Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Municipales : Hidalgo nous offre une grande braderie parisienne

IMG Auteur
Publié le 24 janvier 2020
1020 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 1 vote, 1/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Les élections municipales approchent et avec elles, tout ce que la France compte de politiciens de seconde zone ressortent, frétillants à l’idée de faire parler d’eux ; en plus des éternels chevaux de retour dont les Français ne parviennent décidément pas à se débarrasser, d’homériques batailles se jouent déjà lorsque des petits nouveaux tentent de déboulonner des vieux caciques. À Paris, c’est même devenu une foire d’empoigne tant les candidats se multiplient.

À tel point que, pour arriver à exister dans la déferlante de petites phrases que les uns jettent en pâture aux journalistes et aux autres candidats, les promesses de campagne s’accumulent comme jamais et la distribution de pognon des autres n’a jamais été aussi forte qu’actuellement dans la capitale, enjeu de toutes les convoitises.

Et pour la maire sortante, c’est devenu une véritable braderie d’un peu tout : Anne Hidalgo empile les promesses à tour de bras, avec un appétit et une vivacité qui n’ont d’égal que la stupidité des propositions.

Ainsi, si elle est réélue, l’édile de Paris promet de rendre les transports gratuits pour les moins de 18 ans, ce qui est, on en conviendra, un cran au-dessous de la proposition précédente (la gratuité totale des transports pour tous), jugée infaisable d’autant que le problème actuel des transports en commun parisiens n’est pas tant leur prix que leur absence presque totale de toute fiabilité, ces derniers oscillant d’une grève aux accidents voyageurs en passant par les incidents techniques divers, variés et quasi-permanents.

Bien évidemment, cette gratuité pour les mineurs sera d’autant plus facile à mettre en place qu’un nombre croissant de ces derniers fraudent allègrement, ce qui ne déséquilibrera donc pas plus qu’actuellement les comptes nationaux déjà catastrophiques de la RATP. Il n’en reste pas moins que le contribuable parisien sera, comme d’habitude, mis à contribution obligatoire. Joie, bonheur et impôts locaux dodus.

S’ajoute à cette promesse la volonté de faire un Paris 100% Vélo compatible, et ce même si de l’aveu de beaucoup, cette proposition ressemble beaucoup à du pipeau de grand chemin. Faire de la circulation à vélo, dans Paris, une circulation « agréable et sans danger » selon Emmanuel Grégoire, directeur de campagne de la candidate, est un but aussi noble qu’inatteignable, à moins de bouter tous les autres transports hors de la ville, les bus et les camions étant les premiers à rouler sur les cyclistes dont la mortalité, à Paris, est en hausse.

Dans ce manège municipal qui devient de plus en plus grotesque, c’est cependant avec sa dernière promesse en vogue que le pompon est largement décroché, avec tout le Mickey et une partie de la sono qui pulse la mauvaise disco-pop servie pour ambiancer torridement cette pénible échéance électorale : Anne Hidalgo promet ainsi de « lever » jusqu’à 20 milliards d’euros pour loger les classes moyennes.

Ici, on se rappellera qu’il s’agit d’argent public et non de startup, et que « lever » s’apparente plus à une levée de nouveaux impôts qu’une levée de fonds auprès de capitalistes et de « business angels ». On regrettera en outre que les petits bras de l’édile ne l’aient pas poussée à dire 100 milliards plutôt que 20. Après tout, ces promesses n’engagent que les contribuables et leurs poches sont profondes.

Ceci posé, il s’agit donc de mobiliser des sommes relativement coquettes pour ne surtout pas rembourser la dette pourtant assez volumineuse de la ville mais pour ajouter des contraintes et des effets de bord sur un marché immobilier parisien déjà largement encombré : l’idée consisterait à permettre à des locataires qui ne relèvent pas forcément du logement social de bénéficier d’un appartement dans Paris moyennant un loyer « inférieur d’au moins 20% au marché » en utilisant les fonds d’une « Société immobilière pour le logement abordable » (mais pas « durable », « écoconscient » ou « recyclable » comme on aurait pu s’y attendre).

Il va de soi que les achats qu’elle fera n’auront aucun impact sur le marché déjà existant et que les prix ne s’adapteront pas à l’entrée sur ce marché d’un acteur d’une taille notable. L’idée semble avoir germé chez Ian Brossat, l’adjoint d’Anne Hidalgo toujours aussi ouvertement communiste, ce qui expliquera amplement le désastre observable une fois qu’elle sera mise en place et dont personne ne voudra bien sûr prendre alors la responsabilité.

20 milliards par-ci, des transports gratuits par là, et des vélos partout… Il ne manque vraiment plus qu’un poney offert pour chaque Francilien – c’est carbone-neutre et ça rappellera Paris du début du siècle …précédent, dans lequel les équipes municipales actuelles tentent de nous propulser avec toujours plus de vigueur – et, enfin, Paris pourra redevenir Paris (enfin si les camarades antispécistes le permettent).

En attendant et sans claquer 1, 6 ou 20 milliards, on se demande un peu ce que l’actuelle maire de Paris entend faire concernant la délinquance et la criminalité parisienne qui explosent (au point qu’elle ait elle-même « tiré la sonnette d’alarme »), d’autant qu’elle ne compte pas vraiment mettre en place une nouvelle police municipale.

Autrement dit, on trouve donc pléthore de promesses idiotes, financièrement intenables et déjà farcies d’effets de bord indésirables, mais rien de raisonnable concernant les problèmes actuels, palpables, documentés, d’hygiène et de sécurité dans cette épave qu’elle laisse après six ans d’occupation du poste.

Mais le pire dans la situation actuelle est que, même face au désastre qu’est devenue Paris, la ville risque bel et bien de se cogner un nouveau mandat des mêmes tromblons municipaux. Les adversaires actuels ne sont en effet que des canifs usés ou des couteaux à beurre doux auquel il manque le manche et dont les propositions, relevant le défi d’être encore plus consternantes que celle d’Hidalgo, rendent crédible une petite victoire des actuels sortants.

En somme, malgré l’accumulation de propositions délirantes, Hidalgo pourrait bien être réélue. La catastrophe serait alors qu’elle respecte ses promesses de campagne…

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Source : h16free.com
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :1 (1 vote)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bonjour
A propos du transport gratuit .....
J'habite dans un ville où les transports en commun sont gratuits. Avant sa mise en place, ce fût beaucoup de critiques comme vos propos et bien sûr des impôts devaient être énormes. Comme à chaque fois, une bonne fake news ou une bonne peur suffisent pour casser les bonnes volontés. Beaucoup de bus pour les déplacements dans le département sont aussi gratuits.
Je vous invite donc de faire un petit séjour dans ces endroits où la voiture est passé au second plan. Elle est bien sûr toujours nécessaire mais la volonté de la diminuer ou de la supprimer est là.
Après des debuts contestés par des opposants de tous bords, tout le monde est satisfait. A tel point qu'un parking a été fait à l'entrée de la ville et je vous laisse deviner la suite ...
Dans les pays nordiques où le climat n'est pas favorable, le vélo est roi.
Alors encore un petit effort et on peut y arriver ....
Malgré tous les défauts de Mme la maire de Paris. Je l'encourage à trouver des solutions où nos impôts seront bien utilisés comme le transport gratuit pour tous.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je serais interéssé de connaitre la ville ou vous habitez.
Par ailleurs, le transport n'y est pas gratuit, il est payé par les impots. Comment justifiez vous que les impots (de tous) prennent en charge le transport de chacun ?
Quelle est la justification du paiement du transport des personnes n'habitant pas la ville ?
Sur les vélos, je suis d'accord avec vous, mais je vous rappelle qu'il s'agit d'un moyen de transport privé.
Bonjour
Il y a trois ou quatre villes en France où le transport est gratuit. Renseignez vous. La ville où je suis est une ville de droite mais pas d'extrême droite. Même sur la côte d'azur les transports départementaux sont souvent à 1,00 euros ....par exemple saint Raphaël saint Tropez ou les transports sur Nice et menton et Monaco. Ces départements sont tous à droite et sont certainement les endroits où les impôts locaux sont très élevés puisque 80% des résidences sont des résidences secondaires. Par contre les transports urbains sont médiocres. Bref la corrélation impôts élevés et transports gratuits n'est pas toujours établie. De la vérité surtout, c'est ce qui manque le plus maintenant ... surtout en politique où la propagande peut vous faire croire un peu n'importent quoi.
Je pourrai mettre de nombreuses lignes sur le sujet mais je laisse à mer seize sa rubrique toujours très intéressante à lire mais qui manquent quelque fois d'objectivité.
Pour répondre aussi à votre question sur les personnes extérieures à la ville .... il y a toujours du plus et de moins dans ce que vous faites. Donc pensez pollution, tourisme, confort et j'en oubli pour le plus. Le moins les impôts bien sûr mais comme tout investissement il y un retour ... il suffit d'essayer et de faire un constat pour arrêter ou continuer. Mais essayez donc.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Merci de votre réponse.

Je comprends l'intéret de la chose et n'ai pas particulièrement d'intéret à ce que les villes soient embouteillées par des voitures.

Le truc est que vivant en région parisienne j'ai une très faible estime pour la gestion collective des transports publics (et c'est un euphémisme)
Dernier commentaire publié pour cet article
Merci de votre réponse. Je comprends l'intéret de la chose et n'ai pas particulièrement d'intéret à ce que les villes soient embouteillées par des voitures. Le truc est que vivant en région parisienne j'ai une très faible estime pour la gestion col  Lire la suite
Go4Gold - 28/01/2020 à 00:53 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Gestion de la peur, placebo et… chloroquine ! L’édito de Charles SA...
28 févr.Patrick W
On est avant tout, malades, et très fatigués par tous ces articles de presse dans le monde qui ne parle que de cette épidémie qui pour l'instant n...
Une mère de Wuhan s'exprime: "Pas de lits, pas de médicaments, que ...
23 févr.Saphir2
Rien de tout ça dans mon petit écran, un type qui se tire sur la nouille sur le net, c'est nettement plus important selon nos chers médias.
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
https://www.fawkes-news.com/2020/02/des-scientifiques-ont-bien-cree-des.html
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
A qui profite le crime. :D
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
Mais c'est un mal nécessaire lorsque le souhait de certains est l'effondrement de l'économie mondiale, pour balayer la fiat money d'un revers de ma...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
14 févr.Pouf13
Des sources nombreuses (pas forcément fiables) évoquent pour le coronavirus des séquences de protéines qui n'auraient rien à faire dans son génome....
Le robot fait pour vous !
10 févr.Fortuna
Si ca ne vous flanque pas la trouille... Pas de ca chez moi
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
05 févr.JR7
Si il me semble que certaines théories dites complotistes méritent attention et réflexion, comment admettre qu'un tel type de virus puisse être mis...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX