Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Par quoi est soutenue la monnaie – partie 2

IMG Auteur
Publié le 12 janvier 2012
860 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 11 votes, 4,5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Dans mon commentaire du 6 juin dernier, intitulé ‘Par quoi est soutenue la monnaie?’, je tentais d’expliquer la manière dont une monnaie n’est aucunement ‘soutenue’ par quoi que ce soit et n’a pas besoin de l’être. La monnaie est ce qu’elle est – le moyen de paiement le plus communément utilisé au sein d’une économie. Cet article a été publié sur de nombreux sites internet et a suscité beaucoup d’intérêt, de questions et de commentaires. Je me pencherai aujourd’hui sur les trois objections les plus communes.


En me basant sur les courriels que j’ai reçus, la partie la plus controversée de mon article est celui qui touche à la ‘valeur intrinsèque’ d’une monnaie. Considérant que certains analystes populaires du marché de l’or et écrivains financiers répètent souvent que la ‘valeur intrinsèque’ est la différence la plus importante entre l’or et le dollar, je ne suis pas surpris que de nombreux investisseurs aient rejeté mon idée que l’or, tout comme le dollar, n’ait aucune valeur intrinsèque. Mon objectif était simplement là d’exprimer la subjectivité de toute valeur. Afin d’expliquer cela, je décrivais le manque d’intérêt qu’une personne perdue sur une île déserte pourrait avoir envers l’or, contrairement à l’intérêt que lui porterait une personne vivant au sein d’une économie moderne sujette à l’inflation.


Un point de vue des plus communs est que l’or ait une ‘valeur intrinsèque’ puisqu’il est cher, en termes de matériaux et de charge de travail nécessaire à l’extraction de l’or jusqu’à sa fonte, mais il est important de comprendre qu’un bien puisse être cher à produire tout en n’ayant cependant aucune valeur aux yeux de nombreuses personnes. Encore une fois, toute valeur est subjective et varie dépendamment de circonstances personnelles.


Que la production d’or nécessite des dépenses significatives en termes de ressources est un point important, mais n’a rien à voir avec la ‘valeur intrinsèque’ de l’or. C’est là un point important parce qu’il impose des restrictions quant à la croissance des disponibilités totales d’or. En réalité, en termes d’aptitude à remplir le rôle d’une monnaie, le plus grand avantage que présente l’or par rapport au dollar et aux autres devises est la stabilité de ses réserves disponibles (les réserves totales d’or présentes à la surface de la terre augmentent chaque année de 1,5 à 2%). Personne n’est capable de créer de l’or à partir de rien. Si on l’appréhende sous un nouvel angle, le problème le plus important de notre monnaie officielle actuelle est que les banques et gouvernements possèdent le pouvoir d’en créer toujours plus, et ce à partir de rien. Si vous pensez que ces institutions n’ont pas abusé de ce pouvoir de par le passé, alors vous manquez de connaissances en termes d’histoire économique ; et si vous pensez que ces institutions n’abuseront pas ce pouvoir dans le futur, alors vous êtes extrêmement naïf.

 

De plus, ceux qui s’opposent à l’utilisation de l’or comme monnaie prennent bien souvent pour exemple l’inflexibilité des réserves d’or comme point négatif. En présentant de tels arguments, ils prouvent d’une ignorance certaine, du fait que la flexibilité des réserves n’est AUCUNEMENT une caractéristique désirable pour une monnaie. La flexibilité de la masse monétaire bénéficie aux gouvernements et à l’industrie bancaire, mais parce qu’elle entraîne une distorsion des prix, elle est néfaste aux producteurs de richesse réelle.


Venons-en maintenant à discuter de la seconde objection la plus fréquente : certains lecteurs semblent penser que le dollar est soutenu par le secteur militaire Américain. Si le secteur militaire des Etats-Unis ‘soutient’ le dollar, alors par quoi sont soutenues toutes les autres devises ? De plus, si le dollar bénéficie du support du secteur militaire Américain, alors pourquoi l’indice du dollar a-t-il perdu 50% de sa valeur ces quelques 26 dernières années ? Après tout, le secteur militaire Américain n’a jamais été aussi dominant qu’il ne l’est aujourd’hui.

 

Plutôt que de soutenir le dollar, le secteur militaire des Etats-Unis est en réalité un facteur NEGATIF pour le dollar. La raison en est que le désir de maintenir un secteur militaire puissant débouche sur une augmentation de la masse monétaire et n’est en rien favorable à la demande en dollars (la demande privée pour le dollar est particulièrement déterminée par la présomption de retours réels, et la demande des gouvernements étrangers en dollars est principalement déterminée par la politique de taux de change).


Pour finir, mon allégation que l’or n’est soutenu par rien a poussé beaucoup à répondre que toute devise nationale est soutenue par la capacité d’un gouvernement à imposer des taxes. La réalité est que cette capacité à imposer des taxes est ce qui soutient la dette d’un gouvernement, et c’est là la raison pour laquelle racheter la dette gouvernementale est une mauvaise idée. Comme l’avait expliqué Murray Rothbard, ‘l’achat d’un bon du trésor du gouvernement revient à investir sur le pillage futur qu’est l’impôt sur le revenu »


La capacité à imposer une taxe ne soutient pas la monnaie dans laquelle est exprimée la dette d’un gouvernement. Au contraire, la taxation représente une demande de réserve monétaire, ce qui signifie que bien qu’elle ne soutienne pas la monnaie, elle a un effet sur le pouvoir d’achat de cette devise.

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (11 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Citation depuis l'article :
"La flexibilité de la masse monétaire bénéficie aux gouvernements et à l’industrie bancaire, mais parce qu’elle entraîne une distorsion des prix, elle est néfaste aux producteurs de richesse réelle. "
Ceci est vu par le petit bout de la lorgnette car si cela est vrai actuellement ce n'est qu'une affirmation transformée abusivement en "loi économique" .
L'affirmation repose sur le fait que toutes création de crédit est une cause inflationniste ; ce qui est faux si le prêteur dispose réellement de la monnaie. Le tout enveloppé dans une vision mercantile qui conduit bien naturellement à affirmer que cela cause une distorsion des prix. Mais prenons des exemples parmi les investissement "lourds" tels que centrales nucléaires ou Ariane ou encore Airbus. Toutes ces entreprises ont dû emprunter pour créer leurs "machines"
et puis le retour sur investissement est long et s'étale sur de nombreuse années. Cela a-t-il créé de l'inflation ? oui certainement. Mais des hausses des prix ? tout prouve le contraire.
Par contre quand l'état emprunte pour ses dépenses de fonctionnement, il crée de la fausse monnaie.
Prenons un exemple encore plus simple : un ménage. S'il emprunte pour se loger ou pour créer une entreprise ou un atelier il remboursera par les loyers qu'il n'a pas à payer pour se loger ou par le fruit de son travail dans son entreprise. Par contre s'il emprunte pour consommer au-delà de ses capacités, il se ruine.
Je trouve qu'il est extrêmement choquant de penser que la capacité d'endettement d'un pays est fondée sur sa capacité à extorquer des taxes à ses sujets, même s'il y a une part de vérité.

C'est faire totalement fi du droit de propriété des citoyens, puisque celui ci est le gage des dettes contractées par l'état.

Il y a la tous les germes du totalitarisme et de la barbarie.

Il vaudrait mieux soit interdire à l'état de s'endetter, soit dire et faire le nécessaire pour que la capacité d'endettement d'un état soit fonction de sa capacité à développer son économie et la prospérité de ses citoyens.
Evaluer :   182  1Note :   181
EmailPermalink
Ça c'est du long terme. Mais quand on est élu pour cinq ans, autant prendre l'argent des banquiers pour faire tout de suite joujou avec...
Cher Mr Jack.a.
Il est choquant que l'escroquerie existe mais il n'est pas choquant de penser que l'escroquerie existe.
Ainsi il est choquant que la capacité d'endettement d'un pays soit fondée sur sa capacité à extorquer des taxes à ses sujets mais il n'est nullement choquant de le penser, c'est à dire de le constater tout en le déplorant.
Celui qui fait fi du droit de propriété c'est l'état et non celui qui constate ce triste lien entre capacité d'endettement et capacité d'extorsion.
Dans un tel état il y a tous les germes que vous citez.
Votre dernier paragraphe me convient bien, mais entre un voeu pieux et sa réalisation, il y a pour le moins l'espace d'une révolution car tout est parfaitement verrouillé par le "souteneur" de notre sympathique humouriste ELS . (nous sommes les Gagneuses) .
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Si nous sommes les gagneuses, j'aimerais un peu qu'on me soutienne, moi !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Une monnaie libre n'a pas besoin de souteneurs
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Si nous sommes les gagneuses, j'aimerais un peu qu'on me soutienne, moi !  Lire la suite
Hansel - 16/01/2012 à 12:19 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX