Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Pour Bernanke le QE ne provoque pas de bulle sur le Dow Jones

IMG Auteur
Publié le 28 novembre 2013
496 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 11 votes, 4,9/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Interdit de rire, Ben Bernanke réfute le fait que la politique d’argent facile de la Fed ait favorisé Wall Street, il soutient au contraire qu’elle a aidé les classes moyennes ! "Au risque de vous choquer, je suis en désaccord avec cela. Les effets de notre politique monétaire ont aidé les foyers américains à améliorer leur situation financière. La Fed a contribué de manière importante au bien-être de la classe moyenne et des plus pauvres." Voici ce qu’il a déclaré le 19 novembre selon l’AFP.

Ce n’est plus de l’aveuglement mais de la mauvaise foi. Lorsqu’il avait évoqué une possible diminution du montant du Quantitative easing en juin dernier, Bernanke avait provoqué une sévère chute des cours. Sa décision, en septembre, de maintenir le rythme de la planche à billets, contrairement à ce que craignaient les marchés, a permis aux indices de reprendre leur progression. Sans les 85 milliards de dollars créés ex nihilo tous les mois, les marchés s’effondrent, ils ont besoin de cette drogue. Ce ne sont certes pas les bénéfices des entreprises ou les perspectives de croissance qui poussent ainsi les actions vers le haut…

Et la population américaine, sa situation se serait améliorée, vraiment ? Le taux de chômage "officiel" se situe à 7,3% en octobre, mais chacun sait que ce chiffre est obtenu en sortant des statistiques les chômeurs de longue durée. La pauvreté ? Elle progresse : il y aura bientôt 50 millions d’Américains recevant des "food stamps", des bons alimentaires, contre 29 millions en août 2008, voici la triste réalité.

Ce qui ne manque pas d’inquiéter, c’est la perversion du raisonnement du dirigeant de la Fed, qu’il partage malheureusement avec son successeur : "Je suis d'accord avec l'opinion exprimée par ma collègue Janet Yellen : le plus sûr chemin vers une approche plus normale de la politique monétaire est de faire tout ce que nous pouvons pour promouvoir une forte reprise." Il y a une confusion fondamentale dans ce raisonnement, et une inversion. La confusion consiste à considérer que la Fed doit promouvoir la reprise économique : ce n’est pas la fonction d’une banque centrale ! Ce sont d’abord les agents économiques qui décident d’une reprise ou pas, en fonction des progrès de productivité, de l’épargne et des investissements. Puis le gouvernement, en levant les entraves au marché (par exemple Obamacare dont on se rend compte qu’il alourdit le coût du travail). Que peut faire une banque centrale ? Baisser d’autorité ses taux… et ainsi décourager l’épargne, moteur premier de l’économie. L’inversion c’est justement considérer qu’il faut attendre la reprise pour remonter les taux, alors qu’il faudrait faire le contraire pour encourager l’épargne.

Et ce raisonnement vicié va continuer : "Le FOMC [Federal Open Market Committee, le Comité de politique monétaire] demeure engagé à maintenir une politique hautement accommodante aussi longtemps qu'il le faudra". "Qu'il le faudra" quoi ? Jusqu’à la reprise ? Mais elle ne viendra pas ! Par contre les bulles, un jour ou l’autre, ça éclate…

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (11 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
quel "courage" d'affirmer une ineptie pareille !???...il n'a pas la moindre morale (sans parler d'une éventuelle gêne )ce monsieur !
Pour protéger ces "copains" et "escrocs" de banquier et leur bourse rémunératrice gonflé à l'hélium ,et pour entretenir encore et encore l'illusion de la richesse des naïfs américains, qui ont imprudemment investies en actions (et ceux venus d'ailleurs aussi ) ,il est prêt à se prostituer au besoin ou à vendre père et mère sans aucun scrupule !
le pire ce n'est pas que lui il dit une chose pareille ...(rien d'étonnant finalement au vue de la qualité du personnage et de son rôle à la tête de cette institution "privé" inventé pour un usage bien précis )..mais plutôt que cela soit rapporté dans les journaux et à la tv même !!
Ca remplaçante (J.Yellen )aussi raconte des inepties en pagaille tout en fabriquant de la fausse monnaie par camions entiers !
Ces gens nous prenant véritablement pour des gros C.... et cela même au premier degré !...tout les moyens son bon pour prolonger le "rêve" américain encre pour quelques temps !
Nous vivons dans une drôle d'époque où la "pensé unique" (exporté en masse depuis els USA )imposé doit triompher cout que cout pour maintenir les gogos en place et dans une logique qui arrange les banksters !
plus aucune limite n'est à signaler !....tous les moyens sont bons pour ruiner les 100ene de millions de personne à travers le monde, et ça au détriment de quelque 'uns !....
Ca finira très mal tous cela le jour où le ballon se "dégonflera d'un coup"(CAC = 600 p et Dow = 1600p et encore !??) y compris aussi pour ceux qui ont initié la supercherie !
la foule ruiné et en colère demandera des comptes !!..ca va chauffer gravement !!
certains courons affolés comme des poules sans têtes un peu partout en appelant au secours au secours !!!!...et on viendra les éteindre avec des "bidons d'essence" si 'ils prenant feux au passage !
Qui survivra verra !!
Mon fils a acheté pour son gouter d'anniversaire des ballons fusées (China made, bien sûr). C'est livré avec une petite pompe en plastique, car c'est difficile pour des gamins de le gonfler avec la bouche. La forme initiale est celle d'un tube oblong d'une quinzaine de centimètres de long sur 1 de large, ne pesant pas grand chose.
Je l'ai vu donc s'échiner avec sa petite pompe gonfler le ballon, ça prend un temps fou, mais le résultat est là: on obtient une magnifique saucisse de 70 cm sur 15. Il faut alors enlever la pompe, et les doigts sur l'ouverture, on lâche, et le ballon s'envole dans tous les sens ( émettant au passage un bruit de pet hilarant, enfin pour les gamins), puis retombe au sol, dans sa forme initiale ( mais un peu flétrie quand même) en quelques secondes.
Je sais pas pourquoi, mais quand j'ai vu cette petite chose gonfler, moyennant des efforts surhumains , s'envoler, puis retomber comme une m... j'ai pensé de suite a Bernanke et au S&P. Un gamin, une pompe (les QE), un bout de baudruche.

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
quel "courage" d'affirmer une ineptie pareille !???...il n'a pas la moindre morale (sans parler d'une éventuelle gêne )ce monsieur ! Pour protéger ces "copains" et "escrocs" de banquier et leur bourse rémunératrice gonflé à l'hélium ,et pour entretenir e  Lire la suite
orpilleur - 01/12/2013 à 09:44 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX