Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Monnaie : interventionnisme contre marché libre

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 05 juin 2009
712 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 6 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental





(…)


Les apologistes du système actuel tendent à louer sa « flexibilité ». En réalité, cet argument n’est rien de plus qu’un argument en faveur de l’interventionnisme économique, dans l’histoire a prouvé maintes et maintes fois qu’il ne peut fonctionner sur le long terme.

Un autre argument que l’on entend souvent est le suivant : « si l’économie croît, la quantité d’argent en circulation doit faire de même », comme si cela était tout à fait évident. En fait, la plupart des gens qui entendent cela pensent que c’est un truisme. En réalité, augmenter la masse monétaire ne produit absolument aucun bénéfice pour l’ensemble de la société. L’important, ce n’est pas la quantité d’argent que l’on possède sur son compte en banque, mais c’est ce que cet argent peut acheter. L’expérience de John Law n’a-t-elle pas prouvé cela au-delà de tout questionnement ?

Il n’est pas complètement certains qu’une économie moderne de marché libre choisirait l’or comme monnaie. En fait, l’important n’est pas de savoir ce qui serait choisi comme monnaie. Ce qui est important, c’est que cette décision quant au choix de la monnaie soit prise volontairement par les actions collectives des acteurs du marché.

Cela dit, il semble très probable qu’une économie moderne de marché libre considère que la période historique d’essais et d’erreurs qui a mené à l’utilisation des métaux précieux comme monnaie a produit un résultat satisfaisant. Après tout, nous savons que l’or s’échange sur le marché comme si c’était de l’argent. Pour vous en convaincre, vous pouvez relire mon article :  Préjugés sur  l’or.


Dans un marché libre comportant une masse monétaire relativement stable, l’offre et la demande d’argent restererait soumise à des fluctuations similaires à celles que connaissent les autres biens, en fonction des préférences temporelles. Le taux d’intérêt de ce marché libre signalerait correctement et à tout moment aux entrepreneurs ce qu’étaient les préférences temporelles à un moment donné, leur permettant d’allouer des capitaux de la manière la plus efficace.

A l’opposé, un système de monnaie fiduciaire avec des taux d’intérêt régulés par une agence de planification économique centralisée et bureaucratique envoit constamment de mauvais signaux aux entrepreneurs quant à la demande future attendue et le coût réel du capital, et encourage ainsi les mauvais investissements.

Les phases au cours desquelles le crédit augmente et les mauvais investissements prolifèrent sont connus sous le nom de « boom économique », et tout le monde les aime. Lorsqu’arrive la phase de liquidation, connue également sous le nom de « fiasco », peu de gens ont conscience que le boom précédent en est la cause. Alors, les gens se mettent à réclamer davantage d’interventions monétaires et fiscales, ce qui rallonge et aggrave le malaise, en maintenant artificiellement en vie les capitaux mal investis.

D’un autre côté, le marché libre tend à baisser constamment le prix des biens et des services avec le temps. Ceci est le résultat logique de l’amélioration de la productivité. C’est pour cela que la doctrine largement acceptée selon laquelle nous « avons besoin d’enfler la masse monétaire afin de permettre la croissance économique » est un mensonge pur et simple.

La monnaie fiduciaire décrétée par le gouvernement ne fonctionne tout simplement pas sur le long terme. Les preuves empiriques abondent : chaque monnaie fiduciaire de l’histoire s’est effondrée, à l’exception de celle d’aujourd’hui, qui ne s’est pas effondrée pour le moment.

Cependant, le système actuel de monnaie fiduciaire est conçu de manière plus ingénieuse que ses prédécesseurs, et possède une quantité bien plus importante de richesses réelles accumulées d’où il peut tirer sa subsistance, il y a donc des chances pour qu’il subsiste relativement longtemps, au moins aussi longtemps que les systèmes de monnaie fiduciaire existeront.


Combien de temps celui-ci peut-il durer ?




Bernanke nous l’indique :
« Il marchera aussi longtemps que ça ».


Dans un vrai marché libre, la monnaie fiduciaire ne verrait jamais le jour. Et c’est pour cela que Greenspan a tort. Les gouvernements ne peuvent créer quelque chose « bon comme de l’or ». L’histoire nous montre clairement que seul le métal jaune peut faire l’affaire.



Mish

GlobalEconomicAnalysis.blogspot.com





ish's Global Economic Trend Analysis

Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy1
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX