Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Perte record pour la Banque Nationale Suisse : 50 milliards de francs

IMG Auteur
Publié le 06 août 2015
598 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 13 votes, 5/5 ) , 21 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
21
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

La Banque Nationale Suisse (BNS) a perdu 50,1 milliards de francs (47,7 milliards d'euros) rien que sur le premier semestre de l'année 2015. "C'est un chiffre énorme" a piteusement reconnu le porte-parole de la banque. Un record pour la BNS, tout comme pour les banques centrales depuis la crise de 2008.

Ce chiffre montre à quel point les banques centrales, sensées constituer des pôles de stabilité dans l'univers financier, se comportent encore pire que des hedge funds. En l'occurrence, la BNS a décidé le 15 janvier de laisser flotter sa monnaie, après l'avoir maintenu au cours de 1,20 franc pour 1 euro en rachetant massivement des euros sur les marchés des changes. Ce cours était demandé par les milieux économiques pour maintenir la compétitivité des exportations. Néanmoins la quantité d'euros à acheter pour tenir ce ratio augmentait sans cesse et faisait trop enfler le bilan de la BNS, qui a du dire stop en ce début d'année. Résultat, le franc suisse s'est apprécié de 20%, et bien sûr dans le même temps les euros accumulés dans le bilan de la BNS se dévaluaient d'autant, d'où cette perte de 50,1 milliards de francs suisses. La BNS s'en remettra, l'année dernière elle avait affiché un bénéfice record de 38,3 milliards de francs suisses, en profitant cette fois de gains sur le dollar et la livre sterling. Un vrai hedge fund, on vous le dit !

Le problème est que les autres banques centrales prennent des risques de la même ampleur. Depuis le début de l'année, la BCE (à travers les banques centrales nationales de la zone euro) achète 60 milliards d'euros d'obligations par mois, ce programme étant prévu pour durer jusqu'en septembre 2016, soit un montant total de plus de mille milliards d'euros. Les taux étant actuellement très bas, leur remontée diminuerait considérablement la valeur de ces obligations, entraînant des pertes gigantesques. La Banque du Japon suit la même politique, celle d'un Quantitative easing massif. Idem pour la Fed, qui a certes arrêté son QE, mais dont bilan est encore rempli de bons du Trésor. Par ailleurs la banque centrale de Chine et celle du Japon possèdent chacune plus de mille milliards de bons du Trésor américain, et sont donc exposées au risque de change en plus du risque de taux. Ce type de perte hors du commun, comme nous l'avons connu avec la BNS, est à prévoir dans les années qui viennent.

Ceci dit une banque centrale ne peut pas faire faillite, elle peut être renflouée par l'Etat, ou même se renflouer elle-même en faisant tourner sa planche à billets. Elle est le "prêteur en dernier ressort", y compris pour elle-même, bien évidemment. Avec la banque centrale et les grandes banques "too big to fail", c'est ainsi tout le système bancaire qui vit en dehors des lois du marché, qui ne paye jamais le prix de ses erreurs, qui enfle au fur et à mesure que les QE s'accumulent, qui génère moins des bénéfices que des effets de rentes, sauf quand des pertes cataclysmiques surviennent mais, pas d'inquiétude, les renflouements arrivent de façon automatique, et c'est reparti pour un tour !

Cependant toutes ces manipulations se payent un jour : la faillite pour une banque centrale c'est l'hyperinflation, quand les billets qu'elle émet ne valent plus rien, que les détenteurs s'en débarrassent immédiatement et les refusent en paiement. Nous n'en sommes pas là, en attendant, la sphère financière vit de plus en plus sur elle-même, assure de moins en moins sa fonction de financement de l'économie, et devient de plus en plus une source d'instabilité pour l'ensemble de l'économie... 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Japon | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Japon | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (13 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Un trader explique comment le cours de l’or est manipulé



https://www.youtube.com/watch?v=C4LX05JY6-Q


Analyse technique Or & Argent

https://www.youtube.com/watch?v=x64ePUxJWwc
Pourquoi les riches préfèrent la république à la monarchie :

Henri Guillemin

https://www.youtube.com/watch?v=HPgjxDynMDc&list=PLJnMMhNbiUELJ8JRMdtiYbrkornHS8Q6A

"On n'a pas atteint le point bas sur l'or" Valérie Gastaldy, stratégiste chez Day By Day

https://www.youtube.com/watch?v=ROOnH1wedxs


http://or-argent.eu/tag/eric-sprott/

Eric Sprott : l’argent entre 400 et 1000 dollars, une possibilité
Argentmai 13, 2014 0
Eric-Sprott-Marche-Haussier-OrEric Sprott : « J’espère que nous allons nous rendre compte qu’il n’y a plus d’or disponible, je pense que nous sommes en train de taper dans les dernières réserves. James Turk a fait remarquer que les raffineries commencent à fondre des lingots des années 60, ce qui prouverait cette théorie. Je pense donc que l’avenir est radieux pour les métaux précieux.

Eric King : « vous avez cité James Turk, sa prévision argent est de 400 $ l’once. Est-ce réaliste ? »

Eric Sprott : « il est très difficile de répondre à cette question, car il est impossible de prédire ce que les politiques feront. Comme mon partenaire Rick Rule l’a affirmé, ils peuvent décider de faire défaut sur certaines choses. Et ils devront le faire, d’une manière ou d’une autre. Soit en disant : nous n’avons pas les moyens de payer, soit en payant avec une monnaie dévaluée.

S’ils choisissent cette seconde option, l’argent pourrait atteindre des valorisations énormes. Il n’y a aucune limite lorsqu’il y a de la demande et que les devises se dévaluent. Bien sûr que l’argent pourrait atteindre 400 $, et même 1000 $. En cas d’hyperinflation, cela pourrait même être beaucoup plus.

Par contre, entre posséder un billet de 20 $ ou une once d’argent, ou 1300 $ en cash ou une once d’or, faire le choix entre les 2 est très facile. Bien sûr, cela fait 2 ans que nous devons assister à cette mascarade sur le marché papier des métaux précieux, la plupart des gens que vous interviewez avaient prédit ces événements il y a de nombreuses années. Nous savons tous que nous allons assister à d’énormes mouvements sur le cours de l’or.

Même s’ils essayent de contrôler les prix, ils n’y arriveront pas. Le CME, le COMEX, ils finiront par faire défaut. Un beau jour, les Chinois placeront leurs commandes et il n’y aura pas de métal pour la satisfaire. L’argent pourrait disparaître aussi rapidement, ou encore le platinum ou le palladium. La production annuelle est quasi nulle. 30 % du peu de mines qui produisent sont en grève en ce moment. Le jour de gloire est pour bientôt. »

Source : KWN
Il faut bien effrayer le petit porteur...
http://harry-dent.tumblr.com/post/109986018721/gold-isnt-the-next-currency

Harry Dent
Démographie: le pouvoir de prédire.

L'or est pas le Next Devise

Nous recevons toujours des questions sur l'or.

Et ils viennent généralement vers le bas pour un couple de questions: «Pouvez-vous me dire pourquoi l'or garderait descendre lorsque les banques centrales continuent d'imprimer de l'argent comme un fou?"

Ou encore: «Est-pas de l'or la seule monnaie réelle?"

Pour la question de la monnaie:

1. Essayez d'aller acheter quelque chose localement avec des pièces d'or de pain pour une nouvelle voiture.
2. L'or est plus en ligne avec l'expansion de l'économie mondiale comme la technologie et les services sont.
3. Tout l'or dans le monde entrerait dans une piscine de taille olympique.

Or était un grand standard pour les systèmes monétaires jusqu'à la révolution industrielle quand il était un brillant exemple de l'économie des produits de base - une valeur très concentré par le poids et la taille.

Aujourd'hui, ce ne sont pas représentatifs de l'économie basée sur l'information et il est trop coûteuse pour être un moyen d'échange. Qu'est-ce que ça coûte pour produire un dollar? Peut-être un couple de cents?

Qu'est-ce que ça coûte pour produire la valeur d'un dollar de l'or?

Un dollar.

Nouvelles options de change

Maintenant, nous avons besoin d'une nouvelle norme, mais on n'a pas encore vu le jour. Bien que ce sera probablement plus bas sur la route et sans doute dans la veine de la monnaie numérique et le concept de Bitcoin.

Mais Bitcoin est pas non plus, à ce stade, car il est trop volatile et non prouvée. Et l'or ne sera pas la nouvelle norme soit.

Ce que nous avons besoin est un standard pour la création de monnaie qu'elle limite plus en ligne avec la croissance économique que les bulles de cette époque et l'impression de l'argent sans précédent ont clairement démontré ... et attendre jusqu'à ce que ces grandes bulles éclatent!

La nouvelle norme est plus susceptible d'être une combinaison de crédit personnelle évaluée en temps réel numérique, et le crédit d'entreprise et du pays de même, en fonction de la qualité en constante évolution de crédit.

D'abord, je l'ai prévu que l'or était extrêmement survendu après sa chute au-dessous de $ 1200, à la fin de 2013, puis de nouveau en fin 2014. Je suis aussi allé attend un rebond à quelque part entre $ 1340 et $ 1400 - et qui semble avoir commencé au début de Novembre.

Mais la tendance principale de l'or est le même que celui de l'ensemble des marchés des produits de base. Il se dirige vers le bas au cours des prochaines années, avec un objectif de prix ultime aussi bas que 250 $ où il touché le fond en 2000 et la dernière bulle a commencé.

Nous avons été prévoyons de nombreuses années que l'or est une couverture principalement de l'inflation et une haie de crise secondairement. Cela ne veut pas une époque inflationniste, malgré l'impression de l'argent sans précédent depuis la fin de 2008 en raison d'un déclin démographique, le désendettement de la dette et la capacité excédentaire créée à partir de l'époque de la bulle.

Historiquement, la dette et les bulles d'actifs financiers conduisent toujours à la déflation quand ils éclatent, pas l'inflation. L'impression de l'argent sans précédent a été nécessaire pour simplement compenser la déflation et tenir à distance une autre grande dépression.

La plupart ne nous croyaient pas quand nous avons dit qu'au début, mais maintenant, il devrait être évident. Le tableau ci-dessous montre l'histoire.

Voir agrandir l'image

Or barboter en place avec la plupart des produits dans le boom de la bulle des années 2000 Roaring. Cependant, il n'a pas à protéger les investisseurs lorsque la crise financière a accéléré dans la seconde moitié de 2008.

Il est tombé à 33%, et l'argent a chuté de 50%, tandis que le dollar américain a bondi de 27%. Le dollar a été le refuge comme nous l'avions prédit.

L'or a été l'un des rares produits de base grimper à de nouveaux sommets en Septembre 2011 que les banques centrales ont l'impression de l'argent pour sauver les noix institutions financières et de raviver la bulle. Les investisseurs pensaient naturellement cet argent sans précédent impression serait créer de l'inflation, et même avec un décalage de l'hyperinflation.

Devine quoi? Il n'a pas ... même après six ans.

Or effondré au début de 2013 sur une fourchette de négociation de trois ans qui auraient éclaté à la hausse, après avoir augmenté si fortement dans un pic de $ 1934. Ces poussées suivies de la négociation sur le côté presque toujours continuer dans la même direction à un pic de la bulle finale avant leur effondrement.

Mais la grande surprise était la place que l'inflation est tombée dans les pays les plus développés en 2013, même après l'US accélérée avec QE3 et le Japon allés la réservation de relance à suivre off.

L'idée fondamentale est que les banques centrales ne font que créer une petite quantité de l'argent dans l'économie. Argent et la richesse sont créés par la création de monnaie de réserve fractionnaire par des prêts (à 10% des réserves contre les dépôts) et par l'appréciation des actifs financiers.

Si la plupart de l'argent créé est allé dans les prêts par les banques puis l'inflation serait une menace réelle, mais ce ne est pas ce qui est arrivé.

Assouplissement Massive mondiale quantitatif (QE) de l'ordre de $ 11000000000000 depuis la fin 2008 a substitué le manque de crédit et à la place alimenté une bulle spéculative finale dans des actifs financiers ... pas d'inflation, juste plus de bulles.

Or attendait l'inflation, de sorte qu'il est effondré de façon spectaculaire à partir de $ 1800 à $ 1180 jusqu'à la fin de 2013. Il commercé en longueur en 2014 et a fait de légères nouveaux plus bas au début de Novembre autour de $ 1150.

Il est dû pour un rebond plus substantiel, mais il ya peu de chance que ça va briser le dos en place dans cette fourchette de négociation à long entre $ 1525 et $ 1800 après qu'il a éclaté de tellement concluante. Or a obtenu une impulsion supplémentaire récemment de la hausse de l'impression de la BCE de compenser le rétrécissement des États-Unis en raison de la volatilité de la monnaie et de la terreur hausse en Europe.

Cela pourrait durer des mois, mais pas des années.

Je pense l'or à la hausse vers $ 1400, puis l'effondrement de nouveau. Le prochain arrêt est le soutien à la faible vers 700 $ 2008. Je vois que probablement au début de 2017, sinon plus tôt.

Pourtant, le soutien ultime est où la bulle a commencé en 2000 environ 250 $, ou 400 $ au minimum où les deux dernières lignes de soutien viennent à travers dans le tableau.

Le graphique ci-dessus soutient fermement que la cassure en dessous de $ 1525 était un signe que la bulle de l'or est terminée! Bogues or ont toujours pas accepté cela et sont encore prédire de nouveaux sommets à venir, aussi haut que 5000 $ ou plus.

Dream on!

Or culminé à plus long terme avec le large pic des prix des produits de base en 1980, et il a atteint un sommet avec le large pic des prix des produits de base entre mi-2008 et début 2011.

Nous avons donné notre signal le plus fort de la vente de l'or et de l'argent le 25 Avril, 2011, quand l'argent a atteint un sommet à 49 $ et l'or était juste en dessous de son pic final de $ 1934.

Si vous ne nous avez pas donc garde ... écoutez maintenant et vendre ou alléger. Il est plus probable que cela aura un rassemblement continué début à la mi-2015 à $ 1340 à $ 1400. Là encore, si l'or déçoit à nouveau rapidement, il va signaler un nouveau plus bas environ 700 $ quand il tombe en dessous de $ 1,150 concluante.

Vendez sur ce rallye de l'avant et ne pas attendre que la prochaine pause de $ 1150.

Nous devons renoncer à ce concept que l'or est l'argent. Il était depuis longtemps, mais il ne peut pas être dans l'avenir, et il serait trop coûteux et limiter si elle était.

GOLD CRASH

http://economyandmarkets.com/markets/gold/gold-crash-our-assets-bitter-fall-from-glory-are-you-prepared/
D'après Harry DENT, le dollar va s'apprécier et l'or chuter jusqu'à 400 $

https://susauxbanques.wordpress.com/2015/04/25/harry-dent-la-fed-sera-bientot-echec-et-mat/

Harry Dent : « La Fed sera bientôt échec et mat »
25 avril 2015 par Ced GlobalChange dans Actualité, Infos anti-banques et tagué crise, fed, harry dent
CaptureL’auteur de Best-seller Harry Dent dit que la bulle boursière que nous avons aujourd’hui est la plus grande dans l’histoire. Dent affirme, « Maintenant, nous sommes dans une troisième bulle, et chacune de ces bulles a des sommets plus élevés, et puis chaque crash mène de plus en plus bas. Nous nous attendons à un Dow qui top entre son niveau actuel (17 000) et 19 000. Donc, nous sommes en plein milieu. Nous nous attendons à une correction encore plus grande à la fin de 2016 à 2017. Toute cette affaire est une bulle artificielle… Nous serions dans une dépression dès maintenant si il n’y avait pas eu $ 11 billions ou $ 12 billions d’argent gratuit imprimés de nulle part. Donc, c’est un environnement artificiel, et cela n’ est jamais arrivé auparavant. Les tableaux me disent que nous sommes à un sommet, ou que après une correction de 20%, nous aurons un top plus tard cette année « .

Dent poursuit en disant, «Je pense que le crash va enfin commencer cette année, mais il sera à son paroxysme à la fin 2016 début 2017.. . . Je m’ attends à de nouveaux plus bas sur le Dow, et je pense que ça va descendre à 5500 ou 6000 lors du prochain crash . «

Dent pense que la déflation est ce qui va arriver, et non pas l’hyper-inflation. Dent prédit, « Lorsqu’il y aura une restructuration de la dette et que les bulles d’actifs financiers éclateront, j’estime que plus de $ 100 billions de richesse disparaîtront. Lorsque vous créez de l’argent par la magie des QE et des prêts bancaires, il peut disparaître comme par magie. Lorsque cet argent disparaît, il y a moins d’argent pour les mêmes marchandises.C’ est la déflation, et l’or ne va pas aimer ça. «

Dent poursuit en expliquant: «Les gens ne réalisent pas qu’il n’y a pas autant de dette publique , ou de dette créé par la Fed , que d’argent créé à partir du système privé. Ce sont les banques qui créent le plus d’argent. Ils prêtent contre des actifs qui ne sont même pas les leurs, vos dépôts, sur une base de 10 contre 1. Il suffit aux Banques d’avoir 10% des réserves. Ils peuvent prendre un peu d’argent et créer beaucoup d’argent. À l’apogée de la bulle de la dette, nous avons eu $ 10 bilions de dette du gouvernement fédéral et $ 42 billions de dette privée. Ce n’ est pas tellement à cause des bons du Trésor détenus en dehors des Etats-Unis, qui sont des prêts libellés en dollars . La plupart des pays émergents achètent en dollars. Ils achètent et vendent des produits en dollars. Les haussier sur l’or le comprennent mais ils ne comprennent pas à quelle vitesse cet argent peut disparaître. Il n’y a aucune bonne maison dans ce quartier ci. Bien plus de dollars seront détruits ici (aux US ndlr). Bien plus de yens et d’euros. Ainsi, le dollar va monter en valeur, car il y en aura moins . Moins de dollars pour les mêmes marchandises c’est de la déflation et ça rend le dollar plus précieux, paradoxalement. . .. Je préfère avoir du cash, et je préfère avoir des dollars américains « .

Sur le dollar américain, Dent dit : «Il a déjà eu un incroyable run, et nous avons prédit dans notre bulletin d’information que le dollar serait sur le recul après avoir atteint environ 100 sur l’indice du dollar.Nous pensons qu’il va reculer à 94 et stagner pendant un certain temps. Mon objectif est de 120, et cette déflation, comme en 2008, est mauvaise pour l’or et bonne pour le dollar. Je pense que l’or va rebondir pendant plusieurs mois, mais seulement un peu, quelques centaines de $ au plus. Ensuite, il va aller s’ écraser à nouveau. Donc, je dis que l’or va monter et que le dollar va baisser un peu pendant un certain temps. Le prochain cycle va produire un plus gros crash et l’or va baisser et le dollar monter . . . Notre objectif pour l’or est de 700 $ à 740 $ l’once au début de 2017. En fin de compte, il pourrait rester entre 400 $ et 250 $ plusieurs années «

Sur les bail-ins bancaires, les banques insolvables vont simplement se renflouer en prenant l’argent des déposants, Dent dit : «Cette fois-ci, ça va exploser, le ralentissement sera encore plus raide. Qui va voter pour des banques centrales qui impriment $ 20 billions la prochaine fois au lieu de $ 11 billions la dernière fois ? Il ya $ 250 billions de dollars de prêts et de titres financiers dans le monde entier. Ce sont tous ces trucs qui peuvent chuter de façon spectaculaire en valeur. Je vois 100 billions $ de tout ceci disparaître. Donc, est ce que la Fed va créer $ 100 billions pour compenser ce déficit ? Je ne pense pas. Je pense qu’ils vont échouer la prochaine fois. »
Ce matin, 13 08 2015, la Chine vient de dévaluer pour le 3ème jour consécutif...Bientôt, la météo matinal nous donnera la température du jour et le taux de dévaluation du Yuan.
Elle fait ça par petites touches, à la Chinoise, comme on met du bambou sous les ongles. Belle occasion de se souvenir de la dévaluation massive du 29 janvier 1948, menée par René Mayer, ministre des Finances de Robert Schumann, de l'ordre de 40 % par rapport au dollar, en cachette et brutalement , avec suppression du cours des billets de 5.000 f, véritable coup de Trafalgar ( après les 2 dévaluations massives de De Gaulle en 1945 ).
Lisez cette histoire sur:
https://books.google.fr/books?id=BvNUV-YkVkIC&pg=PT282&lpg=PT282&dq=d%C3%A9valuation+ren%C3%A9+mayer&source=bl&ots=5SHKjj0Qjh&sig=QGh-XYGH7RlyeQnQyqhnYvzjgHE&hl=fr&sa=X&ved=0CCkQ6AEwAWoVChMImbrHt8ulxwIVibwaCh1fiQGQ#v=onepage&q=d%C3%A9valuation%20ren%C3%A9%20mayer&f=false
C'est instructif !
A cette époque, on ne vendait pas si facilement une entreprise à un étranger.
La dévaluation aujourd'hui perturbe un peu la balance commerciale, mais celle-ci n'a plus besoin d'équilibre tant les cours sont d'abord dictés par les politiques des BC et un peu seulement par les échanges réels.
Le grand risque d'une dévaluation c'est la perte de propriété du capital productif (et au passage l'entrée des méthodes "étrangères" dans la gestion des entreprises en question). Ces derniers temps, les multinationales américaines, proches de la source de pognon gratuit (celui qui ne se déprécie apparemment pas quand on le multiplie) se sont goinfrées en Europe et en France en particulier.
En comparaison, le risque est moindre dans les pays à qui il reste un peu de fierté (Chine, Suisse...) et/ou dans ceux où les consommateurs peuvent se détourner d'une entreprise devenue étrangère.
Rien de tout ça en France. C'est même le contraire puisque quand un étranger acquiert une entreprise française, on jubile de ce qu'on a attiré un investisseur sur nous.
On a attiré du pognon (probablement emprunté donc virtuel), on a liquidé du capital, on a augmenté le solde d'un compte bancaire, on a alimenté la fuite de valeur pepétuelle (fisc) mais le pays et le peuple, eux, se sont bien appauvris.

Et quand l'appauvrissement des uns résulte de la décision unilatérale de tiers, ça mérite au minimum la correctionelle.
en 1947, il n'y avait pas grande entreprise valable en France et les meilleures avaient été nationalisées à la Libération. Rien n'était encore reparti et le rationnement, les tickets ( pain, viande) et les coupons ( textile-charbon) continuaient comme sous l'Occupation.
C'est après 1958 que les entreprises se sont vendues aux USA, au même moment où le discours officiel était plein de cocoricos sur la souveraineté . J'ai en mémoire les Labos Chibret vendus à Mercks-Scharpe et Dohme, Messier, Japy, etc... Depuis les cartes ont été rebattues dans de gigantesques holding...
Je suis moins tranquille que vous sur la dévaluation "compétitive" de la Chine, car l'Europe ne peut pas réagir aussi promptement et secrètement en dévaluant elle aussi. Un autre "Brics" dont on nous rabattait les oreilles il y a encore peu, c'est le Brésil, " le continent du 21 ème siècle" qui part en déconfiture sous la corruption et l'incapacité. La Russie, l'Afrique du sud sont déjà out. Reste l'Inde...
Pour profiter de la dévaluation pour acheter une entreprise chinoise, il faut en trouver une à vendre et avoir les autorisations de l'acheter.
Donc peu de risques pour les entreprises chinoises... leur gvt les protège des vautours.
Les prédictions foireuses de Von Gruyère - 25 novembre 2014 :

"Greyerz ajouté: «En regardant le marché de l'or, l'or est clairement dans une tendance haussière et a très certainement à fond. Et tous les facteurs de l'or sont optimistes ainsi que les technicals. La Chine et l'Inde continuent à acheter plus de toute la production annuelle d'or mondiale. Russie achète aussi et bien sûr ils ne vendra jamais comme certaines personnes sont en indiquant.

Et l'impression globale de l'argent vont augmenter de façon spectaculaire en 2015, non seulement au Japon mais aussi en Europe. Et aux États-Unis QE reprendra avec une vengeance. Cela se traduira par une économie mondiale très instable en 2015, mais cela signifie aussi un marché de l'or très forte. "

http://kingworldnews.com/shocking-events-now-taking-place-as-run-on-gold-intensifies/
Articles intéressants dans le Soir de ce jour :

1) La Norvège traverse une tempête économique et financière à cause de la baisse "durable" du prix du pétrole, conjuguée à des baisses dans ses autres secteurs d'activités importants que sont l'industrie du papier et du saumon... le résultat en est que la couronne norvégienne perd encore plus de valeur que l'Euro et que la banque centrale norvégienne doit baisser ses taux directeurs

2) Il existe un projet d'accord entre Facebook... et les banques. Les banques pourraient avoir accès aux informations des personnes demandant un crédit (par exemple), notamment à leur liste d'amis.

Bref, on dégringole étage après étage, mais on continue de dire que tout va bien et que donc tout ira toujours bien...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink

Contre-vérité: Les énergies renouvelables ne marchent pas tout le temps...

https://www.youtube.com/watch?v=MSqzIkPMplI
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

LE BITCOIN A DEJA SON MADOFF

http://www.lesechos.fr/journal20150810/lec2_finance_et_marches/021250996239-derriere-la-faillite-de-mtgox-lombre-de-ponzi-1143365.php
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Et le pétrole approche des 48 dollars (BRENT), cela fait très longtemps qu'on n'a plus vu ce niveau...
A cause de la faiblesse de l'euro, nos prix à la pompe ne baissent pas beaucoup, ce qui évite de stimuler une quelconque croissance économique en zone Euro.

Par contre au Japon, Toyota Motors a bien profité de la baisse du Yen pour augmenter sa marge bénéficiaire tandis que ses ventes sont un peu en berne... voilà qui risque de stimuler non pas une croissance, mais une guerre des devises au niveau mondial. (ça doit faire mal aux allemands de voir VAG (volkswagen) dépasser légèrement Toyota Motors en nombre de ventes, mais rester loin derrière en bénéfices)

Pendant ce temps, ça se bagarre de plus en plus, genre en Turquie, ou à Ferguson aux USA...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"ça doit faire mal aux allemands de voir VAG (volkswagen) dépasser légèrement Toyota Motors en nombre de ventes, mais rester loin derrière en bénéfices" depuis des années maintenant les Allemands moulinent sur un braquet trop petit pour leur force (euro trop faible).
C'est grâce à l'euro qu'ils exportent tant (volume des ventes). Point de vue Absatz, ils n'ont pas à se plaindre.
A long terme par contre, ils s'habituent aux ventes faciles... le réveil peut-être douloureux.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le monde de la finance se déconnecte de la réalité économique.
Ils sont capables de détruire une économie réelle pour leur garantir leur économie virtuelle.
Que faire pour les faire réagir ???
Se débancariser un maximum pour garantir demain son capital.



Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La finance déteste l'or à présent car l'or est matériel, ancré dans la réalité. Elle a tenté de trouver un subterfuge pour augmenter les réserves d'or virtuelles, mais le système s'est un peu cogné la tête.

C'est un peu le combat que mènent les "goldbugs", investir dans l'or physique en tant qu'acte de résistance à un système de plus en plus virtuel et irrationnel.
Dernier commentaire publié pour cet article
Un trader explique comment le cours de l’or est manipulé https://www.youtube.com/watch?v=C4LX05JY6-Q Lire la suite
samideano - 17/08/2015 à 19:58 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
06 sept.Josey Wales1
Ca me rappelle une vieille blague : vous etes dans une salle, face a un banquier et a un criminel pedophile. Vous avez un pistolet et deux balles ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX