Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Nous sommes tous des spéculateurs

IMG Auteur
 
Publié le 24 mai 2012
572 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 12 votes, 2,9/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Coupables préférés des économistes marxo-keynésiens, des hommes politiques (de droite comme de gauche), et des journalistes, les traders passeraient leur temps sur les marchés, à attaquer les États, et in-fine les peuples qui n’en demandaient pas tant. Ces « puissances d’argent » auraient donc les moyens de faire tomber les États ci et là, et d’y trouver sinon du plaisir, les intérêts sonnants et trébuchants qui alimentent leur cupidité légendaire.


L'arme identifiée : la spéculation.


Si effectivement, la spéculation pose des problèmes en cas de création monétaire, elle n’en reste pas moins le moteur essentiel et indépassable de l’investissement. Par ailleurs, pendant des décennies, les actifs d’État étaient considérés sans risque, « risk free », et attiraient naturellement de nombreux épargnants. Mais le dérapage des finances publiques a progressivement détourné les investisseurs des obligations souveraines.


La spéculation, c’est bon.


Spéculer (du latin spĕcŭlāri), c'est observer. En l'occurrence, il s'agit d'observer le marché, et par l'investissement, d'essayer d’en tirer le meilleur profit.


C'est justement ce regard, ce discernement, et cette projection qui permettent une allocation optimale des ressources. Heureusement que les détenteurs de capitaux misent sur la capacité d’un agent à faire fructifier leur épargne, cela permet de faire se rencontrer de bonnes idées et les moyens pour les financer. C'est cet élan qui pousse à mettre ses ressources à la disposition de l'économie, selon des choix spéculatifs. On imagine en effet assez mal un épargnant faire volontairement des choix d'investissement le conduisant avec certitude à perdre de l'argent.

 

Investir, c’est spéculer sur l’avenir, et une économie sans spéculation est une économie sans investissement qui n’est plus irriguée par l’épargne. Elle est malheureusement vouée à la sécheresse.


Pas de dettes, pas de détresse.


Par « attaque », on entend le plus souvent le simple fait que des investisseurs se détournent de tel ou tel investissement. Il ne s’agit donc pas d’un accord coordonné pour faire tomber tel ou tel État, mais simplement d’arbitrages qui conduisent les investisseurs à placer leur argent sur d'autres produits plus rentables, ou moins risqués.


La montée des taux d’intérêts qui asphyxient la Grèce n'est que l'image tout à fait rationnelle du risque que représente l'achat de bons du trésor grec aujourd'hui. En réalité, loin d'être une attaque des spéculateurs, ce creusement des spreads (écart entre les taux d’intérêts) n'est que le retour mécanique aux taux qui étaient ceux pratiqués avant l'entrée dans l'Euro (qui avait à l'époque artificiellement aligné les taux grecs sur les taux allemands).


On accuse également régulièrement les CDS (Credit Default Swap), contrats de protection financière, permettant à l'acheteur de compenser les pertes de l'actif de référence en cas d’événement de crédit précisé par le contrat (le cas le plus extrême étant le défaut total). La responsabilité attribuée aux CDS dans la crise que traverse l'Euro depuis 2008 est très excessive. En effet, ce n'est pas parce que l'on parie qu'un sprinter ne va pas gagner une course qu'il va la perdre. En revanche, un État dont la viabilité dépend de l'argent qu'il doit emprunter sur les marchés se met lui même en danger et en situation de dépendance vis à vis de ses créanciers.


Plus simplement, un État qui n'a ni dettes ni déficits ne peut pas être « attaqué » par les « marchés » pour la simple et bonne raison qu'il ne dépend pas d'eux.


De Gaulle l'avait compris, et sa si chère indépendance de l’État rimait alors sobrement avec zéro déficit.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :2,9 (12 votes)
>> Article suivant
Renaud DOZOUL est architecte de formation. Il crée une agence à Paris en 2004 après avoir exercé pendant deux ans à Mexico. Il se consacre désormais à la recherche et à l’écriture. Il publie notamment en 2011 « 10 bonnes raisons de restaurer la Monarchie » aux éditions Muller et travaille actuellement sur un ouvrage consacré aux fondements de la liberté en occident.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Oui nous spéculons tous à la hausse, mais un certain nombre le font à la baisse par la vente à découvert.
Ceux qui ont les moyens de manipuler l'info s'en mettent plein les poches...
Je ne vois pas comment une société peut avancer ainsi. Là, faut qu'on m'explique...
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
la spéculation des matières premières alimentaire qui affame des peuples (jp morgan 1800 traders rien que sur ce marché) c'est bien aussi?? sans la spéculation bancaire sur les banques centrales et l'existence des paradis fiscaux, qui sont une insulte a la démocratie, l'endettement des états seraient divisés par 3. quand au cds, une sacrée usine a gaz!!!! les uns qui s'assurent sur les autres et ainsi de suite jusque l'infini!!! le marché des produits dérivés représentent 750 000 milliards de dollars!! plus de 50 fois le pîb des usa, dont une bonne partie sont des cds! quand cette édifice va vaciller "ce qui a déjà plus ou moins commencé" puis s'éffondrer c'est tout le système financier qui va imploser. monsieur dozoul vous trouver que ceci est excessif??
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Cà c'est : "Défense et illustration de la spéculation". Ce ne me semble vraiment acceptable que concernant la spéculation avec son propre argent.
Les problèmes commencent lorsque des irresponsables, Des ânes diplômés, spéculent avec l'argent d'autrui. Je pense que les détenteurs d'assurances-vie vont en faire bientôt la cuisante expérience.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Avant de spéculer avec l'argent d'autrui, c'est l'autre partie consent et espere un retour sur son investissement, donc il spécule. Je crois que c'est logique que la structure qui heberge les fonds investis spécule à son tour.

Je suis parfaitement d'accord avec M. Renaud, refuser la spéculation, c'est arreter d'exister, car l'homme comptemple le passé, il reagit au présent et planifie le futur. Alors, l'invention du futur n'est qu'une action de spéculation.

Conclusion, nous sommes tous des spéculateurs!!!
Evaluer :   1  6Note :   -5
EmailPermalink
@ Goldseekluc,

Non, je ne pense pas que nous soyons tous des spéculateurs car il existe des personnes qui travaillent et se contentent tranquillement de ce qu'elles ont pour vivre et n'ont pas besoin de plus.

Les entrepreneurs sont peut-être - mais pas forcément - des spéculateurs car ouvrir sa propre boîte est effectivement, à la base, un "pari" sur l'avenir. Mais là encore, certains se contentent d'ouvrir leur boîte, de la faire tourner et pouvoir en vivre sans ressentir le besoin de s'agrandir... Dans ce cas, je ne les vois pas comme spéculateurs, mais plus comme de simples travailleurs qui font tourner leur petite entreprise.

Les investisseurs, par contre, me semblent avoir plus que les autres, un profil de spéculateur car ils espèrent un retour sur leur investissement sans s'impliquer personnellement.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Le système économique et financier dans lequel nous sommes embarqués nous oblige tous à spéculer. Sinon c'est ignorer la chute programmée de votre pouvoir d'achat par inflation et les crises(nécessaires aux réformes eco et financières). Monsieur Lolo27 refuser de spéculer, c'est programmer son retour à la misère.

Travailler sans s'inventer un avenir par des actions de planification, c'est creuser sa propre tombe. Étant donné que vous êtes jamais seul dans un secteur, la concurrence vous obligera a supputer l'avenir et a prévoir donc à spéculer.

La retraite que votre société d'assurance vous paye est gagnée a travers la spéculation. Faites la somme vos cotisations mensuelles sur 30 ans placées a un certain taux déduction faite du taux d’inflation moyen estimé sur cette période vous verrez que votre assureur est un magicien.

Spéculez , spéculez et spéculez encore jusqu'à l’éffondrement du système
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Je suis entièrement d'accord avec Louis L. : Je place mon argent à la banque non pas pour qu'elle spécule avec, bien au contraire!
J'ai bien évidement des produits d'épargnes, mais la spéculation doit se faire uniquement sur celle-ci ! Je comprends que les banques doivent gagner de l'argent pour en prêter (ce qui doit être le cas avec leur fichus frais bancaires!) mais que sur la partie déposée, à cet effet, par les clients !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Je suis entièrement d'accord avec Louis L. : Je place mon argent à la banque non pas pour qu'elle spécule avec, bien au contraire! J'ai bien évidement des produits d'épargnes, mais la spéculation doit se faire uniquement sur celle-ci ! Je comprends que l  Lire la suite
Tophe28410 - 25/05/2012 à 07:44 GMT
Note :  4  0
Top articles
Derniers Commentaires
Cryptomonnaie : le Libra sera libre comme les démocraties populaire...
14:20Saphir
Son dernier paragraphe nous apporte tout le contraire du reste de l'article, après avoir sérieusement démontré ce que sera cette crypto, du big bro...
Des élus de plus en plus dangereux
18 juinLouis L.1
" les rémunérations octroyées par carrefour à ses dirigeants.............ne regardent que les propriétaires légitimes de cette entreprise ". ...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier0
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX