Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir

IMG Auteur
Publié le 16 avril 2019
988 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 3 votes, 5/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Il fallait au moins ça pour fermer – temporairement – le clapet du Président de la République ; devant s’exprimer lundi soir dans une énième adresse à la Nation inutile, il n’en aura pas eu l’occasion : Notre-Dame de Paris était en proie aux flammes au moment où il devait faire son allocution, dès lors remise à plus tard.

La flèche de Viollet-Le-Duc détruite, la toiture dévastée, le pire était à craindre pour le reste de l’édifice qui a subi l’outrage du feu alors qu’un chantier de réfection venait d’être lancé. L’émotion a été grande dans toute la capitale, en France et partout dans le monde alors que les images montraient la cathédrale enfumée dont la charpente s’écroulait inexorablement, mangée par l’incendie.

Au matin cependant, l’espoir était permis : le monument est resté globalement solide et reconstruire les parties détruites s’avère possible. Ce sera, évidemment, un travail d’ampleur qui nécessitera de gros moyens, financiers notamment.

Les cagnottes n’ont pas manqué de se multiplier, et Macron s’est bien évidemment immédiatement proposé pour lancer une souscription nationale, alors même que les dons de milliardaires arrivaient déjà : la famille Pinault entend investir 100 millions d’euros pour la reconstruction du monument, et la famille Arnault annonce quant à elle un don de 200 millions pour la même cause.

Au passage, ces dons (qu’on pourra faire directement à la Fondation du Patrimoine) et ces cagnottes donnent quelques importantes informations.

D’une part, cela montre que beaucoup de Français sont effectivement prêts à payer pour la restauration de ce chef-d’œuvre, sans qu’on les force. Compte-tenu du monument en question, on les comprend aisément et on se doit alors de poser la question : puisqu’il en est ainsi pour la plupart des monuments et lieux d’exceptions du pays, on ne peut que constater l’inanité du Ministère de la Culture et du Patrimoine, incapable avec son budget pourtant colossal de répondre à sa mission de base, à savoir conserver notre patrimoine intact. Manifestement, Français riches et moins riches s’en chargent mieux que ce ministère, plus apte à défigurer les grands monuments de leurs Plugs verts et autres Vagins de la Reine hideux qu’à prévenir ce genre d’incendies tragiques.

De façon diamétralement opposée, ces dons font ressortir aussi tout ce que la France compte de petits jaloux, de frustrés et autres aigris qui ont un mal viscéral à supporter la réussite et la richesse des autres : les dons des milliardaires permettent ainsi de s’exprimer à la pire lie communiste et envieuse que la France a trop généreusement nourrie, ceux dont la commissure des lèvres se charge de bile à l’idée qu’on se passera très bien d’eux et de leurs frustrations de jaloux maladifs pour relever l’édifice.

François Pinault annonce un don de 100 millions d'euros pour la reconstruction de #NotreDame, Bernard Arnault un don de 200 millions.

Les mecs viennent de lâcher 300M (!!) et vous trouvez encore le moyen de dire qu'ils sont égoïstes. Le peuple français est extraordinaire. pic.twitter.com/48yMCtVHrT

— Florent Derue (@florentderue) April 16, 2019

D’autre part, cela prouve amplement que pour les événements, les monuments et les réalisations exceptionnelles, on sait trouver des moyens financiers, a contrario des lubies et autres stupidités poussées par nos élus. Quelque part, ceci est plutôt rassurant sur le bon sens moyen des Français. Ça l’est nettement moins sur la lucidité de ces élus qui poussent, insistent et se battent pour avoir leur gare et leur TGV sans passagers, leurs transports en commun vides, leur autoroute sans automobilistes, leurs zones d’activités sans activité, etc…

Enfin, difficile de ne pas noter que 300 millions proviendront donc directement de capitalistes richissimes. Comme quoi, l’État ferait nettement mieux de les laisser tranquilles plutôt que « faire payer les riches » qui, finalement, savent bien où et quand mettre leur argent, y compris pour le « bien commun », et en tout cas nettement mieux que l’État qui, dans tout cela, a encore une fois démontré toute la nullité de sa gestion : des armées de fonctionnaires au Ministère et pas un pour aller pisser et éteindre les flammes, des années à repousser à plus tard les réparations nécessaires, les faire au dernier moment, et réussir le pari de provoquer le chaos total. Bref, c’est une illustration fidèle de ses capacités réelles de nuisance.

Les moyens financiers afflueront donc, et la cathédrale sera reconstruite. Comme d’autres cathédrales ont été détruites puis reconstruites, celle de Paris, chef-d’œuvre gothique et hautement symbolique pour tout le pays, sera reconstruite. Et s’il y a un risque, il n’est certainement pas dans les qualifications des ouvriers et artisans qui travailleront sur cet immense chantier. Soyez-en sûrs : non seulement, il y aura les compétences, mais il y aura aussi l’argent…

Non, le risque, il est dans le harponnage par la chienlit politique qui va tout faire pour tirer la couverture à elle.

Il faudra bien sûr passer le temps de l’émotion, il faudra que le train-train quotidien reprenne, mais c’est garanti : les sangsues de droite et de gauche vont vouloir se greffer à l’événement pour tenter d’en tirer une part d’exposition, de prestige, de lustre facile.

Et bien évidemment, il n’est pas à écarter que ces cancrelats interviennent pour avoir tel bricole d’un zartiste de leurs amis poussée dans le cadre de la réfection (« Regardez, ce teckel rose en polyuréthane de 2 mètres de haut rendra magnifiquement dans cette allée, c’est certain ! »), de la réouverture de l’édifice (« Et si c’était David Guetta qui faisait l’inauguration de la Nouvelle Cathédrale, hein, les amis ? ») ou de tel marché de réfection, forcément public, forcément attribué à l’une ou l’autre entreprise de BTP dont le patron est l’ami d’un maire, d’un député, d’un sénateur bien en cour…

Le risque, il est là, bien avant d’autres.

D’ailleurs, il n’est qu’à voir les petites vomissures des politiciens dans les prochains jours et celles qui s’accumulent à présent pour comprendre qu’on est déjà sur ce chemin.

Source : h16free.com
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
A plusieurs reprises j'ai été très critique au sujet des éditos de H. Seize.Notamment quand il se prenait à Marine Le Pen en termes très durs au sujet de son programme qu'il considérait comme trop fiscaliste.Je reprochait à H. Seize de considérer la lutte contre la fiscalité comme étant l'alpha et l'oméga de la politique.Or au 21e siècle je considère qu'il a plus grave que la fiscalité,même excessive!

Pour moi,l'immigration extra européenne que nous subissons devrait être la préoccupation première.Si l'immigration extra européenne n'est pas jugulée,à quoi bon s'occuper à dénoncer les seuls qui se proposent de s'en charger?D'autant que cette immigration àa un coût que l'ancien ministre Goasquen chiffrait il y a sept ans à 80 milliards!Même si c'était moitié moins,cela fait des taxes,des impôts et..de la dette!Pourquoi H.Seize ne l'évoque t'il jamais?Lui seul le sait!

Tout cela dit,j'en viens à mon commentaire sur cet édito.J'essaie d'avoit un minimum d'honnêteté intellectuelle et cela me conduit à reconnaître que j'approuve,à défaut de 100%,sans doute 95% de son analyse!

Oui,les gens très riches n'ont pas hésité avec une rapidité remarquable à annoncer apporter des sommes que leur fortune permet de mettre à disposition!Oui,les gens très riches sont capables,pour des causes qu'ils considèrent comme importante à mettre la main au portefeuille!

Je n'hésite pas à dire bravo!Je ne suis pas un adepte de la spoliation des riches,simplement,je critique les gens friqués qui sont pour faire des économies alors qu'ils se fichent d'une immigration dont le coût financier est élevé et qui risque,tôt au tard de déboucher sur des tensions très fortes!Chacun aura son idée.Les gens très riches eux,ont les moyens de se soustraire à ces périls,les gens qui ne sont rien,à eux devront s'en accommoder,voire se soumettre ç ce qui s'installe dans le9-3 de face de plus en plus voyante.

Si je suis moi aussi contre la spoliation des riches,le vote Mélenchon est un NO GO pour moi,je vois plus loin que les économies d'impôts!

Je ne conteste à personne le droit de s'opposer à une fiscalité,sans doute excessive,mais,je souhaite aussi qu'on s'attaque à une des causes de cette fiscalité excessive.Cause que j'ai largement exposée!

Faute de mieux,je voterai en conséquence toujours MLP ou pour des candidats qui mettent la paix civile et la civilisation européenne au-dessus de la fiscalité!

Les européens d'abord,le niveau de la fiscalité ensuite!

Désolé H. Seize!
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Les promesses des riches sont à l'image des promesses de dons au téléthon, ce ne sont que des promesses.

Ne soyons pas naïfs, il est évident qu'il y a une forte corrélation entre les riches dans ce pays et ceux qui détestent vicéralement la chrétienté, alors à mon avis faudra pas compter sur eux pour financer les réparations, c'est l'état qui paiera, donc nous.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@saphir

Même s'il faut effectivement attendre un peu pour connaître les montants réellement versés,je suis à priori plus confiant que vous.Même si l'expérience des promesses de don lors du téléthon montre qu'il faut se garder de prendre pour argent comptant les montants annoncé!

Je pense que les sommes collectées auprès des très riches va étonner certains...

Je m'avance sans doute,mais mon intuition me dis qu'on peut avoir confiance.

Dans quelques mois,on verra si j'ai été d'une naïveté confondante,auquel cas on pourra me le rappeler (je ne ferai pas disparaître le commentaire) ou si j'ai eu raison d'avoir confiance.Wait and see!

Bien cordialement!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si c'est le cas, ça pourrait une nouvelle fois énerver les gilets jaunes, d'autant que le pétrole grimpe en ce moment et que Macron est censé désormais annoncer "de bonnes nouvelles pour le pouvoir d'achat".

J'aime pas cette novlangue, "pouvoir d'achat", comme si le seul pouvoir qui reste au citoyen était d'acheter quelque chose, arf suis-je bête, mais c'est justement le cas :D


Pour rire un peu : https://tinyurl.com/y5bgy7ub
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Avant de donner le moindre cent pour la restauration de Notre Dame il me faut savoir si cela se fera dans les règles de l'art, en toute transparence au point de vue financier et les résultats de l'enquête.
Il faut reconstruire la charpente en chêne comme avant. Le bois existe : Mazarin, ministre de Louis XIV avait fait planter des milliers de chênes pour la marine des siècles à venir. Depuis la fin XIXème, on ne construit plus de navire de guerre en bois. Les chênes, maintenant tricentenaires, sont encore là. C'est l'idéal pour trouver les longues pièces nécessaires. Pour le savoir faire pas de soucis, j'ai travaillé avec des compagnons, ils peuvent le faire. Ce que je crains, moi aussi, est que les gens qui nous gouvernent aient d'autres choix. On pourrait se retrouver avec une verrue architecturale sur la cathédrale, ils en sont capable.
Autre chose que j'aimerais savoir sont les conclusions de l'enquête. C'est beaucoup plus facile qu'on le croit. 850 ans sans brûler, travaux et catastrophe en 2019. Le chantier est très probablement à l'origine de l'incendie. Comme personne n'entre sans autorisation dans les combles et qu'on sait exactement quels matériels y sont entrés, on peut facilement savoir ce qui s'est passé. Notamment une éventuelle malveillance. Je crains aussi une explication bidon de type "c'est la fatalité".
Dernière chose. Je ne veux pas qu'on me refasse le coup du loto du patrimoine. D'abord censé être défiscalisé, bercy a ensuite puisé dans la somme récoltée. S. Bern est parti à cause de ça.
Pour finir un petit test pour évaluer le niveau d'effondrement du pays. Je suis curieux de connaître les mesures de pollution au plomb a Paris. Les vapeurs de plomb c'est pas bon. Juste savoir si la mairie s'en occupe ou si ils s'en foutent.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ Pierre70
Ce qui fait dresser les cheveux (qui me restent) sur la tête c'est que maintenant il est question de lancer un concours d'architecture, en particulier pour la flèche. Dixit Édouard Philippe. Attendons d'en savoir plus... Effets d'annonce un fois de plus...!
Un édifice religieux de cette époque "n'est qu'un" capteur d'énergies que l'officiant qualifié doit être à même de redistribuer aux fidèles. C'était il y a longtemps... Les énergies n'ont pas de religion, d'ailleurs ND de Paris est construite sur un lieu de culte païen antérieur, ce qui est par ailleurs banal, il y a plein d'exemples.
Ce qu'il faut savoir avant tout c'est qu'un tel lieu obéit à des proportions bien précises pour être "fonctionnel". Dont les coudées locales qui sont toutes différentes (dues à la latitude du lieu). Les coudées de Reims, Chartes, Laon etc sont toutes différentes etc. Proportions applicables aussi bien sûr à la charpente.
Restaurer sans tenir compte des proportions d'origine serait hérétique !
Mais à notre époque où le matérialisme fait rage, tout est possible.
Pour les chênes, les arbres de la forêt de Tronçais (03), plantés par Colbert pour les raisons que vous avez évoquées, sont parmi les plus beaux d'Europe, voire du monde.
J'ai travaillé aussi avec des compagnons. Nous avons la savoir faire.
Pour les conclusions de l'enquête, on va bien voir ! On risque un fois de plus de bien rigoler !
Et puis on verra bien si, constante de notre époque, ce sont une fois de plus les "administratifs" (souvent fouteurs de m**** patentés) qui auront le dernier mot sur ce chantier. Dans ce cas là, tout est à craindre...!




Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Il serait utile de revoir l'Histoire du Château de Hautefort en Dordogne où les toiles du Louvre furent cachées durant l'Occupation.. La population a toujours soutenu son château et ses chatelains, y compris sous la Révolution.
Wikipédia;;
En 1965, les toitures sont refaites. Fin des travaux de restauration. Le château est remeublé.
Dans la nuit du 30 au 31 août 1968, incendie du château qui détruit en partie l'œuvre de restauration.
En 1969, la baronne de Bastard, qui a épousé en secondes noces le général Durosoy, reprend le travail de restauration du château. Elle est aidée par des fonds levés par le soutien de la population du village, une souscription nationale et par le Service des Monuments historiques.
19 mars 1990, La Fondation du château de Hautefort est reconnue d'utilité publique. Le transfert de la propriété du château est réalisé. Il est habité par la famille de Michel David-Weill, neveu de la baronne de Bastard, qui préside la fondation avec sa femme Hélène David-Weill." fin de citation)
J'ai entendu un guide, il y a de nombreuses années nous expliquer que la magnifique charpente en chataîgner imputrescible était intacte jusqu'à l'incendie provoqué par une équipe de TV et restauré en béton en raison du prix.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Affligeant de bêtise la lecture de certains commentaires sur le site Orange ce matin. Ceux qui crachent sur les "riches" Pinault et Arnauld en disant que leur don sera déduit de leur feuille d'impôts ! Ceux qui pensent aux "pauvres bougres exploités" pour construire de telles cathédrales...! Au delà de l'aspect spirituel des ouvriers qui travaillaient à la gloire de Dieu et ne se référaient pas à Karl Marx, il faut bien savoir que ces chantiers ont fait vivre des milliers de gens et leurs familles. Tout le monde était payé en fonction de ses compétences, et sans argent le chantier ne redémarrait pas au printemps: nous sommes loin de nos zozos actuels qui jettent l'argent par les fenêtres et coulent nos pays sous le poids de dettes impossibles à rembourser. C'était une autre gestion ! Les corporations étaient très bien organisées et tout cela fonctionnait très bien même si parfois des grèves éclataient (déjà !) mais pour des motifs certainement moins futiles qu'aujourd'hui. Une autre époque de toutes façons.
Heureusement il existe encore en France des obédiences compagnonniques, c'est le top du top côté professionnel et la réfection sera de qualité, même s'il y aura de la récup' par les politiciens, race indispensable sans laquelle le pays s'effondrerait, c'est bien connu.
En espérant que les entreprises françaises seront privilégiées.
En espérant aussi que la "Forêt" sera bien en bois et les proportions d'origine respectées. J'ai vu à l'étranger une charpente d'église ancienne en acier, de surcroît sans respect des proportions de l'édifice, ce qui est totalement aberrant... Des architectes dûment labellisés officiels et parfaitement iconoclastes, ça existe. C'est ce qui me fait le plus peur dans la réfection de Notre-Dame de Paris.
Symboliquement, est-ce que cet incendie est un signe visant à clouer le bec à Macron ?!



Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
et bien évidemment, les causes possibles ( et loin d'être improbables ) de cet abominable sinistre, ne sont pas évoquées ( et notamment, en ces temps "troublés", un éventuel incendie "très" volontaire commis par un des nombreux - et pas très "catholique" - employés à la réfection de la flèche et qui avaient accès au chantier ).
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Le "vivrensemble" n'est viable à terme qu'assorti d'une bonne volonté partagée.

Le nôtre ignore superbement l'avertissement de Mahomet disant :

" Chaque oiseau vole avec les oiseaux de son espèce."

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ LOUIS L.
Parfaitement. Il y a des oiseaux qui ne volent que la nuit...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Si c'est le cas, ça pourrait une nouvelle fois énerver les gilets jaunes, d'autant que le pétrole grimpe en ce moment et que Macron est censé désormais annoncer "de bonnes nouvelles pour le pouvoir d'achat". J'aime pas cette novlangue, "pouvoir d'achat"  Lire la suite
Saphir - 24/04/2019 à 15:27 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy1
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX