Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Pétrole brut : les contrats à terme libellés en yuans dévaloriseront le dollar

IMG Auteur
Publié le 14 novembre 2017
584 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - Pétrole brut : les c...

L’une des principales demandes américaines à la Chine est que l’empire du Milieu internationalise sa devise.

Inutile de dire qu’en demandant cela, les Américains, et la finance américaine, pensent pouvoir prendre pied et influence sur l’économie chinoise et de l’intérieur.

Il est aussi évident que les Chinois le savent.

Que font les Chinois donc ?

Ils internationalisent leur monnaie, le yuan, mais pas n’importe comment ! Ils maîtrisent ce processus et en profitent aussi pour prendre pied sur le marché pétrolier mondial… Ils tirent parti de l’internationalisation de leur monnaie à leur profit.

C’est un immense rapport de force et à ce jeu, nos amis Chinois sont assez brillants !

Le principal importateur de pétrole du monde, la Chine, s’apprête à lancer sur le marché de Shanghai un contrat à terme sur le pétrole brut libellé en yuans et convertible en or physique. Se peut-il que le pétrodollar soit bientôt évincé par le pétroyuan ? Sputnik s’est en entretenu avec des experts.

Malgré les risques encourus, l’internationalisation du yuan offre incontestablement beaucoup d’avantages, et la Chine poursuivra dans cette voie, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Cheng Fengying, de l’Institut de l’économie mondiale à l’Académie chinoise des relations internationales contemporaines.

« Le lancement des contrats à terme sur le pétrole brut libellés en yuans est un pas de plus sur la voie de l’internationalisation de la monnaie chinoise. Il est évident que certains risques existent, qu’il s’agisse d’un reflux d’investissements ou d’un reflux de monnaie. Somme toute, le processus d’internationalisation du yuan pourrait être comparé à un immense océan, et tout dépend de notre capacité à y nager et d’assumer les risques », a souligné l’interlocutrice de l’agence.

Et d’ajouter qu’à part les risques à courir, l’internationalisation du yuan offrait de grandes possibilités à ne pas rater.

« À l’heure actuelle, le moment est propice, le prix du pétrole n’étant pas élevé, et l’offre dépassant la demande. Si dès à présent, nous ne lançons pas de transactions en yuans et n’apprenons pas à influer sur l’établissement des prix, nous risquerons de tout perdre par la suite quand la situation sur le marché évoluera », a expliqué la spécialiste.

Un autre interlocuteur de Sputnik, Wang Zhimin, du centre analytique près le ministère chinois de l’Éducation, a insisté pour sa part sur la possibilité de convertir en or physique un contrat à terme libellé en yuans, grand avantage par rapport aux systèmes actuels BRENT et WTI.

« Les transactions en yuans seraient avantageuses, les pétroyuans étant convertibles en or. C’est très bien. […] Certains pays, notamment la Chine et la Russie, ont déjà convenu de régler les contrats pétroliers en yuans », a relevé M. Wang.

Et de rappeler que le Venezuela s’était mis récemment lui aussi à libeller les contrats pétroliers en yuans.

« Le contournement du dollar pour le règlement des échanges pourrait permettre à certains pays exportateurs de pétrole d’éviter les sanctions américaines en réalisant des transactions en yuans. […] Il est significatif que les trois pays évoqués, notamment la Russie, l’Iran et le Venezuela, figurent parmi les principaux exportateurs de pétrole », a souligné l’analyste.

Il reconnaît toutefois que l’Arabie saoudite ne cesse d’insister sur les échanges en dollars.

« Quoi qu’il en soit, la Russie peut aider la Chine à détrôner le dollar dans les échanges internationaux pour le brut », a estimé M. Wang.

Et de conclure que les Saoudiens devraient toutefois s’éloigner progressivement des pétrodollars, s’ils voulaient conserver et augmenter leur accès au marché du pétrole chinois.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Iran | Russie | Venezuela | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Iran | Russie | Venezuela | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Des services publics que le monde nous envie
12 déc.merisier3
Le prélèvement à la source, usine à gaz dont le pays a le secret, pourrait bien donner encore du grain à moudre à une France dont on sent de plus e...
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
12 déc.merisier3
@ Monrose C'est la meilleure chose qui pourrait arriver. Sinon ça va basculer vers des jours très sombres avec tout ce que cela implique d'ince...
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
10 déc.gloopy2
entre l' erdoghanisation de plus en plus généralisée de la population par l' appareil d' Etat français ( propagande mensongère, asservissement de l...
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
11 déc.Monrose4
son discours rappelle le ratage du discours TV de De Gaulle du 24 mai 1968. De Gaulle complétement dépassé n'a pu rattraper le coup qu'avec la dram...
Dépense publique : vers l’infini et au-delà !
10 déc.houm2
il y a quand meme des choses plus urgentes que d equiper la police tout comme les militaires obligés de payer leurs equipements et en plus des sala...
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
10 déc.merisier6
La qualité fondamentale d'un chef c'est tout de même de savoir s'entourer de gens compétents. Macron qui se plaint d'être mal entouré, alors là, c'...
Dépense publique : vers l’infini et au-delà !
09 déc.merisier3
Ce qui me laisse perplexe, c'est qu'avec tout le pognon de dingue qui nous est soutiré, des policiers se plaignent d'avoir des casques réformés pui...
Enfin un Belge marrant
06 déc.jeno88
Un peu plagiaire le Walter : https://www.youtube.com/watch?v=NQJnajMSLE4
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX