Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Nulle part où aller

IMG Auteur
Publié le 05 décembre 2013
793 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 41 votes, 4,8/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Les ampoules et guirlandes financières sont allumées partout, comme si nous étions en pleine Happy Hour dans la salle des grands gagnants de la loterie. Il semblerait que l’économie Américaine – plus particulièrement la division de la gestion de capital – ait découvert la source d’énergie alternative que l’on espérait plus sous la forme de la connerie. Elle alimente toutes les conversations en ligne et les mégaphones des médias grand public séniles. Un analyste technique, le célèbre Ralph Acampora, de chez Altaire Wealth Management, a même dit cette semaine que les Etats-Unis seraient ‘énergiquement indépendants dès 2016’. C’est beaucoup dire. Ils n’auraient besoin que de produire 8,5 millions de barils de pétrole par jour, ou de cesser de conduire.

La Réserve Fédérale ne ferait donc pas qu’arroser les marchés de liquidités, mais aurait aussi transformé Manhattan en la plus grosse pipe de crack du monde. Et nombreux sont les professionnels du secteur financier qui continuent de dire qu’il ne peut pas y avoir de bulle parce que c’est la seule chose dont on entend parler, et que les bulles ne se produisent que quand personne ne s’en rend compte…

Ce n'est simplement pas vrai. Beaucoup de gens ont pointé du doigt la bulle sur l’immobilier plusieurs années avant qu’elle ne fasse exploser le système bancaire, y compris moi dans mon livre publié en 2005 (The Long Emergency). La raison pour laquelle il existe une telle anxiété au sujet de la bulle actuelle est qu’elle est exposée au regard de tous, et que quand elle explosera, elle laissera bien plus de débris sur le sol que la précédente – la ruine de la confiance en les instruments financiers, par exemple, qui se trouveraient être une innovation financière historique. Puisque les interventions et la manipulation des marchés et des taux d’intérêts sont parfaitement évidents, il nous faut conclure que la foi en la malhonnêteté de la finance est désormais complètement solidifiée. Les marchés ont comptabilisé leur propre malhonnêteté.

L’histoire que l’on entend partout ces jours-cis est celle du renouveau de l’économie industrielle aux Etats-Unis et de la reprise du marché de l’immobilier. On nous dit que (selon Meredith Whitney), le ‘couloir central’ de la nation (depuis el Texas jusqu’au Minnesota) est le retour en force à la manière du Japon des années 1960, que les Etats-Unis ont plus de pétrole qu’ils ne puissent en rêver, qu’ils ont généré une super-race d’entrepreneurs intrépides et amateurs de risques, et qu’ils sont la chemise la plus propre dans le panier à linge de notre bonne vieille planète.

Un amas de conneries bien entendu, qui se consume lentement dans la pipe de la Fed.

Voici ce qui se passe réellement. La Réserve Fédérale ne peut que prétendre avoir une opinion dans le même temps qu’elle farcit Wall Street de monnaie comme s'il s'agissait d’une dinde de Noël avec la maladie de Crohn. Ce qui est fourré dans cette pauvre dinde est une substance toxique appelée mal-investissement, qui transforme l’énergie de la société en des activités qui ne produisent aucune valeur, comme des bonus d’employés de hedge funds, des opérations de la NSA, des voitures Tesla, des tours Frank Gehry, des drones qui viennent déranger les fêtes de mariage Afghanes, des séances photos pour Obama, des enchères de peintures à l’huile et entre autres la nouvelle collection de mode de Jay-Z.

La Fed parle de mettre fin au programme de quantitative easing mis, ou d’achat d’obligations, en place par l’Open Market Committee (FOMC). Sa propagande est surnommée ‘stratégie directrice’ pour donner une apparence de rectitude et de sérieux, mais elle n’est en réalité rien de plus qu’un film de Jerry Lewis des années 1960 – une singerie. On parle de diminution des achats d’obligations de la Fed, qui s’élèvent aujourd’hui à 85 milliards de dollars par mois. Un jour viendra, la Fed viendra nous annoncer une réduction de quantitative easing de 10 millions de dollars par mois, et les taux d’intérêts sur les obligations sur dix ans flamberont au-delà des 3% et menaceront le gouvernement de banqueroute – gouvernement qui n’a pas les moyens de payer de tels intérêts sur ses emprunts. Les marchés écraseront les devises papier. La Fed prendra peur à mesure que l’odeur de dépression déflationniste se répandra et recommencera de plus belle à farcir sa dinde.

La conséquence en sera la combinaison d’une perte de confiance totale envers la devise papier et les actifs, d’une perte de confiance totale envers les banques qui sont tout juste assez solvables pour faire des affaires les unes avec les autres, et d’une implosion de Wall Street et des institutions qui l’entourent, jusqu’à la branche exécutive du gouvernement fédéral. Et l’économie qui y est attachée se retrouvera seule dans le froid et les ténèbres, pleurnichant le nom de sa maman.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (41 votes)
>> Article suivant
James Howard Kunstler est un journaliste qui a travaillé pour de nombreux journaux, dont Rolling Stones Magazine. Dans son dernier livre, The Long Emergency, il décrit les changements auxquels la société américaine devra faire face au cours du 21° siècle. Il envisage un futur prochain fait de crises sociales à répétition, la fin de la Surburbia et du modèle économique associé et une guerre mondiale pour les ressources en énergie. Il prédit la déconstruction des empires européens et américains et pense que, lorsque les convulsions seront terminées, le monde reviendra à un modèle décentralisé et local.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Excusez si cela vous semble être de la flatterie mais ce site est GENIAL ! Pourquoi ? Il est plus intéressant que n'importe quel site dit "conspirationniste", car il donne des informations fondées et factuelles sur la part d'Ombre ! De plus, il n'y a ni complot, ni conspiration, grâce à Internet, les magouilles sont avérées et révélées. MERCI !
Ok ....mais quant tous cela arrivera pour qu'on fasse la big fête avec notre OR au tour du coud !???
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ok ....mais quant tous cela arrivera pour qu'on fasse la big fête avec notre OR au tour du coud !???  Lire la suite
orpilleur - 05/12/2013 à 13:25 GMT
Note :  0  1
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX