Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Nous ne remercierons jamais assez François Hollande…

IMG Auteur
 
Publié le 08 octobre 2013
791 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 46 votes, 4,4/5 ) , 9 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
9
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Je sens que vous croyiez à une blague. Remercier François Hollande, cela ne peut être sérieux. Et pourtant, le Président de la République vient de rendre un grand service à son pays en provoquant d’importants déplacements de contribuables dans les centres des impôts.


De quoi s’agit-il exactement ? Tout simplement de Français qui ont reçu leur feuille d’imposition sur le revenu et qui découvrent qu’ils rejoignent la cohorte des imposés. Ils se précipitent en nombre, si j’en crois les médias, dans les Hôtels des Impôts, souhaitant des explications car croyant à une erreur. 840 000 Français sont concernés en 2013.


Bien sûr, je n’oublie pas de remercier également Nicolas Sarkozy. Grâce au gel du barème de l’impôt sur le revenu, il avait permis à 940 000 foyers de devenir imposables l’année dernière. Mais, il faut bien le reconnaître, François Hollande, pour une fois, n’a pas démoli ce qu’avait fait son prédécesseur. Et cela est remarquable.


J’entends déjà les cris d’orfraie de ceux qui sont concernés par la mesure. Ils ne voient pas là une bonne nouvelle. Surtout que cet assujettissement à l’IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques) les fait parfois entrer dans d’autres catégories de contribuables, celles des assujettis à la taxe d’habitation ou aux taxes foncières par exemple. Selon L’Opinion, « lorsqu’un foyer bascule dans l’impôt sur le revenu du fait d’une augmentation de son revenu fiscal de référence, il devient éligible à une douzaine de nouvelles taxes ».


Alors, pourquoi faut-il remercier François Hollande et Nicolas Sarkozy ? Tout simplement, parce que cette mesure permet de maintenir légèrement au-dessus de 50 % le nombre de foyers fiscaux imposés. Or, si l’on considère que l’impôt sert à financer les services publics dont tout le monde bénéficie, il apparaît évident que 100 % des foyers doivent s’en acquitter.


Que croyaient-ils ces nouveaux contribuables mécontents ? Que les dépenses publiques étaient financées par de l’argent tombé du ciel ?


Le budget de l’État est en déficit de 72 milliards d’euros en 2013 ? Et de 82 milliards en 2014 ? La dette de l’État est de 2 000 milliards d’euros ? Ce ne sont que des chiffres abstraits pour le commun des mortels. Or, si un jour on décide vraiment de s’attaquer aux déficits, et donc aux dépenses, il faudra bien commencer par expliquer aux Français que les services publics ont un coût et qu’il convient de les financer.


Certes, me direz-vous, peu de citoyens ne paient pas l’impôt. Tout le monde, par exemple, s’acquitte de la TVA en faisant ses courses. C’est vrai, mais la TVA comme d’autres taxes, a le très grand défaut d’être peu visible. Regardez-vous vraiment quel est son montant sur chaque ticket de caisse que l’on vous remet ?


L’impôt sur le revenu, lui, est très visible. Il faut sortir l’argent de son compte en banque pour le payer. Il fait mal. Et, en cela, il est « pédagogique ». C’est tout l’intérêt que je vois dans cette mesure.


Levons immédiatement un doute : cet assujettissement généralisé à l’IRPP devra, bien sûr, être accompagné par une baisse des taux d’imposition. Bref, il s’agit d’instaurer une « flat tax » (Lire à ce sujet l’excellent article de Charles Beigbeder dans Les Echos).


Et tant qu’on y est, on ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. La feuille de paie devrait subir le même sort. Rêvons un peu : on arrête de distinguer artificiellement les cotisations patronales des cotisations salariales, on verse la totalité de son salaire complet (c’est-à-dire son salaire brut actuel augmenté des cotisations patronales) au salarié, sur son compte en banque, et, dans les jours qui suivent, les différentes caisses concernées prélèvent leurs cotisations (Ecoutez à ce sujet, l’intervention de Cécile Philippe sur Radio Classique). À partir de là, on pourra sérieusement discuter du coût de la protection sociale et du coût du travail.


Mais je ne suis pas naïf. Ce n’est, hélas, pas le chemin que nous prenons. Marisol Touraine, la ministre de la Santé, vient d’annoncer la généralisation du tiers-payant : « D’ici à 2017, a-t-elle dit à Libération, quand vous irez voir votre médecin, vous n’aurez plus à avancer le prix de la consultation ». C’est sûr, faire croire que la santé est gratuite est le meilleur moyen d’infantiliser les Français, et par là-même, d’accroître le déficit de la Sécurité sociale. De même, ne doutons pas que la garantie universelle des loyers imaginée par Cécile Duflot contribue à la déresponsabilisation des locataires.


Quant à l’impôt sur le revenu, Jean-Marc Ayrault a annoncé que le projet de budget 2014 contiendrait une mesure correctrice ! Ouf, ce n’était donc qu’un « loupé ».


Continuez à dormir sur vos deux oreilles, braves gens. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.


 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (46 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Mr Coquart,
Vous nous dites que la dette de l'état est de 2000 milliards!Certes mais ce ne sont pas les Français qui l'ont creusée mais les gouvernements successifs depuis 40 ans,à eux de s'attaquer aux déficits en arrêtant la gabegie des finances publiques et en réduisant le train de vie de l'état et des institutions.Vous dites aussi que la TVA est peu visible,prenez vous les Français pour des imbéciles,nous savons bien que si la TVA n'existait pas,l'article ou le service coûterait 19,60 % moins cher!Vous dites encore que le paiement de l'IRPP est "pédagogique"nous savons bien que les services publics,la santé....ont un coût mais on crée toujours de nouveaux impôts,de nouvelles taxes ,on relève les prélèvements sociaux,on déplafonne,on rabote des niches fiscales..... et ça ne suffit jamais.Croyez vous que si 840 000 très petits contribuables paient maintenant l'IRPP cela changera,non c'est la gestion qui est déplorable.
Enfin à la fin de l'article ,vous terminez par une formule assez ironique "continuez à dormir braves gens"en regrettant intérieurement qu'il n'y ait pas encore assez de contribuables,je vous invite donc à donner des leçons de gestion des finances publiques à nos gouvernants!Merci.
Regardez moi ces arguments : La TVA est peu visible et ce n'est pas pédagogique; "rêvons un peu" que les cotisations soit encaissé à la banque pour en ressortir et blabla et blabla; et on les nomment des spécialistes! Ma plus grande interrogation est de savoir si ce spécialiste pense vraiment tout ce qu'il dit???
On est peut être pas spécialiste mais on sait certainement que l'argent ne tombe pas du ciel, mais vous peut être bien, Mr le Spécialiste.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
"Et, en cela, il est « pédagogique ». "

Par définition, le contribuable à l'IRPP n'est pas un enfant (pes).

Gardons les pédagogies pour l'élevage et l'éducation.

Nos politiciens ne nous sont pas supérieurs pour prétendre à nous élever et n'ont aucune envie de nous montrer le chemin de la sortie (ex-ducere) du système.

On commence par détourner les mots de leur sens, pour embrouiller et tirer des conclusions en faux-sens ou en contre-sens.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"Or, si l’on considère que l’impôt sert à financer les services publics dont tout le monde bénéficie, i"

La première affectation de l'argent des impôts c'est le service de la dette, qui ne profite pas à 100% mais à 0,01% de la population.

Et les belles dépenses "présentables" sont financées par des nouvelles dettes.


La légende de l'impôt qui paye les routes et les écoles est consciencieusement entretenue.
Même les Américains, quand ils ont un problème budgétaire, ils commencent par renvoyer leurs fonctionnaires, histoire de continuer à faire croire que ce sont eux qui coûtent de l'argent.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Or, si l’on considère que l’impôt sert à financer les services publics dont tout le monde bénéficie ... les services largement en sur effectifs ?
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Oui Monsieur Coquart ,je suis d'accord avec vous pour que chacun paie l'impôt sur le revenu mais croyez que ça n'est pas mal poser le problème?
En effet ne devrait on pas demander à l'état de mieux gérer son budget,d'arrêter la gabegie en finançant tout et n'importe quoi,de diviser le nombre de députés et sénateurs par deux ainsi que le train de vie de l'état(avions,voitures,cuisiniers,personnels....).
Croyez vous que c'est parce que 1,2 à 1,3 millions de petits contribuables(j'aimerais connaître le montant moyen de leurs impôts) vont acquiter l'impôt sur le revenu que cela améliorera le budget de l'état.
Réduisons le train de vie de l'état et là ça ira sûrement beaucoup mieux pour les finances publiques!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
",je suis d'accord avec vous pour que chacun paie l'impôt sur le revenu"

Le revenu des personnes physiques et son détail appartiennent à leur sphère privée et n'a pas à être déclaré ni étalé dans les structures publiques.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Tout a fait d'accord avec cet article sur l'IR !
Moins de 50% se faisait taxer leur travail, ce que je savais !!! C'est scandaleux !
Il faut passer à 75%, la vaseline coutera moins chère !

C'est comme le service militaire ou seulement la moitié d'une classe d'age donnait une année au pays ! Et les autres ? Ben il vous prenait pour un con et se faisait un plaisir de le dire !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Méfiez vous des idées de Flat tax universelle. On commence comme cela et on se retrouve rapidement avec un taux à 100%
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Mr Coquart, Vous nous dites que la dette de l'état est de 2000 milliards!Certes mais ce ne sont pas les Français qui l'ont creusée mais les gouvernements successifs depuis 40 ans,à eux de s'attaquer aux déficits en arrêtant la gabegie des finances publiq  Lire la suite
seineetmarne - 09/10/2013 à 21:03 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur l...
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
Mieux, vous attendez que le criminel pédophile passe derrière le banquier et vous tirez deux coups sur le banquier.
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
22 sept.blitzel
le cash oui, c'est super, ... tant que le crash de l' Euro ne surviendra pas !!! Et que les banques n'empêcheront pas le bon peuple de s'en servir....
Les revenus rééls des américains sont inférieurs à ceux de 1973
21 sept.Fortuna
Vous etes tetu vous. Puisqu'on vous dit que le principal problème des banques centrales est qu'il n'y a pas d'inflation !
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX