Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Or: le problème de l’inflation

IMG Auteur
Publié le 04 juin 2012
828 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 8 votes, 4,8/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

En période d’inflation, le prix de l’or augmente. Mais l’inflation n’est pas toujours un facteur nécessaire à la hausse du prix du métal jaune.


L’inflation est dans toutes les bouches. Les banquiers centraux pensent qu’elle devrait être accentuée. Le commun des mortels pense qu’elle et bien supérieure à ce qu’elle devrait être. Quant aux professionnels des finances, ils pensent que nous ne sommes pas prêts d’en voir la fin.


‘Lorsque l’inflation devient trop évidente’, reconnaît John Paulson, du hedge fund de 14 millions de dollars Paulson and Co., ‘le prix de l’or a probablement déjà augmenté. Il est alors temps de renforcer sa position’.


‘Lorsque l’inflation apparaît, le prix réel de l’or augmente’, déclare Jeremy Grantham dans sa lettre aux actionnaires de la société GMO, au capital de 79 milliards de dollars. L’unique classe d’actif étant positivement corrélée à l’inflation, selon le rapport Global Investment Returns Yearbook du Crédit Suisse, est l’or.


Selon Paulson, Grantham, et beaucoup d’autres, l’inflation n’est pas prête de disparaître. Depuis la fin du XXe siècle – après que le prix de l’or ait été libéré de son prix fixe de 35 dollars – le prix de l’or n’a fait qu’augmenter dans le même temps que l’inflation.


Le seul problème que présentent ces théories est que l’or a connu une longue phase haussière au cours de cette dernière décennie – ayant été multiplié par six en termes nominaux - malgré un record à la baisse du taux d’inflation aux Etats-Unis depuis les années 1950.




Qu’est-ce que cela signifie ? Premièrement, l'or n'est pas uniquement lié à l'inflation. Il ne l’était pas dans les années 1970 et 1980, et il ne l’est pas non plus aujourd’hui. L’or est lié à l’inflation ainsi qu’aux taux d’intérêts. Des retours réels sur obligations faibles ou négatifs poussent les épargnants à se tourner vers un moyen sûr et indestructible de protéger leur patrimoine. Le papier monnaie et les obligations sont incapables de remplir ce rôle.




Deuxièmement, et pour la même raison - les gens n'aiment pas voir leur épargne perdre de sa valeur d'année en année -, les phases baissières de long terme des marchés de capitaux sont également bénéfiques au prix de l’or. Si le capital à risque ne permet aucune rente, il prend la fuite. Les obligations peuvent parfois être une solution à cela. C’est également le cas de l’or.




Au cours de ce dernier siècle, les retours réels sur les actions Américaines ont été majoritairement négatifs lorsque le prix de l’or était en phase haussière, et positifs lorsque le prix de l’or diminuait.


Il en est allé de même sous le système de l’étalon or – une période au cours de laquelle le prix de l’or fut d’abord fixé à 26, puis à 35 dollars l’once afin de contrer l’inflation. Au cours de 59% des mois s’étant écoulés depuis 1910, lorsque les retours réels de l’or étaient supérieurs à zéro, alors les retours réels des actions étaient inférieurs à zéro, et vice versa. Au cours d’un tiers de ces mois, or et actions enregistraient tous deux des retours positifs. L’or et les actions n’ont perdu de leur valeur simultanément que 7% du temps, particulièrement du fait de l’inflation d’après-guerre.


Qu’une guerre vienne ou non à être déclarée, ‘le gorille de l’inflation n’est peut-être pas encore dans la salle, mais nous pouvons déjà l’entendre frapper son torse de ses poings depuis le haut de la colline’ –Jeremy Grantham.


 ‘Il finira par arriver’ – et fera des investisseurs sur obligations son petit-déjeuner. Il a mâchouillé leurs revenus fixes tout au long des années 1970, dans le même temps que les actions offraient des rendements tout aussi misérables. Il se fera une joie de détruire ceux achetant aujourd’hui des obligations, alors que leur taux de rendement est à son niveau le plus bas jamais enregistré. Bien que Grantham suggère d’investir sur les obligations en tant que ‘barrière sous-estimée contre l’inflation, le coût immédiat de ce type d’investissement pourrait s’avérer extrêmement destructeur.




Quelle attitude adopter ? La solution logique est d'acheter de l'or – une solution tellement que beaucoup pensent qu’elle ne puisse pas être parfaite. Le prix de l’or est déjà grimpé bien plus haut que l’inflation de l’indice des prix qu’observent Grantham et le Crédit Suisse, ainsi que le graphique de BullionVault présenté ci-dessus.


Vous pouvez dire que les données relatives à l'inflation sont fausses, que les choses tourneront différemment cette fois-ci, ou que l’inflation n’apparaîtra pas, malgré les efforts dont font preuve les banquiers du monde pour anéantir le patrimoine des épargnants. Mais s’il est une chose que l’on ne puisse pas nier quant à l’actuel marché haussier de l’or, c’est que les obligations finiront par ne plus intéresser personne, et que les actions ne permettent plus de rendements positifs. Lorsque l’inflation se présentera, il sera de plus en plus difficile de ne pas acheter d’or – ainsi que des produits industriels ou lopins de terre -, et ce malgré sa performance de ces dix dernières années.



 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (8 votes)
>> Article suivant
Correspondant à la City pour The Daily Reckoning à Londres, Adrian Ash est directeur de la recherche chez Bullionvault.com, site qui vous fournit un accès direct à l’or d'investissement, dans des chambres fortes à Zurich et à Londres
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
D'après shadowstats , http://www.shadowstats.com/ ,l'indice CPI des US est largement minoré et nous aurions actuellement une multiplication par 8 des prix de 1980...

Alors , le cours objectif de l'or dans un marché libre ( non soumis aux "libéraux" actuels ) serait de 1600X8 soit 12800 l'once....
Sans compter le bank run qui se développe , la peur et les bruits de bottes.

Les goldeux / colteux vont se gaver.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le véritable déclancheur de la hausse de l'or sera lorsque les gens auront la trouille. De l'inflation avec ses taux d'intérets réels négatifs, des banques centrales qui ont perdu tout controle de la situation, des paniques bancaires qui commencent en Grece et en Espagne mais qui arriveront rapidement dans le reste de l'Europe, des bruits de bottes, des interdictions par leurs gouvernements d'utiliser leur argent comme bon leur semble, etc, etc, la liste est sans fin et je vous laisse la compléter avec vos propres arguments.

Mais le vrai moteur de la hausse de l'or sera une simple émotion humaine : la peur, et le besoin de se protéger.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
... Besoin de se protéger que se hateront d'interdire nos amis au gouvernement assistés de leurs laquais les banquiers, comme de bien entendu.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Tout à fait d'accord avec vous, d'où l’intérêt d'acheter de l'or physique hors du système bancaire.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
En dehors du système bancaire et dans plusieurs endroits différents pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Sait-on jamais que ce panier soit découvert...

@ Libertador,

"se protéger que se hateront d'interdire nos amis au gouvernement assistés de leurs laquais les banquiers, comme de bien entendu"

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous en France, mais ici, en Belgique, les mesures de rétorsion commencent. Ma dentiste m'a dit aujourd'hui que sa banque l'avait prévenue que d'ici peu, tout dépôt au-delà de 3.000 euros devra obligatoirement être justifié (Yoyo Bobo avait parlé du projet de loi en cours à la Chambre, mais il semblerait bien que les choses aillent plus vite que prévu).

Lu dans la presse : "L'exécutif n'arrête pas le progrès : offrir de l'argent à son enfant de la main à la main ou par virement sera assimilé à de la fraude fiscale dès ce 1er juin !
Dégressivité des allocations de chômage, chasse aux frais professionnels et privés des indépendants (peine dictatoriale : 309 %) sans oublier la taxation sur les voitures de société. Pour les pensions, faudra travailler plus." Par contre, les pension des parlementaires... c'est un dossier complexe. A croire que régler le sort de 11 millions de Belges est plus facile que dicter un régime à quelques 400 élus. Six mois que ça traîne."

Tout est dit il me semble. La dictature est bien en train de s'installer chaque jour un peu plus. Je suis dégoûtée !

S'ils pensent qu'on va s'arrêter de faire des cadeaux à nos enfants parce qu'ils nous l'interdisent, ils se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'à la dernière phalange du petit doigt de pied ! On fera comme les pirates dans le temps : la carte du trésor, déposée en lieu sûr pour que le jour J nos enfants puissent le retrouver.

@ Josey Wales,

"Le véritable déclencheur de la hausse de l'or sera lorsque les gens auront la trouille"

Je pense qu'on y arrive... De plus en plus de gens (les plus clairvoyants à mon sens), ici en Belgique, commencent à vider leurs comptes, pourtant les bank runs se cantonnent encore provisoirement dans le sud.

Le crash est proche à mon sens. Et si on ne veut pas leur faire de cadeau à ces conna... de dirigeants, il est plus que temps de vider ce qu'il reste sur vos comptes.

Au fait, ce que vous entendez tous par "les bruits de bottes", c'est les militaires au service de la dictature (brrrr, encore plus effrayant) ou la dictature elle-même, au sens administratif s'entend ?







Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
En effet. Et la hausse sera multipliée à cause du run sur l'or physique.
L'or à 30 000$ l'once, c'est pour quand ?
Quand la baguette de pain sera à 300 euros ?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Même pas. Lire la suite
ph11 - 05/06/2012 à 12:20 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX