Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Plus de déficit pour la France !

IMG Auteur
Publié le 23 janvier 2014
1438 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 58 votes, 3,4/5 ) , 32 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
32
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - Plus de déficit pour...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

C’était donc cela ? Juste un nouveau camouflage avant un nouveau camouflet financier ? Hollande et son équipe de bras cassés n’ont donc trouvé que ça ? Monter toute une histoire qui ne marchera pas pour obtenir… le droit de ne pas respecter les déficits !

François Hollande veut renégocier les objectifs de déficit de la France !

Au moins, ça y est, le loup sort du bois et nous avons le mobile et le crime.

Acte 1, le Medef veut un pacte de croissance.
Acte 2, Zizi 1er propose au Medef un pacte de responsabilité histoire de ne pas faire laisser penser au petit peuple que nous sommes et aux forces de la gôche de la gôche qu’il reprend mot pour mot un concept du grand vilain patronat (qui n’est d’ailleurs pas forcément très gentil, le patronat).
Acte 3, notre président, qui n’est rien d’autre qu’un type normal, reçoit les « forces vives économiques » pour leur souhaiter la bonne année machin toussa, et là… la semoule pédale dans le yaourt, du genre plusieurs possibilités on va peut-être augmenter le machin, à moins que l’on intègre le truc dans un nouveau bidule, ou alors on pourrait annuler le machinchouette pour le remplacer par un nouveau schmilblick… Bref, tout cela est renvoyé aux calendes grecques et plus personne ne croit déjà plus au projet bidon du pacte bidule sous la haute autorité d’un haut conseil quelconque à la bêtise de la classe politique.

Et là… Aujourd’hui, acte 4 ! Le pompon ! Pomponnette veut renégocier les obligations de déficit budgétaire de la France. Nous sommes totalement surendettés. Donc François, qui a fait l’ENA et quelques années d’études (mais pas en économie, juste en langue de bois et manipulation des masses) expert en motion de synthèse, a décidé de finalement faire encore plus de dettes…

François, toutes ces simagrées pour en arriver là ?

C’est donc un article du Point qui nous apprend que « l’Élysée veut brandir le « pacte de responsabilité » comme un gage de bonne politique à Bruxelles. Et obtenir ainsi un délai de grâce » !

J’en rigole encore !

Il aura fallu presque deux ans à Hollande pour se rendre compte que l’idée d’augmenter les impôts sans baisser les dépenses allait conduire à une seule chose : casser le peu de croissance qu’il restait.
De la même façon, réduire les dépenses est également récessif ! Ce qu’il faut comprendre c’est que dès que vous stoppez les injections d’argent dans la machine économique… elle s’arrête. En tous cas à court terme. L’avantage de la réduction des dépenses est qu’à long terme votre économie retrouve du souffle mais ce n’est pas immédiat, loin de là et un délai de cinq ans… est bien le minimum pour qu’une telle politique puisse produire des effets, or cinq ans c’est la durée d’un quinquennat ! Insupportable pour François et sa clique qui pensent encore qu’ils ont une chance d’être réélus, ce qui est une chimère tant le peuple français sera content de toutes les façons de sortir les sortants, même si pour avoir d’autres bras cassés… au moins les têtes changent !

Donc François, qui n’arrive strictement à rien depuis qu’il est en poste si ce n’est à brouiller ce qui est clair, cliver la société sur les aspects sociétaux, et qui est en échec sur tout et surtout sur l’économie, a donc décidé… d’arrêter d’essayer de faire quelque chose (remarquez, pour le coup, ce n’est pas une mauvaise idée) et de revenir aux bonnes vieilles recettes.

ON VA DÉPENSER !!! Ouvrez les robinets, faites couler les subventions, claquez le pognon que vous n’avez pas, car maintenant, oui mes braves contrariens, je vous le dis, en vérité François vient de dégainer (non pas son zizi, ça c’est déjà fait) son arme économique de croissance massive… le canon laser de pacte de responsabilité virtuel 2.0 ! Et là, vous allez voir ce que vous allez voir !

Il y a des moments, on est pour l’euthanasie, je ne parle pas du président, à défaut d’être compétent il est tout à fait sympathique et normal, non, je parle de cette déliquescence économique du pays, que l’on en finisse et vite.

Le Président en route pour l’euthanasie de l’économie française ?

Justement, c’est la question que je me pose, donc du coup je vous la pose, même si vous ne vous l’étiez pas posée… il n’y a pas de raison que l’on ne partage pas ses angoisses avec ses amis ! Bref, la dette de la France va dangereusement frôler les 100 % de dettes sur PIB, le tout dans un contexte d’absence de croissance, d’incapacité à réduire la dépense publique, et d’impossibilité à lever et faire rentrer plus d’impôts sans se prendre assez vite un coup de fourche dans le postérieur fut-il présidentiel de contribuables excédés.

Donc si François décide de ne plus faire d’efforts, ne serait-ce que pour gagner du temps, il va vraisemblablement précipiter la chute de la France notamment à travers une attaque massive sur notre dette détenue à plus de 60 % par les grands vilains spéculateurs anglo-saxons qui n’aiment pas vraiment la France.

François, il faut que tu saches

Alors je ne sais pas si mon ami Pierrot Moscovenividivessie a prêté sa plume à François en lui soufflant cette stratégie stupide et débile, mais il faudrait quand même que quelqu’un se charge d’expliquer à notre grand mamamouchi que :

1/ la crise n’est pas financière c’est aussi un changement de modèle économique et donc c’est long et douloureux. C’est une mutation. La crise n’est pas derrière nous, nous sommes en plein dedans et pour encore longtemps !

2/ en 2015 débarque en masse les humanoïdes robots avec intelligence artificielle et tout le tintouin, qui ne font pas grève, ne doivent pas aller faire pipi et n’ont pas besoin de dormir, bref… 47 % des emplois seront flingués et rapidement, donc l’inversion de la courbe du chômage est la plus grande des plaisanteries de ce quinquennat pathétique.

3/ toute notre économie et notre stratégie doit se baser sur un nouveau postulat à savoir comment fait-on sans croissance et pas si nous en avions un peu plus…

4/ pour information, grand chef devant l’éternel béni soit son nom, nous y’en a plus avoir frontière, nous y’en a plus y avoir non plus monnaie, et nous y’en a laissé légiférer l’Europe y compris sur la cuisson de mon camembert… Donc vouloir redresser le cap sans avoir de levier pour le faire est une grande illusion et c’est d’une grande naïveté. Pour faire tourner une voiture, encore faut-il avoir un volant !

5/ on croule sous la dépense publique et l’on doit choisir ce que l’on doit financer ou pas et les économies doivent se chiffrer en centaines de milliards d’euros si nous voulons survivre. Alors que devons-nous choisir de payer et de ne plus payer ? Cette décision doit revenir au peuple souverain sous forme de propositions, d’un grand débat et d’un referendum.

6/ soit on reste dans l’Europe et dans ce cas il faudra suivre la même politique d’ajustement qu’en Grèce, en Espagne ou Italie, en faisant baisser nos salaires, en virant le maximum de fonctionnaires, en privatisant tout ce que l’on peut, en baissant les impôts (comme au Portugal) et on redeviendra compétitif. C’est le plan de l’Europe, de la BCE et du FMI. Soit on ne veut pas faire cela et on sort de l’Europe et de l’euro et l’on retrouve notre pleine et entière souveraineté comme la Suisse et presque comme le Royaume-Uni.

7/ François, jamais les Français ne seront des Allemands, donc vouloir faire pareil c’est juste intellectuellement crétin… De toutes les façons, l’industrie allemande sera morte d’ici 5 ans puisque les Chinois ne sont plus très loin de la Das Kalité…

Voilà, il y aurait plein d’autres choses à dire à notre copain François, mais ne le dérangeons pas, il est occupé à régler ses problèmes de copines, en tout cas, en ne faisant rien, en restant sur les vieilles recettes, en décalant encore et toujours l’heure du bilan et des décisions audacieuses et courageuses, mon cher François va peut-être euthanasier ce qu’il reste de l’économie française… Mais comme le malade souffre, peut-être faut-il l’achever ?

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez-bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Article du Point sur le Président qui va négocier à Bruxelles l’augmentation des déficits français

Petite vidéo édifiante sur notre avenir immédiat et le débarquement des robots, qui vont détruire encore plus d’emplois!!!!

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,4 (58 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
encore une fois une note affligeante du cher gouvernement francais.Je crois qu'un referendum sera utile pour virer cette bande de bras casse(pardon enarques :-) )nouveau synonyme.Je vais etre un peu general pour cette article
Bravo pour votre article et je rejoins que nous n'avons pas besoin de faire d'etudes economiques pour savoir que nous allons au murs.je dirai traverser le mur car nous sommes dedans deja!ouch!!!!!!
Le francais doivent de reveiller et bien evidemment travailler PLUS et oublier cette retraite a 60 piges c'est du domaine du grotesque de nos jours.J'ai demenage au Royaume Uni et je ne regrette pas (encore :-D) mais du moins d'un point de vue business c'est un peu mieux!et le retraite je ne l'a verrai probablement pas mais je ne reste pas la a pleurnicher et crier au syndicat a tous vent!!!
Les reformes sont les seules moyens de diminuer les depenses PRIVATISER(RATP,SNCF,SNCM etc....)et reduire au moins par 3 les depenses de l'elysee.Prenez les Allemands,les Scandinaves et comparer leur depenses gouvernementales!!!Il n'y a pas photos!
J'ai honte de voir un tel gouvernement,il est scandaleux,grotesque,etc... etc.... etc...
"4/ pour information, grand chef devant l’éternel béni soit son nom, nous y’en a plus avoir frontière, nous y’en a plus y avoir non plus monnaie, et nous y’en a laissé légiférer l’Europe y compris sur la cuisson de mon camembert… Donc vouloir redresser le cap sans avoir de levier pour le faire est une grande illusion et c’est d’une grande naïveté. Pour faire tourner une voiture, encore faut-il avoir un volant !"
"6/ soit on reste dans l’Europe et dans ce cas il faudra suivre la même politique d’ajustement qu’en Grèce, en Espagne ou Italie, en faisant baisser nos salaires, en virant le maximum de fonctionnaires, en privatisant tout ce que l’on peut, en baissant les impôts (comme au Portugal) et on redeviendra compétitif. C’est le plan de l’Europe, de la BCE et du FMI. Soit on ne veut pas faire cela et on sort de l’Europe et de l’euro et l’on retrouve notre pleine et entière souveraineté comme la Suisse et presque comme le Royaume-Uni."
Tout est dit. Il faut sortir de l'UE par l'article 50 du TFUE, comme le propose l'UPR de François Asselineau (et seulement lui... le FN ne propose pas la sortie de l'UE, voir : http://www.dailymotion.com/video/x17mgzu_le-mensonge-permanent-du-front-national-non-le-fn-ne-propose-pas-de-sortir-de-l-ue-et-de-l-euro_news)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Jeudi 23 janvier 2014 :

Dette publique des Etats-Unis :
17 342 milliards de dollars, soit 107,88 % du PIB.

Le Trésor américain craint un défaut de paiement fin février.

Le Trésor américain tire la sonnette d'alarme. Il a appelé, mercredi 22 janvier, le Congrès à relever, une fois encore, le plafond de la dette. D'ici fin février, l'argentier des Etats-Unis estime qu'il risque d'avoir épuisé ses mesures exceptionnelles de financement et de se rapprocher à nouveau du défaut de paiement.

Le dernier accord, obtenu dans la douleur au Congrès américain, pour relever le plafond de la dette des Etats-Unis, devait permettre au pays de fonctionner jusqu'en mars. Mais dans une lettre aux parlementaires américains, le secrétaire au Trésor, Jack Lew, affirme qu'il ne tiendra pas jusque-là.

Date-limite le 7 février

"Quand je vous ai écrit en décembre, j'estimais que le Trésor épuiserait ses mesures exceptionnelles fin février ou début mars", écrit le secrétaire au Trésor. "D'après l'estimation la plus récente, nous pensons que le Trésor risque d'avoir épuisé ces mesures à la fin février", ajoute-t-il. "Le mieux serait que le Congrès agisse avant le 7 février pour assurer un financement en bonne et due forme du gouvernement".

Le Congrès américain, composé de la Chambre des représentants, dominée par les républicains, et du Sénat, aux mains des démocrates, est le seul habilité à augmenter "l'autorisation de découvert" des Etats-Unis. La dette publique américaine atteint actuellement de plus de 17.000 milliards de dollars.

Mais le dernier accord n'assurait les frais de fonctionnement du pays que jusqu'au 7 février. Date au-delà de laquelle l'Etat américain devra faire appel à des mesures de financement exceptionnelles. Il peut s'agir, par exemple, de suspendre ses participations à des fonds de pension de fonctionnaires.

Vers un nouveau shutdown

Mais le Trésor explique cette fois que son recours à ces mesures extraordinaires de financement est limité, car février est le mois des remboursements d'impôts aux contribuables américains. En février 2013, l'Etat avait ainsi déboursé 230 milliards de dollars au lieu de 45 milliards pour un mois ordinaire, précise-t-il.

"Le délai fourni par les mesures de financement exceptionnel est bien plus court qu'en 2011 et 2013", reconnaît Jack Lew dans cette lettre, faisant référence aux autres bras de fer avec le Congrès sur le plafond de la dette.

En raison d'un désaccord entre républicains et démocrate sur le budget, l'administration avait dû partiellement fermer pendant plus de quinze jours en octobre forçant des centaines de milliers de fonctionnaires au chômage technique, le shutdown.

http://www.bfmtv.com/economie/tresor-americain-craint-un-defaut-paiement-fin-fevrier-693254.html
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
ce "bonhomme"(totalement ridicule et obsolète ) doit de lui même "plier bagages" et "libérer le planché" pour un éventuel "repreneur "capable de prendre quelques bonnes décisions dans l'intérêts du pays cette fois (certes difficile à trouver parmi ces innombrables "sbires" incapables eux aussi de trouver des idées pour commencer à sortir ce pays de la "mouise"... qu'ils soit de droite ou de gauche d'ailleurs !)...
Par contre ce qui est sur c'est qu'on court avec ce zizi 1er (et sa "clique des bons à rien".... dument choisie par "copinage" )à la grosse catastrophe d'ici peu ....c'est certain à 200% !!!!
il faut installer rapidement une très grosse pancarte sur la place de la Concorde => "urgent cherche président " ....voila un emploi a pourvoir au moins ,certes avec un CDD (mais grosse prime de départ et retraité dorée tout de même )à la clé mais c'est déjà ça !!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
A défaut de pouvoir placer une offre à l'ANPE, on peut au moins en mettre une sur Leboncoin... !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Il faut bien admettre que nous vivons une période particulièrement délicate, autant au quotidien que pour l'avenir. Et à situation d'exception, homme(s) d'exception. Alors là, je sors mon télescope portatif et que vois-je à part des étoiles filantes ??? RIEN !
Je crois qu'on s'en tirerait encore mieux si on renvoyait nos politiques chez eux. Et on ferait des économies !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
A long terme c'est intenable.
Mais pendant une courte période, on ferait bien de se passer de toutes les marionettes. Un grand vide qui bousculerait les certitudes habituelles, qui obligerait chacun à faire un regard circulaire et à PENSER à la situation et RESSENTIR une envie pour son propre avenir.
Regarder, penser, ressentir... le b-a ba de la vie humaine.

Sincèrement, mieux vaut être seul(s) que mal accompagné(s)!

La discontinuité de l'Etat pourrait bien durer plus d'une heure, on en crèverait pas, au contraire! Une purge, un jeûne une fois tous les XXans, ça ne fait que du bien.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
D'autant que la belgique, malgré ses malentendus entre flamands et wallons a bien survécu pendant pratiquement deux ans sans gouvernement.
Pendant cette période, les dépenses de l'état ont d'ailleurs été réduites...

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
C'est assez odieux de voir des malfaisants, rois de l'enfumage et des moyens de communication, réussir à passer pour des indispensables...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink


J'adore ce passage :

6/...t on sort de l’Europe et de l’euro et l’on retrouve notre pleine et entière souveraineté comme la Suisse et presque comme le Royaume-Uni.
Et en quoi cela va réduire nos problèmes de compétitivité ? Le seul intérêt de sortir de l'euro/europe c'est de repouvoir imprimé notre monnaie... Et ?
On fait tourner la planche à billet ? C'est pas ce que vous critiquez à longueur de temps ?

Vraiment au plus je vous lis au plus je me rends compte que vous n’avez pas le moindre soucis d’objectivité, d’honnêteté intellectuelle ou d’impartialité…

Vendez du rêve, vendez des solutions toutes faites que vos lecteurs ont envie d’entendre mais ayez au minimum l’honnêteté de donner des arguments…

EN même temps c’est vrai que lorsque vous donnez des arguments, vous prouvez aux yeux des lecteurs ayant un minimum d’esprit critique le néant de vos connaissances et de votre compréhension des problèmes économiques…

Bien à vous
Evaluer :   4  18Note :   -14
EmailPermalink
...Le seul intérêt de sortir de l'euro/europe c'est de repouvoir imprimé notre monnaie... Et ?
On fait tourner la planche à billet ? C'est pas ce que vous critiquez à longueur de temps ? ...

OK Skoot , mais reconnaissez quand même qu'en empruntant à une BC nationale sans intérêts , et bien nous serions sans dette publique actuellement.
Ça change les conclusions , non ?
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Bonjour

J'essaie de voir le rapport entre "emprunter sans intérêt" et "sans dette publique actuellement".

Les USA crée leur monnaie (l’Europe aussi d’ailleurs- tout comme la plupart des pays), cela ne les empêche pas d’avoir une dette publique abyssale…

Il faut arréter franchement avec les solutions simplistes du type « On sort de l’Europe et c’est gagné (je ne mentionne pas votre idée car elle n’est pas simpliste , elle est juste idiote) ». Non l’Europe est notre SEULE chance pour avoir encore son mot à dire dans le monde de demain.

Ou alors (et je ne dis pas que c’est mieux ou pire). On quitte l’Europe, on se replie sur nous même dans une semi autarcie et on fait un retour de 50 ans en arrière.

Mais dans AUCUN cas, sortir de l’Europe va tout d’un coup faire rayonner la puissance de la France et lui faire retrouver sa grandeur. Le futur « moderne » de la France il passe par l’Europe.

Après on peut discuter de la manière de réformer cette Europe, de la faire mieux fonctionner mais quitter l’Europe c’est admettre qu’on est hors jeu.

On oublie souvent de rappeler que l’Europe est le premier acteur économique du monde, loin devant les USA ou la chine. Ensemble, on peut tout changer mais encore faut-il qu’on arrête 2 secondes de se diviser.

Plus généralement, cela me fait toujours rire les sentiments « nationalistes ». Qu’on sorte de l’Europe, marre des dikats des dirigeants Européens… Et vous ne pensez pas qu’en Espagne, Italie, Pologne, ils pensent pareils ? Pourquoi vouloir sortir de l’Europe et pas s’allier avec tous les mécontents Européens pour changer l’EUROPE.

Car aucun changement de paradigme en France n’est possible. Par contre, un changement de paradigme Européen l’est !!!.

Bien à vous
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
...Les USA crée leur monnaie (l’Europe aussi d’ailleurs- tout comme la plupart des pays), cela ne les empêche pas d’avoir une dette publique abyssale…

Heu , et bien non , il semblerait que vous ayez quelques lacunes ...

La FED est un conglomérat de banques privées .Les US empruntent contre intérêt des dollars crées gratuitement par la FED ...
les pays européens ont adoptés (de force , par coup d'état car rejeté par voie référendaire en 2005 ) l'article 123 du traité de Lisbonne qui reprend les dispositions de la loi du 3 Janvier 1973 qui fait obligation aux états d'emprunter sur le marché de l'argent crée ex nihilo par les banquiers , le tout contre intérêt , bien évidemment.

Sans le crime de l’intérêt versé pour pouvoir emprunter de l'argent inventé , nous n'aurions pas de dette publique.
C'est expliqué là:

LA CHARGE DE LA DETTE NOURRIT LA DETTE
http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque

Nous pouvons remarquer que ces dispositions comme quoi l'état s'oblige à emprunter sur le marché sont anticonstitutionnelles à plusieurs titres et en particulier car elles violent la souveraineté des nations .

Par un raisonnement simple , on peut aussi démontrer le caractère frauduleux , la traitrise absolue d'un gouvernement qui fait payer au peuple un service qu'il peut obtenir gratuitement.

Bien à vous également .



Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
" la traitrise absolue d'un gouvernement "

Il me semble que Sarko a fait retirer de la constitution les articles sur la haute-trahison (?)
...

Merci pour le lien (plein de choses à lire et ca semble - pour une fois- sérieux. Ca nous change des articles de Charles Sannat

Je vais lire ca à mon aise et revenir vers vous mais je pointe déja 2 "faiblesses" :

1° EMprunter même à 0%, ne réduit que la charge de la dette, cela ne fait pas disparaitre la dette :). Mais cela semble effectivement un scandale que ca soit des banques "privées" qui empochent la charge de la dette. A vérifier car ca me semble trop gros pour être aussi simple.

2° La création de monnaie scripturale n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan de création de richesse. Dès que vous empruntez de l'argent à une banque, vous créez de la richesse. La création de richesse par "impression" de papier n'est que la partie immergée de l'iceberg.
C'est d'ailleurs probablement de la que vient le point 1. Mais je creuse.

Enfin, on en revient toujours à l'argument "idiot" de la sortie de l'Europe:
1° Avant l'Europe, la France ne créait pas plus sa monnaie que maintenant (j'entends par la que la banque de France est du même type que la FED)
2° Autant changer les choses pour l'Europe et rendre la possibilité aux états d'emprunter à 0% auprès de la BCE. (Pour autant que cette "arnaque" n'ait pas une explication logique - ce que je vais tenter de vérifier cette semaine)
3° Notre "président" francais ne me semble pas plus honnête, compétent que les décideurs d'Europe. Cela me fait tjs sourire les arguments de souveraineté quand on voit les baltringues que nous élisons à chaque fois.

*EDIT*

Déja un rappel historique sur cette création de richesse "gratuite" dont vous vanter tant les mérites :

L'État a depuis plusieurs siècles (c'était déjà vrai sous Louis XIV et même avant) toujours payé des intérêts sur la dette qu'il émettait, tout simplement parce que sinon personne ne lui prêterait. Il est vrai que depuis que la monnaie n'est plus garantie sur l'or (après 1918), on peut facilement créer de la monnaie. Mais depuis 1918 jusqu'à 1993, l'État payait un intérêt sur ses dettes émises, parce que cette dette était souvent achetée par des épargnants qui demandent un taux d'intérêt comme rendement (exemple des bons du Trésor détenus par les ménages). Il est tout à fait vrai que dans les années 1960 et 1970, l'État pouvait obtenir un financement GRATUIT et OBLIGATOIRE que devait lui fournir la Banque de France, mais ce financement était limité (autour de 13 milliards de francs par an).

Aurait-on pu envisager de généraliser le financement gratuit? Premièrement ce que l'État ou les banques payent à la banque centrale revient largement dans les poches de l'État puisqu’il possède la Banque centrale, y compris aujourd'hui la BCE pour 18% environ. Donc les profits de la BCE reviennent en partie à l'État français comme auparavant les profits de la banque de France. Les intérêts sont le seul revenu d'une banque et en particulier d'une banque centrale. Donc si elle prêtait à taux zéro pour toute la demande de l'État elle ferait des pertes que celui-ci devrait combler, ce qui ne serait pas une solution. Deuxièmement si l'État n'avait aucune contrainte de rendement puisque l'argent serait gratuit pour lui, il pourrait s'habituer à faire beaucoup de déficits sans faire attention à la rentabilité réelle de ses dépenses ce qui entraînerait une forte création monétaire (hausse de la demande) sans que l'offre ne suive obligatoirement. Dans les années 1970, cela a été considéré comme une possible source d'inflation et de perte de valeur de la monnaie. L'idée est que l'État qui est le garant de la confiance dans la monnaie et qui gère cette institution monétaire ne doit pas faire n'importe quoi et doit conserver toute sa valeur au signe monétaire. Les États qui ont massivement monétisé leur déficit ont en général entraîné la disparition de leur monnaie par l'hyperinflation (cas du Brésil, de l'Argentine, de la Bolivie et très récemment du Zimbabwe).

n conclusion, demander un financement gratuit par création monétaire automatique de l'État (outre le fait que cela impliquerait une sortie de la France de l'Euro et même de l'UEM) risquerait de mettre en péril notre nouvelle monnaie et finalement nous coûter beaucoup plus cher. Personne ne demande cela sérieusement. Par contre, que la BCE puisse financer à taux favorable (2 à 3 aujourd'hui) directement (marché primaire) TOUS les États européens en particulier aujourd'hui la Grèce, le Portugal (qui paye 11,5%) ou l'Italie (6,5%) serait une excellente chose. En contrepartie, ces États devraient accepter que l'Europe regarde leur budget (plus de fédéralisme). La crise actuelle serait alors rapidement résolue. Mais cela passe obligatoirement par un nouveau traité Européen, et les Allemands pour des raisons que l'on peut comprendre en partie n'y sont pas favorables.

Ceci n'est pas de moi mais je trouvais ca relativement bien expliqué :

http://www.atterres.org/page/question-r%C3%A9ponse-sur-les-emprunts-de-letat

Comme vous le voyez il n'y a jamais une réponse simple et si vous trouvez une réponse simple à un problème compliqué c'est soit que votre interlocuteur vous manipule, soit qu'il dit une connerie :)


Bien à vous




Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
"pour avoir encore son mot à dire dans le monde de demain"

Et pourquoi faudrait-il de l'argent pour dire son mot au monde?
Si ce que vous dites est profond, intelligent et vrai, dites-le simplement.

Ne pouvez-vous pas simplement vivre votre vie, inviter vos amis à tester une fine devant la cheminée et regarder grandir vos petits-enfants? il faut en plus dire votre mot dans le monde. Si le monde a envie de votre mot, il viendra le chercher.
On peut dire le contraire aussi !
L'Europe imprime à tout va, c'est du présent.
Pourquoi en sortir serait-il une obligation à faire de même?
En sortir est par contre nécéssaire pour faire différent, pour NE PLUS imprimer. (ne pas non plus imprimer gratuitement)
il faut bien qu'il fasse peur à ces pauvres moutons sans cervelle pour vendre sa camelote non ?

je vous ai mis une flèche verte
Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
Bonsoir les goldeux.

Vous y allez fort quand même. 10 flèches rouges pour skoot... Bon, nous sommes encore libres de nos choix sur ce forum.

Mais je me souviens, de quelques billets de Charles Sannat, il n'y a pas si longtemps que cela, billets nous vantaient les joies et les avantages stratégiques incommensurables d'un achat de cailloux un peu brillants. Si je me souviens bien, vous étiez pratiquement tous monté au créneau pour annoncer à monsieur Sannat qu'il s'était définitivement grillé... Je pense que sur ce forum, nous sommes en général "avisés". On a compris dans la douleur que les politiciens de quelque bord que ce soit ont à coeur de nous prendre pour des C... Dans certains cas et sur certains sujets, c’est aussi le cas pour certains commerciaux. Alors, soyons "avisés" jusqu'au bout et de façon impartiale. Je n'ai pas la prétention de juger des compétences de monsieur Sannat. Mais je suis conscient qu'il est ici aussi pour faire du business, pour promouvoir ses produits. Je ne lui en veux absolument pas. D'ailleurs rien ne m'oblige à lire ses billets. Par contre j'accepte que quelqu'un lui apporte la controverse.

Skoot, ce que j'aurai trouvé plus juste et plus intéressant c'est que votre développiez vos arguments et que vous soyez factuel. Si vous vous exprimez sur forum, c'est aussi pour être lu. Et comme je ne voudrais pas mourir complètement idiot, développez vos arguments. Au moins, vous serez "fléché" en vert ou en rouge, mais pour vos positions et non par réaction à vos "critiques" de monsieur Sannat ou au passage, également parce que vos propos traduisent quelque peu, le fait que vous prenez les intervenants de ce forum, pour des crétins décérébrés incapables de comprendre une situation et complètement paranos... Développer vos idées, si vous estimez que l’on n’a rien compris, on finira par comprendre.

Monsieur Sannat, pour ma part, j'apprécie la lecture de vos billets, ce sont des parenthèses dans la journée. Même si je ne suis pas d'accord avec tout. Je ne m'estime pas suffisamment informé, ni suffisamment compétent pour juger de vos compétences et ce n'est de toute façon pas ce qui m'importe. Il y par contre un point qu'y m'interpelle un peu. C'est la façon dont vous semblez et je dis bien semblez, minimiser la responsabilité de Hollande et de son équipe dans l'aggravation de la situation du pays en les qualifiant d'incapables, d'incompétent ou d'autres adjectifs équivalents. Sur ce point, je ne suis pas d'accord avec vous. Je pense que quelqu'un, qui a fait L'ENA et HEC, ne peut pas être C.. au point de ne pas se rendre compte de ce qu'il fait et il en va de même pour les membres de son équipe. Je pense qu'ils savent parfaitement bien ce qu'ils font et où ils vont. Il l'a d'ailleurs très clairement dit lors de l'un de ses discours l'année dernière. Il sait où il va et il le sait très bien.
Les réformes engagées dans les domaines de l'éducation, de la justice, de la famille et de la société elle même, au travers d'une orientation "multiculturaliste" plus qu'orientée, s'inscrivent dans un schéma d'ensemble tout à fait réfléchi. Et les impacts de ces réformes sur le futur de la nation France ne peuvent être ignorées. Alors quand vous dite :
"je ne parle pas du président, à défaut d’être compétent il est tout à fait sympathique et normal"
Je ne peux adhérer à votre développement. En rendant Hollande sympathique et/ou incapable vous contribuez à le dédouaner de ses actes et de ses responsabilités. Ce qui ne contribue pas à l'évolution positive et constructive du débat à minima sur ce forum. Je le répète, pour mois Hollande et ses sbires ne sont pas du tout incompétents ou idiots. Il savent ce qu'ils font et sont par vois de conséquence, responsables des résultats de leurs décisions. Ils ne sont pas les seuls, leurs prédécesseurs le sont tout autant. La faille majeure du système sous tendant l'état actuel, est à mon sens, qu'on leur a accordé une totale impunité se traduisant par une tout aussi totale irresponsabilité.
Vous aviez pris comme image dans l'un de vos billets, l'affiche du film "V". Je vous site l'une des réplique les plus importante du personnage central de ce film : "le peuple ne devrait jamais craindre ses dirigeants, ce sont les dirigeants qui devraient craindre le peuple". Alors comment inverser la situation actuelle. En faisant en sorte que les dirigeants soient responsables de leurs actes et fort logiquement qu'ils soient tenus d'en assumer les conséquences. Aujourd’hui, non seulement ce n’est pas le cas, mais pire encore, on s’éloigne de ce qui devrait être vers une situation qui risque à terme de devenir catastrophique pour la liberté. Il suffit de regarder les images de ce qui se passe actuellement en Ukraine. Savez vous par exemple que le gouvernement a demandé au policiers de signé une nouvelle « charte de déontologie »…

J'ajouterai une proposition qui m'a valu un 0 en philo, lorsque j'usais encore mon fond de pantalon sur les chaises de l'éducation nationale. Et une année de griefs de la part de l'enseignant faisant office de maître à penser. C’était en 1981. Croyez moi je ne l’ai pas oublié. Voici la proposition :
L'humanité sera mature et réellement humaine, lorsqu'elle n'aura plus besoin de dirigeants pour déployer sa politique. Et jusqu'à ce que ce jour arrive, on ne devrait confier le pouvoir qu'à ceux qui ne le veulent pas. Car ce sont les seuls qui ont mesuré les conséquences des responsabilités qui en découlent.

Pour clôturer. Je suis convaincu que ce gouvernement est la vaseline destinée à faire passer dans la « douceur », des lois qui auraient été impossibles à passer, par un gouvernement de simili « droite ». Ce qui ne veut pas dire du tout, que ce gouvernement auto proclamé de gauche oeuvre dans notre intérêt. Je vous propose un petit test, avec le recul que nous avons aujourd'hui sur la situation, et si vous le voulez, repassez-vous le débat Hollande-Sarkosi à la veille de l'élection, celui du fameux moi président... Repassez-vous ce moment exceptionnel et analysez l'intervention de Sarkosi sans parti pris. Vous verrez, qu'il ne voulait pas y aller. Il ne voulait pas être élu ou ne devait pas l’être... c'était un magnifique jeu de dupes. L'agité dans le rôle du mou, calme et presque absent et le mou, qui n'aligne jamais 5 mots sans faire deux pauses, dans le rôle du mec qui en veut et qui en a... Les jeux étaient faits.
Si j'étais parano, j'irai jusqu'à dire que les rôles étaient prêts....

Bonne soirée à tous
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Non, je ne crois pas que vous soyez dans la parano ! Bien sûr ils savent ce qu'ils font. Regardez Vallaud-Belkacem, elle sait ce qu'elle fait, mais le problème c'est le pourquoi elle le fait. Des gens comme ça relèvent du psychothérapeute. En définitive ils sont en décalge avec la réalité de terrain, et se croient indispensables à la vie publique, alors qu'on pourrait se passer de 99% d'entre eux !
La dernière invention ? Le pacte de responsabilité où l'état s'impose dans une partie où il devrait au contraire se désengager...
Alors le jour où ils sont remis en question, ils sont incapables de l'admettre. Le jour où il y aura implosion ils ne comprendront pas. Ce sera trop tard pour ceux d'entre eux qui n'auront pas senti venir le vent.
Car à la base tout le jeu est truqué et les gens s'en rendent compte, sauf malhonnêteté intellectuelle. Cependant, comme le disait le journaliste satyrique HL Mencken:" les gens ne veulent pas la liberté, ils veulent la sécurité". Sauf que cette sécurité est celle des autruches la tête dans le sable. Il ne faut pas se leurrer, la solution ne sortira pas des urnes où là aussi le sytème est bidon.
On a connu ça dans les années 90....... 200 ans en arrière !
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonsoir Merisier.

Benjamin Franklin a dit : "Les peuples qui sacrifient, ne serait-ce qu'une petite part de leur Liberté pour une promesse de sécurité, ne méritent ni l'une ni l'autre !"

Nous, nous n'en sommes plus à une petite part... Et à ce rythme on risque de la perdre complètement, très rapidement
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Un véritable plaisir de vous lire Hyoe lo ! Vous au contraire, mériteriez une quinzaine de flèches vertes...
Je vous cite :"L'humanité sera mature et réellement humaine, lorsqu'elle n'aura plus besoin de dirigeants pour déployer sa politique. Et jusqu'à ce que ce jour arrive, on ne devrait confier le pouvoir qu'à ceux qui ne le veulent pas. Car ce sont les seuls qui ont mesuré les conséquences des responsabilités qui en découlent."
Pas normal que vous ayez eu 0 en philo avec une telle réflexion !
Mais seulement, je viens d'apprendre récemment que LOUIS XVI ne voulait pas être roi. Donc, on lui a confié le pouvoir alors qu'il n'en voulait pas. C'est sans doute qu'il avait mesuré les responsabilités qui en découlent,... mais pas toutes les conséquences qui ont été bien tragique pour lui même, mais aussi pour son peuple.
AAAAH, si seulement nos dirigeants actuels, n'avaient ne serait ce qu'une parcelle de l'intuition de notre dernier roi...!

Et votre prof ne devait pas noter la qualité de votre réflexion, mais l'adéquation de votre texte avec ses idées à lui...
Je me souviens que ma question au bac de philo était : l'Art se doit il d'être toujours beau... ?
J'aurai du répondre que nos dirigeants ont beau être de drôles d'artistes, ce qu'ils nous font voir, et subir à nos yeux est vraiment laid !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Bonsoir Stêr

Merci pour votre commentaire.
"confier le pouvoir qu'à ceux qui ne le veulent pas"

J'ai toujours une répulsion-réflexe devant une candidature à l'élection. Quels sont les motivations? On ne peut pas être désintéressé dans cette démarche et hyper-intéressé dans toutes les autres facette de sa vie.

Pour recevoir le pouvoir sans l'avoir voulu, il y a deux méthodes:
le tirage au sort et l'hérédité.
la première est possible pour toutes les fonctions dans lesquelles le bon sens voire la naïveté priment sur la compétence ou l'expérience (contrôles des services par exemple) et la deuxième, c'est l'inverse (orientations, décisions et réformes).

La troisième méthode, celle de l'élection sans candidature comme dans les petites communes n'est pas applicable au plus haut niveau de l'Etat puisque seuls seraient choisis ceux qui sont déjà médiatisés.
Il y a une autre approche Rüss.
Mais pour cela, il faut complètement revoir et modifier le système existant. L'objectif étant d'aboutir à un système allégé, fonctionnant au plus près des préoccupations, des attentes et des propositions du peuple. Pour en finir définitivement avec une oligarchie politique égocentrique, corrompue et complètement soumise à des intérêts qui vont à l'encontre des aspirations du peuple. Pour en finir avec cette schizophrénie de publication de textes auxquels personne ne comprend rien et qui sont autant d'atteintes à la liberté individuelle. Pour en finir également avec ces privilèges à vie réservés à une nouvelle caste. Plus de fonctions politiques ou administratives à vie.
Il serait intéressant de débattre sur ce sujet...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Il est vertigineux de considérer qu'on va confier à un jury populaire tiré au sort les décisions capitales (guillotine ou perpétuité) et qu'on n'est pas foutus de placer quelques citoyens tirés au sort dans le conseil d'administration d'un hôpital public !

Par leur regard neuf, par leur bon sens, par leur désintéressement, par leur facilité à se mettre à la place des administrés, ils emporteraient toutes les majorités en fin de réunions.

J'ai écrit hôpital public, j'aurais pu mettre syndicat des eaux ou conseil municipal !!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Le seul intérêt de sortir de l'euro/europe c'est de repouvoir imprimé (sic) notre monnaie"
Oh que non ! Il y en a beaucoup d'autres :
- Retrouver notre souveraineté sur tous les domaines essentiels : économie, budget, défense, agriculture, etc
- Pouvoir emprunter sans intérêt auprès de notre banque centrale
- Avoir une politique de taux de change externe
- Retrouver notre indépendance et notre fierté
J'en passe et des meilleures.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
tout à fait d' accord ! et hop, une petite flèche verte... en plus c' est promis, j' arrête le fluor ( ...je crois que je vais plutôt me remettre à l'anisette ).
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Mais pourquoi (ou plutôt pour quoi) voulez-vous tous emprunter ? à taux usurier ou à taux zéro ?

Le pouvoir n'a pas plus besoin d'emprunter que les individus et leurs familles.
Et encore ! Pour des investissement à long terme, la souscription populaire est plus saine que l'emprunt.
(C'est comme ça qu'on a construit un réseau ferré et fluvial au XIXè par exemple)

Il y a quelques rares investissements à long usage qui justifient un amortissement et un paiement étal sur tout ou partie de la durée de cet usage.
Mais pour le reste ! L'essentiel des dépenses est fait de consommations à court terme et non d'investissements (rentables) séculaires.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Vous souvenez-vous de son prédécesseur ?

-On a une crise de la dette? On va donc faire le GRAND-EMPRUNT !!
Il avait déjà fixé le montant (donc les promesses d'intérêts) global, qu'il n'avait pas encore trouvé l'affectation des fonds !!
Il fallait un grand débat pour répartir les enveloppes.

Et avant lui Balladur...

Et les 650 dépités qui chaque année consciencieusement votent de nouvelles dettes.

Grâce à l'identité du bénéficiaire de la solution, on comprend quel problème on tente de résoudre.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Et bien, si vous avez raison, il va y avoir bientôt du spectacle.
Cela pourrait commencer par une dégradation de la note de la France par Standard & Poor et les autres.
Ensuite, les taux d'intérêts monteront, monteront ....

Un petit détail : ce n'est (bien évidemment) pas "das Qualité" mais "die Qualität".
L'Allemagne reste une championne de l'exportation notamment grâce à cette qualité légendaire, mais il convient de noter que la part de ses exportations à destination des pays de l'UE a tendance à diminuer au profit des exportations vers les autres régions du monde, qui elles sont encore en croissance.
Avant 2008, 60% des exportations allemandes allaient dans l'UE.
Les clients s'étant appauvris, il a bien fallu en chercher d'autres solvable !
Je ne vois pas là matière à reproches.




Eh oui, les Athéniens achètent moins de Cayennes. On a dû leur supprimer récemment la retraite du pépé décédé en 1992...
Dernier commentaire publié pour cet article
" la traitrise absolue d'un gouvernement " Il me semble que Sarko a fait retirer de la constitution les articles sur la haute-trahison (?) Lire la suite
Rüss65 - 24/01/2014 à 23:28 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX