Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Michel Barnier déclare que “quitter l’Europe aura des conséquences”

IMG Auteur
Publié le 07 juillet 2017
370 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 1 vote, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses

“Lors d’une intervention devant le Comité économique, social et environnemental européen (Cese), le négociateur en chef de l’Union européenne sur le Brexit a mis en garde les représentants des employeurs, travailleurs et autres organisations sociétales. À partir du 23 mars 2019 à minuit, le Royaume-Uni ne fera plus partie ni du marché unique, ni de l’Union douanière, ce qui affectera particulièrement certains secteurs, pays et régions.”

Pour Michel Barnier, il ne s’agit pas d’une “punition”, ni d’une “revanche”. Mais “quitter l’Union européenne aura des conséquences”, a t-il réaffirmé.

“Ma tâche est de limiter les coûts du Brexit, sans pour autant nier – j’ai toujours promis de dire la vérité – que certains secteurs seront affectés plus que d’autres. Il faut commencer à préparer la société civile à ces changements.”

Organiser le retrait ordonné. 

“Pour l’UE, l’objectif est maintenant d’atteindre, dès octobre 2018, et «sans dramatiser», un accord sur les principes régissant trois «sujets prioritaires» dans le cadre d’un «retrait ordonné» : les droits des ressortissants européens installés au Royaume-Uni et des Britanniques vivant sur le territoire des 27 (4,5 millions de personnes) ; la situation des bénéficiaires des politiques européennes ; les frontières.”

Le scénario d’un no-deal doit d’ailleurs être envisagé.

“Mais alors que dans une négociation classique, une absence d’accord implique le maintien du statu quo, en l’espèce, cela impliquerait le retour à un passé lointain : celui d’une relation fondée sur le régime de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ce qui aggraverait la situation perdant-perdant qui résulte déjà du Brexit”, a déclaré Michel Barnier.

Nos amis Anglais, ne sont pas faciles en affaires, et Michel Barnier va avoir fort à faire avec la perfide Albion qui veut quitter le navire européen avant que ce dernier ne prenne l’eau de toutes parts, ce qui est déjà en train de se passer.

À tout cela il faut rajouter le trou budgétaire important lié à la sortir du Royaume-Uni de l’Union européenne estimé à 20 milliards, là où le budget de l’Union est d’environ 150 milliards d’euros par an.

Le Brexit va nous tenir en haleine encore fort longtemps, à moins que l’Europe n’implose avant que les Anglais n’aient véritablement eu le temps de réaliser leur Brexit en bon ordre !

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Quitter l'Europe aura des conséquences.
Ne pas la quitter en aura davantage.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Quitter l'Europe aura des conséquences. Ne pas la quitter en aura davantage. Lire la suite
LOUIS L. - 07/07/2017 à 16:58 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX