Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Nouvel ordre monétaire: Et si les prédictions de « Après la crise » venaient à se réaliser… Retour à l’étalon-or? (partie 2)

IMG Auteur
Publié le 26 mai 2019
929 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 4 votes, 4/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Dans son livre, Vincent Held l’affirme d’emblée : « l’ordre monétaire international traduit un rapport de forces entre nations ».  Or, la nouvelle puissance financière chinoise, notoirement assise sur des réserves d’or considérables (quoique sous-évaluées) – et forte d’une alliance avec des partenaires stratégiques tels que la Russie- devrait selon toute vraisemblance réclamer un nouveau Bretton Woods.

Ce point de vue converge avec une publication de septembre 2017, intitulée « Le retour de l’or sur la scène monétaire mondiale? » Il y était annoncé alors que dès « Mars 2009, le gouverneur de la Banque populaire de Chine M Zhou Xiaochuan revint  dans le cadre d’une conférence intitulée Reform the international Monetary System sur la vision de Keynes au sujet du bancor.Pour lui, le système centré sur le dollar américain et les taux de changes flottants, plus ou moins librement, devrait être repensé.

M Zhou Xiaochuan avait  rappelé alors les effets pervers du système de changes flottants sur fond de dollar américain dans la mesure où pour qu’il y ait suffisamment de liquidités en dollars, il faut que les Etats-Unis soient déficitaires. (Dilemme de Triffin, alertes vaines de Jacques Rueff)

Or, le déficit de ce pays atteint des sommets jamais vus. Actuellement, nous sommes de nouveau dans une situation de menaces de « shutdown », c’est-à-dire de cessation de paiement du plus grand débiteur de la planète. Les conséquences seraient systémiques et planétaires.

La Chine, en premier créancier de ce pays, devrait détenir, à l’horizon de 2035, 50% du stock mondial de billets verts. Et celle-ci commence à s’impatienter puisqu’elle serait le pays qui aurait le plus à perdre en cas de cessation de paiement US.

Il faut donc quitter le système, mais le quitter progressivement…

Du coup, la Chine tente de réduire la domination du dollar sur le marché des matières premières. Pour cela, elle s’appuie sur l’or, avec l’arrière-pensée du bancor.

En avril 2016 déjà, des contrats à terme sur or libellés en yuan ont été négociés à l’échange d’or de Shanghai et le produit devrait être introduit à Budapest plus tard cette année.

Et voilà qu’aujourd’hui, la Chine aspire à lancer prochainement un contrat à terme de pétrole brut –crude oil futures contract– évalué en yuan et convertible en or .Et elle a largement les moyens d’imposer la démarche en tant que plus grand importateur de pétrole au monde.

Cet évènement est extrêmement important et menace directement le dollar en tant que monnaie de réserve. »

https://lilianeheldkhawam.com/2017/09/07/le-r...ne-held-khawam/

Bref, le nouvel ordre monétaire international pourrait bien remettre au goût du jour le principe de l’étalon-or. Toutefois, le nouveau modèle intègrerait, selon Vincent Held, l’emploi de cryptomonnaies souveraines …

Extraits de Après la Crise

L’ascension irrésistible des cryptomonnaies souveraines

« [Créer une cryptomonnaie nationale] serait une manière plutôt efficace de pouvoir mettre en œuvre notre politique monétaire lorsque la prochaine crise éclatera. » (Kevin Warsh, « ex-membre de la direction de la Réserve fédérale américaine, qui avait aussi été pressenti pour diriger l’institution » )

« Une cryptomonnaie nationale telle que le FedCoin rendrait possible le fameux « hélicoptère monétaire«  de Milton Friedman. […] Une simple ligne de code permettrait d’envoyer instantanément 1000$ dans le portefeuille de chaque personne. » (Prof. Campbell R. Harvey)

Les deux citations ci-dessus devraient aisément nous en convaincre : l’arrivée de « l’hélicoptère monétaire » annoncé par les banques centrales sonnera également l’avènement des cryptomonnaies officielles.

Dans son rapport trimestriel du mois de septembre 2017, la Banque des règlements internationaux (BIS)*, nous apprenait ainsi que trois pays avaient d’ores et déjà développé leurs propres cryptomonnaies :

  • Les États-Unis, avec le FedCoin ;
  • Le Canada, avec le CADcoin ;
  • La Suède, avec l’eKrona.

*Située à Bâle, la « banque centrale des banques centrales » a chapeauté l’élaboration des fameux Accords Bâle I, II et III.

La Banque d’Angleterre n’allait pas tarder à révéler qu’elle étudiait la question depuis 2015 et songeait, elle aussi, à lancer sa propre cryptomonnaie. Sans grande publicité, il est vrai.

Quant à l’Union européenne, il semble qu’elle ait choisi d’avancer à pas feutrés. Plutôt que de parler ouvertement de « cryptomonnaie », elle allait mettre l’accent sur la notion de « blockchain », la technologie qui est à la base des cryptomonnaies.

(…)

En juillet 2018, une étude produite par le Secrétariat général du Parlement européen allait en effet préconiser une « participation publique directe [au marché des cryptomonnaies] grâce à une monnaie digitale de banque centrale. »

Peu de doute, donc, quant au fait que l’UE aura fait le nécessaire pour pouvoir disposer de sa propre cryptomonnaie le moment venu ! Même s’il se pourrait bien, au final, que certains pays sortent de l’euro et n’utilisent plus cette monnaie que pour les échanges internationaux*…

*Depuis 2012, le professeur d’économie monétaire suisse Sergio Rossi a publié un grand nombre d’articles démontrant qu’une cryptomonnaie européenne pourrait parfaitement coexister avec des cryptomonnaies nationales (cf. par ex. « Plan pour un nouvel ordre monétaire européen », 2018).

(…)

La Suisse, quant à elle, nous offre un exemple particulièrement comique. On y aura en effet vu le ministre des Finances fustiger les cryptomonnaies en les qualifiant de « bulle spéculative »… (« Kryptowährungen sind eine Spekulationsblase », Blick, 28/03/2018)

Et pourtant, au même moment, les Écoles polytechniques de Lausanne et Zurich travaillaient d’arrache-pied à l’élaboration du futur cryptofranc !

Selon Vincent Held, un « Nouveau Bretton Woods » à base d’étalon-or ET de cryptomonnaies devrait voir le jour…

A lire aussi:

Nouvel ordre monétaire: Et si les prédictions de « Après la crise » venaient à se réaliser… La perte du salariat ?(partie 1)

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (4 votes)
>> Article suivant
"A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver !" Saint Augustin (354-430)/
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Hidalgo a ruiné Paris
16 aoûtmerisier1
Se présenter aux élections pour la mairie de Paris c'est accepter le commandement d'un navire en train de sombrer, de nuit et dans le brouillard. M...
Zapata contre Greta
16 aoûtLéopold II
Dieu seul sait comment ce mouvement finira ! C'est pourtant simple, cher Merisier : les Jeunesses Climatiques ( Klimatjugend ) finir...
Introduction de WeWork : potentiel 3,000 milliards de dollars avec ...
15 aoûtJack A.
La prétendue "nouvelle économie" n'existe que du fait de l'alliance de Wall Street et de la FEd, qui inonde le marché de "liquidité", entendez d'ar...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
15 aoûtblitzel
La machine comme l'instrument est fait pour l'homme. Non l'homme pour la machine. Quand l'homme est soumis au rythme de la machine et notre soc...
L’insupportable ultra-libéralisme des supermarchés ouverts le diman...
14 aoûtFortuna
La France est un pays merveilleux, ou tout est possible entre adultes consentants. Sauf travailler l'un pour l'autre, bien entendu
Taxes par-ci, taxes par-là, échec partout.
11 aoûtAlain J.
Il faut savoir il est de gauche ou de droite. Il est socialiste ou libéral. Il taxe ou pas. tout est relatif dans la vie ça dépend de votre...
L’arrogance d’un commissaire européen qui se permet d’insulter la S...
11 aoûtmerisier1
Ce petit commissaire européen qui doit se goberger de son titre ronflant pourrait avec profit revoir cet excellent film (eh oui en noir et blanc !)...
Zapata contre Greta
10 aoûtmerisier1
Le XXième siècle a eu en particulier les jeunesses hitlériennes (à l'échelon national), les jeunesses communistes (à échelon international), le XXI...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX