentaire publié pour cet article
C'est pour ça que les référendums sur le TCE, Lisbonne, etc ont été annulés. Lire la suite
ph11 - 31/05/2012 à 21:57 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Déficit moins pire que prévu et ...
11:20Christus Regnat
@Monrose Pour votre vote: -"L'homme idéal est une vraie femme. Il a rendu les armes." (E.Zemmour, Le premier sexe) Pour les p...
Ces écolos qui refusent le frenc...
11:13merisier
Indépendamment de la cohérence d'ensemble, 28 députés sur 577 pour faire passer une loi, ça laisse rêveur. On doit friser le pourcentage de représe...
La fermeture des coffres de la H...
09:16philopat
entendu sur bfm business hier: beaucoup de banques européennes envisage de cesser la location de coffres car non rentable, trop cher à entreten...
Déficit moins pire que prévu et ...
27 marsMonrose1
Chr Reg, je répondais à votre phrase: "Alors pour ceux qui le peuvent, votez FN." Or j'ai le choix , au second tour ,entre un binôme, Homo patenté+...
Déficit moins pire que prévu et ...
27 marsChristus Regnat
@Monrose Mon cher Monrose si je devais choisir un parti politique qui n'ait aucun élément gay dans ses rangs je n'irais jamais voter ...
Déficit moins pire que prévu et ...
27 marsMonrose2
De Gaulle a fait 3 dépressions majeures quasi suicidaires ( dont une au retour du désastre de Dakar), Pétain avait 84 ans en 1940, Churchill avait ...
Déficit moins pire que prévu et ...
27 marsMonrose1
Chr.R ,personne ne vous oblige à voter blanc. Vous pouvez aussi ne pas voter du tout puisque cela ne change rien au résultat. Et puis, c'est plus c...
Face aux taux négatifs… les Suis...
27 marsGo4Gold
Bon, cela dit, il n'y a pas de taxe à l'achat sur l'or en France non plus...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Nouvelles des Sociétés Minières
Peabody(Coal)BTU
Powder River Basin and Central Appalachia Coal Prices Rise
5,13 US$-8,39%Trend Power :
Communiqués de Presse
Barrick Gold(Cu-Le-Ni)ABX.TO
Barrick's 2014 Annual Report and Other Documents Now Available
14,21 CA$+0,85%Trend Power :
Communiqués de Presse
Peabody(Coal)BTU
NYSE stocks posting largest percentage decreases
5,13 US$-8,39%Trend Power :
Communiqués de Presse
Silver Standard(Ag-Au-Cu)SSO.TO
Final Glance: Silver companies
6,10 CA$-2,71%Trend Power :
Communiqués de Presse
Pan American Silver(Ag-Au-Cu)PAAS
Final Glance: Silver companies
9,13 US$-0,65%Trend Power :
Communiqués de Presse
Gold Fields(Cu-Ni-Mo)GFI
Final Glance: Gold companies
4,37 US$-0,23%Trend Power :
Communiqués de Presse
Barrick Gold(Cu-Le-Ni)ABX.TO
Final Glance: Gold companies
14,21 CA$+0,85%Trend Power :
Communiqués de Presse
Pelangio Exploration(Au-Cu-Le)PX.V
Pelangio Grants Options
0,04 CA$+0,00%Trend Power :
Communiqués de Presse
Condor Res.(Ag-Au-Cu)CN.V
Closes $225,000 Private Placement
0,04 CA$-11,11%Trend Power :
Financements
Orsu(Ag-Au-Cu)OSU.TO
Orsu Metals Corporation Reports its Audited Annual Results for the Year Ended December 31, 2014
0,02 CA$+0,00%Trend Power :
Communiqués de Presse
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Tout ceci n'est que faux semblant. Les américains sont dressés depuis le plus jeune âge à penser qu'ils sont soit démoocrates, soit républicains, et celà depuis presque deux siècles. Obama et son adversaire ont 100% les mêmes opinions sur les points fondamentaux, à savoir la poursuite de la guerre (entendez la redistribution de profits gigantesques au complexe militaro industriel) et la continuation du sauvetage des banques (idem, mais au profit des ploutocrates qui ont fait une OPA sur le gouvernement US).

Ce pauvre entrepreneur qui a "pris la décision consciente que son pays était plus important que son entreprise" n'est qu'une victime, un dégât collatéral nécessaire pour maintenir l'illusion que l'électeur a un choix et qu'il s'agit d'une bataille acharnée entre deux camps qui s'opposent.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
De toutes les manières, si les élections pouvaient changer quoi que ce soit, il y a longtemps qu'elles seraient abolies.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Mais elles le sont, mon cher. Il suffit de mettre la main sur les médias. Pour le reste, comme le disait si bien Staline, l'important ce n'est pas de gagner une élection mais de maitriser les bureaux de vote.

Vote par machines électroniques aux USA, vous avez dit ?
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
C'est pour ça que les référendums sur le TCE, Lisbonne, etc ont été annulés.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Recevez le Market briefing de 24hGold
  • Les cours et les nouvelles des marchés des métaux précieux et des actions minières
  • Le decryptage de l’actualité par des auteurs
    du monde entier
  • Gratuit, quotidien et indispensable
Restez informé, inscrivez-vous maintenant !
* Votre email ne sera jamais diffusé.